Mon AlloCiné
5 bonnes raisons de (re)voir la saga Scream
Par CT — 31 août 2015 à 14:30
facebook Tweet

Wes Craven, maître de l’horreur et réalisateur reconnu, s’est éteint dimanche 30 août à l’âge de 76 ans. L’occasion de lui rendre hommage en (re)découvrant la saga Scream ! On vous donne 5 bonnes raisons.

Dimension Films

Pour son tueur masqué
Lorsque le premier Scream sort au cinéma en 1996, il est interdit en salles aux moins de 16 ans. Et pour cause. Wes Craven y met en scène l’un des tueurs les plus emblématiques du cinéma : Ghost Face. Ce personnage masqué aura marqué les esprits à travers les quatre films de la saga : il terrifie ces victimes par téléphone et menace de faire couler le sang. Et même si le coupable change à chaque film, Ghost Face est bien présent à chaque fois.

=> Mais d'où viennent les masques des grands méchants des films d'horreur ?

Pour les scènes d’ouverture
Comment scotcher le téléspectateur à son siège  dès les premières minutes d’un film ? Wes Craven a trouvé la solution. En soignant ses scènes d’ouverture, le réalisateur arrive à nous capter. La première et longue scène du film Scream (qui dure 12 minutes) en est la preuve : Casey (Drew Barrymore) est dans son salon en train de regarder un film d’horreur lorsqu’elle reçoit un mystérieux coup de téléphone. A l’autre bout du fil ? Ghost Face. On vous laisse deviner la suite…

De cette manière, toutes les scènes d’ouverture de la saga Scream nous offrent son lot de morts et de frissons. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Wes Craven tournait deux versions à chaque fois.

Le renouveau du slasher movie

Avec sa saga Scream, Wes Craven relance la mode du slasher movie. Ce genre cinématographique proche de l’horreur est généralement porté par un casting de jeunes adultes poursuivis par un tueur en série. Attendez-vous à une bonne dose d’hémoglobine (200 litres de faux sang ont été utilisés sur le tournage du premier film)  et de stress. Ajoutez  à cela du suspense et du mystère puisque spectateurs comme protagonistes cherchent à savoir qui est le tueur…

=> Les 5 incontournables de Wes Craven qu'il faut avoir vus

Une saga entrée dans la culture pop

En quelques années, la saga Scream est entrée dans la culture populaire et a même inspiré Hollywood et ses réalisateurs. La preuve avec sa version parodique. Le premier Scary Movie sorti en 2000 s’inspire clairement de l’histoire du film de Wes Craven. Exit Neve Campbell qui est remplacée au pied levé par Anna Faris dans le rôle de … Cindy Campbell.  Trois autres films ont vu le jour et un cinquième opus est en préparation.

En relançant la mode des slashers, Wes Craven a permis à d’autres réalisateurs de se lancer dans le genre. En 97, Jim Gillespie nous faisait frissonner avec Souviens-toi l’été dernier qui a connu une suite deux ans plus tard.

Une franchise à succès
Si tous les films de Wes Craven n’ont pas été couronnés de succès, la saga Scream fait figure d’exception. Le premier opus reste aujourd’hui le film le plus lucratif du réalisateur américain qui a engrangé cette année-là plus de 173 millions de dollars de recette. Une réussite qui permet à Craven de réaliser la suite six mois seulement après. Le troisième opus voit le jour en 2000 et reste aujourd’hui le deuxième meilleur succès de la saga (163 millions de dollars).

Il faut attendre 11 ans avant de revoir Ghost Face sur grand écran. Scream 4 est l’avant dernier film réalisé par Wes Craven.  

L’univers de Scream se décline aujourd’hui en série. Le tueur masqué terrorise désormais les téléspectateurs de MTV. Nouveau masque, nouveau mystère.  

Les trois premiers films de la saga Scream, à (re)découvrir sur Netflix.

Quand Wes Craven revenait pour nous sur sa carrière...

Wes Craven : l'interview-carrière

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
  • Mort de Wes Craven : nombreuses réactions du tout-Hollywood
  • Les 5 incontournables de Wes Craven qu'il faut avoir vus
  • Wes Craven : mort du maître de l'horreur et créateur de Scream et Freddy
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
House of Cards : la saison 6 réalise un démarrage timide
NEWS - Séries à la TV
mardi 20 novembre 2018
Les fans de Narcos ont été séduits par sa déclinaison Narcos : Mexico
NEWS - Séries à la TV
mardi 20 novembre 2018
Sponsorisé
Narcos : Mexico : quels sont les surnoms des narcotrafiquants ?
NEWS - Séries à la TV
mardi 20 novembre 2018
Narcos : Mexico : quels sont les surnoms des narcotrafiquants ?
GLOW : pourquoi Netflix a failli annuler la série au terme de la 1ère saison
NEWS - Séries à la TV
mardi 20 novembre 2018
GLOW : pourquoi Netflix a failli annuler la série au terme de la 1ère saison
Actus Netflix
Back to Top