Notez des films
Mon AlloCiné
    Gérardmer 2020 - Jour 3 : une drôle de sainte, un chalet isolé et une veillée funèbre
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 1 févr. 2020 à 08:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ce vendredi 31 janvier, la 27e édition du festival de Gérardmer a continué de faire frissonner les spectateurs avec la projection de nouveaux films. Retour sur trois d'entre eux.

    A24

    Troisième jour au festival de Gérardmer et un premier coup de cœur. Ici, les averses et les flaques d'eau ont définitivement remplacé les bancs de neige, mais peu importe, car hier, le vendredi 31 janvier, tous les yeux étaient tournés vers le grand écran de l'Espace L.A.C pour découvrir de nouveaux longs-métrages. Allociné a pu en voir trois. Deux d'entre eux sont des premiers films, présentés en compétition : Saint Maud, réalisé par la Britannique Rose Glass et The Vigil, mis en scène par l'Américain Keith Thomas. Le troisième, The Lodge de Severin Fiala et Veronika Franz, était, quant à lui, présenté hors compétition. Verdict ?

    Saint Maud, de Rose Glass
    A24

    De quoi ça parle ?

    Solitaire et introvertie, Maud (Morfydd Clark) tente de trouver un sens à sa vie en aidant les autres. Après un étrange accident, elle quitte son poste d'infirmière et décide de s'installer chez une ancienne danseuse de renom, Amanda Köhl (Jennifer Ehle), aujourd'hui atteinte d'une grave maladie. Rapidement, une fascination commune lie les deux femmes. Très pieuse, Maud prétend entendre la voix de Dieu et va se donner une mission : sauver l'âme de sa patiente condamnée.

    Ça vaut le coup d'œil ?

    Le premier coup de cœur de cette compétition. À seulement 30 ans, Rose Glass réalise un premier long-métrage d'une grande maîtrise. Aussi séduisant dans son fond que dans sa forme, Saint Maud utilise la religion comme une métaphore pour parler de la solitude et de la rédemption. Morfydd Clark incarne une jeune martyre stupéfiante, dont les nombreux états de transe nous remémorent ceux d'Isabelle Adjani dans Possession. Nouveau film de la société A24, à qui l'on doit The WitchHérédité et Midsommar, Saint Maud pourrait bien gagner les faveurs du jury. Affaire à suivre... Sortie prévue le 24 juin prochain.

    Saint Maud
    Saint Maud
    De Rose Glass
    Avec Morfydd Clark, Jennifer Ehle, Lily Knight, Lily Frazer, Marcus Hutton
    Sortie le 18 novembre 2020

    The Lodge, de Severin Fiala et Veronika Franz
    D.R.

    De quoi ça parle ?

    Grace (Riley Keough) peine à se faire accepter par ses beaux-enfants, Aiden (Jaeden Martell) et Mia (Lia McHugh). Pour nouer des liens, le père de la petite famille décide de réunir tout le monde dans le chalet familial pour les fêtes de Noël. Alors que son compagnon s'absente pour quelques jours, Grace reste seule avec les deux adolescents, tandis que des événements préoccupants commencent à se produire.

    Ça vaut le coup d'œil ?

    Après Goodnight Mommy, les Autrichiens Severin Fiala et Veronika Franz continuent, avec talent, d'injecter de l'horreur dans un drame familial intimiste. The Lodge prend son temps pour installer une ambiance malsaine qui progresse crescendo. Ponctué d'idées de mise en scène intéressantes, le film est surtout porté par un excellent trio d'acteurs, qui parvient à capter l'intérêt du spectateur du début jusqu'à la fin. Aucune date de sortie en France n'a été communiquée pour le moment.

    The Lodge
    The Lodge
    De Severin Fiala, Veronika Franz
    Avec Riley Keough, Jaeden Martell, Lia McHugh, Richard Armitage, Alicia Silverstone
    Sortie le 15 juillet 2020

    The Vigil, de Keith Thomas
    D.R.

    De quoi ça parle ?

    Ancien membre d'une communauté juive, Yakov (Dave Davis) accepte d'assurer la veillée funèbre d'un vieillard pour des raisons financières. Sur place, et seul face au cadavre recouvert d'un drap blanc, le jeune homme se retrouve persécuté par une entité terrifiante, capable de se nourrir de ses pires remords.

    Ça vaut le coup d'œil ?

    Nouvelle production du studio Blumhouse, The Vigil se distingue de par son originalité en situant son action au sein de la communauté juive. Derrière ses scènes terrifiantes (et ses quelques jump scares un peu faciles), le premier film de Keith Thomas parvient à insuffler une belle humanité en abordant intelligemment le deuil et le poids des traumatismes. Sortie annoncée en 2020 sur le sol français.

    The Vigil
    The Vigil
    Sortie le 29 juillet 2020 | 1h 30min
    De Keith Thomas (II)
    Avec Dave Davis, Menashe Lustig, Malky Goldman, Lynn Cohen, Fred Melamed
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    2,4
    Noter ce film

    Pour ne rien manquer de cette 27e édition du festival de Gérardmer, rendez-vous sur cette page.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top