Notez des films
Mon AlloCiné
    USA : ce week-end dans les salles...
    3 mars 2006 à 07:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Deux jours avant les oscars, les salles américaines ouvrent leurs écrans à l'action avec "16 blocs" et "Ultraviolet" tandis que "Joyeux Noël", en lice pour Le Meilleur film étranger, choisit une sortie discrète.

    Après quelques semaines de suprématie, la comédie cède la place à l'action sur les écrans américains. Ce week-end, deux poids lourds du genre déboulent dans les salles, 16 blocs et Ultraviolet, qui se déploient respectivement sur 2706 et 2558 copies. Réalisé par le vétéran Richard Donner, 16 blocs suit la mission d'un agent de la NYPD (Bruce Willis), chargé d'escorter dans les rues de la Grosse Pomme le témoin n°1 d'une affaire de meurtre (Mos Def). Contre toute attente (pas tant ça quand même), la balade se transforme en parcours du combattant et Willis devra jouer du flingue pour échapper aux fâcheux qui lui barrent la route. Pour Milla Jovovich, l'héroïne du futuriste Ultraviolet, la violence est un quotidien, dont elle semble fort bien s'accommoder d'ailleurs. Dans un monde post-apocalyptique, une lutte à mort s'engage entre les forces du Mal et l'unique défenseur du Bien.

    Comédie aquatique et Hip Hop

    Si les gros bras dominent les sorties du week-end, les amateurs de comédie trouvent tout de même leur comptant avec Aquamarine, ou comment l'arrivée d'une sirène bouleverse la vie de deux adolescentes. Ce Splash teen-age dispose de 2500 écrans pour convaincre les spectateurs. Côté documentaire, le frenchie Michel Gondry dévoile son Dave Chappelle's Block party sur 1200 copies et invite à une virée musicale (tendance Hip Hop) dans Brooklyn en compagnie du comique Dave Chappelle.

    En attendant les Oscars...

    Le public américain découvre également Joyeux Noël, la fable humaniste sur fond de guerre des tranchées de Christian Carion. A 48 heures de la cérémonie des oscars, l'un des prétendants sérieux au titre du Meilleur film étranger, s'offre ainsi aux spectateurs d'outre-Atlantique, mais sur un circuit restreint.

    Vincent Garnier
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • BuBule
      Tu sais vu l'esprit critique des Américains ils vont se rendrent comptes que c'est pas top!
    Voir les commentaires
    Back to Top