Notez des films
Mon AlloCiné
    Dwayne 'The Rock' Johnson au cinéma, ça vaut quoi ?
    2 mai 2012 à 05:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ce mercredi 2 mai, Dwayne Johnson, alias The Rock, fête ses 40 ans. L'occasion de se pencher sur sa carrière cinématographique, lui qui squatte les écrans depuis un peu plus de 10 ans maintenant.

    Un catcheur qui délaisse le ring pour les plateaux de cinéma, ça n'est pas ce que le 7ème Art nous a proposé de plus original dans la catégorie "reconversion" (Hulk Hogan, si tu nous lis...). Aussi lorsque, après deux apparitions sur petit écran (dont une dans le rôle de son père, le temps d'un épisode de That 70's Show), Dwayne Johnson, dit The Rock, se lance sur le grand, c'est accompagné de beaucoup de "oui, bah un de plus" en guise de commentaires. Et si le peu de temps de parole qu'il a dans Le Retour de la Momie (2001) ne nous permet pas vraiment de juger son jeu d'acteur, il ne faut pas longtemps pour constater qu'il est encore plus impressionnant qu'Arnold Vosloo (la momie du titre), pourtant bien loti à ce niveau-là. La preuve ci-dessous.

    Tiens, voilà du bourrin !

    Flairant le bon coup, les producteurs ne lâchent pas leur nouveau poulain aussi facilement, et ils lui offrent 5,5 millions de dollars pour reprendre son rôle de Roi Scorpion dans un film entièrement focalisé sur ses aventures. Fort d'un tel salaire (un record pour un acteur "débutant"), The Rock fait plus jouer ses muscles que ses talents d'acteur, et le public n'en demande pas plus pour le comparer à Arnold Schwarzenegger, dont il apparaît comme le successeur. Alors c'est vrai qu'à Hollywood, les étiquettes de "nouveau untel" pleuvent dès que quelqu'un se fait remarquer, et que les deux hommes ont tous deux débuté en slip de cuir sur grand écran, mais il faut reconnaître que, dans ce cas, le rapprochement se tient, tant au niveau des qualités (le physique massif) que des défauts (un jeu qu'on qualifiera de minimaliste).

    Le Roi Scorpion (2002) - © UIP

    Et la tendance va se poursuivre deux ans plus tard avec Bienvenue dans la jungle (2004) : en plus d'y être adoubé par l'ex-Conan en personne, le temps d'un caméo en forme de passage de témoin, Dwayne Johnson y fait preuve d'un peu plus de second degré, qu'il poussera d'un cran dans Be Cool (2005). En garde du corps gay, il attire (positivement) l'attention des critiques, et s'avère nettement plus convaincant que dans Tolérance zéro (2004), film d'action gentiment bas du front. Pas assez pour lui faire changer de registre dans l'immédiat. On notera quand même sa participation Southland Tales (2006 - voir la vidéo ci-dessous), mais celle-ci est un peu éclipsée par l'ambiance étrange du film, son extrême complexité, la volée de bois vert qu'il a reçue à Cannes, et le fait qu'il semble constamment se demander ce qu'il fait là. Une prise de risques qui ne nous fait toutefois pas oublier Doom (2005), adaptation du jeu vidéo homonyme qui n'arrange pas son capital finesse (et lui vaut enfin le Razzie du Pire Acteur en 2006, après des nominations pour Le Roi Scorpion et Tolérance zéro), ni l'inédit (et mal nommé) Rédemption (2006), où il s'essaye pourtant à un registre plus dramatique.

    Comique comme un Rock

    Very Bad Cops (2010) - © Sony Pictures Releasing France


    En 2007, Dwayne Johnson prend un virage pour le moins serré et surprenant, puisqu'il revient (dans son propre rôle) sur petit écran (Cory est dans la place, Hannah Montana) et se lance dans une période "comédies, option films pour enfants" qui durera jusqu'en 2011. Soit 4 ans durant lesquels l'auto-dérision sera sa partenaire attitrée (juste devant le réalisateur Andy Fickman, qui le dirige à 3 reprises), avec des résultats assez variés : si ses apparitions dans Max la menace (2008) et Very Bad Cops (2010 - photo ci-dessus) sont vraiment hilarantes, il en va autrement de Maxi Papa (2008) ou Fée malgré lui (2010 - vidéo ci-dessous), qui lui donnent certes l'occasion de casser son image, mais se révèlent finalement aussi gênants que certains passages de Batman & Robin ou La Fin des temps. Vouloir prendre la succession d'Arnold Schwarzenegger et faire preuve de second degré, pourquoi pas, mais pas en se fourvoyant de la sorte. Dwayne Johnson a d'ailleurs fini par le comprendre (même s'il n'a été nommé aux Razzies pour aucun de ces rôles), puisqu'il jure, à ce moment-là, qu'on ne le reprendra plus à faire des films familiaux. Une promesse qu'il ne tiendra pas tout à fait, mais ce n'est pas grave...

    De la suite dans les biceps

    Fast & Furious 5 (2011) - © Universal Pictures International France

    L'année 2011 marque donc son retour au vrai film d'action, celui qui sent la sueur et la testostérone. Au début on regrette lorsque débarque Faster, histoire de vengeance à la morale douteuse qu'il traverse monolithique avec la mâchoire serrée. Puis vient Fast & Furious 5 (photo ci-dessus), dont on attendait pas grand chose : même si l'épisode précédent n'était pas le plus mauvais de la saga, on ne voyait pas comment elle pouvait à nouveau carburer. La réponse, comme vous le devinez, mesure 1m96, et incarne une menace des plus crédibles pour Vin Diesel et ses comparses, remusclant, au passage, la franchise. On imagine donc mal les producteurs le lâcher comme ça, surtout qu'ils ont donné une idée de sous-genre aux autres : "Les suites avec Dwayne Johnson", dont le concept s'explique assez facilement. Il s'agit en effet de commencer une franchise sans l'acteur, et de l'y inviter ensuite pour mieux marcher. Le Retour de la Momie a ouvert la voie succès, suivi, une dizaine d'années plus tard, par Fast & Furious 5, G.I. Joe 2 (vidéo ci-dessous) et Voyage au centre de la Terre 2, dans lequel il remplace un Brendan Fraser face auquel il avait débuté sur grand écran. Symbolique, quand tu nous tiens...

    Annoncé dans pas moins de 13 projets (dont le Pain and Gain de Michael Bay ,actuellement en tournage), Dwayne 'The Rock' Johnson aura donc mis 10 ans à s'imposer comme autre chose qu'un simple catcheur reconverti, et devenir une valeur sûre d'Hollywood : si son jeu lui donne encore très peu de chances de décrocher un Oscar un jour, les producteurs comptent néanmoins sur lui pour de gros projets auxquels il appporte son charisme, son physique et son auto-dérision, et des recettes généralement satisfaisantes. Dans une industrie plus souvent à la recherche d'efficacité et de rentabilité que de finesse, ça peut donc payer...

    Maximilien Pierrette

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Dans cet article
    Maxi Papa
    Maxi Papa
    Film
    Commentaires
    • ZOC R.
      Je le trouve pourtant excellent dans Southland Tales. Bien décalé et dans l'ambiance du film.
    • Russell_Carpenter
      The Rock il a free, il a tout compris.
    • mp3battosaihimura
      non mais Sisker, t con ou t con ou t encore con, mais alors vraiment con. Sans vouloir t'offenser bien sur. Mais avant de parler il faut etre sur de soi pck la c de la grande betise, mais vraiment grande betise, je vois oas mieux que ça. Tu devrais te renseigner sur dwayne johnson apres tu pourra poster quand il y aura des films qui parleront de lui merci. JE suis désolé pour les autres si ma reponse etaitoffensante, mais je me suis sentit insulter par cette reponse etant un fan du Great One. SInon, Oui le gars progresse en tant qu'acteur , enfin en tant qu'une personne qui a reussi a s'imposer sans le ciné US :)
    • Suicide-du-06
      bien entendu qu'il va marcher car apres tous il est le Most Electryfing man in Show biz today !!
    • eXtasy-Vince
      un acteur qui prend de l'empleur !!!!
    • Gauthier Cuny
      Mdr mais tu debarque toi ou koi?
    • sisker
      parler de The Rock comme d'un ancien catcheur, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde: il a juste participé au Main Event de Wrestlemania 28 à Miami il y a 1 mois, devant juste 80000 personnes... Et il a justz gagné devant une autre grosse star du catch, John Cena (qui lui aussi se met à faire des films). Et vu que le catch aux US, c'est comme les feux de l'amour, ils inventent sans cesse des histoires pour créer des méchants et des gentils, ça fait que la WWE c'est une école d'acteur, pas forcément d'un grand talent on est d'accord, mais quand même.
    • missmo92
      Ca donne rien !!!
    • pierrec84
      carrement d'accord avec arwenclb!! southland tales n'est pas reconnu as sa juste valeur!! film un peu chelou mais vraient terrible! une perle!! j'adore ce film!!
    • arwenclb
      Oui, il se bonifie et je regrette que certains ne soient pas plus penchés sur Southland Tales qui est complexe, certes mais excellent. J'ai beaucoup aimé l'opus "FF 5 " et le choc Dwayne-Vin est détonnant.
    • rouliane78
      Moi j'ai bien aime Faster
    • seke
      Moi aussi je l'aime bien. D'ailleurs c'est le seul Action-Heroe des années 2000 (avec Jason Statham). De plus il a bien réussi son come-back (FAST & FURIOUS 5) et j'attend ses nouveaux projets avec impatience.
    • ludovnight
      un acteur qui s'ameliore de film en film et qui ne renonce pas apres un echec je trouve ca bien :c'est vrai que depuis fast and furious 5 il a beaucoup remonter dans mon estimeTrés bonne articlethe rock is come back
    • dalanera
      Pas fan, mais j'aime bien quand même, depuis be cool où il m'a épaté, bien plus fin que je le pensais, à contrario d'un Vin Diesel qui a plombé un Lumet (Jugez moi coupable) et coulé un Kassovitz (Babylon A.D)
    • Jahro
      OK pour vos réponses, je veux bien croire qu'il a du charisme sur un ring, mais comme le dit qqun il fait "sympathique". C'est bien le problème, pour ce genre de rôles le mec doit paraitre un tueur. Vous imaginez Terminator avec un Schwarzy sympa ? Vin Diesel, que j'aime pas plus que ça, même dans un rôle de gentil il fait peur. C'est ça que j'entendais par charisme, le mot était peut-être pas bien trouvé.
    • Lenox47
      Un excellent acteur qui m'a agréablement surpris dans le film Faster. Je suis certain que ce mec peut jouer des rôles bien plus en finesse que ceux qu'on lui attribue tout le temps. Tout comme Jet Li dans Danny the Dog.
    • xTrUcKKiLLeR
      Mon anniv c'est le même jour, peut-être qu'un jour je le fêterais avec lui !
    • Christopher Courtois
      Moi je l'aime bien cette acteur, tout simplement parce qu'il joue dans le genre de film que j'adore, Hollywoodiens tout simplement :D
    • Agn?s B.
      Il n'est pas un grand sentimental mais très bien dans ce qu'il fait : lui dans des films d'action ou humoristiques, c'est top :D
    • opiefather
      il est le seul gros bras que j'aime regarder dans un film - sont atout par rapport au autre c'est qu'il est beau gosse - et puis gagner un oscar sa c'est à rien
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    The Great Green Wall Bande-annonce VO
    La Forêt de mon père Bande-annonce VF
    Beloved Bande-annonce VO
    Gogo Bande-annonce VO
    L'Infirmière Bande-annonce VO
    Tenet Bande-annonce (2) VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    The Wrong Missy (Netflix) : qui est la déjantée Lauren Lapkus, vue dans Orange Is the New Black et Jurassic World ?
    NEWS - Stars
    mardi 19 mai 2020
    The Wrong Missy (Netflix) : qui est la déjantée Lauren Lapkus, vue dans Orange Is the New Black et Jurassic World ?
    Twilight : mort du comédien Gregory Tyree Boyce à l'âge de 30 ans
    NEWS - Stars
    mardi 19 mai 2020
    Twilight : mort du comédien Gregory Tyree Boyce à l'âge de 30 ans
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top