Notez des films
Mon AlloCiné
    Alita Battle Angel dévoile une bande-annonce envoûtante et cyberpunk
    Par G.M. — 8 déc. 2017 à 21:50
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez les premières images de "Alita: Battle Angel", une adaptation live du manga Gunnm réalisée par Robert Rodriguez et produite par James Cameron. Sortie dans les salles françaises prévue le 25 juillet prochain.

    Robert Rodriguez / James Cameron, une collaboration qui a de quoi faire rêver... Deux réalisateurs aux univers radicalement différents et pourtant réunis, l'un à la réalisation, l'autre à la production, en vue du projet Alita: Battle Angel, l'adaptation live de "Gunnm". Autant dire un monument du manga reconnu pour sa noirceur et sa violence hallucinantes que l'on doit à Yukito Kishiro. Même si l'option choisie est de se tourner vers le grand public, la claque visuelle sera-t-elle au rendez-vous ? Les premières images futuristes dévoilées ici sur la musique de Maggie Siff ("Lullaby For A Soldier") semblent abonder dans ce sens.

    Twentieth Century Fox France

    C'est Rosa Salazar, remarquée dans les sagas Divergente et Le Labyrinthe, qui prête ses traits à la jeune cyborg aux yeux globuleux, véritable machine à tuer malgré tout dotée d'une grande sensibilité. Ramenée à la vie par le docteur Dyson (Christoph Waltz), elle va tenter de découvrir le mystère de ses origines et appréhender au mieux le monde post-apocalyptique dans lequel elle évolue. Ceci afin de protéger ses nouveaux alliés de terrifiants ennemis lancés à leurs trousses. 

    Parmi ces derniers, Zapan, cruel chasseur de primes interprété par Ed Skrein, le savant fou Desty Nova joué par Jackie Earle Haley, et Vector (Mahershala Ali), un ignoble trafiquant d'organes. Jennifer Connelly et Michelle Rodriguez complètent le casting de cette oeuvre cyberpunk dont la sortie en salles est prévue chez nous le 25 juillet 2018.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • BiggerThanLife
      Les yeux globuleux sont particulièrement laids. Un choix artistique foireux non ?
    • Cinedreamer14
      Oui je prend du recul, d'ailleurs l'univers du film me plaît, la réalisation à l'air vraiment bonne. Juste a l'état actuel (faut pas oublier que je juge la ba pas le Film) je trouve le parti pris assez mauvais et surtout d'après le rendu que ça a
    • Samuel V.
      Je maintiens que ce n'est qu'une bande annonce. Et encore, on à un an avant la sortie du machin. D'habitude je ne regarde pas les bandes annonces ça tend à nous faire râler ou hyper pour pas grand chose. Soit on brûle le film avant la sortie soit on l'encense sans trop de raison. Je suis plutôt partisan du fait d’arrêter de regarder les bandes annonces ca finit par tout nous gâcher. Honnêtement quand j'aime un univers je suis assez critique. Et même si de prime abord je trouve gally étrange, on ne la voit passez pour juger de la qualité final du truc. Je suis sur que c'est une question d’habitude et qu'une fois au ciné ça paraîtra normal.
    • Cinedreamer14
      Justement Matrix était l'exemple le plus révélateur parce que ça soit comme le nez au milieu du visage. Et ici c'est pareil. Certe, plus modernisé mais le personnage fait complétement artificiel (ne me sort pas l'excuse que c'est un robot donc être artificiel, tu vois bien ce que je veux dire), coupant toute immersion dans le film. Le fait de marquer que c'est un perso unique, tu n'as pas besoin de cette artifice. Oh combien on compte les personnages atypiques au milieu d'un univers, sans qu'on est besoin de ça. C'est comme si d'un coup, dans un film comme Robocop, Dredd ou que sais je, on avait un personnage en dessin animé qui apparaissait au milieu. ça enlève toute crédibilité (le principe de la suspension d'incrédulité à ses limites). ça marche dans un film comme Roger Rabbit parce que ça fait partit de l'histoire, de l'univers. Ici, on dirait un perso des Final Fantasy qui vient s'incruster dans un film live. Le perso ne semble pas du tout tangible. ça casse toute immersion.
    • Samuel V.
      C'est un argument en plus disons, l'autre étant que c'est un parti pris artistique histoire de bien marqué le fait que Gally est un personnage unique. Ido (son père/réparateur) la construit comme une poupée, une fille parfaite physiquement sans les imperfections inhérente aux humains. Les deux arguments ensembles font que le choix est assez logique. Pour ce qui est de Matrix j'espère que tu ne compares pas les technologies car on voit clairement que dans cette BA on est à cent mille lieues de ce qu'a pu faire matrix. Les scène d'action de reload et les passages en CGi étaient déjà bien dégueu même à l'époque alors maintenant c'est tout simplement risible et grossier de voir un néo tout en chair devenir en plastique le plan d'après.
    • Cinedreamer14
      Tu mélanges un peu tout la. Avoir un vrai acteur n'empêche pas d'avoir des doublures numériques pour les mouvements irréalistes. Meilleurs exemple Man of Steel, ou les perso bougent de manière irréaliste mais crédible grâce à de bonne doublure numérique. C'est comme si tu me disais que tu préférais avoir un superman numérique h24 qu'un acteur sous la cape comme Henri Cavill, c'est un non argument. Et les doublures cgi pour les scènes d'action ça existe depuis longtemps (matrix reloaded)
    • Samuel V.
      Et bien la CGI pourra apporter visuellement ce qu'un acteur ne pourrai pas physiquement faire donc au delà d'un parti pris le fait d'avoir une gally complètement en cgi me parait logique aux vues de ses futures performances. PAr exemple dans Ghost in the shell on aurai pu avoir n cyborg en CGI au lieu d'avoir scarlett johanson en pyjama qui cabriole sans trop y croire.
    • Cinedreamer14
      euh peut-être, mais je ne vois pas trop le rapport avec le problème que je soulève
    • Madolic
      Je parlais visuellement, où les plan de sin city sont parfois ceux des planches à l'identiques.Mais c'est une bonne nouvelle quand même ce que tu m'apprends :)
    • Samuel V.
      Et ça va rendre les scènes de combats folles. Vu que GAlly maîtrise le panzer kunst et que virtuellement aucun humain ne peut faire ce qu'elle fait dans le manga (triple salti, coup de pied retourné à 5 mètres du sol).
    • Samuel V.
      S'ils veulent faire la suite, il y'aura forcément le berserker. On ne voit pas vraiment le panzer kunst non plus et pourtant c'est ce qui définie Gally le mieux. Son art se développe au rythme du personnage. Plus elle mûrie plus elle se rappel de ses techniques.
    • Samuel V.
      C'est un parti pris artistique mais aussi et surtout cela permettra au personnage d'accomplir son art martial. Gally 5alita) maîtrise le panzer kunst, un art martial légendaire que seul les cyborgs peuvent maitriser. Je pense et espère que la représentation visuel de l'art sera tellement impressionnante qu'un humain (acteur) ne pourra pas le réaliser. Dans le manga Gally effectue des tas de prises impossibles à des vitesses prodigieuses.
    • Samuel V.
      Je pense que 2 min de bande annonce ne suffisent pas à savoir s'ils ont garder l'ame de l'oeuvre. J'ai tous les tomes également dont les premiers en édition de luxe et pour l'heure ce que je vois me tente pas mal.
    • madvette03
      il n'y a pas que l’esthétique qui change. le truc c'est que sans le berserker alita ne peux pas battre makaku...
    • Oliver Q.
      Et pour Villeneuve ma foi, bon je suis pas d'accord du tout avec toi sur ses deux derniers films je trouve le tout dernier vraiment exceptionnel d'ailleurs mais bon je me fais basher encore plus fort que quand je défends Star Wars VII quand je défends BR2049 (alors que je trouve d'ailleurs qu'il y a plus d'arguments en faveur du deuxième que du premier)... Et regarde à nouveau Desperado 1 et 2 avant de dire que Rodriguez ne sait pas composer un plan
    • Oliver Q.
      Parce que t'abuses complètement dans ton jugement; Spy Kids les deux premiers sont très bien après faut accepter le délire de l'intrigue enfants espions qui est un sous-genre qui n'a jamais vraiment pris au cinéma et que du coup on a du mal à apprécier dans ses bonnes occurrences a posteriori, mais ne vaut pas moins qu'un autre; c'est les deux Spy Kids d'après qui sont catastrophiques et pour le coup vraiment honteux ça on est d'accord, Desperado 1 et 2 sont bien (loin d'être parfaits entendons nous bien et comme souvent Rodriguez privilégie son amour des personnages à son amour d'une bonne histoire) et Machete 1 est tout à fait regardable c'est juste beaucoup de second degré, Shorts est pas ouf mais pas nul du tout; El Mariachi est pas mal je trouve même si préfère les deux d'après; et sur The Faculty tu déconnes à plein régime gars, il y a un côté patchwork, indéniablement, un coté désordonné pas toujours voulu, c'est un film qui revendique trop son côté film de genre, plutôt que d'utiliser les codes pour s'en extraire et faire une oeuvre vraiment accomplie, mais c'est quand même un film sympa avec de bons acteurs et une mise en scène fun, et il y a Une Nuit en Enfer et Planète Terreur; ça fait bien plus qu'un film sur 8. Et sur Sin City, ben j'entends toujours la même chose, 'il a adapté plan par plan la BD' et c'est toujours aussi simpliste... Il a repris les couleurs, on retrouve beaucoup de cases qui effectivement sont très fidèlement importées de la BD, par contre à un moment le dynamisme de la mise en scène, le côté presque kitsch_ j'emploie le terme de façon laudative ici parce que Sin City est de base une oeuvre qui fait fond d'un certain kistch_ du mouvement des corps que ce soit dans les scènes de sexe ou de violence, des voitures, le montage nerveux de certaines scènes, toutes les séquences ultra électrisantes au bar, le moment où Bruce Willis retrouve Nancy plus grande... C'est un vrai art du mouvement et du momentum... Rodriguez était au top de sa forme en tant que metteur en scène sur ce film, il n'a pas juste tourné les pages du bouquin. Après on peut dire qu'il n'a rien amené à l'oeuvre d'origine en termes de profondeur thématique, ça je le reçois tout à fait, hormis peut-être l'inspiration tarantinesque qui consistait à croiser des histoires publiées séparément dans le cadre d'un seul film, ce qui était une bonne idée et donne un côté 'chronique' au récit. Mais dire que Rodriguez a fait une adaptation plate de Sin City, c'est au moins aussi idiot que de dire que Snyder a fait une adaptation plate de Watchmen parce qu'il est resté fidèle à la BD et qu'il ne lui a pas apporté de profondeur thématique. Si c'était aussi simple d'adapter une BD, comment ça se fait que dans Sin City 2, l'histoire qui marche le mieux c'est celle de Joseph Gordon Levitt qui a été créée pour le film, alors que l'intrigue d'Ava Lord est étonnamment plate et statique alors que c'était censé être l'argument du film, de même que la conclusion de l'intrigue de Nancy ? Rodriguez pensait que ça allait rouler tout seul pour ces deux intrigues, et ne s'est clairement pas défoncé comme sur le premier film alors que sur le matériel dont il était moins sûr, la mise en scène est beaucoup plus intéressante et raconte beaucoup plus de choses... Faut arrêter avec ce simplisme : j'aimerais bien parfois tourner un film où je me contenterai de me filmer en train de tourner les pages d'un livre connu pour que les gens qui croient que sous prétexte qu'un réalisateur ne se fait pas auteur appropriateur d'une oeuvre, il ne pourra faire qu'une oeuvre servile en conséquence. Faut arrêter, il y a un entre deux entre l'adaptation hyper personnelle et l'adaptation servile, et des réals comme Snyder et comme Rodriguez l'ont touché sur certains films.
    • Laurent C.
      Par contre, pour les trucs gênant de Rodriguez : 4 spy kids, deux machete, the faculty, shark boy et lava girl, sin city 2 (le premier n'ayant, à mes yeux, aucun mérite, vu qu'il est un décalque des cases de la bd de Miller. Ce n'est pas un mauvais film, juste une adaptation non sensique mais sympa à mater).N'ayant pas vu El Mariachi, je me garde bien de juger mais on est quand même sur un ratio d'un bon film sur huit
    • Laurent C.
      Ratner n'ayant pas un seul truc correct à son cv, j'aurais du mal à te dire que Rodriguez n'est pas meilleur que ce premier
    • Laurent C.
      il me semble bien avoir indiqué au moins un bon film dans leurs filmo (ou un truc qui se rapproche) donc ça marche pour Harlin because Au revoir à jamais et Ford Fairlane.Pour Villeneuve, j'ai aprement détesté ses deux derniers films et Ennemy ne me semblait pas très brillant (par contre, j'adore le reste de sa filmo comme quoi ^^)Rodriguez est un réal qui non seulement sait tenir une caméra, a des exigences sur le plan de la composition visuelle des planslol, non (suffit de voir toute sa filmo ou il décide lui même d'enchainer les casquettes, dont chef op, pour voir que ses films corrects étaient du à un entourage compétent).
    • sptz
      franchement pas mal, même si avec Rodriguez à la barre j'aurais aimer voir plus de gore (cela dit peut être qu'il y en aura en vrai et qu'ils nous ont juste ménager pour la bande annonce).je dois avouer ne pas avoir lu un seul manga gunnm, je ne la connais que parce qu'il y avait une pub du manga a la fin de mes manga dragon ball z, cela dit entre temps, après l'annonce de la production d'un film, je suis allez me voir l'OAV trouvable sur youtube et il me semble que cette BA y est très fidèle, j'ai reconnue plusieur passage, donc au moins au niveau fidélité de l'univers ils ne ce sont pas planté je trouve (le gore en moins donc).cela dit, ghost in the shell avait fait la même chose, callé dans son film plusieurs plan iconique de l'animé pour faire plaisir aux fans. le fait est que , si il reste un bon divertissement, il passait quand même bien a coté de l'ésprit de l'animé de l'époque... et j'éspére qu'il ne vont pas reproduire le schéma ici...par contre, je trouve le partie prix de donner a gally (l'héroïne) ces yeux disproportionné vraiment cool... on voit tout de suite qu'elle est un cyborg a part, un cyborg d'un autre temps, moins réaliste... et il y a un coté uncanny valley plutôt bien fichue, j'adhère pas mal (je pense que c'était le but...)
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Sous les étoiles de Paris Bande-annonce VF
    Pour l'éternité Bande-annonce VO
    Nuestras Madres Bande-annonce VO
    Nous, les chiens Bande-annonce VF
    Abou Leila Bande-annonce VO
    Peninsula Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films à l'affiche
    En avant
    4,0
    De Dan Scanlon
    Bande-annonce
    De Gaulle
    3,4
    De Gabriel Le Bomin
    Avec Lambert Wilson, Isabelle Carré, Olivier Gourmet
    Bande-annonce
    La Bonne épouse
    3,2
    De Martin Provost
    Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky
    Bande-annonce
    Radioactive
    Radioactive
    3,1
    De Marjane Satrapi
    Avec Rosamund Pike, Sam Riley, Aneurin Barnard
    Bande-annonce
    Papi-Sitter
    Papi-Sitter
    3,0
    De Philippe Guillard
    Avec Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Camille Aguilar
    Bande-annonce
    Mulan
    Mulan
    De Niki Caro
    Avec Yifei Liu, Donnie Yen, Jason Scott Lee
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top