Notez des films
Mon AlloCiné
    Star Wars 8 : que pense J.J. Abrams des Derniers Jedi ?
    Par Thomas Imbert — 12 déc. 2019 à 10:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Alors que la sortie de "L'Ascension de Skywalker" approche à grands pas, J.J. Abrams est récemment revenu (en interview pour le New York Times) sur l'épisode précédent : Les Derniers Jedi de J.J. Abrams.

    Paramount Pictures France

    "Mais comment J.J. Abrams va-t-il s'y prendre pour mettre un vrai point final à la saga Skywalker ?"

    Lorsque le réalisateur du Réveil de la Force a été rappelé pour mettre en scène l'épisode IX de Star Wars en septembre 2017, de nombreux fans se sont posé la même question. Après un épisode VIII auquel Rian Johnson avait donné une direction surprenante et inédite, l'élaboration de ce dernier volet - et la conclusion d'une des épopées les plus célèbres de l'histoire du cinéma par la même occasion - semblait en effet particulièrement délicate.

    Interviewé par le New York Times, à quelques jours de la sortie en salles de L'Ascension de Skywalker, J.J. Abrams a confirmé que "réussir cet atterrissage [était] l'un des boulots les plus difficiles dont [il] pouvai[t] [s]e charger. Mais c'était précisément la raison pour laquelle cela valait la peine de dire oui."

    Star Wars 8 : Les Derniers Jedi jugé "douteux" par John Boyega (Finn)

    Le réalisateur est ensuite revenu sur l'épisode VIII, soulignant les qualités et les failles de son prédécesseur : "Les Derniers Jedi est plein de surprises, de bouleversements et de choix audacieux de toutes sortes", a-t-il déclaré. "D'un autre côté, c'est une approche un peu 'méta' de l'histoire. Je ne pense pas que les gens aillent voir un Star Wars pour s'entendre dire : 'Ca n'a pas d'importance.'"

    Abrams fait ici référence aux quelques réponses plutôt déroutantes apportées par l'épisode VIII, notamment au sujet de Snoke ou du passé de Rey. Cette considération peut ainsi nous laisser penser que L'Ascension de Skywalker ne continuera pas sur la même voie, Star Wars étant, toujours selon J.J. Abrams, "une histoire qui, selon moi, avait besoin de se balancer dans une direction afin de pouvoir basculer dans une autre."

    A quoi ressemblera donc la conclusion de la saga Skywalker ? Réponse en salles à partir du 18 décembre.

    En attendant, (re)découvrez les faux raccords des "Derniers Jedi"...

    Faux Raccord N°226 - Les gaffes et erreurs de Star Wars 8

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Bacta142.
      Là tu parles de Solo et de la nouvelle trilogie, et je suis totalement d'accord. :)
    • Rastan
      D'autres exemples me viennent en tête.Mais tout ça pour dire que je trouve le travail de liaison entre les deux trilos quand même super inégale.Enfin brèf.Il vaut mieux parfois laisser une question en suspend ,plutôt que d'essayer de forcer un lien ou d'en inventer un bancal.Au hasard comme ça...-Vous etes combien ?-Bah je suis seul...Ok pour Solo.Ou encore.Vous souvenez vous de cette paire de dés totalement insignifiante.Perdue hors cadre dans un film datant de 1977 ?Eh bien ,nous l'avons retrouvée !!!
    • singeou7
      Non pas du tout, mais je relativise devant la multitude d'autres scénarios car il y en a bien qui m'ont plus excité que ceux de Star Wars ou Matrix.
    • Pierre-Louis P
      Tu sembles vouloir dire qu'un boulot de scénariste doit être absolument inédit et jamais vu ailleurs pour être passionnant et admirable. Ce n'est pourtant jamais le cas.
    • Bacta142.
      On peut toujours trouver une explication sur ce qui semble être des incohérences, la plus difficile à justifier étant celle de Leia qui se souvient de sa mère, mais là encore on pouvait le justifier avec sa mère adoptive. D'ailleurs il me semble que c'est Disney qui a clairement dit qu'elle était morte sur Alderaan dans le IV, avant on pouvait penser qu'elle était morte bien avant.
    • Rastan
      En vrai ,on a déjà eu cette discussion et c'est juste indéfendable. :)
    • Bacta142.
      En vrai qu'Obi-Wan ne tombe pas dans les bras d'R2 n'est pas si choquant: il ne s'est jamais attaché à un droïde en particulier, R2 était plutôt associé à Anakin et franchement il s'est peut-être dit qu'il s'agissait d'une autre unité R2. Par contre R2 a plutôt l'air de le connaître puisqu'il fait tout pour le retrouver.
    • Bacta142.
      On parle de quelle évolution là?
    • Bacta142.
      Incompréhensible en effet. À moins que cette décision ait juste été prise après les retours critiques du 7 qui parlaient de copié-collé: du coup elle a donné les clés à Rian Johnson et lui a dit fais ce que tu veux, les billets rentreraient dans les caisses de toute façon après le carton du 7.
    • Bacta142.
      J.J. Abrams est récemment revenu (en interview pour le New York Times) sur l'épisode précédent : Les Derniers Jedi de J.J. Abrams. C'est pas un peu méta ça aussi? :)
    • Bacta142.
      Parce qu'il y en a qui voudraient revoir ces personnages?..
    • singeou7
      Je ne suis pas d'accord avec le peu que tu laisses comprendre dans ce que tu racontes... Désolé.Mais donc la différence entre les deux, elle réside où ? Je ne vois toujours pas la spécificité de Star Wars là dedans. Juste un boulot de scénariste.
    • vic-cobb
      Un +1 bien mérité !
    • Rastan
      ça aurait fait rediteJe suis d'accord avec l'idée ,sauf que...Les rebelles délogés par l'empire.La course poursuite dans l'espace.Pendant que le/la jédi part a l'autre bout de la galaxie pour être formée.La confrontation a trois dans les quartier de l'empereur.Avec en fond ,la débâcle de la flotte rebelle.Les deux armées se faisant face sur un décors blanc.Et le combat Sith vs Jedi qui se solde par la disparition de ce dernier pour rejoindre la Force...Ca ,c'est pas le scénario de l'Empire contre Attaque et du Retour du Jedi réunis ?Si tu veux t'éloigner de quelque chose.Tu ne fais pas en sorte que 90% de ton film soit justement une redite géante.Il n'y a réellement rien de cohérent dans la démarche de Johnson.Que ce soit en terme de continuité ou d'innovation.Sans parler du fameux message.Donc pour illustrer le fait qu'il faille s'éloigner du passé...Tu fais une suite.Et en plus ,tu la travestis pour que surtout ,Mais Surtout.Elle ressemble aux films de base.C'est sérieux comme raisonnement ?Quel est le génie qui a pondu un truc aussi idiot ?
    • Pierre-Louis P
      Tu n'as pas l'air de comprendre et/ou de répondre à ce que j'essaie de dire mais Signes est également un excellent film méta-narratif, oui !
    • singeou7
      Tu es en train de me dire que la force est vectrice de cinéma parce que Rian Johnson lui fait faire des champs-contrechamps ? Sérieusement ? Ca ne pourrait pas être l'inverse plutôt ?Te dire que l'on pourrait très bien remplacer force par instinct dans la scène, c'est pour ralentir les possibles surinterprétations parce que tes observations sont pour l'instant très légères...Quelle serait la différence avec les signaux divins/scénaristiques dans Signes ?
    • Pierre-Louis P
      Si tu remplaces par l'instinct, ça ne met pas en exergue le principe narratif, ça ne fait que le suivre. Il n'y a aucune mythologie batie autour de la notion d'instinct pour justifier que ce soit lui qui amène des personnages à se rencontrer pour faire avancer l'intrigue (the Force binds the galaxy together) ou qu'il permette de faire des choses rationellement inimaginables (size matters not). En d'autres termes, rien qui ne mette en exergue l'artificialité de l'édifice fictionnel au sein duquel évoluent les personnages, et qui est agencé par une auctorialité téléologique.ça avait déjà été fait dans la fiction mais, à ma connaissance, pas au cinéma de façon aussi inédite et en tenant compte des spécificités du médium. Les interventions de la Force passent par des artifices purement cinématographiques comme le montage, ce qu'a parfaitement compris Rian Johnson quand il met en lien Rey et Kylo Ren en utilisant la grammaire du champ-contre-champ.
    • Rastan
      Saufs que ces questions sont majoritairement introduites par un travail de continuité mal faite de la part de Lucas.(Je mets des guillemets pour pas me faire tomber dessus par les aficionados de la prélogie)Tout comme le fait qu'Obiwan ne reconnaisse pas R2 ,par exemple.
    • singeou7
      Je disais que justement ton exemple ne suffisait pas à dire que c'était méta... Ils l'appellent comme ils veulent, dans cet extrait tu remplaces par l'instinct, ça fonctionne pareil.Je ne suis pas un expert en art de la fiction, mais ça m'étonnerait que ça n'aie jamais été fait avant...
    • Pierre-Louis P
      ça n'a évidemment rien d'exceptionnel puisque toutes les histoires le font. Mais le fait de nommer ce principe narratif au sein de la diégèse est un formidable outil créatif et générateur de situations dramatiques mis au service des scénaristes. Pratchett appelle ça le narrativium, les Wachowskis appellent ça la Matrice et Homère appelait ça le destin. À ma connaissance ça n'avait pas été accompli au cinéma, en tenant à ce point compte des spécificités du medium, avant Star Wars.Et c'est puissamment méta, pour répondre à la question d'origine.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Pygmalionnes Bande-annonce VF
    Adoration Bande-annonce VF
    Le Photographe Bande-annonce VO
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Un divan à Tunis Bande-annonce VF
    Qu'un sang impur... Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    James Bond : après Daniel Craig, qui sera le nouveau 007 selon les bookmakers ?
    NEWS - Stars
    mardi 14 janvier 2020
    James Bond : après Daniel Craig, qui sera le nouveau 007 selon les bookmakers ?
    Affaire Adèle Haenel : le réalisateur Christophe Ruggia placé en garde à vue
    NEWS - Stars
    mardi 14 janvier 2020
    Affaire Adèle Haenel : le réalisateur Christophe Ruggia placé en garde à vue
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top