Notez des films
Mon AlloCiné
    Helix : Kyra Zagorsky revient sur la saison 1 de la nouvelle sensation de la SF
    Par Propos recueillis par Florian Lautré — 24 oct. 2014 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Pour ceux qui seraient passés à côté de l'épidémie, l'héroïne de ce thriller psychologique évoque pour AlloCiné la première saison de la série, ainsi que l'incroyable évolution de son personnage...

    SyFy

    La rentrée des séries : (re)découvrez 20 shows incontournables sur CanalSat

    Pouvez-vous présenter Helix aux personnes qui n’ont pas encore vu la série ?

    Kyra Zagorsky : Helix est thriller sombre et intense mettant en scène des scientifiques qui débarquent en Arctique après avoir reçu un appel au secours suite à l’apparition d’une potentielle épidémie. Une fois sur place ils découvrent que ce qui se déroule n’est pas ce à quoi ils s’attendaient ! Il y a beaucoup de mystères et c’est là que débute le thriller psychologique…

    Comment décririez vous votre personnage, Julia ?

    C’est une femme accomplie, forte, intelligente. C’est la meilleure dans son domaine, une scientifique du CDC, c’est une des chefs de l’équipe. Elle est aventureuse, elle aime être sur le terrain et travailler au contact direct du virus plutôt que dans un laboratoire. C’est un personnage très complet et très bien écrit, elle passe par beaucoup d’émotions, mais elle est aussi vulnérable, perspicace, touchante… Il lui arrive aussi d’avoir peur comme tout le monde. L’un des aspects que je préfère chez elle, c'est que malgré tout ce qui lui arrive dès le début de la série, elle n’hésite pas à braver la tempête ! Bien qu’elle ne soit pas sans peur, elle est courageuse et toujours prête à affronter ce qui l’attend afin de venir en aide aux autres ou de comprendre les différents mystères… Elle n’abandonne jamais !

    SyFy

    La deuxième saison s’annonce déjà encore plus folle !

    Pendant la première saison, Julia traverse un grand nombre d’épreuves en rapport avec sa famille et ses origines, son travail, ses relations avec les hommes, ses nouvelles capacités… Etes-vous heureuse de son évolution ? Devoir jouer autant de sentiments doit être très plaisant pour une actrice…

    Oui absolument ! Je me suis toujours sentie très chanceuse car on savait dès le départ qu’elle serait un des éléments centraux de la série. Dès le début, on découvre qu’elle est l’ex-femme d’Alan Farragut, qu’elle a eu une liaison avec le frère de celui-ci, mais qu’elle le ramène tout de même sur place… On sait déjà qu’il va y avoir du drama entre eux ! Mais ce n’est pas tout car le challenge pour moi en tant qu’actrice était de constater que plus on m’offrait des choses à jouer, plus je devais assurer car les scénaristes ne me laissaient de répit… Je trouvais cela très excitant et j’étais honorée. La deuxième saison s’annonce déjà encore plus folle ! Je suis vraiment reconnaissante qu’on m’ait donné cette opportunité car ce personnage réserve encore plein de surprises alors qu’il lui est déjà arrivé tant de choses ! Elle est constamment en train de changer et d’évoluer, révélant ainsi différents côtés de sa personnalité. De ce fait, pour une actrice ce rôle est très épanouissant.

    SyFy

    Helix est une série de science-fiction avec tous les codes du genre. Quelles séries ou films ont inspiré le show ?

    Je me souviens au début de la série que beaucoup de gens nous comparaient au film The Thing. Il y a déjà eu beaucoup de séries avec des épidémies et il y en a encore énormément de nos jours. Je pense que ce qui est intéressant avec Helix, surtout avec ce qui va se produire dans la deuxième saison car il y aura un tout nouveau virus, c’est que la série est tout le temps en train d’évoluer. Notre style est aussi quelque chose d’unique quand on voit toutes les series télé actuellement. La musique est un personnage à part entière d’Helix et je l’ai remarqué quand j’ai moi-même regardé la série. Au départ elle est dérangeante et étrange… Mais quand vous voyez l’épisode 2 et la scène de la douche, qui est un moment horrible et terrifiant, avec cette petite musique d’ascenseur, c’est vraiment angoissant ! L’environnement est aussi un protagoniste… Pendant la saison 1 tout se déroule dans cette ambiance froide et claustrophobique, les tons et les couleurs sont glacials ! Dans la deuxième saison, nous sommes sur une île et cela permet de créer une toute nouvelle ambiance avec des couleurs plus chaudes… En résumé, si au départ on faisait référence à The Thing à cause de l‘épidémie et ce genre de trucs, aujourd’hui nous avons définitivement notre propre univers.

    Helix - saison 1 Bande-annonce VO

     

    Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris que vous étiez sur le point de travailler avec Ronald Moore, le créateur de Battlestar Galactica, et avec des producteurs Lost et X-Files ?

    Je me suis dis que j’avais intérêt à être au top ! C’était vraiment excitant. Avec Ronald Moore à nos côtés, nous n’avions pas de souci à nous faire. La science-fiction c’est son monde, son terrain de jeu, il sait comment s’y prendre. Il a une très grande réputation grâce à sa créativité car il excelle dans son domaine. On s’est donc tout de suite senti entre de bonnes mains. Tous les éléments se sont parfaitement assemblés et nos arrières étaient assurées.

    J’ai dû étudier Ebola pour le show l’an dernier...

    Avec ce dangereux virus, ces symptômes horribles, n’êtes-vous pas devenue hypocondriaque ?!

    (rires) Vous savez d’une certaine façon je comprends mieux et je fais plus attention à ce qui se déroule dans notre monde à ce niveau là ! Par exemple le virus Ebola est terrifiant ces temps-ci, j’ai dû l’étudier pour le show l’an dernier et à l’époque j’étais persuadée que c’était quelque chose qui appartenait au passé et que ce n’était plus un danger. De voir que tout cela est arrivé si vite et que le virus pourrait se répandre à l’échelle mondiale, je me dis "Oh mon dieu, c‘est vraiment en train de se produire !" C’est terrifiant car les symptômes sont horribles… C’est très triste et tragique. Mais disons que désormais lorsque je me trouve en fasse de quelqu’un qui crâche ses poumons, j’évite de lui faire un câlin pour le saluer ! (rires) Il faut bien sûr vivre sa vie mais je garde en tête ce que j’ai appris pendant mes recherches…

    SyFy

    Il est aujourd’hui très difficile d’attirer et de garder l'intérêt des téléspectateurs, pourtant Hélix a réussi ce pari. Comment expliquez-vous que la série dispose déjà d’une très grande communauté de fans ?

    Je crois que c’est l’aspect psychologique qui a fait la différence en majeure partie. C’est fascinant pour le public de voir ces personnages dans une situation inconnue où leur vie est en grand danger… Ils ne peuvent pas sortir, ni aller dans tel ou tel endroit du laboratoire, ils sont complètement piégés et sont parfois contraints d’agir comme il ne l’auraient jamais fait en temps normal. Leur code moral se brise et les téléspectateurs sont ébahis en voyant ce que des gens seraient prêt à faire pour survivre… Ils font des choses qu’ils ne feraient jamais chez eux. Dans la première saison, combien de personnages ont tué quelqu’un ? Ce sont des gens qui sont censés soigner et aider les autres… Pourtant ils commettent des actes illégaux. Il y a aussi eu un épisode traitant de l’euthanasie… La série aborde des thèmes très sombres et selon moi le public parvient à s’y plonger complètement car c’est captivant. Je pense que c’est grâce à cela que nous avons su tirer notre épingle du jeu, au milieu de toutes ces séries de science-fiction et d’horreur.

    Les téléspectateurs sont ébahis en voyant ce que des gens seraient prêt à faire pour survivre…

    Vous êtes apparue dans deux séries de la franchise Stargate, dans Supernatural et Fringe. La science-fiction serait-elle votre genre de prédilection ?

    (rires) Je pense que la science-fiction fait souvent appel à moi à cause de mon apparence. Je ne dois pas avoir le physique d’une cuisinière ou d'une autre femme normale, donc je ne conviens pas dans le registre du drama… Bien que je pense que je saurais le faire ! J’ai l’impression que lorsqu’on me voit, les gens pensent "Donnez lui des armes, faites lui porter du cuir et voyons ce qui se passe !" (rires) J’étais ravie au début d’Helix car je me suis dis "Oh ce n’est qu’une scientifique et elle est humaine…" Finalement, ce n’est pas le cas ! Mais je pense que c’est un genre que je comprends et j’adore jouer à l’aventurière donc ils m’ont ouvert la voie en grand dans la série ! Peut-être que cela est aussi dû au fait de l’omniprésence de la science fiction à la television de nos jours… Stargate Atlantis était ma toute premiere série télé et j’en garde un très bon souvenir, ce fut une tres bonne expérience pour débuter dans cet univers fou !

    Regardez-vous d’autres séries TV ? Quelle est votre préférée ? Il peut y en avoir plusieurs…

    Ma préférée… C’est difficile, j’en ai beaucoup ! Je n’arrive pas à trouver… Je crois que je vais dire Wonder Woman ! Vous vous souvenez de la chanson? (elle chante les paroles du générique et ri) C’est tellement amusant ! Je viens tout juste de la re-regarder car j’ai les DVD, c’était génial. Linda Carter était fantastique. Oui, je dirais Wonder Woman !

    La rentrée des séries : (re)découvrez 20 shows incontournables sur CanalSat

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Deckard73
      Cette série est une excellente comédie !
    • andiran23
      C'était sympa, mais je sais pas, même si ça avançait il y a un truic qui allait pas, j'ai pas eu la motiv, j'ai pas dépassé l'épisode 9 ou 10, par là ...
    • krokmitten
      Hâtes de découvrir quelle pirouette les auteurs vont trouver pour garder notre centre d'intérêt. Le final m'a troOp décu. Mais c'est une série qui mérite d'avoir une seconde chance et donc vivement ce premier épisode de la saison 2.
    Voir les commentaires
    Back to Top