Mon AlloCiné
    Un Français
    Un Français
    Date de sortie 10 juin 2015 (1h 38min)
    Avec Alban Lenoir, Samuel Jouy, Paul Hamy plus
    Genre Drame
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 24 critiques
    Spectateurs
    2,9 1202 notes dont 148 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Avec ses copains, Braguette, Grand-Guy, Marvin, Marco cogne les Arabes et colle les affiches de l'extrême droite. Jusqu'au moment où il sent que, malgré lui, toute cette haine l'abandonne. Mais comment se débarrasser de la violence, de la colère, de la bêtise qu'on a en soi ? C'est le parcours d'un salaud qui va tenter de devenir quelqu'un de bien.
    Distributeur Mars Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD 21/10/2015
    Date de sortie Blu-ray 21/10/2015
    Date de sortie VOD 14/01/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 139271

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 6.99 €
    Un Français
    Un Français (DVD)
    neuf à partir de 6.74 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Un Français Bande-annonce VF 1:16
    Un Français Bande-annonce VF
    302 988 vues

    Interviews, making-of et extraits

    "Un Français n'a rien de comparable à "American History X 1:54
    "Un Français n'a rien de comparable à "American History X
    8 117 vues
    "Un Français" : "La polémique n'a pas lieu d'être" 3:56
    "Un Français" : "La polémique n'a pas lieu d'être"
    8 519 vues
    Alban Lenoir : la révélation d'Un Français
    Alban Lenoir : la révélation d'Un Français
    2 028 vues
    6 vidéos

    Acteurs et actrices

    Alban Lenoir
    Rôle : Marco Lopez
    Samuel Jouy
    Rôle : Braguette
    Paul Hamy
    Rôle : Grand-Guy
    Olivier Chenille
    Rôle : Marvin
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Critikat.com
    • Ecran Large
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Première
    • Télé 7 Jours
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Nouvel Observateur
    • Marianne
    • Metro
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • TF1 News
    • Voici
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Libération
    • Ouest France
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Télé 2 semaines
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Tëom
    Critique positive la plus utile

    par Tëom, le 14/06/2015

    5,0Chef-d'oeuvre
    Film vraiment prenant, lourd et puissant. On ressent le personnage penser sans besoin de tout expliquer. Film actuel, ...
    Lire la suite
    Pie M.
    Critique négative la plus utile

    par Pie M., le 12/10/2015

    0,5Nul
    Un film de propagande bobo de plus.... Clichés, raccourcis, et pseudo bons sentments.
    Toutes les critiques spectateurs
    9% (13 critiques)
    26% (39 critiques)
    34% (50 critiques)
    22% (33 critiques)
    5% (7 critiques)
    4% (6 critiques)
    Votre avis sur Un Français ?
    148 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secrets de tournage

    Un réalisateur touche-à-tout

    Un Français est le second film de Patrick Asté alias Diastème après Le Bruit des gens autour en 2008. Artiste polyvalent, il est également écrivain, parolier ainsi que scénariste puisqu'il a notamment cosigné les scénarios de Coluche, l'histoire d'un mec d'Antoine De Caunes ou plus récemment Les Châteaux de sable d'Olivier Jahan.

    Les skinheads au cinéma

    Le film de Diastème évoque la rédemption d'un skinhead tentant de se racheter et de faire table rase de ses idéologies passées. Evoquer le motif des néonazis au cinéma était jusqu'à présent surtout l'apanage de films anglo saxons tels que American History X de Tony Kaye, Danny Balint de Henry Bean ou This is England de Shane Meadows. Hormis le personnage de Mathieu Kassovitz dans son film culte La Haine, la repr... Lire plus

    Un premier rôle

    Habitué des séries télévisées telles que Hero Corp ou Les petis meurtres d'Agatha Christie, Alban Lenoir avait jusqu'à présent peu joué sur grand écran hormis des rôles secondaires dans des films comme Les Gamins d'Anthony Marciano ou Gibraltar de Julien Leclercq. Avec Un Français, il accède enfin à un premier rôle qui devrait sans aucun doute lui assurer une certaine exposition.
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    20 ans d'écart, A trois on y va, L'Affaire SK1... Tout sur la sélection de MyFrenchFilmFestival
    PLAYLIST - Festivals
    lundi 18 janvier 2016
    Coup d'envoi pour MyFrenchFilmFestival ! Du 18 janvier au 18 février, la jeune garde du cinéma français prend ses quartiers...
    Après "Un Français", Diastème réalise une comédie avec Patrick Chesnais
    NEWS - Interviews
    lundi 22 juin 2015
    Après "Un Français", Diastème changera totalement de registre et réalisera à la fin du mois de juillet "Pimpette", une comédie...
    14 news sur ce film
    Films recommandés
    Made in France
    Made in France
    Les Premiers, les Derniers
    Les Premiers, les Derniers
    Les Enquêtes du Département V : Profanation
    Les Enquêtes du Département V : Profanation
    La Vie très privée de Monsieur Sim
    La Vie très privée de Monsieur Sim

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2014.

    Commentaires

    • Frank Castle
      C'est pour ça que j'adore la page allociné de ce film : il y aurait toujours des dizaines de commentaires de gens défendant l'indéfendable. Pourtant il y a une page wikipédia relevant toutes les actions terroristes d'extrême droite, étonnamment cela ne semble pas nécessaire pour l'extrême gauche...
    • Frank Castle
      Tellement plus conséquents et réguliers que t'es pas fichu de donner des sources. Mais bon faut croire que c'est l'avantage de nous autres anarchistes, vous nous brandissez comme un homme de paille pour justifier vos propres idées nauséabondes en nous collant tous les troubles sociaux.
    • omar A.
      Hey bien c est une bonne analyse. Une analyse qui porte sur la haine qui entraine la violence certe . Mais il est bon aussi de souligné l evolution du personnage (un basculement ) qui a su se detacher de toute cette violence et de cette univers! A travers les annees et la maturité . Alors oui on commet des erreurs et il est bon de savoir les reconnaitres et encore mieux de les reparer . Cette acteur quasiment inconnu a porter la barre haute dans ce film au sujet sensible et jamais traité a ma connaissance ( en france) . Tenons nous en a la maniere dont il est depeind a sa qualité plutot qu a chercher toute sorte de controverse . UN FRANCAIS
    • Super Dupont
      Violent, viscérale, sans concession. C’est ce que l’on attendait. Mais les ellipses sont mal emmenées, et les raisons de la rédemption du personnage principal quasiment inexpliquées. Quel dommage, alors qu’il y a tant de bonnes trouvailles dans ce film coup de poing.
    • nikos182
      Mouais... Le danger fachiste... Pourquoi pas... (ca doit rassembler 3OO pecnaus dans toutes la France). Il serait plus courageux de s'attaquer aux anarchistes et aux antifas qui sont souvent coupables de tentatives de meurtre régulièrement sur nos forces de l'ordre, je dis bien de tentatives de meurtre (et oui lancer un cocktail Molotov sur un policier ca peut tuer, défigurer...). C'est une réalité : les seules violences politiques en France sont commis par l'extrême gauche !! (et les islamistes aussi)
    • Sophie D.
      Ou l'histoire d'un homme qui va apprendre a « chausser des lunettes »... Le film vasuivre son personnage sur 35 ans dans une rédemption progressive, sous fond d'Histoire de l'extrême droite...Aucun jugement dans ce film, ça gratte la ou ça fait mal certes mais le sujet est malheureusement dur, parfois écœurant, voir difficile à comprendre personnellement...Un film donc en effet "sensible" mais qui a été boycotté dés sa sortie, et pourquoi ? Après l'avoir vu je ne comprend pas, d'où le mot "boycott" pur et simple !Critiqué pour son titre ? Et alors ?Critiqué pour sa bande annonce ?? Allez voir le film au lieu de parlé sans savoir de quoi ça parle réellement ! Depuis quand on critique une œuvre avant de l'avoir vu ? Sûrement trop compliqué à comprendre pour les bulbes mous qui se sont permis de polémiquer...Je m'attendais du coup à un film choc, troublant, le "nouvel American History X", on en est loin...C'est certes très bien tourné, documenté, travaillé, agressif et violent au début, touchant sur la fin, mais ça reste pour moi vraiment trop plat, il manque d'ampleur, pourtant le sujet est maîtrisé mais il ne s'élève pas autant qu'on espérerai...On a également du mal a se diriger dans le temps malgré énormément d'indice, l'histoire évolue tellement vite que cela aurait mérité une aide...Alban Lenoir​ personnage principal de ce film (qui reste à voir!), est extraordinaire, un coup ultra violent, un coup tout en retenue, il est stupéfiant du début à la fin...Je reste choquée par une chose, le film démarre dans le début des années 80 et nous emmène à aujourd'hui, et malheureusement on réalise que "Le Français" malgré tous les progrès réalisé depuis (technologique, etc, etc.) n'a pas du tout évolué sur le sujet... Pourquoi tant de haine ?A tous les esprits étriqués et fermés : Que je sache de tout temps, la violence n'a jamais résolue aucun problème en ce bas monde... Bien au contraire...
    • Dash49
      Bah si justement j'ai eu du mal à saisir ta remarque, j'ai pas trouvé que le film de Debouzze est un navet, les goûts et les couleurs....
    • Lou Bloum
      "Un Français" n'est qu'un objet politique destiné à faire le jeu d'une idéologie en se basant sur la caricature, la stigmatisation et l'amalgame, lorsque "American History X" nous invite à une réflexion profonde et désintéressée, n'usant d'aucune forme de manichéisme. Je pense que la distinction entre ces 2 films se situe avant tout à ce niveau ..
    • david96
      Vous avez résumé ma pensée. Merci.
    • Lou Bloum
      Je ne vais pas rentrer dans une bataille de chiffres, la mauvaise foi étant un vice difficile à appréhender. On se retrouve aux prochaines élections pour constater le bien fondé de nos propos. De plus, tu fais certainement parti de ceux qui méprisent ce pourcentage de la population, les rattachant à une image caricaturale et insultante, dont ce genre de film à caractère tendancieux se porte largement garant. Passe ton chemin, je n'ai pas de temps à perdre avec les encartés d'un parti politique qui usent des comptes fictifs à outrance pour clamer "l'amour" qu'ils portent envers un film, ne servant qu'à véhiculer une idéologie qui arrondisse grassement leurs fins de mois. ( tu vois de quoi je parle, n'est-ce pas ;) )
    • Camille N.
      Non il regroupe 9% de la population , les mathématiques ne mentent pas contrairement au fn .
    • Lou Bloum
      Arrête ton char, si le film avait porté aux nues une autre nationalité, les mêmes qui légitiment son titre actuel se seraient sévèrement indignés ( tu souhaites peut-être un exemple pour te convaincre du bien fondé de mes arguments ?.. ). Plus communément, on appelle ça de l'indignation sélective.
    • Lou Bloum
      Toi qui te revendiquais à demi mots gauchiste, souhaites-tu avoir la liste ( exhaustive ) des personnes ayant viré collabos pendant la guerre et leur appartenance politique ? Avec notamment son plus haut représentant de l'époque qui porte encore à l'heure actuelle, la "distinction honorifique" du régime de Vichy .. J'espère que tu n'as pas oublié de les inscrire dans ta morbide comptabilité ? .. Pour finir, voici un article paru le 4 juillet 1940 dans le journal de gauche intitulé "L'humanité" qui a pour vocation "d'unifier le mouvement socialiste français" : "Il est particulièrement réconfortant en ces temps de malheur de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir avec les soldats allemands, soit dans la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants ! La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante."
    • Lou Bloum
      Non, il s'agit plutôt du détournement et de la caricature entretenus par ce film et reconnus comme tels par le réalisateur, puisqu'il fait sa promo sur le dos d'un parti et à fortiori, de ses électeurs. Personnellement, je suis apolitique et rejette la sphère politique dans son ensemble mais amalgamer 20% d'une population en la considérant proche d'une mouvance skinhead, c'est une honte absolue. Que n'aurait-on pas entendu, si le titre avait usé des mêmes raccourcis pour une autre origine. A méditer ..
    • Lou Bloum
      "Tout le monde le verra" ^^ Tu connais Candide ou l'Optimisme ?
    • Lou Bloum
      * Merci à "Allociné régime Corée Du Sud" de ne pas supprimer ce commentaire une quatrième fois et qui répond en tout point à la charte. "Pas besoin d'être mégalo pour souligner tes grosses carences de raisonnement. Quant au fond, j'attends désespérément que tu l'abordes avant de pouvoir embrayer. Mon raisonnement se calque sur ton argumentaire simpliste et primaire et je suis très heureux que tu le constates par toi-même. Et puis, t'entendre parler d'esquives me fait doucement rire. Pour ta gouverne, j'ai posté deux autres commentaires en réponse aux tiens et auxquels tu n'as pas daigné répondre.. Notamment un, où tu t'insurgeais contre la démarche d'une personne qui réinterprétait le titre en le faisant selon les mêmes raccourcis que ce réalisateur. Apparemment, l'indignation sélective est un concept qui t'est familier. Et ça vient parler de posture et de responsabilités derrière ?"
    • Lou Bloum
      Pas besoin d'être mégalo pour souligner tes grosses carences de raisonnement. Quant au fond, j'attends désespérément que tu l'abordes avant de pouvoir embrayer. Mon raisonnement se calque sur ton argumentaire simpliste et primaire et je suis très heureux que tu le constates par toi-même. Et puis, t'entendre parler d'esquives me fait doucement rire. Pour ta gouverne, j'ai posté deux autres commentaires en réponse aux tiens et auxquels tu n'as pas daigné répondre.. Notamment un, où tu t'insurgeais contre la démarche d'une personne qui réinterprétait le titre en le faisant selon les mêmes raccourcis que ce réalisateur. Apparemment, l'indignation sélective est un concept qui t'est familier. Et ça vient parler de posture et de responsabilités derrière ?
    • Lou Bloum
      Pas besoin d'être mégalo pour souligner tes grosses carences de raisonnement. Quant au fond, j'attends désespérément que tu l'abordes avant de pouvoir embrayer. Mon raisonnement se calque sur ton argumentaire simpliste et primaire et je suis très heureux que tu le constates par toi-même. Et puis, t'entendre parler d'esquives me fait doucement rire. Pour ta gouverne, j'ai posté 2 autres commentaires en réponse aux tiens, auxquels tu n'as pas daigné répondre.. Notamment un, où tu t'insurgeais contre la démarche d'une personne qui ré interprétait le titre en le faisant selon les mêmes raccourcis que ce réalisateur. Apparemment, l'indignation sélective est un concept qui t'est familier. Et ça vient parler de posture et de responsabilités derrière ?
    • Frank Castle
      Oh génial, encore un mégalo qui se croit meilleur que tout le monde. C'est facile d'esquiver ce qui te met en tort, car c'est sur, tu as raison. Tu as raison si on esquive toutes les choses où tu n'as aucun argument, et vu que tu ne les abordes pas, il est d'autant plus facile pour toi de t'en tirer. Sauf que je marche pas. Ce que je vois c'est quelqu'un qui a pondu une dizaine de lignes pour m'insulter indirectement et me traiter comme un être inférieur. Arrête de te prendre pour le plus intelligent et apprends simplement à aller aux faits, sinon je ne vois pas pourquoi j'essaierais de débattre avec quelqu'un dont le but n'est même pas d'exposer ses idées. Agis en adulte responsable, ou ciao.
    • Lou Bloum
      Je prends la peine de répondre à ce qui me parait le plus pertinent, c'est à dire à peine 20% de ton argumentaire. Le reste, c'est au mieux une parole militante et/ou intéressée, au pire une rhétorique des bas fonds pour laquelle je n'offrirai même pas la dignité d'une réponse. Un peu comme ta dernière sortie qui prouve à quel point l'analyse d'une phrase, relève d'un exercice périlleux te concernant. Je reprends en des termes choisis qui endigueront peut être tes nombreuses lacunes : Le problème n'est pas le titre que ce film aurait dû porter mais celui qu'on a décidé de lui attribuer. J'ai simplement usé d'une comparaison pour te le démontrer. C'est un peu plus clair dans ton esprit ?
    Voir les commentaires
    Back to Top