Notez des films
Mon AlloCiné
    Blade Runner 2049 : le premier montage du film faisait 4h et était en deux parties
    Par OP — 31 oct. 2017 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le monteur du film, Joe Walker, révèle dans une interview que le premier montage du film de Denis Villeneuve faisait 4h, et coupé en deux parties. Un montage que l'on est pas prêt de voir, hélas...

    Sony Pictures / Warner Bros. Pictures

    Alors qu'il peine à dépasser les 80 millions de $ sur le territoire américain, et qu'il n'a malheureusement récolté que 223 millions $ depuis sa sortie, Blade Runner 2049 est considéré comme un échec au Box Office. L'une des raisons tient probablement à sa durée. 2h43, c'est beaucoup pour un film de SF auprès d'un public pas forcément réceptif à l'univers si particulier de Blade Runner, et qui plus est un film dans lequel on n'a pas un affrontement toutes les 5 min. Quoi qu'il en soit, cette durée a certainement privé les exploitants de séances supplémentaires.

    De quoi remettre en perspective les propos du monteur du film, Joe Walker, qui, dans une interview donnée au site Provideo Coalition, révèle que le tout premier montage du film de Denis Villeneuve faisait pas moins de 4h. Une version tellement longue qu'il fut obligé de couper le film en deux parties. Le cinéaste et lui-même s'amusèrent d'ailleurs avec l'idée de sortir le film sous ce format, avec pour chacune des parties un sous-titre différent, histoire de bien les différencier.

    "Les deux parties commençaient avec des yeux qui s'ouvraient. Il y a cet oeil géant qui s'ouvre au début du film, et le second lorsque Mariette se réveille et farfouille dans l'appartement de K. On a joué avec l'idée de mettre des sous-titres différents pour chacune des parties, mais on a rapidement abandonné cette idée. Ce qu'il reste de ça, c'est cette idée de rêve éveillé à propos du film. C'est un choix tout à fait délibéré en termes visuels, et c'est ce rendu esthétique vers lequel la production voulait tendre, que l'on ait au final dans le montage ce côté hallucinatoire" explique le monteur.

    Il a donc fallu à Joe Walker et au cinéaste travailler le montage de telle manière que la narration colle suffisamment à cet esprit qu'ils voulaient donner au film. "L'intrigue avance pièce par pièce, ce qui rend le montage particulièrement difficile, parce que si vous retirez un élément, tout l'édifice s'écroule" explique Walker. Et d'ajouter : "la bonne version, c'est celle qui vous donne le temps de plonger dans l'âme du personnage, entrecoupé avec des séquences très dynamiques, destructrices. [...] Il y a aussi des prises où Ryan marchait rapidement dans le désert, alors que les plans où il marche plus lentement collent nettement plus à l'esprit que l'on cherchait à donner au film, en apesanteur, comme un songe".

    Un bon exemple pour illustrer la difficulté du montage du film est la séquence de l'affrontement entre K et Deckard, lorsqu'ils se rencontrent. Walker s'est arraché les cheveux pendant 6 mois sur cette séquence, au point d'être à deux doigts de la passer à la trappe, jusqu'à ce qu'il trouve à la dernière minute comment elle pouvait s'articuler.

    Quoi qu'il en soit, si vous espérez voir un jour cette version de 4h en deux parties, il va falloir faire votre deuil. Denis Villeneuve a clairement dit qu'il revendiquait pleinement sa version de 163 min et que, par conséquent, ce sera la seule version que nous verrons. Cela dit, il y a eu dans le passé des versions longues de films qui furent réalisées à la demande des Studios pour leurs exploitations en DVD, mais sans nécessairement l'aval des réalisateurs...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Renaud-originel
      un très bon film
    • ServalReturns
      J'en aurais volontiers pris 4h, mais le montage final est excellent et surtout ne souffre d'aucune baisse de régime, donc je n'ai rien à dire.
    • Tarrant Hightopp
      Surtout qu'en terme d'antagonisme pur, le mec ne sert strictement à rien.Aucune confrontation avec K, donc aucune utilité dans le scénario. À la limite, la Réplicante à sa solde aurait pu être à la tête de la compagnie qu'on aurait même pas vu la différence.
    • andiran23
      Ah oui, ce perso et l'interprétation de Leto étaient tellement dénués d'intérêt que j'ai même pas cherché ^^
    • Naughty Dog
      entièrement d'accord, c'est le point faible du film, un personnage Ozymandias-like qui déblatère des inepties grosses comme des maisons et aux motivations assez arbitraires (il veut reprendre le marché des réplicants et leur octroie une durée de vie augmentée....what ?)
    • Naughty Dog
      ah bah BR 2049 est imparfait, comme son aîné d'ailleurs
    • Tarrant Hightopp
      Le point le plus flou du scénario reste quand même le personnage de Niander Wallace, qui philosophe sur ses colonies spatiales à chaque fois qu'il apparaît, si bien que j'étais persuadé qu'il allait s'agir de l'endroit où allait se dérouler le climax du film.Idem concernant le groupuscule de Réplicants dissidents mené par une vieille femme borgne : que deviennent-ils ? N'étaient-ils pas censés se soulever contre Wallace ?
    • andiran23
      Bah perso y'a rien qui m'a semblé vraiment flou, à vrai dire. On verra quand je le reverrai en Blu-Ray, mais au premier visionnage j'ai pas trouvé que c'était un gros point noir. Le perso des deux flics (les femmes) sont pas assez développés, ça oui, du coup j'avais l'impression de pas les connaître, pas vraiment les comprendre, mais c'est à peu près tout ce qui m'a (à peine) gêné
    • Tarrant Hightopp
      Mouais, je trouve qu'il y a quand même beaucoup trop de points évasifs et d'imprécisions dans le scénario de BR2049 pour que cela ne soit pas liée à l'envie (consciente ou non) de produire une éventuelle suite à celui-ci.
    • sptz
      pour bien nous faire ressentir le coté peut en produire qu'en quantité limité ils aurait pu du coup éviter la scène ou jared leto en tue une juste.... comme ça...mais oui ok, ça reste un peu flou pour moi mais pourquoi pas... je ne comprend cela dit toujours pas comment on peut fabriquer un être parfaitement semblable a un humain, au point qu'on ne puisse le voir dans une autopsie que si on zoom x1000 pour voir un code barre, mais qu'on arrive pas a le faire procréer... y'a un coté étincelle de la vie que seul les humains ont qui me dérange :) mais bon, sans ça y'aurais pas d'histoire...
    • jean bloguin
      Il en faut peu pour être malheureux tes goûts sont étranges ^^
    • Hoy
      Excellents arguments, j'espère qu'ils se vérifieront. Personnellement, je sais que je ne suis pas allée le voir parce qu'aucun cinéma dans les environs ne le passe en VO... Je préfère attendre et le voir dans mon salon, comme tu dis.
    • David D.
      Non il faut pas voir ça comme de la prétention, c'est la triste réalité, il y a des gens qui consomment le cinéma comme un mc do. Regarde le top box office, on a du disney, des films mcu, des films dc, de l'action, c'est que du spectacle. On est combien à se passionner réellement pour le cinéma et à regarder tout types de films (blockbusters, actions, drames, sf, des ghibli ect) ? Ben on est en minorité et les studios ne vont pas prendre en compte nos avis mais les avis du spectateur lambda oui. Mais ce n'est surtout pas de la prétention ou de se croire dans une élite. Perso, moi je suis très ouvert niveau cinéma, c'est pas le cas de tout le monde.
    • David D.
      C'est pas la durée qui rend blade runner culte loin de là. C'est pas non plus la durée qui plombe sa suite, c'est un style de cinéma à part qui peut pas plaire à la masse (oui j'aime pas ce mot mais hélas c'est la triste réalité).
    • David D.
      Moi je le trouve juste passable (la moyenne pour ce ghost in the shell), l'univers est très lisse, sans âme mais on a des petits trucs que j'apprécie bien (les combats, l’invisibilité à la deus ex). Il avait le potentiel de devenir un grand film mais c'était un trop gros fardeau de passer après l'animé.
    • David D.
      En tout cas, c'est mon film de l'année, on peut jeter les star wars et cie. Je reste fan de star wars et j'irais le voir mais je suis triste qu'on encense que des films qui rapporte gros (des disney, films d'action, films de superhéros de chez marvel/fox, Marvel/disney ou dc comics/warner).Le public cherche plus à réfléchir, à imaginer, à vivre des émotions devant des blockbusters. Faut plus s'étonner que ce genre de film disparaisse des grandes salles car ça rapporte pas assez d'argent. A la limite, le seul qui a réussi à imposer son projet c'est Nolan avec dunkerque, grâce à son nom il fait vendre un bon film mais on a pas tous cette chance.
    • Lccf
      Non évidemment, mais cela explique certainement pourquoi certains se sont ennuyés devant le film ( ce qui n'a à aucun moment été mon cas ). Si l'on s'attend à une intrigue policière et que l'on se retrouve devant une quête d'identité, cela peut surprendre, de la même manière que Prisoners et The Arrival détournaient déjà les codes respectivement du polar et du film d'invasion extraterrestre pour s'intéresser à la psychologie des personnages ( j'ai bien aimé le second, mais il faut avouer qu'il est déroutant ).
    • andiran23
      Ah non, ils ont dit au moins trois fois pendant la promo qu'aucune suite n'était prévue, et que le film était pensé comme un film tout seul. De toute façon, produire une suite à un flop, ça paraît compliqué !
    • andiran23
      Ou alors j'en veux plus souvent des films charcutés par la prod aussi fous !
    • andiran23
      Donc t'es en train de dire que le spectateur lambda est bête et que toi, t'es meilleur spectateur que lui. OK. Bien, le complexe de supériorité.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Cas Richard Jewell Bande-annonce VO
    L'Appel de la forêt Bande-annonce VF
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Sortilège (Tlamess) Bande-annonce VO
    Benni Bande-annonce VO
    10 jours sans maman Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus Culture ciné
    Dernières news Culture ciné
    Top films au box office
    Back to Top