Mon AlloCiné
Profilage : le départ d'Odile Vuillemin, l'avenir de la série... Les créatrices nous disent tout !
Par Jérémie Dunand — 27 oct. 2016 à 21:10
facebook Tweet

Alors qu'une page vient de se tourner pour "Profilage", avec la diffusion du dernier épisode d'Odile Vuillemin, les créatrices de la série à succès de TF1 ont accepté de nous parler du départ de la comédienne et de la suite de la saison 7.

TF1

Après des mois d'attente pour les fans de la série, TF1 vient de diffuser ce soir l'épisode 2 de la saison 7 de Profilage, intitulé "Les Adieux - Partie 2", qui marque le départ de Chloé Saint-Laurent, l'héroïne de la série, incarnée par la comédienne Odile Vuillemin depuis 2009.

Alors que cet épisode rebat les cartes pour la série policière et ouvre les portes à "l'ère Adèle", en faisant de Juliette Roudet la nouvelle star féminine de Profilage (toujours aux côtés de Philippe Bas, fidèle au poste), AlloCiné s'est entretenu avec Fanny Robert et Sophie Lebarbier, les deux créatrices du show, afin d'en savoir plus sur le départ d'Odile Vuillemin et sur la suite de la saison 7, qui continue d'être diffusée chaque jeudi soir sur TF1.

Attention, cette interview contient évidemment des spoilers sur la façon dont le personnage de Chloé quitte la série !!

AlloCiné : L'épisode diffusé ce soir sur TF1 marque le départ d'Odile Vuillemin, la star de "Profilage", après 6 saisons. À quel moment Odile vous a-t-elle annoncé sa volonté de quitter la série ? Et comment avez-vous vécu cette nouvelle ?

Sophie Lebarbier : On allait tourner le final de la saison 5 quand Odile nous a fait part de sa volonté de passer à autre chose. On a donc eu plus d'un an pour se préparer. Déjà psychologiquement, et ensuite au niveau de l'écriture.

Fanny Robert : Au départ on était évidemment un peu sous le choc, mais en même temps c'est la vie des séries. On se doutait bien qu'un jour elle aurait envie de se consacrer à d'autres projets. On a tout de suite compris. Tout ça s'est fait de manière extrêmement courtoise, et respectueuse du travail de tout le monde. Et on a eu la chance d'avoir le temps d'écrire une belle fin pour Chloé.

Vous vous étiez toujours dit que la série pouvait continuer sans Odile, au cas où ?

S.L. : C'est pour ça que la série ne s'est jamais appelée Chloé Saint-Laurent. Pour nous, le concept est plus fort que l'héroïne. Le concept de la série c'est la criminologie au cœur des enquêtes, et c'est un ton spécifique aussi. Un mélange d'intrigues extrêmement tordues, parfois dérangeantes, avec de l'humour et une équipe qui est traitée comme une famille. C'est vraiment ça pour nous l'ADN de la série. Après elle a été formidablement incarnée par Odile et le personnage de Chloé pendant 6 saisons, mais maintenant c'est à Adèle de prendre la lumière.

Bernard Fau

Au moment de réfléchir à la façon dont vous alliez faire "partir" Chloé, est-ce que vous avez envisagé de la faire mourir ?

S.L. : En vérité, on a tout envisagé. Mais on l'avait déjà beaucoup fait souffrir dans la série. Elle est devenue complètement folle, elle s'est pendue. On a donc réfléchi au sens de sa trajectoire globale et au propos qu'on avait envie de donner à tout ça. Et pour nous, elle a utilisé ses compétences de criminologue au service des autres pour se réparer elle-même, et du coup elle méritait d'avoir une fin heureuse et positive.

F.R. : Et puis on ne voulait vraiment pas aller dans la surenchère de glauque.

Pourquoi avoir finalement décidé de faire partir Chloé à New York ?

S.L. : C'était en fait une envie d'Odile qui nous a beaucoup amusé, donc on s'est dit "Pourquoi pas ?".

F.R. : Odile c'est une globe-trotteuse. Dans le personnage de Chloé, il y a un tiers de chacune de nous trois, et ça c'est la part d'Odile. C'est son côté "je voyage au Groenland, à New York"...

Il y a eu un flou l'an dernier autour du départ d'Odile. La saison 6 avait été, à tort, annoncée comme "la dernière saison avec Odile Vuillemin", et certains fans ont finalement été déçus de devoir attendre quasiment un an pour voir ce dernier épisode…

S.L. : En fait, on voulait les meilleurs épisodes possibles pour son départ, et il nous a fallu un peu plus de temps. On travaille tellement avec des délais serrés, qu'on n'était pas sûres d'arriver à livrer ces 2 épisodes à temps pour la diffusion de la saison 6. Du coup on s'est posé la question d'en faire une programmation exceptionnelle au milieu de l'année, voire de démarrer la saison 7 avec, et c'est l'option qui a été retenue. Et je pense que c'était une très bonne idée.

David Merle/TF1

La porte reste-t-elle ouverte à un possible retour d'Odile Vuillemin, potentiellement pour le dernier épisode de la série ? Vous en avez déjà discuté avec elle ?

S.L. : Très honnêtement, on a déjà du mal à se projeter à l'échelle d'une saison, donc à l'échelle de la série…

F.R. : Ce qui est sûr c'est que pour nous Profilage c'est un univers monde. Un univers où tout le monde vit sa vie. Et à partir du moment où on n'est pas mort, il y a toujours possibilité de revenir un jour.

Est-ce que vous avez un peu peur de l'après Chloé en terme d'audience ? On sait que le départ de Sagamore Stévenin n'a pas forcément réussi à Falco…

S.L : Je n'ai pas exactement cette analyse-là sur l'arrêt de Falco. Je ne pense pas que la série se soit arrêtée à cause du départ de Sagamore Stévenin. Les audiences étaient déjà en baisse du temps de Sagamore. Je crois surtout que David Kammenos, son successeur, n'a pas forcément eu la chance et le temps de faire ses preuves. Mais pour en revenir à Profilage, on a peur sur chaque saison. On a peur parce qu'on est passionnées par ce qu'on fait et parce que ça représente un an de travail acharné à chaque fois. On a envie de toucher les gens, et on a toujours peur que cela ne soit pas le cas.

Maintenant, cela fait un an qu'on travaille avec Juliette Roudet, autour du personnage d'Adèle. Et du coup on a la même fébrilité qu'au lancement de la série. Quand on a proposé une série autour du personnage de Chloé, avec Odile Vuillemin, je peux vous dire qu'à l'époque c'était tout aussi osé comme proposition dans le paysage télévisuel que l'est Adèle aujourd'hui.

De toute façon vous avez toujours Philippe Bas, auquel le public est aussi beaucoup attaché...

F.R. : Oui, et nous aussi on est très attachées à lui ! Philippe Bas et toute l'équipe d'ailleurs. Il n'y a pas de personnages secondaires dans Profilage. On espère qu'on les a construit de manière assez dense et assez riche pour que le public soit très attaché à eux. Quand on voit l'impact que la mort de Fred a pu avoir sur les fans, on se dit qu'il n'y a pas de petit personnage dans Profilage.

Philippe Le Roux / TF1

Quand Adèle a été introduite en saison 4, vous ne pouviez pas savoir qu'Adèle reprendrait le flambeau...

S.L. : Elle était introduite comme potentielle héroïne. On a toujours eu en tête que la vie des séries c'est des comédiens qui sont essentiellement des chevaux fougueux et si le désir n'est plus là il ne faut pas continuer à travailler ensemble. Il y a une part de nous qui se disait donc "On ne sait jamais de quoi demain est fait". Et puis il y avait la volonté de construire un personnage qui soit un miroir inversé de Chloé. On avait envisagé au début de lui confier une série dérivée dont elle aurait été l'héroïne. Qui aurait été une série un peu plus sombre que Profilage et qui se serait appelée Profilage : Adèle. Donc pour nous elle a été caractérisée comme une héroïne dès le départ.

F.R. : On était sur le point de créer ce spin-off quand on a appris qu'Odile partait. Du coup le spin-off est devenu la série originale.

Qu'est-ce que vous pouvez nous révéler sur la suite de la saison 7 ? Est-ce qu'on va enfin voir Argos ?

F.R. : Le fil rouge de la saison c'est la relation entre Adèle et sa sœur jumelle, Camille. Le cœur de la saison c'est comment Adèle va essayer de communiquer avec Camille, et tenter de l'aider à se débarrasser de l'emprise extrêmement violente et ancrée qu'Argos a sur elle. Comment on fait pour aimer d'amour sa sœur quand elle est devenue un monstre. Et elle va se battre pour sa sœur.

Adèle et Rocher ont eu une brève aventure. Est-ce qu'on doit s'attendre à un retour au premier plan de cette "relation" ?

S.L. : Ce qui est certain c'est que la nature du duo que Rocher va former avec Adèle est un peu plus adulte et un peu plus sexuée, trouble, que ne l'était la relation entre Rocher et Chloé, qui était plus fraternelle. Adèle et Rocher c'est vraiment une relation d'adultes, où le désir est là, clairement.

TF1

Vous n'avez jamais été tentées de pousser Chloé et Rocher dans les bras l'un de l'autre à un moment donné ?

S.L. : Non, ce n'est pas ce qui nous inspirait donc on s'est un peu écoutées là-dessus. Et aujourd'hui, a posteriori, on se dit qu'on a bien fait.

F.R. : On s'est toujours dit qu'ils étaient un peu comme des âmes sœurs, avec une complémentarité à un niveau plus spirituel.

Un mot sur l'épisode d'Halloween, qui sera diffusé le 3 novembre sur TF1 ?

S.L. : C'est le premier épisode d'Adèle seule, officiellement aux commandes. C'est un épisode qu'on aime beaucoup. Un épisode qui fait assez peur. À base de tout ce qui nous fait peur, à savoir des clowns tueurs.

F.R. : C'est un épisode "Ça", assez effrayant. On a lu quelques articles sur la vague de clowns effrayants en France, et ça a rejoint le désir d'un de nos scénaristes qui nous a dit "Vous avez vu ça ?! Il faut absolument qu'on fasse un truc là-dessus !". Ça fait partie des épisodes décalés qu'on aime bien faire. Il y aura d'ailleurs un épisode "momie" plus tard dans la saison.

Propos recueillis à Paris le mardi 25 octobre 2016.

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Séries TV les + populaires
The OA
1
De Zal Batmanglij, Brit Marling
Avec Brit Marling, Jason Isaacs, Emory Cohen
Drame
Love, Death + Robots
2
De Tim Miller, David Fincher
Avec Nolan North, Matthew Yang King, Noshir Dalal
Fantastique, Science fiction
American Gods
3
De Bryan Fuller, Michael Green
Avec Ricky Whittle, Ricky Whittle, Ian McShane
Drame, Fantastique
Game of Thrones
4
De D.B. Weiss, David Benioff
Avec Kit Harington, Peter Dinklage, Emilia Clarke
Drame, Fantastique
Séries les plus populaires
News séries Interviews
Demain nous appartient - Hector Langevin : "Bart va mentir pour protéger Hugo après l'accident" [INTERVIEW]
NEWS - Interviews
samedi 23 mars 2019
Demain nous appartient - Hector Langevin : "Bart va mentir pour protéger Hugo après l'accident" [INTERVIEW]
Grey's Anatomy : "Il y a beaucoup de passion et de désir sexuel entre Meredith et DeLuca" selon Giacomo Gianniotti
NEWS - Interviews
mercredi 20 mars 2019
Grey's Anatomy : "Il y a beaucoup de passion et de désir sexuel entre Meredith et DeLuca" selon Giacomo Gianniotti
Les Bracelets Rouges saison 2 : découvrez notre podcast en compagnie de la créatrice Marie Roussin
NEWS - Interviews
mercredi 20 mars 2019
Les Bracelets Rouges saison 2 : découvrez notre podcast en compagnie de la créatrice Marie Roussin
Shazam ! : "entre Big et Maman, j'ai raté l'avion", "super drôle", "sincère"... le film DC Comics électrise la presse américaine
NEWS - Vu sur le web
mardi 12 mars 2019
Shazam ! : "entre Big et Maman, j'ai raté l'avion", "super drôle", "sincère"... le film DC Comics électrise la presse américaine
Sponsorisé
Dernières news séries Interviews
Nouvelles séries les + attendues
Osmosis
1
Drame, Science fiction
1 ère diffusion
29 mars 2019 sur Netflix France
Toutes les vidéos
Hanna
2
Drame, Thriller
1 ère diffusion
29 mars 2019 sur Amazon
Toutes les vidéos
Good Omens
3
Comédie, Drame
1 ère diffusion
31 mai 2019 sur Amazon
Toutes les vidéos
Un avion sans elle
4
Drame, Thriller
1 ère diffusion
26 mars 2019 sur M6
Nouvelles séries TV bientôt diffusées
Nouveaux épisodes
Enough is Enough
Black-ish
Saison 5 Episode 16
Enough is Enough
mardi 26 mars 2019 sur ABC
Schitt's Creek
Saison 5 Episode 12
mardi 26 mars 2019 sur CBC
Nouveaux épisodes à la télé ce soir
Back to Top