Outreau, le film.

vendredi 12 mai 2006 - 15h00

Yves Boisset devrait réaliser prochainement un long métrage autour de la retentissante affaire d'Outreau. Son film sera inspiré de La Méprise, le récit de la journaliste Florence Aubenas.

Le Festival de Cannes a toujours été un moment propice à l'annonce de projets d'envergure. Celui dont on a pris connaissance dès ce vendredi à travers une affiche publiée dans l'hebdomadaire "Le Film français" n'est pas le moins intrigant. Il s'agit en effet d'un film sur l'Affaire d'Outreau, feuilleton judiciaire qui a tenu la France en haleine entre 2004 (avec le procès aux Assises de Saint-Omer) et 2005 (avec le procès en appel à Paris), et qui s'est conclu par un acquittement de tous les prévenus, accusés de pédophilie. La journaliste Florence Aubenas, qui a couvert cette affaire pour le quotidien Libération, en a tiré un récit La Méprise, publié au Seuil en 2005, et qui servira de base pour le long métrage.

Boisset, cinéaste et homme d'"affaires"

On ne s'étonnera pas qu'un tel sujet ait passionné Yves Boisset, cinéaste qui s'est souvent emparé de sujets d'actualité, et s'est plu à pointer, à travers ses films, les dysfonctionnements de la justice. Il s'est par exemple inspiré de l'assassinat du juge Renaud dans Le Juge Fayard dit le shérif, de l'affaire Ben Barka dans L'Attentat, et a signé des téléfilms sur les affaires Dreyfus et Seznec. Il y a quelques années, il avait exprimé son souhait de tourner un long métrage inspiré d'un fameux fait divers, les disparues de l'Yonne (Lire notre article ). Le scénario de ce film sur Outreau, produit par Yves Gasser (qui a déjà collaboré avec Boisset sur Le Juge Fayard...) et Jean-Francois Davy, sera signé Hugues Pagan. Cet ancien inspecteur de police, créateur de la série Police district, a collaboré au scénario des Aveux de l'innocent et à celui du téléfilm très remarqué Sac, des hommes dans l'ombre, diffusé récemment sur Canal +. Si on n'en sait pas davantage pour l'instant sur ce projet, une date de sortie a déjà été avancée : septembre 2007.

Julien Dokhan
Sur le même sujet

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • jamesdu75

    Se serait quand même plus judicieux de laisser les familles des victimes se retournée avant un film. Surtout pour la suite de l'affaire qui (le redacteur oublie de dire) n'est toujours pas fini.

  • Ilwan

    C'est un peu tôt, et je ne pense pas que le cinéma soit le médium le plus approprié pour panser les plaies des disculpés et de leurs proches. Le récit (très beau et très juste, et journalistique, non fictionnel) de Florence Aubenas suffit.
    En outre, malgré son attachement à des causes fortes et justes, on omet un peu trop vite de dire à quel point Yves Boisset est un cinéaste catastrophique et pour qui les notions de nuances ou de subtilité paraissent des concepts inconnus. Et puis, s'il a pu compter sur la télévision ces derniers temps, il ne faut pas non plus oublier le nombre de navets produit pour le cinéma ces vingt dernières années (ah ! Canicule !!)... Je doute que ce soit l'homme du sujet.
    Sinon, l'affaire d'Outreau est bien finie. C'est une seconde affaire qui occupe actuellement la justice et qui a peu à voir avec la première.

  • Seb H.

    ça y est ... j'ai vomis ...

  • borgia


    [quote]C'est un peu tôt[/quote]

    C'est quand le bon moment? Genre comme pour la guerre d'Algérie il faudrait attendre un demi-siècle ? En 2046? Réalisé par Jean-Pierre Salomé?

    [quote]je ne pense pas que le cinéma soit le médium le plus approprié pour panser les plaies des disculpés et de leurs proches[/quote]

    Ah là oui, tout à fait, une mini-série (6 ou 12 épisodes d'une heure) offrirait un espace plus adapté à cette (ces) histoire(s).

    Quant au choix d'Yves Boisset, ça craint du boudin, clair. J'aurais plutôt vu un Costa-Gavras ou dans un autre registre un Claude Chabrol aux commandes :sweat: ...

  • Biakko_Mouse

    N'importe quoi... :sarcastic:

  • zabou94

    C'est plus que prématuré je trouve. De plus, je ne vois pas vraiment l'intérêt d'en faire un film! :fou:

  • borgia

    Non mais au secours, vous avez pas fini de jouer à "Qui sera le plus nunuche" là?

    Si on suit votre raisonnement, aucune fiction sur l'Holocauste n'aurait eu droit de voir le jour tant qu'il reste ne serait-ce qu'un seul survivant?

    C'est des brêles dans votre genre qui ouvre la brèche aux Marianne Denicourt et Eva Joly: la liberté d'expression c'est quoi d'après vous? Le projet ne me plaît pas tant que ça par le sujet et le réalisateur convoqués, mais depuis le temps qu'on se plaint que la production cinématographique française est frileuse quand il s'agit d'aborder de front des questions de société, des sujets matière à controverse et ancrés dans une réalité politique qui mérite largement d'être débattue... "il y en a qui contestent, qui revendiquent, et qui protestent"... Tout à coup, AH AH NON, PAS BIEN OHLALA PAS BIEN !!!??! '__'

    Ca devrait pas me choquer la stupidité extrême des posteurs dans les parages - à vrai dire, ça me fascine désormais à un tel point que je suis encore là à vous lire - et pourtant, cettte "hype" de l'esprit gentil-neuneu-bien-pensant-politiquement-correct-faisons-comme-tout-le-monde qui se décline sur cette page arrive encore à me surprendre :sarcastic: ...

  • Yohan Marques

    Quand l'amerique se penche sur son histoire récente ou sur des problemes de société, on est tous enclin à se pamer sur l'audace de son cinéma, souvent d'ailleurs à juste titre (jarhead, syriana ... pour n'en citer que quelques uns). En quoi, cela est il choquant que le cinéma francais se penche sur les problèmes qui lui sont propres (ici, le dysfonctionnement de la justice en france et le poids inquisiteur des médias) EN QUOI CELA EST IL CHOQUANT ... à l'heure ou tout le monde est pret à montrer sa b... à la télé ???? QUE QUELQU'UN ME REPONDE !!! :pan:

  • Yohan Marques

    L'indécence c'est bataille et fontaine, la star ac'... Ne confondez pas un objet cinématographique et la pornographie télévisuelle !! :gun: :gun: :gun: :gun: :gun:

  • nico1492

    Pour une fois qu'on fait un film sur les erreurs d'une institution républicain avant que 40 années ne se passe, moi j'applaudis...C'est sûr qu'en France on préfère faire des choses bien lisses qui n'écorne personne ; enfin quelqu'un qui se bouge le cul.

    Ce n'est pas la question des familles : c'est la question de remettre en question la justice, et je fais confiance à Boisset, qui a beaucoup d'expérience, pour ça.

  • zabou94

    Qu'Yves Boisset dirige ce film est rassurant. Maintenant, tout dépendra de la teneur du film. Si ce film s'inspire d'Outreau pour montrer comme se produit une erreur judiciaire, alors tant mieux. Ce que je crains, c'est que le film ne tombe dans les mêmes travers où sont tombés certains reportages sur ce sujet! Faire de ce jeune juge d'instruction le seul fautif ou remettre simplement en cause la parole d'enfants maltraités, sans poser d'autres questions n'apportera rien. Parlera-t-on du retard de la France concernant le recueil de la parole des enfants, du contexte local, du manque de moyen des services sociaux incapables de repérer les enfants avant qu'un gamin de 5 ans n'agresse sexuellement une camarade de classe et aussi, de la responsabilité de la presse qui n'a pas manqué de jeter de l'huile sur le feu?
    Le cinéma (et les séries) américain est très fort pour faire des films inspirés ou directement tirés d'histoires vraies, faits divers comme historiques. Ceci est moins vrai de la part du cinéma français. Yves Boisset est peut-être le seul à être capable de faire cela, si on lui donne les moyens!
    Je suis donc très dubitative même si je n'aime pas le politiquement correct. Mais le cinéma français est-il capable de faire des films dérangeants et de les sortir en salles? Quand on sait ce qui s'est produit pour "Le pantalon", magnifique film d'Yves Boisset sur la première guerre mondiale, on peut se poser la question.
    :jap:

  • jamesdu75

    On va prendre des bons exemple :

    Le pull over Rouge sortis pendant l'affaire.
    Le telefilm sur Françis Haulme.

    des Mauvais :

    L'ivresse du pouvoir (une stupidité sans nom sur l'affaire elf)

  • Turn

    Pousse toi, c'est mon tour...
    Ignominie quand tu nous tiens... :gun:

  • Choual

    Etant donné que les films français n'attirent personne à part les comédies pour beaufs (Camping, Les bronzés 3, OSS) il faut bien trouver un thème limite afin d'attirer du monde.

  • valeriegeogeo

    Je me pose une question. On fait un film concernant des gens qui ont déjà souffert alors est ce qu'il seront payés pour qu'on utilise leur image de marque. Et est ce qu'on leur a demandé si on pouvait raconter leur vie au cinema.

  • laviersandrine

    salut,je me permets de répondre au message de valérie,je suis une des victimes accusées à tort dans cette affaire,sachez que je suis écoeurée,voir dégouter car nous ne sommes même pas mis au courant pour ce film et franchement,on ne peut pas jouer comme çà avec la souffrance horrible des personnes!nous avons été salis,traîtés comme des chiens,broyées par cette affaire,cette justice!alors franchement,je suis horrifiée!!

  • elsaw95

    En voyant ce post, je me suis dit : "c'est pas possible, on est tombé bien bas".
    Il y a u petit garçon qui est mort dernièrement sous les coups de ses parents violent. Je m'étonne qu'une adaptation cinéma ne soit pas encore en préparation.

    Je rie jaune, mais on n'est pas loin de ce genre de dérive. Mais ou va t-on?

  • euro75

    Pour ce que j'en sais (et je suis trés proche du cinéaste) ce projet n'est plus d'actualité.
    Maintenant, pour ce qui est du débat de fonds : toute vérité est-elle bonne à dire?

  • nervusdm

    Je trouve que l'idée de faire un film dessus est trop "tôt".
    Il faudrait instaurer une espèce de durée ( quelques années supplémentaires ) minimum pour ce genre de chose.
    Cela peut choquer et continuer de détruire certains.

  • Isabelle N.


    Pourquoi attendre et taire ce que vivent des millions d'enfants depuis des décennies partout dans le monde.
    Ce documentaire peut apporter un éclairage nouveau sur l'affaire, une façon différente d'aborder le sujet et aider à se faire sa propre opinion.
    Quand j'entends en visionnant "polisse" au cinéma, des adultes rirent de ce qui ce raconte là, je me demande si le genre humain est profondément idiot ou simplement mal informé sur ce que subissent les victimes.
    Des documentaires il en faudra beaucoup avant que le sujet "viol sur mineur" ne soit plus tabou et provoque la gêne quand ce n'est pas l'indifférence.
    Alors bon ou mauvais , et ça on ne le saura qu' après l'avoir vu, on en parlera donc on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas.

Top Bandes-annonces
Un illustre inconnu Teaser VF
710 763 vues
Sponsorisé
Gemma Bovery Bande-annonce VF
67 461 vues
Loin des hommes Bande-annonce VF
7 174 vues
Maintenant ou jamais Bande-annonce VF
380 078 vues
Pride Bande-annonce VOST
162 981 vues
Obvious Child Bande-annonce VO
176 293 vues
Toutes les bandes-annonces
Toutes les actus Ciné
10 méthodes pour être un beau gosse des années 90
10 méthodes pour être un beau gosse des années 90
Tweet  
 
Le cinéma fait son serment d'Hippocrate
Le cinéma fait son serment d'Hippocrate
Tweet  
 
Un illustre inconnu : les 1001 visages de Mathieu Kassovitz
Un illustre inconnu : les 1001 visages de Mathieu Kassovitz Vidéo sponsorisée
Tweet  
 
4 euros pour les moins de 14 ans : 8 millions d'entrées en plus
4 euros pour les moins de 14 ans : 8 millions d'entrées en plus
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Les Recettes du bonheur

    De Lasse Hallström
    J-7

    Bande-annonce
  2. Horns J-28
  3. Samba J-42
  4. Sex Tape J-7
  5. Bon rétablissement ! J-14
  6. Cinquante Nuances de Grey J-161
  7. Elle l'adore J-21
  8. The Avengers: Age of Ultron J-238
  9. Un illustre inconnu J-77
  10. Hunger Games - La Révolte : Partie 1 J-77
Les films à venir les plus consultés

avec

Toute l'actualité
  • 02-09-2014

    Drame de Moernach : une fillette tuée et son petit frère grièvement blessé

  • 02-09-2014

    L'Etat islamique revendique la décapitation d'un deuxième otage américain

  • 02-09-2014

    Otage américain décapité : Laurent Fabius dénonce une «barbarie sans limite»

  • 02-09-2014

    VIDEOS. Contrôle des chômeurs : Rebsamen tente de calmer le jeu

  • 02-09-2014

    Quand le PS accusait la droite de stigmatiser les chômeurs

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr