Mon AlloCiné
    Adèle Haenel : l'avocat de Christophe Ruggia prend la parole
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 7 nov. 2019 à 13:50
    facebook Tweet

    Suite à l'enquête publiée par Médiapart et dans laquelle l'actrice Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'avoir commis des "attouchements" et des faits de "harcèlement" durant trois ans, l'avocat du cinéaste s'exprime sur l'affaire.

    Les Films Hatari - Les Films d'Ici

    Dans une enquête publiée par Médiapart le dimanche 3 novembre, la journaliste Marine Turchi recueille le témoinage glaçant de l'actrice Adèle Haenel qui accuse Christophe Ruggia, réalisateur de son premier film, d'"attouchements" et de "harcèlement sexuel". La comédienne était alors âgée de 12 à 15 ans. Après l'ouverture d'une enquête préliminaire, ce mercredi 6 novembre, par le parquet de Paris, l'avocat de l'accusé, Maître Jean-Pierre Versini, s'est exprimé sur franceinfo

    Ce dont il demande qu'elle l'excuse c'est la conséquence psychologique de l'emprise qu'elle dit avoir subie de lui. C'était parfaitement involontaire (...). Si elle en a souffert ou si elle en souffre aujourd'hui, c'est de ça qu'il lui demande pardon, mais pas du tout d'actes d'agressions qu'il nie complètement.

    Concernant l'enquête qui vient d'être ouverte, l'avocat explique que "cela met à nouveau le train sur son rail". "Forcément, c'est mieux que cette espèce de catastrophe qui lui est tombée sur la tête. Les commentaires du milieu qui est le sien ont été sans ambiguïté. Il est noir, il est calciné. Il a été radié sans même avoir été entendu, défend Maître Jean-Pierre Versini. Le principe de la présomption d'innocence est un principe fondamental de notre droit. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'en a pas bénéficié."

    Interrogé sur le travail de Médiapart, l'avocat parle d'un "tribunal inquisitorial", déplorant que la journaliste Marine Turchi ait envoyé un questionnaire "24 heures avant la publication" de l'enquête. Invité sur le plateau du média en ligne le mercredi 6 novembre pour venir s'exprimer, Christophe Ruggia n'a pas donné de réponse.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Seb
      Trop facile , un peu d'empathie s'il vous plaît ...Rien qu'à un petit niveau commun , sans trop de pressions c'est notoire que rien qu'au niveau du dépôt de plainte les victimes ont tendance à être décrédibilisées et responsabilisées , c'est impossible de s'imaginer ce que ça doit être quand on évolue dans des sphères où la moindre action peut coûter des millions et influencer plein de vies ... rien que d'oser prendre la paroles c'est un risque énorme , sans compter les mois de recherches en secret ...
    • Cuderoy
      Tellement mieux d'abandonner le système que de tenter de l'améliorer c'est sûr... Dans le meilleur des cas, il est condamné, dans le pire des cas il ne l'est pas et cela prouve justement que le système est dysfonctionnelle et doit donc être revu. Allez, soyons rêveur, pourquoi pas même de fabriquer une jurisprudence solide pour de futurs cas similaires. Dans tous les cas, la cause commune y gagne. Mais non, montrons plutôt le pire exemple possible aux futures générations, à savoir abandonner el famoso système oppressif qui lui permet de manger, boire, s’habiller, travailler et s'exprimer sans avoir à partir de zéro. Et elle a en plus les moyens contrairement à un grand nombre de femmes (elle le dit elle-même) de pouvoir porter ça devant la justice qu'elle qu'en soit le coût financier. Encore une occasion raté de faire avancer concrètement les choses. Toutes les affaires seront éphémères tant qu'on ne les amènera pas devant la Justice.
    • ScaarAlexanderTrox
      Que voulez-vous dire ? Qu'il est logique qu'elle ne saisisse la justice parce qu'elle estime que cette dernière ne fera pas son boulot puisque la société est dysfonctionnelle ? Ou bien que la société dysfonctionne d'autant plus si elle ne saisit pas la justice ? Dans le premier cas, ce serait trop facile.
    • kingbee49
      C'est justement quelque chose qui m'interpelle, Pourquoi Ruggia est-il radié de la Société française des réalisateurs et pas Luc Besson ? Deux poids, deux mesures? L'opacité du système ?
    • Seb
      Elle accuse la société de dysfonctionner, mais sans avoir sollicité sa justice , c'est logique du coup ^^
    • ConFucAmuS
      Au temps pour moi. J'ai vérifié, tu as raison. Alors pour expliquer cette différence de médiatisation (bien que l'affaire Besson ait également eu droit à sa couverture), je dirais que c'est peut-être dû à la popularité de l'actrice Adèle Haenel.
    • mekah
      En fait si, il y a eu une grosse enquête de Mediapart avec tout autant de témoignages contre Besson, si ce n'est plus. Et dans le cas de Besson, il n'y a pas qu'une seule victime.
    • ScaarAlexanderTrox
      Tu veux dire les violeurs supposés. Les hommes accusés de viols. Comprenant donc ceux qui sont innocents. Et quand bien même nous vivrions dans ton enfer patriarcal où les violeurs avérés ne sont quasiment jamais punis, ça ne serait, à mon sens, même pas une raison de garder ça pour soi. Au contraire, ça ne ferait qu'aggraver la situation. Ce n'est pas une plainte après un vol d'iPhone dans le métro, quoi.
    • andiran23
      Va voir les statistiques sur les condamnations suite aux plaintes pour violences sexuelles, et là tu comprendras pourquoi elle ne porte pas plainte, pour le moment en tout cas. Spoiler : les violeurs ne sont quasiment jamais punis.
    • ScaarAlexanderTrox
      J'ai entendu Haenel parler de son histoire hier, à la radio. C'était un peu confus, comme pas mal d'accusations qui pullulent dans le milieu depuis le début de l'ère #metoo (surtout aux USA). Elle parle d'emprise, puis carrément d'agressions sexuelles, mais elle décide de ne pas porter plainte. Elle invoque dans un grand élan altruiste le message à faire passer aux jeunes femmes... mais ne pas porter plainte après agression sexuelle, ça ne fait pas passer un message tip-top. Elle accuse la société de dysfonctionner, mais sans avoir sollicité sa justice, privilégiant apparemment la tarte à la crème de la misogynie systémique (mot très à la mode ces derniers temps chez les intersectionnels). J'attends de voir. J'espérerais bien (façon de parler) que ses accusations soient fondées pour que le réalisateur mérite son sort, sauf qu'il n'y aura pas sort, du moins un que mérite tout agresseur sexuel. Ce qui est sûr, c'est que l'innocence jusqu'à preuve du contraire n'a plus cours dans ce milieu, merci aux malades outre-Atlantique.
    • ConFucAmuS
      Tu n'as pas tort mais l'actrice Sand Van Roy n'a pas fait l'objet d'une enquête de fond sur plusieurs mois par un média journalistique comme c'est le cas d'Adèle Haenel. D'où l'impact démultiplié du témoignage de cette dernière.Pour Besson, l'instruction est toujours en cours. Pour Christophe Ruggia elle vient de commencer.
    • Cooper1992
      ce qui me dérange dans cette affaire, c'est l'énorme différence de traitement avec l'actrice qui accuse Luc Besson, pourquoi elle, silence radio du cinéma français ? Car Besson est très puissant ? J'ai surtout l'impression que le milieu le boycott car c'est un réal' qui n'a aucune importance dans le cinéma français, c'est le même scénario si Adèle accuse un réal' très célèbre ou respecté façon Polanski ? Mouais...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Les Misérables Bande-annonce VF
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    La Reine des neiges 2 Bande-annonce VF
    Selfie Teaser (2) VF
    It Must Be Heaven Bande-annonce VO
    Joyeuse retraite ! Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Roman Polanski pourrait être suspendu de l'ARP
    NEWS - Stars
    mardi 19 novembre 2019
    De Once upon a time à You et Countdown : qui est Elizabeth Lail ?
    NEWS - Stars
    samedi 16 novembre 2019
    De Once upon a time à You et Countdown : qui est Elizabeth Lail ?
    Timothée Chalamet : après Le Roi, où le reverra-t-on prochainement ?
    NEWS - Stars
    jeudi 14 novembre 2019
    Timothée Chalamet : après Le Roi, où le reverra-t-on prochainement ?
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top