Notez des films
Mon AlloCiné
    Décès de Bernard Rapp
    17 août 2006 à 20:35
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Journaliste, écrivain et cinéaste, auteur entre autres de "Une affaire de goût" et "Un petit jeu sans conséquence", le Français Bernard Rapp est décédé ce jeudi 17 août.

    Figure incontournable de la télévision française à la fin des années 80, passé avec brio à la mise en scène en 1996 avec des films comme Tiré à part et Une affaire de goût, Bernard Rapp est décédé ce jeudi 17 août 2006. Il était âgé de 61 ans.

    Télé, livres, ciné

    Grand reporter, puis correspondant en Grande-Bretagne, Bernard Rapp présente le journal télévisé de 20h sur Antenne 2 de 1983 à 1987 ainsi que plusieurs émissions littéraires et culturelles (L'Assiette anglaise, La Manière femme, Héros vinaigrette), dont certaines sont consacrées à la littérature (Jamais sans mon livre, Caractères, Un siècle d'écrivains) et d'autres au cinéma (Le Cercle du cinéma, Les Feux de la rampe). Récompensé par trois Sept d'or (Meilleur journaliste en 1987, Meilleur présentateur du journal télévisé en 1988, Meilleur magazine en 1989), il se passionne pour le septième art et signe en 1985 le texte du premier film Omnimax français réalisé par Pierre Willemin et intitulé L'Eau et les hommes et collabore au premier Dictionnaire Larousse des films.

    Réalisateur à 50 ans

    A 50 ans, Bernard Rapp passe à la mise en scène et avec un premier long-métrage, Tiré à part, polar dont l'action se situe dans un milieu qu'il connaît bien, celui de l'édition. Mais c'est avec son deuxième film, Une affaire de goût, qu'il convainc la critique et le public. Cette subtile étude psychologique, qui relate la relation perverse et cruelle entre un nanti (Bernard Giraudeau) et son goûteur (Jean-Pierre Lorit), est primée au Festival de Cognac et nommée 5 fois aux Césars. Le cinéaste choisit pourtant de changer de registre et s'essaie à la comédie, sur un mode mélancolique dans Pas si grave puis cruel dans Un petit jeu sans conséquence, adaptation d'une pièce de théâtre à succès, avec Yvan Attal et Sandrine Kiberlain sortie en décembre 2004 sur nos écrans.

    Yoann Sardet et Julien Dokhan avec France Info
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • gautalan
      Laissons les esprits chagrins où ils sont.Je n'ai malheureusement pas eu la chance de connnaître Bernard Rapp mais j'ai toujours apprécié l'intelligence et la finesse de ses propos. Honnête homme c'est une définition on ne peut plus exacte, de mon point de vue en tout cas, tant cet homme me semblait incarner la simplicité dans et de l'intelligence. Pascal aurait aimé BR sans nul doute, l'assiette Anglaise m'a comme à vous procuré des moments de délices où j'appréciais les bons mots et le ton volontiers badin employé dans cette émission hors normes.Fan de cinéma j'avais apprécié son histoire de goût, entre autres choses. Je suis moi même étonné par la tristesse qu'engendre en moi son décès, preuve que comme vous je m'étais attaché à lui, plus que je ne le pensais. "Ratio et oratio conciliant inter sese homines" comme disait Cicéron, repose en paix mon ami.
    • Lasko
      Franchement... Quand on n'a que ce genre de préoccupations techniques dans un tel contexte, on est mieux de s'abstenir... Si un aspect technique doit déranger qq'un c'est Allo Ciné, les autres... On n'est pas obligé d'être touché par le décès de quelqu'un, mais je trouve ce genre d'intervention vraiment puéril et terriblement déplacé. J'en reviens pas! Bernard Rapp est pour moi une grosse perte pour le domaine culturel français. En plus qu'il est bien triste de partir si jeune. Toutes mes condoléances à ses proches, ses amis et ses collègues.
    • micjoe51
      [b]Je viens juste d'apprendre le décès de Bernard Rapp. Je suis vraiment peinée.C'était un journaliste, cinéaste et écrivain vraiment sensationnel.Dommage nous perdons vraiment quelqu'un.
    • yanora
      Petit message pour un GRAND Monsieur que j'ai eu le plaisir de connaître. Gentil, à l'écoute, cultivé, chaleureux, passionné... Je n'oublierai jamais les discussions sur le cinéma que nous avons eu ensemble. Rest in peace :jap: Mes pensées vont à sa famille et ses amis. :jap: Yann.
    • CAP13
      un témoignage de sympathie et un hommage pour un homme simple, discret, modeste et talentueux ! un forum en sa mémoire ne devrait pas souffrir de polémique ! soyons humble et respectueux ! Au revoir Monsieur Rapp
    • DarkKane
      Dommage, je n'aimais pas spécialement le cinéaste, mais c'était un homme qui ne méritait pas de partir aussi vite.
    • schaim49
      ce forum est celui ouvert suite a l'article concernant son deces, donc pour moi c'est sur celui la qu'il faut se plaindre. Maintenant, on est prié de respecter les familles
    • Taylore
      Pour avoir eu la chance de le rencontrer à plusieurs reprises , je peux te dire qu'il l'était réellement. Un monsieur adorable à la passion et la joie de vivre communicative... C'était un vrai plaisir d'etre dans la meme piece que lui. :) Monsieur Rapp , merci pour ces moments :hello:
    • pipou160578
      J'ai regardé hier soir, Un petit jeu sans conséquences, sans savoir que son réalisateur était décédé. J'ai reçu un choc ce matin en apprenant la nouvelle. Il était pour moi, un de ces réalisateurs qui apportent un nouveau regard pour le cinéma français. C'est une bien triste journée qu'aujourd'hui.Je m'ajoute à ses admirateurs pour présenter mes sincères condoléances à sa famille et ses proches.
    • tigerlili
      je crois qu'on va etre beaucoup a le regretter.grand journaliste et une personne qui m'avait l'air honnete et humble..
    • Against
      Pour l'avoir cotoyer professionnellement, je suis attristé d'apprendre le décès de ce Monsieur sympathique et sincère...Rare dans le milieu !! Je garde vraiment un bon souvenir de lui... :( :sweat:
    • Mrfantastic
      C'est surprenant d'apprendre ca, je l'avai rencontré lors de la sortie de Pas si grave a l'avant premiere, il m'avait donner des conseil pour devenir realisateur. C'est vraiment triste
    • THYMIAN
      Je viens d'apprendre le décès de ce grand et talentueux journaliste ,écrivain et cinéaste Bernard Rapp.Je suis profondément ému,un grand Monsieur du PAF s'est en allé,il nous manque déjà. :( Je présente toutes mes condoléances à sa famille.
    • Black-Baby-Bjork
      Bien dit Ilwan,bel hommage pour un bel homme... B.B.B. :cool:
    • Ilwan
      Bernard Rapp a porté la télévision française a un degré de qualité, avec intelligence et malice, jamais égalé. Il en reste un des tout meilleurs représentants, et de très loin. Il faut avoir vu au moins une heure de sa série Caractères pour comprendre quelle finesse et quelle sensibilité peuvent se glisser dans une authentique émission culturelle et littéraire, sans arrogance ni intellectualisme ou parisianisme, mais avec un niveau d'exigeance et de simplicité qu'on ne trouvait dans aucune autre avant, et bien sûr aucune autre après. Je rejoins en tout point l'avis d'un précédent intervenant qui qualifiait Bernard Rapp d'honnête homme. C'est une belle définition, et l'homme incarnait parfaitement cette notion qu'on dirait à tort d'un peu désuete. J'ai le souvenir, avec l'Assiette anglaise et Jamais sans mon livre au China club, d'entretiens avec Pratt et surtout avec George Steiner, autant d'émissions qu'il faudrait rediffuser ou éditer en dévédés, où le spectateur se sentait vraiment invité à participer à un moment où l'intelligence se partage, et pétille, et rend heureux ; où le spectateur se sent à son tour, même si ce n'est qu'éphème, intelligent, avec le désir de prolonger ce moment. C'était beau, précieux et rare.
    • chnord01
      j'ai jamais dit qu'il était pas talentueux, mais ça serait plus facile de faire un seul sujet, non? il est mort, c'est triste, mais ça sert à rien de dire 4 fois la même la chose!
    • elpacogrande
      BonjourPas trés délicat de votre part de vous plaindre du nombre de sujet concernant son décès. Bernard rapp etait un journaliste et réalisateur trés talentueux. Enfin, c'est peut être "une affaire de gout" pour vous et "pas si grave" ou est ce "un ptit jeu sans concéquence" ? Au revoir Bernard....... et merci alexandre, projectionniste
    • Flamouille
      ??? il était encore jeune. C'est une mauvaise blague ?
    • FiGHT CLuB
      :sweat:
    • Yakesh
      Comment ça, "le 4ème sujet sur sa mort" ? Il vient de mourir, et une seule fois hélas, comme tout le monde. Qu'Allociné ouvre un forum en son honneur, c'est bien la moindre des choses. Et un forum, ça fait "un", pas "quatre"...
    Voir les commentaires
    Back to Top