Mon AlloCiné
    [MISE A JOUR] Polémique Un Français - Alban Lenoir : "J'espère que cela permettra au public de découvrir un film nécessaire"
    Par Thomas Destouches — 27 mai 2015 à 18:15
    facebook Tweet

    Dans un billet publié sur son blog, le réalisateur Diastème a parle de "peur" autour de la sortie de son film "Un Français". De son côté, le comédien Alban Lenoir déclare n'avoir pas anticipé une telle ampleur...

    MISE A JOUR DU 27 MAI 2015

    Dans un nouveau billet sur son blog, daté du 26 maiDiastème revient sur cette "étrange journée" qui a suivi la publication, sur son même site, des chaotiques conditions de la sortie de son film Un Français. Une nouvelle missive ayant pour but de donner les dernières nouvelles du front et, également, de revenir à l'essentiel : son film.

    Concernant le "front", le ciel se dégage un peu avec 8 avant-premières maintenues ("huit villes ont décidé d’en faire une, ce qui est déjà une vraie victoire") et un parx de salles qui devrait être plus proche de 60 que de 50, comme Mars Distribution l'avait annoncé dans son communiqué de presse (Lire ci-dessous).

    Quant au message essentiel que Diastème souhaite propager, il est simple : "que les gens voient mon film, simplement, et après on en parle. Ce n’est pas plus compliqué que ça." Un appel à l'écoute et au dialogue, ce qu'est l'objectif premier d'Un Français.

    ----------

    Tout a commencé, ou presque, par un billet de Diastème sur son blog... Le réalisateur et scénariste d'Un Français y dévoile des rebondissements regrettables concernant la sortie du film, fixée au 10 juin. Autrement dit "demain".

    On y apprend ainsi que les 50 avant-premières organisées le mardi 2 juin sont tout simplement annulées et que le parc de 100 salles, originellement prévues par le distributeur Mars, n'est plus d'actualité. Le film devrait finalement être visible dans "moins de 50, et encore, pas sûr…"

    Quelle explication avance le réalisateur et sa coproductrice ? La peur des exploitants. Une peur motivée par le sujet du long métrage, une plongée dans l'extrême droite française, et les hypothétiques dérapages qu'il pourrait provoquer.

    Mars Distribution

    Le communiqué de presse de Mars Distribution

    De son côté, Mars Distribution a, dans un communiqué de presse, tenu à apporter ses précisions. Si le nombre de copies a bien été ramené à 60, c'est avant tout dans un soucis d'"optimisation" et de "valorisation" de chaque copie.

    Concernant les avant-premières annulées, il n'en est rien : si des salles ont bien été contactées pour des projections anticipées, elles n'ont simplement pas donné suite, pour des raisons essentiellement matérielles : "complexité de mettre en place un événement aussi particulier, nécessitant des précautions (sécurité, etc...), alors que toute la profession préparait son départ pour le Festival de Cannes."

    Mars précise également que le climat autour du film est problématique et que cette prudence est "à rapprocher de l'humeur que certaines personnes aussi anonymes que mal intentionnées ont voulu créer autour du film".

    En guise de conclusion Mars déclare enfin qu'Un Français, "film nécessaire dans toute son authenticité", sortira bien "le 10 juin 2015 et sera présenté en avant-première dans certaines salles." En clair : la peur n'a pas abattu le film.

    Mars Distribution

    Alban Lenoir : "Je m'attendais à ce que le film rencontre des difficultés"

    Contacté par AlloCiné, Alban Lenoir, comédien principal du film, a répondu à nos questions sur cette polémique de dernière minute et sur cette peur d'Un Français...

    Cette peur dont parle Diastème dans son billet, vous la sentiez poindre ?

    En traitant d'un tel sujet je m'attendais à ce que le film rencontre des difficultés avant même sa sortie et que certains exploitants se retirent de la course par peur des "représailles" mais en aucun cas à ce que cela prenne une telle ampleur.

    Comment cette "peur" s'est manifestée à votre niveau jusqu'à maintenant ?

    Diastème, le réalisateur et moi recevons des menaces depuis quelque temps. On se refuse à y prêter attention, une seule chose nous fait peur : la bêtise ! Comme celle de confondre "Un" Français et "Le" Français. Le film retrace l'histoire d'un homme, celle d'un destin sacrifié, d'un Français parmi 65 millions.

    De cette polémique peut émerger quelque chose de positif...

    Je ne peux qu'espérer que cette polémique servira le film et permettra au public de découvrir un film qui à mes yeux semble "nécessaire".

    Pour parler d'autre chose que de la polémique... Je sais que vous étiez particulièrement fier de ce que vous aviez réalisé en tant que comédien sur ce film. Pour quelles raisons ? Parce que vous avez repoussé vos limites, montré des choses jamais encore montrées chez vous ?

    C'est évidement une chance unique pour un comédien de se voir offrir un rôle comme celui-là. Le parcours d'un homme sur trente ans avec les transformations psychologiques et physiques qui vont de pair. J'ai plongé la tête la première dans le rôle. Mais je le dois en premier  à Michaël Laguens directeur de casting puis à Diasteme et Philippe Lioret (ndlr: le producteur) qui se sont battus pour m'imposer.

    Propos recueillis par Thomas Destouches à Paris le 26 mai 2015

    "Un Français", le "American History X" hexagonal ?

     

    facebook Tweet
    Commentaires
    • ScaarAlexanderTrox
      Un des critères de qualité d'une entreprise de propagande est de ne simplement pas être remarquée. Le langage qu'elle parle finit par devenir la norme à force d'omniprésence et de rabâchage. Par conséquent, si le fait que tu ne voies aucun problème dans ce titre, que tu ne te sentes pas visé, signifie, de mon point de vue, que tu as un problème, du point de vue du système dans lequel tu existes, tu n'as absolument rien qui cloche. Enfin, le système en question battant sérieusement de l'aile au fil des années, peut-être finiras-tu par "voir". Mais pour l'instant, je t'en prie, ne perd pas ton temps à te prendre la tête avec ce genre de choses.
    • lexcalvin
      Bon le théoricien tu vas rentrer chez mémé :Le fascisme s’accommode très bien du capitalisme puisqu'il en est le bras armé ...Les partis faf sont des partis de patrons, faudrait se réveiller au fond de la classe.
    • Alexis J.
      Non c'est lui qui dit la même chose que moi ^^
    • Bacta142
      On voit que ce genre de films en dérange certains avant-même d'être sorti..
    • Bacta142
      Je suis Français et je ne me sens pas visé. Donc soit c'est toi qui a un problème, soit c'est moi (ce qui m'étonnerait, j'espère bien d'ailleurs)..
    • Bacta142
      Le Chancelier Palpatine disait la même chose dans Star Wars Episode III.. x)
    • quatermain
      Vous avez parfaitement raison. J'espérais justement faire preuve de patience (sans vraiment y arriver malheureusement), et voir si je pouvais au moins l'amener sur un terrain de débat. Peine perdue.En tous cas merci pour votre commentaire.
    • salut S.
      Je me suis emballé ^^..
    • KIDICARUS
      Y a aucun retard, des films sur extrémismes ou la violence dictée par un groupe y a eu bien avant AH X.
    • KIDICARUS
      Tu sais, c'est bien que tu mettes en exemple la LDJ car l’extrémisme est de chaque côté de la politique ou bien de la religion.Je pense que ce film pourra être critiqué une qu'on l'aura vu et on verra si il peut être utile, du moins à nous faire réfléchir sur certains points.
    • salut S.
      salut;Qui est ce qui revendiquait l’Algérie française et qui gueulait contre les US?La colonisation ne doit jamais faire plaisir mais la colonisation ou des mouvements forcés de population ont toujours existé dans l'histoire et existeront toujours. La terre n'appartient à personne je crois.Surtout dans le cas de l’Algérie qui est un cas au combien complexe. Rapidement, les premiers peuples vivant dans ces terres furent les Numides (peuple venant d’Espagne), les ancêtres des Berbères qui furent attaqués, colonisent par Rome puis au tour de l'Empire ottoman de les colonisés puis les Français à leur tour.Le début du mouvement de libération algérien a été un incroyable concours de circonstances négatives car le mouvement est pas au départ un mouvement de libération mais une demande d'égalité. La France algérienne aurait pu exister et être viable dans le temps avec des citoyens égaux des deux côtés de la Méditerranée.Je te trouve un peu dans une attitude manichéiste et je trouve cela dommage.
    • ScaarAlexanderTrox
      Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, vous perdez votre temps. La seule discussion intéressante avec un antifa (au sens large, pas un militant, juste une pauvre hère moralement traumatisée par la doxa) est celle qui présente la lointaine possibilité de le faire changer d'avis (oui, parce que ce n'est pas avec lui que l'on va affuter son argumentaire...) ; or, étant donné le caractère intrinsèquement monocellulaire de cette espèce, les chances que cela arrive sont de 0,0002% (j'ai compté). Personnellement, je n'y suis parvenu que deux fois par le passé, et au prix d'une grande patience. Or, nous sommes en 2015. Plus le temps. Et de toute façon, leur régime s'épuise d'année en année, aujourd'hui de mois en mois, oserais-je dire. Dans pas longtemps, en descendre un reviendra à tirer sur l'ambulance. Et aux censeu... euh, aux gentils modérateurs payés une misère pour veiller au bien-vivre-ensemble sur ce forum, un message : je vous en prie, faite-vous plaisir.
    • Sektor S.
      Je ne vois même pas l'intérêt de parler de ce film... y a rien de nouveau, rien de choquant, rien qui puisse faire polémique...Exactement comme pour 50 nuances de Grey, puisqu'on a rien, autant faire un max de bruit pour attirer un max de gens.
    • salut S.
      salut,Tu connais l'histoire et donc tu sais que ce terme a été utilise le plus souvent pour disqualifier l'ennemi politique (les Soviétiques durant la guerre froide contre les États unis, la gauche en France contre le général de gaulle, etc..).Le fascisme est un système politique qui associe populisme, nationalisme et totalitarisme au nom d'un idéal collectif suprême, le fascisme rejette les droits de l'homme, le communisme, l'anarchisme, les libertés individuelles et le libéralisme.Le fascisme est représenté par exemple par le régime de Mussolini se basant sur la Rome antique.Où est-ce que tu vois du fascisme en France? Il existe des groupes ne facho revendiqué mais traiter toute personne de facho me semble exagéré.
    • Edou Dc
      Avec ses impôts, le bon peuple aura une fois de plus craché au bassinet pour se faire insulter. En effet, Un Français est coproduit par France 3 Cinéma , filiale de France Télévisions, et Mars Films (une émanation de Studio Canal, montée par Stéphane Célérier), qui assurera la distribution en France. Cette énième œuvre de propagande de l’antiracisme institutionnel a évidemment bénéficié du soutien financier par la commission d’avance sur recettes du Centre national cinématographique (CNC). Un fond public présidé par Serge Toubiana et dont le vice-président est Édouard Weil : c’est sans doute cela que l’on appellera pompeusement « l’exception culturelle française », en attendant que l’avance sur recette ne finance un film, sobrement intitulé Un Juif, traitant de l’assassinat de Saïd Bouararach par des sympathisants de la LDJ…
    • cin? n?n?
      AlloCiné American History X - film 1998 - Un Français 2015À, et combien de temps on a de retard comparé au Américain déjà ? 10 ans ou 17 ans
    • cin? n?n?
      Ne t'inquiète pas, tu le verras, le seul bute de la manœuvre et de faire parlait de lui un max. Une sorte de promotion commerciale.
    • lexcalvin
      On peut être juif et d'extrême droite, personne n'a de passe droit face à la critique.La différence avec les autres extremistes étant que les juifs d'extrême droite ne sont pas antisémites.ouf ^^
    • quatermain
      Et tu défiles, encore et toujours. Peureux.
    • quatermain
      Ah, et j'ajouterais que traiter des juifs de fachos (les producteurs de Nu Image/Millenium Films sont juifs), ça sonne un peu antisémite sur les bords. Mais bon, je ne m'attends pas à mieux de ta part, ton ardeur à traiter les autres de fachos semble une façon de donner le change. Tu pues la rancoeur.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Et puis nous danserons Bande-annonce VO
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Vous êtes jeunes, vous êtes beaux Bande-annonce VF
    Au nom de la terre Bande-annonce VF
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Hors Normes Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Woody Allen : pourquoi il a fait tourner Timothée Chalamet
    NEWS - Interviews
    jeudi 19 septembre 2019
    Woody Allen sur Un Jour de pluie à New York : "Je ne suis pas iconique, je fais ce que je peux !"
    NEWS - Interviews
    mercredi 18 septembre 2019
    Woody Allen sur Un Jour de pluie à New York : "Je ne suis pas iconique, je fais ce que je peux !"
    James Gray : "Ad Astra est mon film le plus difficile !"
    NEWS - Interviews
    mercredi 18 septembre 2019
    James Gray : "Ad Astra est mon film le plus difficile !"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 18 sept. 2019
    Ad Astra
    Ad Astra
    De James Gray
    Avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga
    Bande-annonce
    Un jour de pluie à New York
    Un jour de pluie à New York
    De Woody Allen
    Avec Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez
    Bande-annonce
    Le Chardonneret
    Le Chardonneret
    De John Crowley
    Avec Ansel Elgort, Oakes Fegley, Nicole Kidman
    Bande-annonce
    Portrait de la jeune fille en feu
    Portrait de la jeune fille en feu
    De Céline Sciamma
    Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami
    Bande-annonce
    Trois jours et une vie
    Trois jours et une vie
    De Nicolas Boukhrief
    Avec Sandrine Bonnaire, Pablo Pauly, Charles Berling
    Bande-annonce
    Interview avec Dieu
    Interview avec Dieu
    De Perry Lang
    Avec David Strathairn, Brenton Thwaites, Yael Grobglas
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top