Notez des films
Mon AlloCiné
    Little Fires Everywhere (Amazon) : 6 différences entre la série et le roman
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 31 juil. 2020 à 17:05
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Librement adaptée du roman "La saison des feux" de Celeste Ng, la série Amazon "Little Fires Everywhere" avec Reese Witherspoon et Kerry Washington contient quelques différences majeures, qui viennent enrichir l'oeuvre...

    Les scénaristes et producteurs de Little Fires Everywhere ont fait le choix de s'éloigner sur de nombreux points, plus ou moins cruciaux, du roman d'origine écrit par Celeste Ng, qui a toutefois été consultée. Force est de constater que ces changements ont enrichi le récit et ses héroïnes, et ont permis de créer plus de suspense et de surprises.

    1 - MIA N'éTAIT PAS UNE FEMME NOIRE BISEXUELLE

    Si la thématique phare de la lutte des classes était évidemment bien présente dans le livre La saison des feux, les origines ethniques de Mia et sa fille Pearl n'étaient pas spécifiées. On ne peut pas dire qu'elles n'étaient pas noires, mais l'information n'était pas précisée. Un choix assumé de l'auteure Celeste Ng qui, n'étant pas noire elle-même -mais asiatique- ne souhaitait pas s'approprier une histoire qui n'était pas la sienne. Elle a toutefois déclaré : "Je les ai pensées comme des femmes de couleur, parce que je savais que je voulais parler de lutte des classes mais aussi de tensions raciales, deux choses qui s'entremêlent obligatoirement dans notre pays et notre culture." Elle laissait donc une ambiguité. Mais le sujet de la race était bien évoqué à travers Bebe mais aussi Brian, le petit ami de Lexie, noir également.

    Dans le roman, Mia (Kerry Washington) n'était non seulement pas bisexuelle -dans son passé, elle entretenait une amitié très forte avec Pauline mais qui n'allait pas au-delà- mais elle était même asexuelle. Elle n'entamait aucune relation amoureuse ou sexuelle, n'en cherchait pas, elle disait même ne jamais avoir ressenti de sentiments ou de désirs pour un homme, n'en avait jamais vu nu; là où la Mia de la série est représentée comme une femme sexuellement active, qui a même tendance à multiplier les aventures. Le sujet de l'asexualité étant peu abordé en fiction, il aurait été intéressant de le conserver. Mais il se prête moins aux rebondissements...

    2- BILL ET ELENA AVAIENT UN MARIAGE PLUS HEUREUX

    La tension palpable au sein du mariage de Bill (Joshua Jackson) et Elena (Reese Witherspoon) est un ajout de la série afin de rendre leur relation plus complexe. En effet, dans le roman, tout va pour le mieux de ce point de vue là. Leur grosse dispute n'a pas lieu et Elena ne semble pas lui reprocher d'avoir dû mettre sa carrière entre parenthèses pour élever leurs enfants. 

    De même, si l'amour de jeunesse d'Elena, Jamie, est bien mentionné, c'est très bref et elle n'a pas de rendez-vous avec lui à New York. Ils ne se sont même jamais revus après son départ pour la guerre du Vietnam. Bill n'a donc pas de reproches à faire à Elena sur ses escapades avec lui.

    3- IZZY N'éTAIT PAS LESBIENNE

    La question de la sexualité d'Izzy n'est pas du tout traitée dans le roman. Elle est présentée comme rebelle et solitaire, mais il n'est jamais dit qu'elle est lesbienne -ni hétérosexuelle- et l'histoire avec son ancienne amie April n'existe pas. Le focus de l'auteure est entièrement sur sa relation avec Mia, qui devient là aussi dans sa tête une mère de substitution. Celeste Ng a toutefois déclaré que c'était une idée bienvenue, qu'elle avait envisagée au moment de l'écriture mais à laquelle elle avait dû renoncer faute de place suffisante pour l'explorer dignement.

    4. LA RELATION COMPLEXE ENTRE ELENA ET IZZY AVAIT DES RACINES DIFFérentes

    Elena et Izzy ne s'entendaient pas plus dans le roman que dans la série. Mais les racines de cette relation complexe n'étaient pas les mêmes. Ce n'était pas parce qu'Elena ne voulait pas d'un 4e enfant qu'elle s'est comportée de la sorte avec sa fille, mais parce qu'Izzy avait été une prématurée qu'elle avait pris l'habitude de sur-protéger dès sa naissance. Une explication qui était peut-être un peu moins facilement explicable à l'écran. Le fait qu'izzy soit lesbienne ajoute forcément une complication et pousse leurs disputes encore plus loin.

    5- LEXIE éTAIT MOINS MANIPULATRICE

    Les scénaristes de la série ont choisi de rendre le personnage de Lexie plus sombre et malveillant qu'elle ne l'était dans le roman. Une façon, sans doute, de créer plus de tensions. En réalité, Pearl est si émerveillée par sa nouvelle amie qu'elle n'hésite pas à lui écrire elle-même son essai. C'est aussi Pearl qui propose à Lexie d'écrire son nom à la place du sien lors de l'avortement. Et après cette intervention, Mia accueille d'ailleurs Lexie les bras ouverts, ce qui n'est pas le cas dans la série où elle lui en veut d'avoir ainsi utlisé sa fille.

    6- SPOILER - LA FIN éTAIT DIFFERENTE

    La fin du livre a été modifiée sur plusieurs points, et tout particulièrement sur les responsables des fameux feux. Si dans la série, les enfants ont agi en bande organisée, prenant la suite d'Izzy qui a lancé les hostilités avant de s'enfuir, dans le roman, Izzy est la seule responsable. Elle croit qu'il n'y a personne d'autre dans la maison à ce moment-là. Or, Elena est présente, mais elle réussit à s'enfuir. Et contrairement à ce qu'elle fait dans la série, elle ne dit pas que c'est elle la coupable. L'idée des scénaristes semble de dire que sa rédemption est possible. En couvrant ses enfants, elle accepte d'être en grande partie responsable de la situation et de leurs souffrances, à trop les avoir voulu parfaits. 

    Parmi les autres modifications, on notera que Mia ne révèle jamais dans le roman à Elena que ce n'est pas Pearl qui a avorté mais Lexie. Cela nous aurait privé d'une confrontation finale magistrale !

    La bande-annonce de Little Fires Everywhere sur Amazon :

    Little Fires Everywhere - saison 1 Bande-annonce (2) VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top