Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort d'Anton Yelchin, le Chekov de Star Trek
    Par Maximilien Pierrette — 19 juin 2016 à 21:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Vu récemment dans "Green Room" et attendu à l'affiche de "Star Trek Sans Limites" le 17 août, l'acteur Anton Yelchin est décédé ce dimanche 19 juin dans un accident de voiture.

    D.R.

    L'équipage de l'Enterprise est en deuil : interprète de Pavel Chekov depuis le reboot orchestré par J.J. Abrams en 2009, l'acteur Anton Yelchin est décédé ce dimanche 19 juin dans un accident de voiture, à l'âge de 27 ans.

    Anton Yelchin était le fils de Viktor Yelchin et Irina Korina, deux patineurs artistiques professionnels. Né en en Russie à Leningrad, le 11 mars 1989, il immigre avec ses parents aux États-Unis alors qu'il est âgé de quelques mois. D'abord voué, lui aussi à une carrière de patineur, le petit Anton décide très vite de suivre sa propre voie et veut devenir acteur. A 10 ans, il suit des cours d'art dramatique à Los Angeles et se fait repérer par des agents de casting. Cela lui permet de faire une première apparition à la télévision dans un épisode de la saison 6 de la célèbre série Urgences.

    De Niro, Bruce Willis, Terminator, Star Trek…

    Yelchin joue ensuite dans des films destinés au grand public comme Delivering Milo (2000), avant de faire la figuration dans le thriller ultra-violent 15 minutes (id.) où Robert De Niro tient la tête d'affiche. Le jeune comédien va ensuite donner la réplique à Morgan Freeman dans le film policier Le Masque de l'araignée (2001) et à Anthony Hopkins dans le mystérieux drame nommé Coeurs perdus en Atlantide (id.). Un vrai tremplin pour Yelchin dont la précocité et la précision du jeu d'acteur en surprennent plus d'un. Il tourne ensuite dans plusieurs séries télévisées comme FBI : portés disparus, New York Police Blues ou Esprits criminels.

    L'acteur d'origine russe revient au grand écran et s'inscrit dans la catégorie des jeunes talents à suivre grâce à ses interprétations dans Alpha Dog (2006) aux côtés de Bruce Willis et dans le film à sketches New York, I Love You. Il connait ensuite la consécration publique grâce à des rôles dans deux sagas différentes : avec Terminator Renaissance (2009), il reprend le personnage du soldat Kyle Reese que Michael Biehn avait interprété dans le premier volet ; dans Star Trek (id.), où il se met dans la peau de l'officier aérospatial Chekov, prenant le relais de Walter Koenig.

    Star Trek Bande-annonce VO

    L'année 2011 s'avère tout aussi faste pour Yelchin, puisqu'il incarne le fils de Mel Gibson dans Le Complexe du Castor, prête ensuite sa voix au Schtroumpf maladroit pour l'adaptation cinématographique en 3D de la populaire bande-dessinée et sa suite en 2013, avant d'affronter un vampire joué par Colin Farrell dans la comédie d'horreur Fright Night. Après un passage par la romance avec le très remarqué A la folie, il remonte ensuite à bord de l'Enterprise pour Star Trek Into Darkness, et continue de taper dans l'oeil de grands réalisateurs.

    On le retrouve en effet dans Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch puis Burying the Ex de Joe Dante, et sa collaboration avec Paul Schrader et Nicolas Cage tourne au fiasco lorsque les deux hommes renient La Sentinelle, massacré par ses producteurs, avant de refaire équipe. Mais sans Anton Yelchin, qui rebondit chez Michael Almereyda (Anarchy et Experimenter) et - surtout - Jeremy Saulnier, dont le Green Room fait office d'électrochoc dans les divers festivals au sein desquels il est passé, de Cannes à Deauville en passant par Toronto.

    A l'affiche de Destins croisés et Brothers, sortis en DVD au mois de mai 2016 dans l'Hexagone, Anton Yelchin partira une nouvelle fois dans les étoiles le 17 août, grâce à Star Trek Sans Limites, dont nous risquons fort de sortir avec la gorge nouée. Annoncé dans la série d'animation Trollhunters de Guillermo del Toro, il sera ensuite visible dans Thoroughbred. Un premier film dans lequel il donne notamment la réplique à Anya Taylor-Joy, révélation de The Witch.

    Le 17 août, il faudra donc dire adieu à son Chekov dans "Star Trek Sans Limites" :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top