Mon AlloCiné
J.J. Abrams embarque son chef op’ sur "Star Wars VII" : va y’avoir du flare…
23 août 2013 à 11:07
facebook Tweet

Le réalisateur enrôle de nouveau Daniel Mindel, directeur photo de ses deux "Star Trek" : c'était une évidence que cette annonce ne fait que souligner, le style visuel et les tics du monsieur devraient être au rendez-vous... Le film sera par ailleurs tourné (selon l'habitude d'Abrams) sur pellicule.

On ne change pas une équipe qui gagne (et un chef op’ qui partage visiblement une même obsession du flare) : le directeur photo Daniel Mindel accompagnera J.J. Abrams dans l’aventure Star Wars: Episode VII. Un nouvel épisode qui sera tourné en 35mm. A l'instar par exemple d'un Quentin Tarantino, dont il semble partager l’opinion sur le sujet, Abrams ne s’est pas converti au numérique et ne compte pas le faire pour ce nouvel épisode de la saga : « Je n’ai encore jamais tourné un film en numérique. La pellicule est ce avec quoi je me sens le plus à l’aise. Si la pellicule venait à disparaître – et le numérique est en train de la menacer – alors le standard qui définit la plus haute et la meilleure qualité disparaîtrait », avait-il notamment déclaré en juin dernier, comme le rappelle le Hollywood Reporter.

 

 

AG

facebook Tweet
Commentaires
  • Wingnut7
    Au rythme d'évolution des caméras, ils sont pas loin de rattraper la qualité de la pellicule avec des numériques. Déjà que l'Alexa avec laquelle "Drive" a été tournée n'en est pas loin. Et soi dit en passant, son film avec les meilleurs flaires naturelles sont dans "Super 8" et c'était Larry Fong.
  • thierry A.
    Il n'est absolument pas sur que jj reprenne la même esthétique sur les starwars.S'il veut respecter une certaine continuité, il se calmera forcement sur ses flare, je pense.Mais la qualité et la beauté de l'image sera garantie, c'est déjà ca.C'est aussi une sorte de désaveux sur la passion tout numérique de papy George.(Je rejoint Wingnut7, sur Avengers aussi la Alexa, bien étalonnée, avait fait de gros progrès, même si le travail sur la lumière en elle même n'était pas transcendant.)
  • maxou140
    Cool ! Beaucoup ne sont pas fans des "lens flare", perso j'adore ! Et en plus, il est pour la pellicule et contre le numérique ?! Quel excellent réalisateur ! J'avais adoré la réalisation de Super 8 par exemple (même si j'ai été très déçu par le scénario...)
  • Amandemma
    Abrams, ou l'homme qui était incapable de donner un style graphique différent à chacun de ses films... Ben oui, c'est tellement plus simple de venir foutre du lans flare dégueulasse de partout !Sérieusement après qu'il ait ruiné Star Trek, j'ai très peur de le voir s'attaquer à Star Wars.
  • Swinggy
    Les flares ne me dérangent pas, ils ancrent peut-être un peu plus le film dans le réel, c'est une façon de se démarquer...Pour cette nouvelle saga, seule comptera l'histoire et les personnages: surtout pas de remake déguisé et surtout pas d'ados, voilà la recette pour en faire des films dignes et qui peuvent rester!
  • Alain Leccia
    J.J. Abrams est juste génial! La pellicule C'EST le cinéma! Donc encore une bonne nouvelle! Sinon j'aurais préféré Larry Fong mais Dan Mindel a fait avec lui tous les Star Trek donc c'est quand même une super bonne nouvelle! Vive l'argentique!
  • Wingnut7
    @Amandemma. C'est ce qu'on appelle un réalisateur avec du style que d'avoir une marque de fabrique. Le flair est la sienne. Toujours mieux que l'ennuyeux J. Mangold.
  • Glak
    Amandemma = Le flare n'est pas un style graphique. Chacun des films de JJ Abrams a un style graphique différent. Et non Alain Leccia et Maxou140, utiliser de la pellicule n'est pas "genial" et ça n'a rien à voir avec un quelconque talent.
  • Amandemma
    @Wingnut7 :Non, un bon réalisateur n'abuse pas de sa marque de fabrique. Une marque de fabrique doit être utilisée avec subtilité et parcimonie (à la manière des colombes de John Woo). Abrams (qui est un créateur de génie au passage) n'a rien d'un réalisateur subtil ! @Glak : J'ai jamais dit que le flare était un style graphique hein...
  • Wingnut7
    @Amandemma, mauvaise foi incarnée. Pas besoin d'être un réalisateur subtil pour être un bon réalisateur. C'est du n'importe quoi que de dire ça. Un réalisateur est celui qui donne une identité au film avant tout, voilà un bon réalisateur. N. Blomkamp est un bon réalisateur et pas subtil, sa caméra épaule et son univers est quand même présent à chaque plan. C'est pas subtil. M. Scorsese et sa fascination du sang et ce qu'il représente n'est pas subtil non plus. Le style d'Abrams ne se résume pas qu'aux flares, mais il est très voyant. Tu déformes les propos pour tes arguments comme dans le commentaire qu'a repris Glak. Il est clair que tu critiques le flare en tant que style graphique sinon tu devrais revoir ton explication ou ta syntaxe.
  • lolomatrix
    @Amandemma : les colombes de John Woo sont pas un bon exemple, parce qu'elles sont loin d'être subtiles dans tous ses films hein.... (soit dit sans remettre en cause son talent).
  • boba-feet
    Je suis assez confiant, J.J a montré qu'il savait faire de la bonne S-F avec Star Trek ( même si je ne connais pas du tout la série ). Juste peut-être apporter des personnages un peu moins têtes à claques ( James Kirk...)
  • Amandemma
    @Wingnut7 :Décidément, tu as le don de déformer les propos d’autrui... Je n'ai pas dit qu'un bon réalisateur devait être subtil, j'ai juste dit que selon moi, une marque de fabrique devrait être utilisée avec subtilité et parcimonie, et non a tord et à travers comme le fait Abrams. Je ne critique d'ailleurs pas le lens flare en temps que tel, je critique simplement l'utilisation qu'Abrams en fait.Bref, je te laisse relire plusieurs fois mon commentaire, peut-être que cette fois-ci tu réussiras à comprendre le sens de mes propos... Propos qui ne consituent d'ailleurs que mon simple avis personnel.
  • Kupper2
    Swinggy : C'est exactement la démarche de JJA. Le flare est censé encré ses films trop numérique dans le réel, le probleme est qu'a force d'abus! Hors un bon effet de style, est avant tout un effet de style transparent! Hors il en abuse tellement qu'on le remarque, et que du coup, on sort du film (voir l'enrobage d'un film revient a voir, symboliquement, la caméra, et donc empeche de s'immerger pleinement dans un univers), et cet effet produit l'effet inverse. On voit trop le cadre de la peinture au lieu d'en admirer les couleurs. Ce qui tend a démonter (si c'était necessaire), qu'il n'est pas un réalisateur de qualité. Il est mieux a la production ou en tant que showrunner. D'ailleurs, si MI4 est si supérieur au 3, c'est avant tout du a la qualité de la réalisation, bien supérieure chez Brad Bird.
  • Wingnut7
    "Non, un bon réalisateur n'abuse pas de sa marque de fabrique. Une marque de fabrique doit être utilisée avec subtilité et parcimonie (à la manière des colombes de John Woo). Abrams (qui est un créateur de génie au passage) n'a rien d'un réalisateur subtil !" @Amandemma, sérieusement? Si je résume, un bon réalisateur doit être subtil pour utiliser sa marque de fabrique et Abrams n'est pas subtil avec sa marque de fabrique donc du coup il n'est pas bon. J'ai beau le lire dans tous les sens ton commentaire est limpide. Bon réalisateur -->subtilité marque de fabrique --> Abrams pas subtil. Tu veux d'autres déclinaisons? D'où je déforme les propos?! @Kupper2 Moi ça m'empêche pas d'apprécier ses films avec les flares. Faut être concentrer c'est tout. Ce qui permet encore moins de loupé le film au final. On peut tout autant faire une démonstration inverse, que ta concentration sur un film d'Abrams n'est pas bonne. (ennui, flares, problème de concentration va savoir) n'empêche que ça démontre rien à mon goût car ça en revient à la subjectivité.
  • Amandemma
    @Wingmut7 :Ta mauvaise foi et ton entêtement frisent le ridicule... Pour résumer (puisque tu n'as toujours pas compris) :Selon moi, un réalisateur devrait utiliser sa marque de fabrique avec subtilité. Or la marque de fabrique ne représente qu'une partie infime du travail d'un réalisateur (chose que tu as apparemment du mal à comprendre). Je n'ai donc jamais dit qu'Abrams était un mauvais réalisateur car il utilise sa marque de fabrique de manière peu subtile. Bref, il faut savoir faire la part des choses entre la marque de fabrique et tout le reste de la réalisation. Pour finir, je n'ai jamais dit qu'Abrams était un mauvais réalisateur. Je le considère juste comme un réalisateur moyen, potentiellement en devenir. Et comme Kupper2 l'a souligné, il est bien meilleur producteur et showrunner que réalisateur, pour le moment. Bref, il me semble que notre conversation peut s'achever ici, tant son intérêt est inexistant. Tu peux continuer de déformer mes propos comme il te plaira mais je reste persuadé que tu auras compris le fond de ma pensée, et c'est bien là le principal.
  • Wingnut7
    Ben quand c'est bien expliqué. Là je comprends mieux, mais quand tu manques cruellement d'honnêté pour reconnaître que ton comm' que j'ai repris n'exprime pas plus que ce j'ai expliqué, c'est de la mauvaise foi. Alors qu'il y en a aucune de mon côté, je pense surtout que tu devrais le relire ton comm' et ranger ta fierté. Du coup, il faut prendre le temps d'exprimer sa pensée au lieu de faire 3 phrases qui se suivent et donnent le sens que tu ne voulais pas donner. M'enfin, il faut croire que c'est moi le fautif de pas lire entre les lignes de ton magnifique comm' parfait qui exprime toute la nuance de ta pensée. Pis comme j'ai dit, la subtilité ne défini pas la qualité du réalisateur. W. Anderson a un style très marqué aussi. Et il est très bon.
  • Alain Leccia
    @Glak je n'ai jamais dit que c'était n rapport avec le talent mais oui c'est génial car c'est ça le vrai cinéma. Le numérique n'a jamais été et ne saura jamais du véritable et pur cinéma. Et comme la fin de Kodak semble se rapprocher à cause de cela, il y met du sien en voulant conserver les véritables valeurs du métier dans lequel il travail.
  • Wingnut7
    Tu considères pas "Drive" comme du vrai cinéma donc?
  • Alain Leccia
    Drive est un film excellent et en ce qui concerne le support sur lequel il a été tourné je ne suis pas d'accord. Je dis pas que les films tournés en numérique sont nuls, je dis que le véritable cinéma c'est sur pellicule et que lorsque l'on veut apprendre le ciné, on le fait sur pellicule, que lorsqu'on fait ses longs métrages on le fait sur pellicule - on passe au numérique seulement quand on s'appelle James Cameron, George Lucas, Spielberg ou Ridley Scott - car eux ont vécu toute leur vie avec l'argentique. Enfin voila, y a pas à chercher à comprendre - la pellicule c'est ce qu'il y a de mieux et sachez que le numérique pour ceux qui l'acclament fait disparaitre beaucoup d'emplois dont les maquilleurs comme Rick Baker, les concepteurs d'animatronics, les créateurs de maquettes et bientôt les projectionnistes si ça continue comme ça.
  • Ed12
    Ah ! il tourne sur pellicule, c'est pas tonton George qu'il a tourné star wars épisode 2 et 3 en numérique (1080p puis échantillonner en 2k) car avec l'épisode 1 les caméra Arriflex avec le procédé Vistavision donné pas les résultats escompté car mauvaise incrustation des effets visuels dont ça se voit sur les blu-ray avec le procédé DNR pour faire un image plus lisse style numérique, pourquoi pas choisir la caméra Red Epic 5k qui donne une incroyable beauté des images, c'est la caméra qui a était utilisé dans le Hobbit de Peter Jackson dont il était totalement satisfait; il faut savoir aussi que ça coûte très cher de numériser tous le pellicule pour intégrer les effets visuels et qu'il faut 3x plus de temps pour les biens intégrer, même si le monde de l'audiovisuel a incroyable avancé en matière d'effet visuel informatique. La plupart des films indépendants, des séries TV actuels utilisent les caméras numériques car plus facile à manipuler et ça coûte moins cher que la pellicule; la pellicule c'est très bien ça fait cinéma mais faire un blockbuster de science-fiction donc avec beaucoup de CGI c'est du ridicule et je pense qu'on aura moins le pont visuel qu' a eu avec l'épisode 2 et surtout de l'épisode 3 à l'époque.
  • Hunter Arrow
    Ed12 : Le rendu des effets visuels de Star Trek Into Darkness suffit à contredire ce que qui dit. Puis Abrams n'est pas Lucas... Je pense qu'il va essayé d'utiliser les effets numériques intelligemment à la différence de tonton Georges. D'ailleurs désolé mais je trouve que la photographie des épisodes 2 et 3 absolument dégueulasse. On dirait des jeux vidéos et les scènes sans trucages, font aussi kitch qu'un épisode de Doctor Who. Et encore Doctor Who, ce rendu kitch est volontaire et assumé et contribue au charme de la série. Par contre pour un Star Wars ça fait juste dégueulasse.
  • Wingnut7
    @Alain Leccia C'est faire fi de l'économie. Les seuls qui peuvent tourner en pellicule sont ceux avec les moyens. Comme l'explique Ed12. De plus, chaque caméra a une utilisation bien spécifique. L'Arriflex a aussi été utilisé sur "Avengers" avec des effets spéciaux de jour, ce qui rend la tâche plus ardue. Apprendre le ciné sur pellicule? Tu as un mécène ou un père plein aux as? Car comme j'ai dit, c'est très couteux, fini l'époque super 8. J'acclame pas le numérique mais c'est une passe obligée. Demandez aux producteurs de D. Fincher s'il préfèrent le numérique à la pellicule. En tout cas, ça lui permet de travailler comme bon lui semble sans être emmerdé par les producteurs pour le coût de l'opération. L'Alexa arrive pratiquement au même niveau que la pellicule, c'est une question d'année.
  • Alain Leccia
    @Wingnut7: crois-moi je suis loin d'être riche et pourtant moi qui rêve de devenir réalisateur je me suis promis de faire mes débuts dans les règles comme tous les autres avant moi en commençant sur pellicule et en sacrifiant beaucoup pour faire mes films. Le cinéma c'est une passion, c'est pas un truc que tu fais le dimanche comme ça au pif. Le numérique tu le trouves partout à tel point que j'ai l'impression que tous ceux qui font des films avec leurs iPhones ou leur appareils photos et qui se considèrent réals sont aveugles. La pellicule ça a toujours couté cher. Même à l'époque du super 8 la caméra elle était pas gratuite, ni le projecteur qui venait avec ni la colleuse, ni la visionneuse. Enfin bref je maintiendrais ce que j'ai dit, ce que fait J.J. Abrams c'est un profond respect et hommage au véritable cinéma qui sur les plateaux rencontrait les problèmes de la scène floue, de l'éclairage à faire et refaire et tout ces petits détails qui aujourd'hui font des gros trous dans les films actuels. Après c'est sur que certains chef-d'œuvre vont être faits en numérique mais ils ne vaudront pas ceux faits sur pellicule. Le cinéma c'est un art, alors quand quelqu'un qui fait que des films avec son iPhone s'appelle artiste je rigoles - un peintre a besoin de peinture et de pinceaux, un réalisateurs a besoin d'une caméra et d'un peu de pellicule.
  • JokerDreizen
    En gros votre seul argument contre le numérique c'est "Ba non les vrais artistes font avec une pellicule" ?
  • Alain Leccia
    non c'est pas ça mais c'est juste que c'est un véritable respect envers le cinéma car c'est la pellicule le cinéma. Et c'est grâce à ça qu'on aura peut être l'opportunité de garder le véritable sens de cet art
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Mauvaises herbes Bande-annonce VF
Mortal Engines Bande-annonce VO
Sponsorisé
Les Bonnes intentions Bande-annonce VF
Overlord Bande-annonce VO
La Vie comme elle vient Bande-annonce VO
Les Veuves Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Tournages
Mort de Stan Lee : Avengers 4, Captain Marvel... A-t-il eu le temps de boucler ses caméos ?
NEWS - Tournages
mardi 13 novembre 2018
Mort de Stan Lee : Avengers 4, Captain Marvel... A-t-il eu le temps de boucler ses caméos ?
Top Gun 2 : la raison pour laquelle le film a été repoussé
NEWS - Tournages
lundi 12 novembre 2018
Top Gun 2 : la raison pour laquelle le film a été repoussé
Dernières actus ciné Tournages
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Back to Top