Mon AlloCiné
    Le département d'animation traditionnelle de Disney en souffrance
    15 avr. 2013 à 12:16
    facebook Tweet

    Après avoir annoncé la fermeture de "LucasArts", le mythique studio de développement des jeux vidéo, le groupe Disney va faire des coupes drastiques dans son département d'animation traditionnelle. Un département emblématique de la firme Disney, qui a donné quelques uns de ses plus grands films d'animations.

    Décidément, l'empire Disney est depuis quelques temps sous les feux de l'actualité, mais pas vraiment pour de bonnes raisons...Après avoir sabré LucasArts, le mythique studio de développement de jeux vidéo (voir notre article), faisant hurler à la mort les fans et les nostalgiques des productions de cette maison, on apprend via le toujours très informé site Cartoon Brew que Disney va faire des coupes drastiques dans son département d'animation traditionnelle, qui vit sans doute ses dernières heures. Un secteur qui fut LE département emblématique de Disney, à l'origine des plus grands chefs-d'oeuvres du studio.

     

    Cruelle ironie d'ailleurs : ce même département avait échappé de peu au démantèlement dans les années 80, avant de connaître un nouvel âge d'or. Conséquence inévitable de cette restructuration : la charrette de licenciements...Parmi eux, on trouve par exemple Nik Ranieri, le responsable de l'animation de la lumière sur La Belle et la Bête; Ruben Aquino, l'animateur du personnage d'Ursula de La Petite Sirène; Jamie Lopez, l'animateur de Timon dans Le Roi Lion; ou encore Brian Ferguson, l'animateur de Ray sur La Princesse et la grenouille, pour n'en citer qu'une poignée. Ceux qui ne sont pas licenciés ont été convoqués pour une renégociation à la baisse de leur contrat, et / ou des éventuels départs volontaires. Ambiance...

     

    L'attachement de John Lasseter à l'animation traditionnelle et Chief Creative Officer chez Disney, n'a rien changé. Les recettes de La Princesse et la grenouille et surtout des dernières aventures de Winnie l'ourson (à peine 33 millions de recettes pour un budget de 30 millions de $) auront été fatales au département. Le nerf de la guerre est, maintenant plus que jamais, en ligne de mire. L'article de Business Insider est d'ailleurs très clair sur la stratégie globale du nouveau PDG de Disney, Robert Iger : nettement moins de productions maisons, renforcement des productions et des licences Pixar, Marvel et désormais LucasFilm, sans oublier les parcs à thèmes.

     

    OP avec Focusonanimation et Cartoon Brew

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Cassyaluna
      En même temps, si on me donne le choix entre winnie l'ourson et Toy story 3, le choix est vite fait... Disney sait pertinemment qu'il ne pourra plus faire de chef d’œuvre à l'ancienne comme le roi lion et j'en passe, alors il mise sur les valeurs surs ^^ une page se tourne, mais elle devait se tourner !
    • Emilie S.
      La fin d'une époque et la fin d'un mythe selon moi. Disney devient clairement une pompe à fric. La firme avait pourtant réussi à nous fait rêver jusqu'à présent (enfin jusqu'à la fin des années 90). Pour moi un Pixar ne remplacera jamais une animation traditionnelle que j'admire d'autant plus. J'avais été ravie de voir la princesse et la grenouille, enfin un retour au dessin, éblouissant, magnifique, respectant bien l'esprit Disney. Winnie l'ourson était mignon, un premier au cinéma, c'était chouette, mais il y a rarement des enfants de moins de six ans dans un ciné. Et se contenter de deux films pour juger de la continuité d'un studio, je trouve sa d'un triste. Il ne veulent pas le garder, point. Car les amateurs sont en demande du retour de Disney à l' animation traditionnel et ils sont nombreux.Avec leur choix, ils ont perdu le monopole de l'animation et aujourd'hui les autres studios nous présente des films plus intéressants qu'eux.
    • L?o R.
      Une page se tourne c'est clair!
    • dionysos_46
      Le chant du Cygne était Lilo & Stitch qui avait su faire grandir ses personnages et mettre en scène la relation conflictuelle entre deux sœurs dont la benjamine ne voulait pas que son ainée remplace ses parents, "esprit famille" oblige. Perso, j'ai toujours pensé qu'ils ne pourraient jamais oser dépasser en intensité dramatique le final de la Belle & la Bête qui déploie toute la force d'évocation du "vrai" dessin animé... Salut à toi Belle, dans ta splendide bibliothèque que ne nous pourrons plus partager hors de nos rêves et nos émouvants souvenirs d'un 21 Octobre 1992.
    • Francois St-Onge
      Le film de Winnie l'Ourson aurait été fait en animation 3D et je suis certain qu'il n'aurait pas du tout plus marché... Pour moi, Winnie l'Ourson vise les jeunes enfants de 3 à 6 ans, c'est certain qu'ils ne feront pas des recettes comme sur le Roi Lion ou Aladdin qui visait un public beaucoup plus large et qu'encore aujourd'hui, maintenant agé de 29 ans, je peux trouver un certain plaisir à les regarder. Pour La Princesse et la Grenouille, je crois que la raison pour laquelle il n'a pas eu le succès escompté, c'est que le film en lui même n'avait pas l'air plus attirant que ca. Tout ceux que je connais qui l'ont vu l'ont adoré, mais un film sur une serveuse, mélangé avec de la magie vaudou, je crois que c'est normal que ca attire moins de gens qu'un film basé sur une histoire que tout le monde connait comme Aladdin, La Belle et la Bête ou Pinnochio... Peu importe le type d'animation, je suis certain que s'ils réussissent à écrire une histoire aussi bonne que le Roi Lion, le public va remplir les salles. Tout ce qu'il faut, c'est de bien le promouvoir. Si a la base Disney se dit "bah, ca sert à rien de lui payer une bonne promo puisque ce sera un flop", c'est fort possible que le film sera bel et bien un flop puisqu'ils n'auront pas voulu lui donner une bonne promo.
    • supdup33
      Voilà ce qui arrive quand on tire trop sur la ficelle "un max de pognon avec un minimum d'effort, juste en misant tout sur le nom..."Parce que, effectivement, se trouver surpris de ne pas cartonner avec Winnie l'Ourson...A ce stade là, c'est pas un problème de 3D ou de 2D. Il faudrait, au moins de temps en temps, que ça fasse autre chose que chanter au fil d'un scénario timbre poste. Même pour les enfants...
    • supdup33
      " L'article de Business Insider est d'ailleurs très clair sur la stratégie globale du nouveau PDG de Disney, Robert Iger : nettement moins de productions maisons, renforcement des productions et des licences Pixar, Marvel et désormais LucasFilm, sans oublier les parcs à thèmes." Ah la magie Disney!!!Presque aussi forte que celle de Lucas ;-)!
    • Mairenn
      Sont pas en train de partir en vrille chez Disney depuis quelques temps ? >.<
    • ScrappyCorneliusDoo
      Disney est mort depuis deja 10 ANS, le dernier bon Disney a ete l'adaptation de l'ile au tresor en 2002!
    • demigol
      Si le scenar est bon, on se fiche que ce soit de l'animation traditionnelle ou pas. La Princesse et la Grenouille et le dernier Winnie n'étaient pas top, mais ce n'est pas la forme qui est mauvaise mais le fond.
    • Saigneur
      Pourquoi claquer 4 milliards de dollar pour une boite quand ensuite on a plus les moyens de maintenir certaines divisions de la boite achetée voir même en l’occurrence de ses propres divisions. Ça me laisse perplexe.
    • Cynephile27
      Je trouve cela bien dommage.. on associe quand même Disney a ses nombreux dessins animés qui sont devenus des classiques en animation.. Je suis d'accord avec Dannoral.
    • Kao-BB
      Triste déclin de l'animation traditionnelle quand on sait qu'il y a 20 ans Disney était au sommet de son art (enfin au cinéma et dans son ancien domaine de prédilection en tout cas)...
    • Ryokiasuza
      Finalement c'est bien les méchants de Disney (Cruella, Jafar et compagnie) qui gagne à la fin ! XD
    • Bobbyzowski
      C'est bien dommage ! Disney touche de plus en plus le fond : ils commencent par reprendre l'univers peu fascinant de Lucas et ses Jedi au rabais et en plus ils mettent un terme à ce qu'ils savent faire le mieux...
    • Dannoral
      malgré l'énorme intérêt que je porte à Pixar, je reste attaché avant tout à l'animation traditionnelle. Et ça se porterait sans doute mieux si des films sortaient, de temps en temps, et pas un tous les 10 ans... En restant plus proche de l'esprit des 90's que de celui de la ferme se rebelle ou bienvenue chez les robinson, certes en 3D, mais nul. Disney pourrait prendre exemple sur elle-même lors de la reprise par une jeune génération du studio qui était déjà mal barré début des années 80.Quant à ceux qui découvrent que Disney est une entreprise, vous vivez dans quel monde ? :p
    • AlloCine
      @JakeSully2154 : la correction a été faite, et devrait être visible sous peu. Rafraîchissez donc la page à grands renforts de ctrl + F5.
    • Sicyons
      Fermeture ou pas, quoi qu'il en soit, Walt Disney n'aimerait probablement pas ce qu'est devenu son empire.Je rejoins certains de mes prédécesseurs qui craignent pour Pixar. Et comment dans ces conditions attendre quelque chose de positif des prochains films "Star Wars" ? Et il n'y a pas que les nostalgique qui ont été dégoûtés de la fermeture de Lucasarts. Voir des projets alléchants comme "1313" ou "Star Wars Battlefront 3" stoppés nets après avoir eu des infos passionnantes dessus, et qu'ils avaient l'air bien avancés, ça fait mal au cul. "Il y a quelque chose de pourri au royaume de Mickey"...
    • Edrysark
      Sans compter LucasArts (qui est une grave erreur stratégique AMHA), le département "Dessin animé traditionnelle" est victime de notre temps, et de la bêtise des spectateurs plus que de Disney. John Lasseter a mis tout son talents pour relancer la machine, et malgré ça, le public a boudé l'excellent "Princesse et la grenouille" parce que pour le grand public, l'animation, c'est la 3D en 3D. Le département d'animation traditionnelle paye aussi l'investissement massif de Disney dans ces technos.
    • JakeSully2154
      Ce serait peut-être bien qu'Allociné ne raconte pas de bêtises. Ce n'est pas une fermeture du secteur animation traditionnelle, mais une réduction de personnel de 200 à 300 personnes, pour l'ensemble des branches de la firme. Certes, le secteur animation traditionnelle est le plus impacté, mais ce n'est pas pour autant qu'il ferme, comme vous le sous-entendez.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    La Reine des neiges 2 Bande-annonce VF
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Les Misérables Bande-annonce VF
    Selfie Teaser (2) VF
    It Must Be Heaven Bande-annonce VO
    Joyeuse retraite ! Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Joker : un milliard de dollars et une suite ?
    NEWS - Box Office
    samedi 16 novembre 2019
    Harcèlement : ce qui va changer dans le cinéma français
    NEWS - Box Office
    vendredi 15 novembre 2019
    Harcèlement : ce qui va changer dans le cinéma français
    Bande-annonce La Famille Addams : une nouvelle version animée par les réalisateurs de Sausage Party
    NEWS - Vu sur le web
    mercredi 7 août 2019
    Bande-annonce La Famille Addams : une nouvelle version animée par les réalisateurs de Sausage Party
    Sponsorisé
    Disney + :10 millions d'abonnés en 24h pour la plateforme
    NEWS - Box Office
    jeudi 14 novembre 2019
    Disney + :10 millions d'abonnés en 24h pour la plateforme
    Box-office France : La Belle époque en tête, Joker passe les 5 millions
    NEWS - Box Office
    mercredi 13 novembre 2019
    Box-office France : La Belle époque en tête, Joker passe les 5 millions
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 13 nov. 2019
    J'accuse
    J'accuse
    De Roman Polanski
    Avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
    Bande-annonce
    Le Mans 66
    Le Mans 66
    De James Mangold
    Avec Matt Damon, Christian Bale, Caitriona Balfe
    Bande-annonce
    Countdown
    Countdown
    De Justin Dec
    Avec Elizabeth Lail, Jordan Calloway, Talitha Bateman
    Bande-annonce
    Shakira In Concert : El Dorado World Tour
    Shakira In Concert : El Dorado World Tour
    De Shakira
    Avec Shakira
    Bande-annonce
    Little Joe
    Little Joe
    De Jessica Hausner
    Avec Emily Beecham, Ben Whishaw, Kerry Fox
    Bande-annonce
    Le Corsaire (Bolchoï)
    Le Corsaire (Bolchoï)
    De Alexeï Ratmansky
    Avec Ekaterina Krysanova, Igor Tsvirko, Denis SAVIN
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top