Mon AlloCiné
    Simetierre : "Stephen King a vu le film et il adoré !"
    Par Emmanuel Itier, propos recueillis à Los Angeles — 9 avr. 2019 à 05:00
    facebook Tweet

    30 ans après une première adaptation qui a terrorisé la génération-vidéoclub, les réalisateurs Kevin Kölsch & Dennis Widmyer et le producteur Lorenzo di Bonaventura nous entraînent dans le terrifiant "Simetierre" de Stephen King. Rencontre.

    AlloCiné : Comment se situe votre Simetierre par rapport à la première version de 1989 ? Est-ce plus dur de faire peur 30 ans après ?

    Kevin Kölsch (réalisateur) : Je pense que la même frayeur est au coeur de notre Simetierre. Cette idée intemporelle de la perte de la vie. C’est un film qui vous force à faire face à votre propre mortalité et ceci est effrayant, en 2019 comme en 1989 dans le cadre de la première adaptation du roman de Stephen King. Ce sont des émotions humaines primales, et c’est ce qui rend le concept de Simetierre si intense. La mort est quelque chose que nous devrons tous affronter un jour ou l’autre.

    Dennis Widmyer (réalisateur) : Il y a toujours des "jump scares" comme il y a 30 ans, même si le montage est sans doute un peu plus rapide et dynamique, ce qui rend la peur plus surprenante. Je crois aussi que nous avons tenté d’ancrer le film dans le réel, d’avoir des personnages qui résonnent avec authenticité. Pour y parvenir, vous devez vous reposer sur des acteurs qui prennent les choses au sérieux et qui ne vont pas finir par pondre des clichés. Je crois que nous avons eu beaucoup de chance avec nos comédiens, qu’il s’agisse du couple Jason Clarke / Amy Seimetz ainsi que de leur fille Jeté Laurence. Sans oublier un rôle sur mesure pour le légendaire John Lithgow.

    Paramount Pictures France

    Lorenzo Di Bonaventura (producteur) : Cette version de Simetierre est beaucoup plus sombre que la première adaptation. Je crois que le public actuel veut quelque chose de radicalement dérangeant et effrayant.Nous sommes également beaucoup plus fidèle au livre de Stephen King. Je pense que l’on ne peut pas mentir au public et donc vous ne pouvez plus faire des films d’horreur avec plein de sang qui gicle dans tous les sens, car cela est totalement ridicule. Vous verrez que nous avons choisi une fin différente de celle du film précédent... et du livre. Nous avons pensé que c’était la fin la plus probable, la plus réaliste et la plus effrayante !

    Il y a tout de même une différence majeure avec le roman et le premier film : vous avez choisi de ressusciter la fille plutôt que le petit garçon. Pourquoi ce choix ?

    Dennis Widmyer (réalisateur) : Même si nous respectons le livre et le premier film, nous voulions proposer quelque chose de nouveau et de différent. De plus, dans le livre, c’est Ellie, la fille qui se pose toutes ces questions au sujet de la mort.  Finalement, la faire affronter sa propre mort rend la discussion plus profonde et plus émouvante. Avec un tout petit enfant comme le garçon, la dicussion aurait été moins forte, plus stérile.

    Paramount Pictures France

    Q: Au final quel a été votre plus gros défi sur ce film ?

    Dennis Widmyer (réalisateur) : Ce n’est pas d’avoir eu à travailler avec un chat et des enfants ! En fait, la scène avec le camion qui se renverse a été très compliquée à tourner car nous avons eu du mal à trouver une maison en pleine forêt et au bord d’une route assez large pour qu’un camion citerne se renverse et finisse par causer la mort de l’un de nos personnages...

    Lorenzo Di Bonaventura (producteur) : Je maintiens que ce qui m’a donné quelques sueurs froides a été de travailler avec des animaux et des enfants ! (Rires) Cela rend la logistique et le plan de travail plus laborieux. D'autant que les chats sont totalement imprévisibles, pas aussi facile à dompter qu’un chien par exemple. L’autre défi a évidemment été de ne pas décevoir Stephen King ! Mais il a vu le film et il adoré.

    Ça 2, Annabelle 3, La Dame Blanche... Les prochains films d'horreur à voir au cinéma

    Pourquoi pensez-vous que Stephen King reste toujours le "King" de l’Horreur ?

    Kevin Kölsch (réalisateur) : Déjà parce que c'est son nom ! Le King ! (Rires)

    Dennis Widmyer (réalisateur) : C’est un fardeau d’avoir un nom pareil, il faut qu’il assume ! (Rires)

    Kevin Kölsch (réalisateur) : Plus sérieusement, je pense qu’il crée à chaque fois des personnages auxquels nous pouvons nous identifier, qui se posent les mêmes questions que nous nous posons. Il jette aussi un regard psychologique sur la dynamique familiale, ce qui fait une famille et ce qui peut la défaire. C’est donc le miroir de notre propre existence que nous retrouvons dans chaque livre ou film de Stephen King. Même dans le cas de Christine : pour moi il s’agit d’un film sur le harcèlement que subissent la plupart des ados qui finissent par se rebeller d’une manière ou d’une autre.

    Lorenzo Di Bonaventura (producteur) : Stephen King vous frappe droit à l’estomac, il vous prend aux tripes.  Il n’essaye jamais de plaire à son public. Il écrit comme il le sent, comme si c’était vrai. Et la réalité est parfois bien cruelle et horrible. C'est un auteur authentique qui ne cherche pas le compromis ou le politiquement correct.

    Paramount Pictures France

    Quel est votre livre favori de Stephen King et votre adaptation favorite au cinéma ?

    Dennis Widmyer (réalisateur) : Sans aucun doute Le Fléau car pour moi c’est un chef d’oeuvre épique qui m’a fait pleurer plus d’une fois. Quant à l’adaptation cinématographique, je vais dire Shining car j’y trouve quelque chose de différent à chaque fois que je le regarde. Stanley Kubrick, quel génie... Et avec Stephen King, ça n’a pas de qualificatif !

    Kevin Kölsch (réalisateur) : Carrie a été le bouquin qui m’a le plus touché dans mon enfance, j’ai découvert Stephen King très jeune et je suis tout de suite devenu fan. C’est aussi mon adaptation favorite au cinéma car je trouve que le travail produit par Brian de Palma relève du pur génie. Inégalable.

    Lorenzo Di Bonaventura (producteur) : Shining est l’adaptation qui m’a le plus effrayé de toutes les adaptations des romans de Stephen King. Misery est mon livre favori car c’est le plus surprenant.

    Quelle est la meilleure adaptation de Stephen King ? La pire ? Voici votre classement !

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Quelle est la meilleure adaptation de Stephen King ? La pire ? Voici votre classement !
    64 photos
    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Donnie Darko Bande-annonce VO
    Wedding Nightmare Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Crawl Bande-annonce VO
    Factory Bande-annonce VO
    Port Authority Bande-annonce VO
    La Grande cavale Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Anna de Luc Besson : rencontre avec Sasha Luss, sa nouvelle héroïne
    NEWS - Interviews
    mercredi 10 juillet 2019
    Anna de Luc Besson : rencontre avec Sasha Luss, sa nouvelle héroïne
    Les Enfants de la mer : "Adapter le manga n’était pas une mince affaire" confie le réalisateur Ayumu Watanabe
    NEWS - Interviews
    mercredi 10 juillet 2019
    Les Enfants de la mer : "Adapter le manga n’était pas une mince affaire" confie le réalisateur Ayumu Watanabe
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 17 juil. 2019
    Le Roi Lion
    Le Roi Lion
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Le Coup du siècle
    Le Coup du siècle
    De Chris Addison
    Avec Rebel Wilson, Anne Hathaway, Alex Sharp (II)
    Bande-annonce
    Wild Rose
    Wild Rose
    De Tom Harper (III)
    Avec Jessie Buckley, Julie Walters, Sophie Okonedo
    Bande-annonce
    Persona non grata
    Persona non grata
    De Roschdy Zem
    Avec Raphaël Personnaz, Nicolas Duvauchelle, Roschdy Zem
    Bande-annonce
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    De Florian Henckel von Donnersmarck
    Avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer
    Bande-annonce
    Yuli
    Yuli
    De Icíar Bollaín
    Avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Wedding Nightmare
      Wedding Nightmare

      de Tyler Gillett, Matt Bettinelli-Olpin

      avec Samara Weaving, Adam Brody

      Film - Epouvante-horreur

      Bande-annonce
    • Crawl
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw
    • Once Upon a Time… in Hollywood
    • Wonderland, le royaume sans pluie
    • The King's Man : Première Mission
    • Comme des bêtes 2
    • Ça Chapitre 2
    • La Reine des neiges 2
    • Playmobil, le Film
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top