Notez des films
Mon AlloCiné
    Scarface : le réalisateur de Suicide Squad David Ayer quitte le remake
    Par Gauthier Jurgensen (@GauthJurgensen) — 13 juil. 2017 à 15:57
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Coup dur pour le remake de "Scarface" qu’entreprend Universal : après le départ d’Antoine Fuqua, c’est à présent David Ayer qui se détourne du projet à cause d’un conflit d’agenda avec Netflix.

    Universal Pictures

    Antoine Fuqua (Training Day) avait d’abord passé la main à son camarade David Ayer (Suicide Squad). Voilà maintenant que ce deuxième cinéaste est obligé de renoncer à tourner le nouveau remake de Scarface, mis en chantier par Universal. Impatient que le film voie le jour, le studio aurait voulu avancer sa production, rapporte Variety.

    Seulement voilà : David Ayer s’est déjà engagé pour la sortie de Bright, tourné pour Netflix avec Will Smith dans le premier rôle. Impossible de manœuvrer les deux films en même temps. C’est ainsi que la troisième version de Scarface, avec Diego Luna dans le premier rôle, se retrouve encore orpheline. Universal cherche déjà un nouveau metteur en scène.

    Scarface : les frères Coen (ré)écriront le remake

    Inspiré par Al Capone, Scarface a d’abord été réalisé par Howard Hawks en 1932 avec Paul Muni dans le rôle du Balafré. Cinquante-deux ans plus tard, Brian De Palma en livrait le premier remake - avec Al Pacino - dont la célébrité a sans doute surpassé celle de son modèle d’origine. Sa version était d’ailleurs dédiée à Howard Hawks, dont le nom apparaissait à la fin du film.

    Après le départ d’Antoine Fuqua (qui a récemment réalisé un remake des Sept Mercenaires) et de David Ayer, quel cinéaste se sentira capable de reprendre l’héritage de ces deux illustres metteurs en scène ? Universal semble activement chercher une réponse.

    Connaissez-vous Scarface sur le bout des doigts ?

    Aviez-vous remarqué ? Scarface

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Ren Holder
      Un film peut être vu comme une fenêtre sur une époque, certes. Mais cela reste la vision d'un réalisateur, donc forcément limitée (je préfère les docus, livres et articles pour ça, car moins axés divertissement). Les époques et générations dépassent notre seule existence, les relectures me semblent dès lors pertinentes... en soit, elles n'enlèvent rien aux visions précédentes (au contraire). Les différences sont révélatrices des caractéristiques de leur époque de réalisation, la notre n'y échappe pas.Mon manque d'intérêt pour le Scarface - Hawks ne vient pas de la technique. Je suis pareil: Une technique imparfaite ne m'empêche pas d’apprécier un film, ni la lenteur. Tant que les défauts ne nuisent pas à l'appréciation et l'immersion d'un film, pour moi c'est un bon point de départ. Entre parenthèse, je trouve qu'Hollywood a un peu bon dos... Comme si pour être un vrai amateur de ciné, il faudrait être anti-Hollywood (j'aimerais d'ailleurs qu'on m'explique ce qu'est un vrai amateur de ciné).Lorsque t'a découvert que Scarface - De Palma, ça t'a donné envie de découvrir Scarface - Hawks... Du coup, ça a appauvri tes connaissances? Invalidé ton expérience antérieure? Et je comprends ton reproche, mais voici une bonne question: Ont-ils prétendus que c'étaient des créations originales? Les génériques mentionnent histoire de, basé sur et/ou adapté de. Ça ne t'a probablement pas échappé, mais les trois visions ont synopsis différent. Selon notre sensibilité, on penchera plus pour l'une... ou toutes. En tant spectateurs, on a le choix. Je ne crois pas que l'une fasse sombrer l'autre dans l'oubli, au contraire même. C'est quand un souvenir n'est plus entretenu, qu'il risque l'oubli. On fait bien référence à des films réalisés bien avant notre naissance là, non?Et des remakes se font depuis au moins 1890, et pour différentes raisons. Hitchcock lui-même en fait... de son propre film, qui plus est (L'homme qui en savait trop, en l’occurrence). Le terme s'est simplement popularisé, on parlait plus d'adaptation à l'époque. Car n'en déplaise au détracteurs, un remake est une adaptation. Remake indique simplement que l'histoire a déjà été portée à l'écran. Ni Hawks, ni De Palma on crée Scarface. Du coup, ces deux là dénaturent la vision du créateur original (nommé Armitage Trail, il me semble), si on suis ton raisonnement. A cette enseigne là, bon nombre de films n'auraient pas dû exister, car adaptés (livre, BD, faits divers, histoire vraie, etc.).PS: Par souci de lisibilité et de cohésion j'ai volontairement omis certains points que t'a cité, afin de nous focaliser sur le sujet central (sinon on s'y perds un peu). Si néanmoins tu le souhaite, j'y réponds volontiers ultérieurement.
    • iQuentinMrv
      Tans mieux on en veux pas.
    • David P.
      Re-remake*
    • C m.
      En esperant qu ils oublient le projet surtout! Car une idée aussi debile que de rebooter Scarface doit disparaitre.
    • JB31
      C'est là où nos avis divergent, pour moi les films sont une fenêtre sur une époque, qui peuvent nous éclairer sur l'état d'esprit et les préoccupations d'une génération à un instant t, et c'est une richesse de voir les différents styles de mise en scène. J'ai 27 ans et pourtant contrairement à nombre de mes camarades (heureusement il y en a quand même quelques-uns comme moi ^^), je ne suis pas du genre à être rebuté par une technique dépassée, une certaine lenteur (en opposition aux films à l'action frénétique dont Hollywood nous abreuve actuellement) du moment que le film me parle, me touche, me prend aux tripe. Je pense que si on est vraiment passionné par le cinéma, il faut savoir s'affranchir des habitudes et normes actuelles, et être ouvert à une technique ou un genre différent de ce que l'on connait actuellement, regarder avec un oeil neuf sans faire une comparaison qui n'a pas lieu d'être, avec les films actuels. De plus, quand un film est vraiment très bon, il en devient intemporel. Voilà pourquoi je ne vois aucunement l'intérêt d'adapter une oeuvre, caractéristique d'une certaine époque, à la sauce actuelle, ça dénature totalement le travail du créateur original. Et ça n'a tout simplement pas de sens pour moi. Pour les Batman c'est un peu différent selon moi, car ce sont plusieurs adaptations d'un matériaux de base que sont les comics, plutôt que des remakes de la première adaptation cinématographique de Batman.Après je dois avouer que je ne savais pas que le Scarface de De Palma était un remake, mais ça me donne d'autant plus envie de voir l'original. Et c'est d'ailleurs un autre reproche que je fais à certaines productions, c'est qu'ils passent sous silence le fait que ce sont des remakes. Par exemple j'avais trouvé Dog Pound de Kim Chapiron pas trop mal, jusqu'au jour où par hasard j'ai vu que c'était un remake de Scum, et ce dernier est en fait, mille fois mieux, beaucoup plus profond et intéressant, or sur les pages officielles de Dog Pound il n'était dit nul part que c'était un remake et le problème est là c'est qu'à faire plein de remake d'un même film au bout d'un moment l'original sombrera dans l'oubli. Enfin je ne comprends pas ce besoin de certains d'avoir des repères qu'ils connaissent bien, quelque chose en phase avec leur époque ou je ne sais quoi, pour pouvoir apprécier une oeuvre. Alors qu'au contraire, le fait de voir quelque chose de complètement différent est beaucoup plus enrichissant.
    • Ren Holder
      Ayant moi-même des goûts assez variés, j'aime la diversité au cinéma. J'aime aussi découvrir des histoires et des créations originales, donc je crois qu'on est pas très différent là-dessus.Mais je pense pas que les remakes, prequels, spin-offs, etc. nous sont personnellement adressés. Il y a suffisamment de choix et d'œuvres rafraîchissantes pour qu'on puisse passer notre chemin.Une des idées derrière un remake, par ex., est d'atteindre un autre public, que ça soit une nouvelle génération, une autre culture ou simplement des que n'y ont pas trouvé leurs compte avec les version précédentes.Je n'ai jamais vu le Scarface de Hawks. Et pas parce que je pense qu'il est mauvais, mais je lui trouve simplement aucun attrait. Alors que la version de De Palma, elle me parle, et pour le coup je suis content qu'il y ai eu une autre version. De même, j'ai découvert Batman avec Adam West, ça ne m'a pas empêché d'aimer Batman, le défi, qui lui ne m'a pas empêché d'aimer The Dark Knight. Donc du moment qu'on s'affranchit un minimum, ça me paraît pas impensable que d'autres ait la même expérience.Si les histoires de Shakespeare n'avaient pas été renouvelées, je ne sais pas si elles auraient survécu l'épreuve du temps. Perso, ça me dérange pas de revoir une histoire sous un nouveau angle ou réinventée.Peut-être que je me trompe... Mais au final, il y aura toujours des films qu'on trouvera mauvais et d'autres bons, remake ou original: Aucun ne garantit la qualité ou la médiocrité d'un film.
    • ServalReturns
      Hmmmm... non.
    • ServalReturns
      Excellente nouvelle ! En espérant que le réal définitif soit un bon réal, lui !
    • Alexandre H.
      une bonne nouvell
    • tueurnain
      On ne saura jamais à quel point le studio est intervenu dans le film et la réécriture du scénario...
    • Batipou
      Non merci ! Même si la Warner a charcuté son film, même si le montage avait été différent, même avec une orientation plus sombre comme prévu au départ... le scénario complet était moisi.
    • Oliver Q.
      Excellent x)
    • seke
      Donc David Ayer est à nouveau disponible pour Gotham City Sirens (fin juillet 2018) et/ou Suicide Squad 2 (2019?) ^^
    • Xaxaballon
      Justement notre époque a besoin d'un nouveau remake de scarface surtout que le fait que ce soit un mexicain en personnage principal et encore plus en phase avec notre époque.
    • Le Duc Nicholson
      Pourquoi faire ce remake ca sert a rien? Le film n'a pas mal vieilli en plus quasiment tout le monde l'a vu....et c'est déjà un remake celui de Depalma par dessus le marché
    • JB31
      Hum j'ai juste dis que c'était un remake, ce qui est un fait, pas un jugement. Perso voir 10000 fois les mêmes histoires ça m'intéresse pas. Après je dis pas que ce sera forcément mauvais, juste inutile. Et ça ne m'intéresse pas du tout
    • JB31
      Perso je préfère voir des choses nouvelles et des créations originales, plutôt que dans 20 ans on se retrouve avec 10 remakes d'un même film. Si toi ça te fait plaisir de te retrouver avec 10000 fois la même histoire tant mieux pour toi.
    • Housecoat
      Ah bon, parce qu'il était rattaché au film ? Premières nouvelles ! xD
    • Ren Holder
      Si je comprends bien, parce que t'a aimé la (les) version(s) précédente(s), plus personne ne devrait en faire de nouvelle?
    • Xaxaballon
      Notre époque serait parfaite pour un nouveau remake de scarface donc c'est une très bonne idée.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Cas Richard Jewell Bande-annonce VO
    L'Appel de la forêt Bande-annonce VF
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Sortilège (Tlamess) Bande-annonce VO
    Benni Bande-annonce VO
    10 jours sans maman Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Tournages
    10 jeux vidéo prochainement au cinéma : Uncharted, Super Mario, Metal Gear...
    NEWS - Tournages
    dimanche 16 février 2020
    10 jeux vidéo prochainement au cinéma : Uncharted, Super Mario, Metal Gear...
    Indiana Jones 5 : le tournage débute dans deux mois !
    NEWS - Tournages
    vendredi 14 février 2020
    Indiana Jones 5 : le tournage débute dans deux mois !
    Dernières actus ciné Tournages
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top