Notez des films
Mon AlloCiné
    Speed sur W9 : pourquoi les studios ne croyaient pas au projet ?
    Par Laurent Schenck — 16 mars 2020 à 20:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "Speed", film d’action culte des années 1990 porté par un Keanu Reeves en très grande forme, est diffusé ce soir sur W9. A cette occasion, petit focus sur la production difficile du long métrage.

    Speed, sorti en 1994, voit un jeune policier tête brûlée (Keanu Reeves) confronté à un maître chanteur, artificier à la retraite (Dennis Hopper), qui menace de faire sauter un autobus dans lequel il a placé une bombe qu'il peut faire exploser à distance... A l'occasion de la diffusion de ce film d'action marquant des années 1990, focus sur son historique de production plutôt complexe.

    Twentieth Century Fox
    Keanu Reeves et Jeff Daniels dans la scène de l'ascenseur

    Le scénariste Graham Yost a eu l'idée du pitch de Speed grâce à Runaway Train (1986), emmené par Jon Voight, Rebecca De Mornay et Eric Roberts, où un train lancé à sa vitesse maximale ne peut plus s'arrêter. Il s'agit d'un long métrage écrit à l'origine par Akira Kurosawa, d'après un article relatant une histoire vraie. Graham Yost a donc rédigé un scénario centré sur ce modèle, avec un bus ne pouvant ralentir sous peine d'exploser, et l'a soumis à la Paramount.

    Moyennement convaincu, le studio l'a tout de même proposé à John McTiernan, lequel a refusé de l'adapter car il le trouvait trop proche de ses précédentes réalisations, notamment Piège de cristal. Il a alors décidé de donner le script à un directeur de la photographie qu'il connaît bien, Jan de Bont, qui s'est montré intéressé. De son côté, la Paramount s'est désengagée du projet parce qu'elle pensait que le public n'aurait pas envie de voir un film se déroulant intégralement dans un bus...

    Speed
    Speed
    Sortie le 24 août 1994 | 1h 56min
    De Jan de Bont
    Avec Keanu Reeves, Dennis Hopper, Sandra Bullock, Joe Morton, Jeff Daniels
    Spectateurs
    3,5
    Noter ce film

    Jan de Bont et Graham Yost ont alors toqué à la porte de la Fox qui a accepté de financer le long métrage, mais à condition que des scènes à l'extérieur du véhicule soient ajoutées. Ils ont ainsi écrit les séquences de l'ascenseur au début (permettant par la même occasion de développer la psychologie du méchant incarné par un Dennis Hopper inquiétant) et du métro à la fin. Ces changements ont plu à la Fox, qui a donné son feu vert pour commencer le tournage.

    Toutefois, quelques jours avant le début des prises, un certain Joss Whedon (futur réalisateur d'Avengers) a été engagé pour réécrire la quasi totalité des dialogues et faire d'autres modifications, notamment rendre le personnage de Keanu Reeves plus sérieux. Il n'était d'ailleurs pas prévu que le héros de Speed soit joué par l'acteur, puisque Stephen Baldwin, Tom Cruise, Tom Hanks, Wesley Snipes, Woody Harrelson, Bruce Willis et Jeff Bridges ont été envisagés.

    6 films qui ne donnent pas (du tout) envie de prendre les transports !

    A sa sortie, Speed a totalisé pas loin de 283 millions de dollars de recettes à l'international pour un budget estimé à 30 millions. Il s'agit du plus gros succès du réalisateur Jan de Bont après Twister et ses 476 millions. Une suite a donc vu le jour en 1997. Intitulée Speed 2 : Cap sur le danger (avec Jason Patrick en remplacement de Keanu Reeves) et se situant sur un bateau, le film a récolté "seulement" 150 millions de dollars alors qu'il en avait coûté 110.

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de Speed
    Commentaires
    • Va voir là bas si j'y suis
      Un chef d'oeuvre d'action ce film vu 2000 fois ...
    Voir les commentaires
    Back to Top