Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Arrested Development : au fait, comment se termine la saison 4 ?
Par CT — 28 mai 2018 à 18:00
facebook Tweet

La famille Bluth est de retour ! Les abonnés Netflix peuvent découvrir dès demain la saison 5 d’Arrested Development, la comédie loufoque créée par Mitchell Hurwitz. Voici un petit récap de la saison 4 !

En 2006, la Fox annulait Arrested Development, comédie saugrenue sur les Bluth, une famille dysfonctionnelle et excentrique. Quelques années plus tard, Netflix reprenait le flambeau en produisant une quatrième saison, sortie en 2013 et composée de 15 épisodes. Jason Bateman, Will Arnett, Michael Cera… ils étaient tous de retour pour ce revival inattendu. Mais c’était sans compter sur les problèmes de calendrier des uns et des autres. De ce fait, les acteurs n’ont pas pu tourner tous ensemble, obligeant Mitchell Hurwitz à faire preuve de malice en jouant avec la chronologie. Si chaque épisode est centré sur certains personnages, toute la saison se déroule sur le même temps d’action, narré à travers différents points de vue. Le 4 mai dernier, Netflix a ajouté à son catalogue une saison 4 intitulée "conséquences fatidiques", entièrement remontée chronologiquement, et agrémentée de nouvelles images, faisant passer le tout à 22 épisodes.

Netflix

Un film, des histoires d’amour et beaucoup d’arrestations

Michael (Jason Bateman) est un businessman fauché depuis qu’il a échoué à développer sa propre boite (il a vendu ses parts de l’entreprise familiale). Après avoir tenté de se rapprocher de son fils George Michael (Michael Cera), il se retrouve une nouvelle fois tout seul. Il est alors approché par le réalisateur Ron Howard, qui souhaite faire un film sur la famille Bluth et la déchéance du marché immobilier. Michael passe alors toute la saison à convaincre ses proches de lui céder les droits sur le film. Après avoir dragué de la fille de Ron Howard (Isla Fisher), il tente de faire revivre son entreprise en flirtant avec Lucille Austero (Liza Minnelli). Son fils de son côté, travaille sur le logiciel "Fakeblock" et fait croire à tout le monde qu’il fonctionne. Il découvre aussi qu’il sort avec la même fille que son père, ce qui mènera à une bagarre entre les deux.

Du côté de Lindsay (Portia de Rossi), rien ne va plus entre elle et Tobias (David Cross). Mais ce que l’on retient surtout de cette saison 4, c’est la montée en puissance de son personnage. Après quelques magouilles politiques et des histoires de cœur, Lindsay lance sa campagne pour être élue républicaine au Congrès.

Netflix

Gob (Will Arnett) quant à lui entretient une relation avec Ann (Mae Whitman), qu’il demande en mariage par erreur. Alors qu’il prévoit un tour de magie le jour du mariage pour s’en échapper, il échoue et comprend qu’il s’est fait berner par le magicien Tony Wonder (Ben Stiller), dont il jure de se venger… en se faisant passer pour un gay. Les deux finissent par se rapprocher … Maeby (Alia Shawkat) enfin, est dans de sales draps : après avoir découvert que son petit-ami, Perfecto, n’avait que 17 ans, elle est arrêtée par la police et fichée comme délinquante sexuelle (tout comme Tobias). Pas de chance pour elle, elle est obligée de vivre à Sudden Valley, là où tous les auteurs de délit sexuel sont répertoriés.

Buster (Tony Hale) lui aussi passe par la case prison dans la saison 4. Après avoir été repoussé par sa mère et par Lucille Austero, il se retrouve dans l’armée… avant d’en être évincé. De retour chez lui, il découvre qu’Austero l’a drogué, afin qu’il ne témoigne pas au procès de sa mère. Par vengeance, il frappe Herbert Love (Terry Crews), le laissant dans le coma. Il est par la suite accusé du meurtre de Lucille 2. A noter que la matriarche de la famille Bluth est condamnée à 5 ans de prison et décide d’aller en désintox. Enfin, George Sr est trahi par son frère jumeau Oscar puis décide de devenir une femme.

Que sont devenus les membres de la famille Bluth après tant d'absence ? Réponse dans la saison 5 d'Arrested Development !

 

facebook Tweet
Dans cet article
Arrested Development
Arrested Development
Série ( 2003 )
Voir sur Netflix
Sur le même sujet
  • Arrested Development : la fois où Jeffrey Tambor a agressé verbalement Jessica Walter
  • Arrested Development : Un retour aux sources pour la saison 5 selon Will Arnett
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
Dark saison 2 vu par son créateur : "Lost faisait partie de nos références, pas Stranger Things"
NEWS - Interviews
mardi 25 juin 2019
Dark saison 2 vu par son créateur : "Lost faisait partie de nos références, pas Stranger Things"
Dark sur Netflix : la saison 2 fait l’unanimité auprès des spectateurs
NEWS - Séries à la TV
mardi 25 juin 2019
Dark sur Netflix : la saison 2 fait l’unanimité auprès des spectateurs
Sponsorisé
Actus Netflix
Back to Top