Notez des films
Mon AlloCiné
    Demain nous appartient : une nouvelle famille va débarquer dans la série
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 1 juin 2020 à 10:55
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Alors que "Demain nous appartient" reviendra à l'antenne de TF1 dans deux semaines, le producteur Vincent Meslet promet des intrigues centrées sur les fondamentaux et des surprises dans les mois à venir, dont l'arrivée d'une nouvelle famille à Sète.

    Fabien Malot/Telsete/TF1

    Après près de trois mois d'absence, en raison de l'interruption du tournage à cause de l'épidémie de coronavirus, Demain nous appartient fera son grand retour sur TF1 le lundi 15 juin avec une nouvelle grande intrigue dramatique centrée sur Amanda, l'infirmière de l'hôpital Saint-Clair incarnée par Marion Christmann. Mais les fidèles du feuilleton quotidien emmené par Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur, Anne Caillon, ou encore Juliette Tresanini, se demandent évidemment comment Demain nous appartient va s'adapter à la situation sanitaire actuelle et prendre en compte le Covid-19 dans ses prochaines histoires. Un point que le producteur Vincent Meslet a éclairci auprès du magazine Télé 2 Semaines, assurant que la série allait se concentrer sur ses fondamentaux, sans occulter pour autant l'existence de l'épidémie et ses conséquences.

    "Impossible de savoir comment l'épidémie va évoluer. Écrire autour du Covid serait prendre un risque", avoue le producteur de Demain nous appartient. "On a donc décidé d’y faire allusion dans les dialogues sans changer les intrigues. Notre promesse, c’est d’offrir aux téléspectateurs, impatients de retrouver leur feuilleton, les histoires sentimentales et policières qu’ils aiment. Le défi est qu’ils retrouvent le même plaisir à les regarder. Nous misons donc sur nos fondamentaux, avec la prochaine mise en avant des Moreno, de Karim Saeed et des Delcourt". Au-delà d'une réécriture légère des scénarios pour intégrer le Covid-19 à certains dialogues, c'est donc bien la série qu'ils aiment tant que les fans retrouveront à l'antenne de TF1 dès le 15 juin et dans les mois à venir, avec la poursuite de l'intrigue autour de Karim (Samy Gharbi) et de Chemsa, ou un nouveau focus important sur les Moreno qui, selon nos informations, pourrait bien nous permettre de découvrir de nouveaux membres de cette famille encore jamais apparus à l'écran.

    Toujours du côté des nouveautés, Vincent Meslet promet également des "surprises à la rentrée" et l'arrivée d'une "nouvelle famille à moyen terme". Après les Daunier, introduits il y a un an, et les Myriel, arrivés à Sète en octobre dernier, c'est donc une toute nouvelle famille qui fera son entrée dans l'univers de Demain nous appartient dans les prochains mois. Avec, comme toujours, son lot de drames et de zones d'ombres ? Soap oblige, c'est fort probable.

    Thomas Braut/Telsete/TF1

    En attendant de faire connaissance ces nouveaux personnages, les fans pourront tout d'abord découvrir l'intrigue consacrée à Amanda, mise en boîte avant le confinement, puis un mélange de scènes tournées avant et d'autres filmées après le déconfinement, depuis le retour sur les plateaux le 18 mai : "Pendant quelques jours, seront diffusés des épisodes entièrement mis en boîte avant le Covid. Arriveront ensuite des épisodes qui mélangeront des séquences tournées avant et après", explique Vincent Meslet à Télé 2 Semaines. "Le but, c’est que l’on ne voie pas la différence ! Nous avons trouvé des solutions au niveau de la mise en scène pour ne pas avoir à se censurer sur les textes. À cet égard, les auteurs et les réalisateurs sont des magiciens ! Les baisers sont les plus faciles à truquer : l'un des acteurs peut par exemple porter un masque, on peut changer l'angle de la caméra".

    Des masques qui seront bien entendus portés en permanence par les équipes techniques, et par les comédiens en dehors des prises, pour assurer que le retour de Demain nous appartient se fasse dans le respect des mesures sanitaires, alors que l'épidémie de coronavirus est toujours là : "Les comédiens gardent les masques jusqu'à la dernière répétition. Puis ils les enlèvent et tournent le plus librement possible, avant de les remettre quand la caméra s’éteint. Quant aux techniciens et aux ouvriers de plateaux, ils portent leurs masques toute la journée. C’est un effort civique conséquent et je voudrais leur rendre hommage pour leur engagement et leur créativité".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Alexandre Q.
      C'est une bonne chose de ne pas intégrer totalement cette épidémie. On en a assez vu et entendu pour, en plus, regarder des gens masqués se confiner !
    Voir les commentaires
    Back to Top