Mon AlloCiné
Le Pen attaque "Féroce"
29 mars 2002 à 17:29
facebook Tweet

Le film "Féroce" qui doit sortir le 17 avril est assigné en justice par le FN pour diffamation et appel au meurtre. Réactions pour AlloCiné du réalisateur et du Front National.

Féroce, réalisé et produit par Gilles de Maistre, raconte l'histoire d'Alain (Samy Naceri) qui veut venger la mort de son meilleur ami, tué par le chef de la sécurité d'un parti d'extrême-droite, en assassinant le leader de ce parti. Ce scénario pourrait coûter au film une sortie repoussée au 17 juin.

Les accusations du Front National

Marine Le Pen, membre du comité de campagne de Jean-Marie Le Pen, a vu Féroce en avant-première avec son père. Contactée au téléphone par AlloCiné, elle a déclaré que le film était "intégralement diffamatoire" et qu'il constituait également "un appel au meurtre" sur la personne du candidat à la présidentielle. De même, elle accuse le dossier de presse de relier clairement le personnage joué par Jean-Marc Thibault à Jean-Marie Le Pen, et la phrase "à voir avant les élections" inscrite sur l'affiche, d'être "une éviction dans la campagne électorale".

La réponse de Gilles de Maistre

En réponse à ces accusations, Gilles de Maistre a déclaré à AlloCiné que le leader politique du film est "un leader d'extrême-droite comme il en existe beaucoup d'autres dans le monde", "un personnage de fiction assassin et manipulateur" et que si Jean-Marie Le Pen s'y reconnaît, alors "c'est de la paranoia". Il rejoint par là-même les propos tenus par son acteur Jean-Marc Thibault relevés dans le dossier de presse du film.

Verdict le 9 avril.

Propos recueillis par Aurélia Arcusi pour Allociné
facebook Tweet
Commentaires
  • Neaj
    Le film a été un bide total à sa sortie le 17 avril, il aurait disparu des écrans si Le Pen n'avait pas fait son score au premier tour. En fait le film marche grâce à Le Pen... !Je ne suis absolument pas le peniste comme ces premières lignes pourraient faire penser.Je trouve seulement que Féroce a un côté beauf comme ce qu'il dénonce, c'est démago bourré de bon sentiments et ça se termine mal d'une manière digne d'un Boisset seventies.C'est bébête et ça enfonce des portes ouvertes.Je trouve que Clair aurait dû ce casser avec Samy et comme ça on aurait vraiment pu dire merde au racisme. Le beur qui coule des jours heureux avec la fille du facho, c'est pas plus joli que tout ce méli-mélo soi-disant militant ?
  • inca
    Féroce sera donc diffuser.Le Pen a perdu,tout le monde est content et tout le monde ira voir le film.Et pourquoi?Mais parce qu'il y a Clair Kleim.:lol:
  • Seb_91
    heu... je précise juste qu'une bonne partie de mon message a été censuré, ça ne constitue pas une surprise, et je pense même que c'est justifié de la part d'Allociné, mais c'est une précision utile (il manque quand même une ou deux pages de justifications d'ordre politique) quoi qu'il en soit, la discussion est finie pour moi, ce n'est ni le lieu ni le moment et je vais pas forcer l'éditeur web d'Allociné à faire des heures supp' pour relire ma prose :-)
  • colonel vengeance
    Excuse moi de ne pas rentrer dans les détails, Seb, mais le trouble persiste:Autant je suis d'accord avec certaines de tes idées (sur la religion "en général" et son rôle dans la haine entre les peuples, la facilité du concept de "Féroce"), autant je diverge totalement sur d'autres (ton interprétation "orientée" d'American History X, comme quoi en évitant le manichéisme on peut lui faire dire ce qu'on veut; quand tu parles d'"utilisation de la haine" comme instrument de ralliement, je trouve ça profondément malsain).Je continue de penser que quelqu'un qui a tes facultés de réflexion et d'analyse et qui pense ce que tu penses a dû connaître la haine, la vraie, pour en arriver là. Quel gâchis. Tu me fais beaucoup penser au personnage de Derek, avant sa prise de conscience. Espérons que la tienne arrive un jour...
  • Seb_91
    pour commencer, salut tout le monde, vu qu'on commence à se connaitre un petit peu par contre, je vais essayer de pas passer 2 heures à faire un message, j'ai déjà passé ma matinée à tracter pour le parti de mes rêves :-) et de toute façon, je crois pas que le forum d'allociné soit vraiment fait pour héberger des débats politiques, il s'agissait surtout de parler du film heu... pour mister (j'ai oublié le pseudo), j'ai mal interprété ton message, c'est tout, je croyais que tu donnais 1,5/6 comme film culte à American History X, je trouvai ça gonflé pour les autres : - mes idées, j'essaie de les défendre sans haine, car la haine doit être un instrument, c'est quelque chose qui motive et qui donne de l'énergie, mais incontrôlée elle rend amer, aigri et elle gâche la vie... en plus les gens ne vont pas vers ceux qui sont haineux en résumé, il faut user de la haine et non pas se faire usé par elle - d'ailleurs je crois qu'un moment dans American History X on comprend quelque chose de ce genre-là. Sinon, qu'est-ce que j'ai retenu du film... eh bien que bizarrement la symbolique du film est assez étrange... en général chez les ricains, c'est happy end tout le temps eh ben là, c'est juste quand Derek abandonne ses idées que son petit frère éclabousse les toilettes de l'école avec sa cervelle... je crois qu'après ça, Derek a dû faire flamber le ghetto non ? peut être qu'on le saura dans "American History X 2" :-) sinon, j'en ai retenu que le film expliquait bien le ressentiment tout à fait légitime (à mon sens) que de nombreux "petits blancs" peuvent entretenir par rapport à l'immigration (cf. la scène où ils saccagent le magasin de l'asiatique) et le film expliquait bien aussi que le racisme n'était pas du tout l'exclusive de ces "méchants blancs", contrairement à plein de films de mongols où le scénario ne tient pas debout tellement c'est de la guimauve antiraciste de base parce que oui sinon, comme le film du même nom de ce très cher Kassovice, oui y'a pas mal de trucs qui me foutent la haine, notamment que dans ses films de propaganda, M. Kassovice s'amuse à monter des scènes où son héros tape sur des skins, parce que oui, c'est bien connu, les racailles sont les gentils et les skins les méchants ! (cf. "La Haine" et l'adaptation ciné des "Rivières Pourpres", film complètement creux par ailleurs) Ce message a été censuré car il ne correspond pas a la charte AlloCiné mais bien que non baptisé et n'ayant jamais été au catéchisme, j'ai lu la Bible et le Coran je n'ai pas lu en entier, soit, mais je suis sûr que ce faisant, je connais mieux la bible que beaucoup de soi-disants "catholiques" et mieux le Coran que beaucoup de jeunes rebeus qui font chier avec leur ramadan et qui bouffent pas de porc à la cantine du lycée pour se distinguer j'en ai tiré une conviction : c'est qu'une certaine religion, fondée sur l'Ancien Testament, prétend qu'il existe un "peuple élu", que l'Ancien Testament est plein d'horreurs (du genre : "quand vous prenez une ville qui vous a résisté, passez toute la population au fil de l'épée, ne gardez que les femmes les plus belles") et que ces horreurs sont considérées comme un texte sacré par un bon paquet de fanatiques, les mêmes qui font chier avec des colonies aujourd'hui en Cisjordanie alors déjà que je trouve le principe religieux dépassé et aberrant, je crois que là c'est le ponpon en +, de tous les peuples, les juifs sont certainement un des plus imprégnés de leur religion, et leur religion d'ailleurs ils la gardent pour eux (car ils sont "le peuple élu", ainsi soit-il), alors qu'au moins christianisme et islam ont ceci de "rassurant" qu'ils ont une vocation universelle, tout le monde peut s'y convertir avec un peu de travail, c'est donc quelque chose d'ouvert certes me direz-vous, le fait que le judaïsme ne soit aucunement prosélyte garantit au moins l'absence de conversions forcées, de guerres de religion, de djihad, etc. quoi que ! pour en revenir à la bible... par exemple, dans l'Ancien Testament, de nombreuses personnes interprètent un passage de la bible comme disant que les arabes et juifs sont des peuples frères, car Sem est leur ancêtre commun... d'où l'appellation "sémite", les deux autres fils de Noé étant Japhet et Cham (là aussi, y'a un truc là dessus à propos de l'esclavage) sauf que beaucoup interprètent aussi un autre passage selon lequel arabes et juifs ne seraient en fait que demi-frères, puisque l'ancêtre des premiers n'était que le fils de la servante, engrossée car Agar était encore infertile et n'avait pas encore donné naissance à l'ancêtre des juifs après l'avoir lu moi-même, je trouve qu'effectivement, ça prête beaucoup à confusion ! c'est le moins qu'on puisse dire, et en vérité j'ai un avis beaucoup plus tranché en privé dans le Coran, y'a aussi quelques versets assez ambigü (dirons-nous) sur les juifs (que je vous épargnerai), mais bon c'est sûrement parce que c'est mal traduit de l'arabe littéraire :-) bref bref, rien que ça, du point de vue symbolique, ça augure mal d'une paix "entre le fleuve et la mer" ! et toutes leurs explications exégétiques foireuses ne me convaincront pas du tout, pour moi c'est du blabla hypocrite par exemple : j'ai entendu l'autre jour à la radio (je crois), un théologien musulman qui expliquait doctement que "oui vous comprenez, quand dans l'Islam il est dit qu'il faut couper la main aux voleurs, vous voyez il faut interpréter ça d'une manière métaphorique, c'est-à-dire qu'il faut couper les racines sociales qui sont la cause du vol" je peux vous jurer (sur le Coran, vie d'ma mère) que le type a réellement déblatéré ce baratin ! si ça c'est la belle théorie qui doit sauver la religion, eh bien... bref, je ne goberai pas l'histoire selon laquelle les israéliens sont les gentils et les palestiniens les méchants... c'est sans beaucoup plus compliqués que cela quant aux juifs de France qui manifestent "en soutien à Israël" (et dont certains donnent des coups de couteau à des commissaires de police français !), je crois qu'ils profitent beaucoup trop du tabou lié à leur statut historique pour promouvoir leur version des faits si Gilles de Maistre veut faire un film sur le sujet, je crois que serait bien plus courageux intellectuellement parlant que de taper sur l'exxxtrêêêême droite française, car il sait bien qu'il ne craint rien, qu'il ne fait répéter les médias et le discours officiel, je pense que lui même est conscient qu'il est avant tout un enfonceur de portes ouvertes professionnel (et probablement subventionné) et en plus il se paie le luxe de se faire passer pour un martyr... je crois qu'en fait il est bien content du procès intenté par Le Pen, car il sait qu'il a très peu de chances de perdre, que cela lui fait de la pub gratuite et qu'il peut ainsi agrégé autour de lui la curiosité du public gauchiste et le soutien de tout un tas de professionnels de l'antiracisme il se prend peut être pour Zola ou Jean Moulin, à la différence près qu'eux prenaient d'autres risques que celui d'avoir des entrées payantes supplémentaires !
  • kaimyo
    Hum sinon, encore je conçois que certains n'aiment pas les beurs du fait qu'une partie très minoritaire d'entre eux a une attitude plus ou moins respectueuse (mouerf j'ai pris des gants là), encore je ne comprends pas qu'on ait de l'aversion pour les juifs... Qu'est ce qu'ils ont fait de mal les "feujs" ? De brûler eux-mêmes leurs synagogues ? [b]kaimyo
  • kaimyo
    Il y avait bien des ingénieurs chez Al-Qaïda... Je ne suis pas sûr qu'il y ait un lien toujours vrai entre esprit intelligent et cultivé et idées politiques modérées. [b]kaimyo
  • kaimyo
    "ça ne vaudra certainement pas l'excellent Histoire étasunienne X". D'où as-tu vu que je n'ai pas aimé le film ? 1,5/6 c'était pour Féroce. J'ai très bien aimé, au contraire. [b]kaimyo
  • colonel vengeance
    Je te réponds, puisque c'est moi qui employais le mot "nauséabond"...Tout d'abord, je tiens à te remercier pour ta franchise, je crois que tu te réclames de l'extrême-droite et je préfère avoir affaire à des gens comme toi qui affichent leurs opinions sans se cacher plutôt qu'à des fachos qui avancent masqués et qui se croient bien-pensant. En cela, ton message n'était peut-être pas le plus nauséabond de la page...Sans m'enfoncer trop dans le débat, je précise que je tiens à ce que toutes les idées puissent s'exprimer, de n'importe quelle orientation, et même les plus extrêmes, pour savoir qu'elles existent, chercher à comprendre pourquoi, et essayer de les contredire. Cela m'a toujours intrigué de savoir par quel processus des idées extrêmes arrivent à trouver refuge dans des esprits réfléchis, et à te voir développer tes arguments sans haine tout en te réclamant d'une idéologie extrême, j'avoue que ça m'intéresserait de comprendre pourquoi et comment tu défends de telles thèses.J'ajoute encore que je ne fais pas de différence entre les extrémismes, ni de cadeaux aux minorités soit-disant persécutées quand elles répondent elles-mêmes par la haine. En tant que Français "de souche", j'essaye de donner l'exemple et de tout faire pour facilité l'intégration des gens qui ne partagent pas la même culture que moi mais qui vivent dans mon pays, mais quand ceux-ci utilisent leur étiquette de "minorité ethnique" et s'abritent derrière une persécution qui n'existe pas (cf. dans un autre forum, un internaute qui me nomme colonel le pen parce que je n'aime pas Le Raid), ça me dsespère. Tout comme les manifs pour le Proche-Orient qui ne se réclament que d'un seul camp...
  • Ptit_beignet
    Euh simplement seb 51 j'aimerai savoir pour toi kel est la morale de American History X et kes ke tu en a tiré ??parce que la je comprends pas ... (enfin je n'ose comprendre ). PS/ le film Feroce est surement mal fait et c ce genre de film qui donne de l'eau au moulin des "etres humains" comme seb 51.Mais DeMaistre ( le réalisateur ) est peut etre d'extreme droite.... qui sait ??
  • Seb_91
    merci de se préoccuper du caractère "nauséabond" de mes idées (car je pense que c'est à moi qu'il est fait référence)... j'ai au moins la fierté d'avoir mes propres idées, et je me fous bien qu'elles ne plaisent pas trop pour "Melchior", pour te renvoyer ironiquement tes observations (mais sans méchanceté !), je dirai que ton esprit est plein de clichés, de préjugés et d'idées toutes faites sur le mouvement et la culture skinhead ! il y a autant de type de skinheads qu'il n'y a de skinheads, sauf pour ceux qui sont réellement embrigadés, à l'extrême-droite (Blood & Honour, Hammerskins, etc.) ou à l'extrême-gauche (RASH, CNT, etc.), mais ils sont en proportion très peu nombreux. La plupart des skins ont un mode de vie surtout libertaire, c'est à dire qu'ils se foutent de ce que les autres peuvent bien penser d'eux, au contraire ils en rajoutent dans la provoc rien que pour faire chier les gens bref, tu as une vision caricaturale j'ai des idées, des opinions, et je pense qu'elles ne valent que si je les défend, tant pis si d'autres pensent qu'elles sont nauséabondes ! concernant mes "idées nauséabondes" : cet après-midi, j'ai participé à la manifestation pro-palestinienne qui est allé de Denfert-Rochereau à Bastille j'y ai vu plein de choses (Djamel Bourras notamment :-) ), entre autres : quelques drapeaux du Hezbollah, des gens qui faisaient la prière et qui chantaient Allah Wahkbar, etc. demain, je sais qu'il y a une manif en soutien à Israël en résumé, je dirai : en France, les arabes peuvent manifester pour la Palestine, les juifs pour Israël et ils se permettent toutes les outrances (j'ai vu, en plus des drapeaux du Hezbollah, pas mal de trucs limite limite, et du côté des feujs, c'est pareil) mais nous, pour la moindre manif, alors qu'on est français chez nous en France, c'est la croix la bannière ensuite, on me parle de liberté d'expression pour le film "Féroce", super, votre conception de la liberté d'expression à géométrie variable ! je suis bien placé, en tant que militant, pour savoir que notre liberté d'expression est tellement réduite que parfois certains tracts ont été interdits ne serait-ce que parce qu'on osait parler d'un lien entre immigration et insécurité... je crois qu'aujourd'hui, même dans la "grande presse", le sujet est en train de faire surface, mais encore une fois, notre seul tort a été ne pas être hypocrites et de parler avant tout le monde ! pour "kaizumo", je vois que tu n'as pas apprécié American History X, pourtant c'est de loin le film le plus réaliste (évidemment, cela ne veut pas dire qu'il correspond à la réalité, mais comparé au reste...) sur le sujet il y avait bien aussi "Romper Stomper", le film néo-zélandais qui a contribué à la célébrité de Russel Crowe, mais c'est plus un scénario de bastons enchaînées bref bref bref, tout ça pour dire, qu'American History X, tu as l'air de prendre le film d'un air méprisant avec des pincettes, mais pour une fois qu'il n'était pas manichéen (il montrait l'impact des gangs d'afro-américains notamment, alors que les productions françaises la plupart du temps sont réellement très très politiquement correctes) je pense que Féroce, par contre, c'est du n'importe quoi, rien qu'à lire le scénar résumé par le réalisateur, on se demande à quel point il peut être ignorant de la réalité (ou alors de mauvaise foi et propagandiste) pour oser faire un film qui repose sur un tel sujet les faits divers qui concernent des skinheads nazis sont systématiquement montés en épingle... mais à tout casser, ils se comptent quasiment sur les doigts d'une main pour parfois plusieurs années même pendant les années 80 où les skins étaient nombreux, bourrins et tous nazis, ça faisait la une des journaux, mais c'était plus du fait divers qu'autre chose et dans l'ensemble ça a été beaucoup moins meurtrier que tout ce que font les fameuses "bandes ethniques" des cités en un mois déjà, si t'as le malheur d'être français, d'avoir les cheveux un peu trop court et de te trouver impliqué dans une embrouille avec un rebeu ou autre, t'as intérêt à avoir une carte d'adhérents des Verts sur toi pour dissiper le soupçon ! c'est un peu comme le président de SOS-Racisme, qui il y a peu de temps encore (depuis il a compris qu'il s'enfonçait tout seul), prétendait que l'attaque d'une synagogue à Villepinte (à Villepinte !!!!) était probablement le fait d'un commando d'extrême-droite !
  • colonel vengeance
    Et bien il semble effectivement que ce ne sera pas le cas...J'en ai vu un bref extrait sur canal ("En aparté" avec E. Zylberstein), et ça m'a semblé assez mauvais, désolé, M. De Maistre ( ;) ), si tant est qu'on puisse juger de la qualité d'un film d'après un extrait de 3 minutes...Mais bon, ce que j'en ai vu était assez catastrophique, mal filmé (image DV pas belle, découpage tout foireux), mal joué, mal écrit... Avoir un fond polémique et "citoyen" ne dispense pas un traitement artistique correct. Et si le nombre restreint de copies n'était dû qu'à la qualité du film?
  • kaimyo
    Je suis absolument d'accord avec toi, Féroce ne doit pas être interdit (ne serait-ce que pour les pseudos-combattants de la démocratie de descendent pas dans la rue). Par contre, d'après les critiques que j'ai déjà vu sur ce film, ça ne vaudra certainement pas l'excellent Histoire étasunienne X (1,5/6 sur Filmdeculte). [b]kaimyo
  • colonel vengeance
    En tout cas, la vigueur du débat et les idées plus ou moins nauséabondes qu'il fait remonter à la surface montrent qu'il y a encore beaucoup à discuter (je n'ose pas dire résoudre).Au nom de la liberté d'expression, oui à la sortie de Féroce sur les écrans. Ce serait une vraie honte qu'il soit interdit ou barré d'une sortie décente pour un film qui à l'évidence a un réel potentiel commercial. On jugera après du fond de l'oeuvre, j'espère qu'il sera à la hauteur de la référence American History X, modèle de justesse.
  • LEYGUES.WILLIAM@wanadoo.fr
    Qui se sent morveux se mouche !Si Le Pen s'idenditifie au chef de l'extrême droite évoqué dans votre film c'est qu'il est capable de faire les pires atrocités, mais avec lui ça ne serait pas de la fiction, ça serait la destruction systématique de notre démocratie qui lui permet encore de prendre la parole pour nous vomir tout son pauvre discours xénophobe et haineux !On pourrait tous les jours l'attaquer pour diffamation de cette démocratie !J'espère que les juges sauront dire le droit qui permet à chacun de s'exprimer librement !J'irai voir votre film par solidarité...William, BORDEAUX
  • Melchior62
    Je te répond avant que ton message ne soit censuré, ce qui dans l'absolu n'est pas équitable (voir la dernière manif. pro-paléstinienne à Strasbourg ou on criait "à mort les juifs" tout les cinquante mètres et ou personne n'a porté plainte à ma connaissance). Le problème avec les personnes qui partagent la même opinion que toi (corrige moi si je me trompe) c'est que vous mettez tout le monde dans le même sac à partir du moment ou la couleur ou l'ethnie n'est pas la bonne (pour vous). Ce qui tu me l'accordera est assez basic comme sélection. Ce que je pense pour ma part, c'est que tout le monde a effectivement le droit de venir travailler chez nous à condition : 1) de respecter les us et coutumes ainsi que les lois en vigueur dans le pays d'acceuil2) d'avoir effectivement un emploi à exercer afin de ne pas être une charge pour la société dès son arrivée (on a quand même quelques millions de chômeurs à caser avant de faire venir des gens de l'extérieur) Cela semble évident mais ce n'est pas la réalité loin s'en faut ! A partir de là, il n'y a aucune raison de faire du racisme d'un côté ou de l'autre et tu verra que si l'on respectait ces quelques principes (plus quelques autres, ce n'est tout de même pas aussi simple !) les tensions raciales retomberaient d'elles même.
  • Seb_91
    eh bien... je vois que j'ai eu droit à la censure... je me demande bien pourquoi ! je ne me rappelle nulle incitation à la haine raciale dans mon message, rien qui me semble répréhensible par la loi visiblement, ce qui gêne, c'est qu'un skinhead militant d'exxxxxtrêêêeêême-droite donne son avis sur un sujet qui le concerne pourtant hautement (non ?) bref, inutile de demander des explications, je sais qu'en France c'est la façon de fonctionner... ne parlons surtout pas des sujets qui gênent si j'avais dit que j'étais noir et fier de l'être, que je voulais fracasser le FN et que je trouvais le film de Maistre super, hautement réaliste et pas du tout démago, je ne pense pas que j'aurai été censuré de toute façon, j'ai l'habitude d'être un sous-citoyen dans mon propre pays et d'être considéré comme une ordure qui n'a pas le droit à la parole, alors ça ne me choque plus pour en revenir au film "Féroce", je ne l'ai pas vu et je n'irai pas le voir, ou alors ce sera avec des potes, spécialement pour foutre le boxon et déranger les bons bourgeois venus se payer une séance de masturbation mentale et une bonne conscience "militante" à 50 francs (le prix de la place !) rien que le scénario a de quoi débecter : c'est quoi cette histoire bidon d'une rebeu qui se fait enlever... et puis quoi encore ! et puis déjà, rien que ce rebeu qui s'appelle Alain... ouais, moi en proportion, je connais pas beaucoup de maghrébins qui portent des prénoms français, en général leurs parents ont choisi de leur donner des prénoms islamiques ou arabisants merci de préciser que les acteurs ont joué gratuitement... faut dire que pour se payer Sami Nacéri (et son casier judiciaire qui commence à être assez fourni) il aurait fallu casser la tirelire mais sans doute que dans l'intéressant milieu socioculturel que fréquente M. Gilles de Maistre, les arabes sont tous de gentils français bien intégrés, des "chances pour la France", et qu'on a beaucoup peur des "méchants skinheads" quand on sort le soir à Saint-Germain-des-Prés :-) arf arf moi je maintiens ce que j'ai toujours pensé depuis que je suis en âge de le faire : le cinéma français n'est qu'un sérail de faux provocateurs, de faux rebelles (subventionnés, ceci expliquant cela !), qui n'ont de cesse que de trafiquer la réalité pour la faire convenir à leur idéologie ce film, "Féroce", m'a tout l'air d'être du même tonneau que ces séries télévisées sur la police le gentil commissaire d'origine immigrée apprend le respect d'autrui et la tolérance aux autres flics français qui sont bien évidemment des gros beaufs ah la la... le racisme à rebours, c'est une véritable institution hein ! et puis ça fait gagner du fric surtout ! donc, bravo à Gilles de Maistre d'avoir pris la relève et inscrit son film gauchisant dans la droite ligne de "un train d'enfer", où Roger Hanin le bon commissaire (juif) défend les gentils (arabes) contre les méchants (français), etc. etc. etc. et après ça, on s'étonne que la "culture française" crève, mais moi je ne souhaite que cela, qu'elle crève car c'est tout ce qu'elle mérite... le cinéma français a en plus la tare de se croire anticonformiste et original ! ça c'est le comble même le cinéma américain est plus libre d'esprit et de parole que le cinéma français contemporain, c'est dire ! il suffit de voir qu'un film comme "American History X", pourtant un pur produit d'Hollywood (avec tout ce que ça implique), a suscité la controverse car il avait au moins ce mérite de n'être pas totalement manichéen ça choque les bons esprits, alors que ce film, "Féroce", je sais pas qui ça va choquer à part Jean-Marie, et encore ça m'étonnerait, il doit y être plus qu'habitué !
  • Seb_91
    Ce message a été censuré car il ne correspond pas a la charte AlloCiné
  • comicStrip
    Bin, en tous cas, y se fait bien discret ce Mr. DE Maistre, y s'cachent? :D
  • nico3d
    Monsieur Maistre, dénoncer le fascisme à travers un film c'est très louable en soit. Mais dénoncer toutes les formes de fascismes ce serait mieux…"Féroce" s'attaque une fois de plus aux mouvements d'extrême droite; quel film a dénoncé, a osé dire "dans nos banlieues, au sein de la population imigrée le fascisme est présent aussi"? J'en veux pour preuves les foyers d'extrémisme religieux dans nos cités, les violences subies par de jeunes femmes de couleur qui ont osées aimer un blanc (certaines ont été assassinées par leur propre frère…), et bien d'autres faits aussi abominables. Qui a dénoncé cela?Il est vrai qu'aujourd'hui condamner publiquement les mouvements d'extrême droite est très tendance; le fascisme en France se résumerait-il à cela? J'ai lu dans les interventions de ce forum "le fascisme en France c'est 15%"; non! Le fascisme en France c'est bien plus que cela, il faut compter toutes les formes de fascisme. Les sympathisants français de Bin Laden ne votent pas FN; de même que dans les 15% du score du FN les 2/3 des gens ne votent pas par idéologie mais par désarroi face à la montée de ces autres formes de fascisme. Espérons que nos intellectuels oseront…
  • indust
    idem
  • yzz
    Je suis totalement d'accord avec tes propos !!Enfin quelqu'un qui se rend compte de la réalité !Merci, c'est rassurant de ne pas se sentir seul ! ;)
  • Melchior62
    Ras le bol ! Dénoncer l’extrême droite et ses abus d’accord, mais là ou je commence à en avoir vraiment marre, c’est que c’est toujours à sens unique ! Toujours ces méchants blanc qui tapent sur le gris, le noir ou le jaune. Quand des skins (abrutis en puissance) tabassent un magrébin, c’est la une des journaux, ça passe à la télé, on a droit à une marche plus ou moins silencieuse et à une émeute dans deux ou trois quartiers histoire de casser et brûler vitrines et voitures mais quand une bande de magrébins tuent un père de famille ou un pompiste histoire de lui piquer sa caisse, on a droit à un bref compte-rendu et basta. Ou est la manif. ? Ou sont les émeutes ? Serions nous plus civilisés ? On brûle les synagogues, on profane les cimetières israélites. Ou est la manif. ? Ou sont les émeutes ? Essayez de faire péter une mosquée pour voir… Sous prétexte d’intégration et de tolérances, nos gouvernants, les médias et les « intellos » font preuve d’une « langue de bois » effarante qui débouche sur les abus que l’on connaît : policiers non-respectés et agressés, pompiers lapidés (bravos les mecs, très intelligent !), voitures brûlées, j’en passe et des meilleures. Alors, je veux bien que vous tapiez sur l’extrême droite mais tournez un peu la tête de l’autre côté, il y a également quelque chose à faire. Car à force de passer sous silence les exactions d’une partie de la population, vous (les médias …etc) obtiendrez le résultat inverse de celui escompté : les gens à force d’en avoir marre et de voir que rien n’est fait se tournerons vers ce que vous combattez : l’extrême droite. En conclusion, il est actuellement de bon aloi de traiter les gens de l’extrême droite de gros cons, j’ajouterai que les extrémistes religieux de TOUT BORD, les crétins des cités qui défoncent les ambulances et tout ceux que nous avons accueillis en France et qui profitent du système sans en respecter les règles sont également des sales cons. Alors, est-ce un crime de faire remarquer que les crétins existent DES DEUX COTES ?
  • kaimyo
    Je me suis mal fait comprendre. Je ne suis aucunement pour l'interdiction du film, ni même de son report. Le Pen a bien le droit de porter plainte, mais s'il n'y a pas de ressemblance frappante dans le film, je ne vois pas pourquoi il y aurait diffamation et pourquoi Féroce serait condamné d'une quelconque manière. Ce que j'ai dis, c'est que je reste sceptique face à la tentative de Gilles de Maistre (le réalisateur) de poser son film comme une dénonciation de l'extrême-droite et pour appeler les citoyens à ouvrir les yeux. Je pense qu'une fiction n'a aucune valeur argumentative. Par contre, je suis totalement d'accord avec toi quant à la liberté d'expression. Par contre, irais-tu jusqu'à ne pas interdire les sites néo-nazis, par exemple ? [b]kaimyo
  • RPO
    Interdisons, interdisons, il en restera toujours quelque chose.Interdisons tous les films qui portent atteinte à quelque chose : à part "Nuits blanches à Seattle" ou "Vous avez un mess@ge", il ne nous resterait plus grand chose à aller voir. Depuis "les enfants du paradis" jusqu'à "Star Wars" en passant par "La main droite du diable", "mississipi burning", "Mission" ou "missing", quel film ne met pas en scène quand il ne "dénonce" pas tel ou tel autre aspect du totalitarisme, de l'intolérance, de la bêtise, du fascisme ou de l'ignorance ? Et je suis certain que si on cherche bien, on trouverait tout plein de bouquins à interdire, aussi (qui a dit "1984" ? ;-) ) Mais n'interdisons pas "Minute", et même mieux, ne nous posons pas une seule seconde la question de la légitimité de son existence. Après tout, tout ce qui est publié là n'est pas entaché de démagogie, ni plein d'une haine viscérale et baveuse envers tout ce qui n'est pas "français", et bien blanc de préférence. On est en démocratie, ce qui fait que si les gens d'extrème droite ont le droit de publier leur "journal" plein de faits authentiques que le complot chiraquo-jospino-chrétien-judéo-musulman nous cache (pire que X-Files), il faut qu'ils acceptent l'idée (je n'ose pas écrire "qu'ils aient l'intelligence d'accepter l'idée") que des gens (oh, pas beaucoup, même pas 95% de la population) vont au cinéma voir un polar de la même façon qu'ils lisent un polar : pour se divertir, rêver, s'évader, trouver le coupable avant la fin, réfléchir. Moi, j'aimerais bien que si on ne laisse subsister qu'une seule interdiction, ce soit celle d'interdire ;-)
  • gweltaz
    je me suis peut-être emporté mais je te prie d'être poli ! je sais bien que la véritable démocratie existe que si tout le monde peut exprimer ses idées, même si ces dernières sont fausses, comme celle du front national en l'occurence. Mais il il faut simplement faire comprendre à ces gens que le pen est un infâme personnage, raciste ,xénophobe et intolérant . et puis ne m'insulte pas à cause d'un écrit, s'tep'!!!
  • kaimyo
    Je trouve qu'il n'est pas du tout pertinent de vouloir dénoncer quoi que ce soit avec un film de fiction. Comment peut-on dire aux gens "Vous ne pourrez plus dire : Je ne savais pas..." avec un film ? Il faudrait qu'on m'explique. Il ne faut quand même pas prendre les gens pour des spectateurs crédules qui croient que ce qu'ils voient au cinéma, c'est la réalité. Si quelqu'un voulait dénoncer les partis d'extrême-droite, et bien il aurait mieux valu qu'il signe un film-documentaire ou qu'il signe un article dans Le Monde. Vouloir transformer la fiction en réalité, dénoncer quelque chose avec pour seul argument une fiction, ça me semble un peu faible (du moins insuffisant pour sortir Féroce de son statut de fiction et le jeter dans l'arène politique). [b]kaimyo
  • dariius le gueux
    Le Pen se sentirait visé par ce film ?Peut-être estime-t-il que certains comportements et propos de JM Thibault font directement référence à sa propre personne ? Et bien qu'il nous montre en ce cas qui il est vraiment, ce M. Le Pen... ne prône-t-il pas la transparence après tout ? Au mieux, son reflet devrait-il le faire réagir quant à l'impact qu'il a sur "le peuple Français" et les reactions qu'il provoque, qu'elles soient "patriotiques" ou plus évidemment de dégoùt. Quant au calendrier et au média utilisé, rappelons que M. Le Pen utilise les mêmes ficelles pour arranguer ses cohortes, cependant il est vrai, en comité restrein, lors de "conférences" bien à propos où bien sùr peu de public irait crier au sacrilège. Enfin bon... la réaction est éloquente : paranoïa sur une garniture d'autodafé à peine déguisé... pas besoin de se retourner sur l'Histoire pour émettre quelques conclusions ( populaire certes...).
  • indust
    je trouve d'un gout douteux le fait de sortir le film 4 jours avant les élections présidentielles....Meme si le base line n'est pas "à voir avant de voter...", le nouveau "vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas...." est purement provocateur.... A qui s'adresse-t-il? aux spectateurs? ou bien fait-il référence à l'histoire du héros (ex: ancien militant du parti qui découvre la réalité, genre american history X).S'il s'adresse aux spectateurs, c'est purement scandaleux puisqu'il cherhce à culpabiliser un spectateur sur un scénario (apparemment fictif)...... D'autre part, lorsque l'on écrit un scénario d'actualité, ou que l'on a pour ambition de faire un film qui interpelle. ON S'ENGAGE.Ici, on a affaire à un réalisateur qui a clairement voulu provoquer mais qui n'ose pas le dire, il est plutot du genre "oh, pardon, onn'a pas voulu attaquer Monsieur le Pen..., c'est lui qui est parano...." C'est vraimment nul.... c'est clair que le pen est visé, soyez en fier.... le nom du leader dans le film à des similitudes (consonnance bretonnes, double prénom....), meme le choix de Jm thibault n'est pas annodin, personnellement je trouve que son physique se rapproche de celui du frontiste....Alors merde, si vous voulez influencez l'élection, faites-le, c'est votre problème et votre droit, mais ayez l'honneteté de le dire et d'en être fier. engagez vous complètement ou pas du tout, mais pas en jouant les innocents comme ça c'est pathétique. Aller, faut quand-meme etre sympa, le film a l'air pas mal et le sujet bien trouvé.... à voir.
  • bourino
    Soit,monsieur de maistre, c'est du pareil au meme.En avertissant le spectateut-électeur sur les dangers de l'extreme droite ,ne nous faites pas croire que vous ne visez pas monsieur Le Pen (encore une fois aussi méprisable qu'il puisse etre).Vous etes ,et ce malgré vous,un ennemi de la démocratie.
  • comicStrip
    Cher monsieur DE (?) Maistre, "pas assez informé sur l'aspect pervers et démagogique des idées véhiculé par ces partis"Veuillez à ne pas nous prendre pour des blaireaux incultes qui ne s'intéressaraient qu'au ciné et qui ne se tiendraient au courant de l'actualité que par l'intermédiaire de films!!!!!! Oui, la date de sortie de votre film n'est semble-t-il pas innocente. Et chacun pourra récupérer cet "événement" pour se faire sa petite pub.Oui, votre film semble engagé. Arrêtez de nous faire le sempiternel "Cette oeuvre est une fiction.... patatipatata" Et oui, il est fort regrettable d'être censuré par les grands circuits de distribution.
  • maistre
    Encore une fois, le slogan du film n'est pas: "A voir avant de voter.", Mais: "Vous ne pourrez plus dire: Je ne savais pas..."
  • bourino
    Nous sommes fiers de vivre dans un régime qui se veut démocratique.Démocratie...Ce n'est pas un vain mot...Grace à cette démocratie les citoyens sont censés pouvoir etre représentés.Bon nombre de ces citoyens ,qu'on le veuille ou non, ont des pensées nationalistes.Est ce un bien ou un mal?Là n'est pas la question.Or une démocratie viable nécessite un très vaste paysage politique.La présence de monsieur Le Pen,aussi criticable qu'il puisse etre,témoigne de la bonne santé de notre démocratie.De plus et heureusement,les francais sont libres de ne pas voter pour lui.Au dela du simple débat politique,la polémique soulevée par le film "féroce" touche à l'éthique morale de notre société.Or,La date de sortie n'est pas innocente.De plus,en explicitant noir sur blanc "a voir avant les élections", le film s'engage dans un militantisme dangereux par son ambiguité, qui dépasse l'implicite.
  • sarickan
    je viens de lire tous ces messages en reactions de la plainte de LePen au sujet de ce film..... Il m'est quand meme apparu une chose, c'est que ce film semble faire baucoup de remous dans notre pays (en premier lieu la reaction de LePen).... mais en aurait il été de meme si ce film avait été tourné par des etrangers? En effet, on aurait plus pu dévinir ce film comme étant une atteinte a l'integrité du chef du FN mais on aurait peut-etre simplement pu soulever quelques problemes d'ethiques (comme on en trouve d'ailleurs dans tant d'autres filmms déja sorti en salle et/ou en video). Et donc si ce Lepen n'est pas capable de voir qu'il existe d'autres personnes que lui au monde... c'est qu'il regarde encore trop son nombril...Je tiens aussi a noter que si ce film tiens a nous montrer le risque de derives des partis d'extremes droites, on peut aussi regarder un peu plus pour s'appercevoir que cela demontre que le risque est grand pour tout le monde. D'accord, il montre un parti d'extreme droite manipulateur et arogant... mais il aboutit a une revolte violente des anti-fachistes qui n'est pas non plus a prendre a la légère.En Résumé, Lepen voit ce film comme une atteinte personnelle mais dans ce cas, tous les anti-fachistes pourraient également reprocher a ce film de les montrer comme étant de simples machines a tuer... ce qui, je l'espère, n'est pas les casEn tout cas bravo a vous pour oser faire un film qui parle des idées politiques en ce moment alors que tout le monde s'applique a conserver la politique de l'autruche....
  • maistre
    Le découvre toute les réactions sur Allo Ciné et veut encore réagir. Je suis le réalisateur de "Féroce" et voici le communiqué que je vais transmettre demain à la presse. Merci à ceux qui me soutiennent.Gilles de Maistre En réaction à l’assignation de Jean-Marie Le Pen visant à interdire la sortie de « Féroce » de Gilles de Maistre. (Audience au Tribunal de Grande Instance de Paris, le 9 avril à 10 heures) « Féroce » est un film engagé. Il met en images le danger que représente les idées extrémistes, racistes et intolérantes, sans pour autant asséner de discours théoriques. Sous la forme d’un « thriller », ce film se propose de décrypter le message commun aux nombreux partis d’extrême droite à travers le monde. La fiction, le suspense et l’intrigue policière entendent séduire un public jeune, ouvert, qui aime le cinéma, mais qui est généralement peu politisé, pour les plus âgés fortement enclin à l’abstention et, souvent mal informé des dérives perverses et démagogiques que véhiculent les idées de ces partis, aussi bien en France, en Italie ou en Autriche, etc... « Féroce » ne reste qu’un film de cinéma, mais tente modestement de lancer un message : "Attention, méfiez vous, l'extrême droite n'est pas morte en Europe. Elle avance de plus en plus masquée. Et ses sales idées se répandent dans les programmes des partis traditionnels." Plus directement, l’intention des auteurs n’a jamais été de parler d’une personne ou d’un mouvement politique en particulier, mais de s’attaquer au problème de fond… « Féroce » ne vise évidemment pas de manière personnelle Jean-Marie Le Pen (Ou Bruno Megret, ou Joerg Haider, ou qui que ce soit d’autres…). Hugues Henry Lègle, le leader d'extrême droite joué dans "Féroce" par Jean-Marc Thibault, est un assassin, un manipulateur, un politicien véreux... Ce n'est bien sûr qu'un personnage imaginaire qui n’est pas, sinon cela serait fort inquiétant pour notre pays, le patron du Front National. Comment Jean-Marie Le Pen qui s’affirme intègre, droit, sincère et irréprochable, peut-il se retrouver dans le portrait d’un commanditaire de meurtres, brutal, fasciste et raciste ? Ce n’est pas sérieux ! À moins que Jean-Marie Le Pen, qui est en campagne électorale, ne soit en train de développer avec cette affaire, sa stratégie de toujours : passer pour une victime. Il serait alors vraiment malhonnête de sa part de taper sur un film qui a déjà eu, et a toujours, toutes les peines du monde à exister puis à sortir en salles. Avant même le tournage, toute l’équipe imaginait bien qu’il était compliqué, voire dangereux, en France, de toucher à la plaie ouverte de l’extrême droite. Mais personne ne pensait que ce serait aussi difficile… « Féroce » n’a trouvé quasiment aucun financement ! Seul Canal + a finalement accepté de participer à l’aventure. Et ce sont les « comédiens-citoyens », qui, en travaillant gratuitement, ont permis au film de se faire. Ensuite, le film terminé, les distributeurs intéressés au moment du visionnage ont finalement, après « réflexion ! », refusé de le sortir. Après des mois de ce même petit manège, Tetra Media, la société de production, a investit 400 000 € pour que le film puisse voir enfin le jour le 17 avril 2002. (On imagine aisément les dégâts pour cette société de production indépendante si le FN et Jean-Marie Le Pen obtenaient l’interdiction du film). Mais le combat n’est toujours pas terminé ! Aujourd’hui, « Féroce » affronte le barrage des programmateurs de salles de cinéma. Pour l’instant, seul le programmateur d’Europalace (Gaumont/Pathé) et quelques exploitants indépendants courageux ont accepté de prendre le film dans leurs cinémas. Alors que « Féroce » va susciter débats, articles, critiques, émissions de radio et de télé, et même maintenant un procès, plus des trois quarts des spectateurs français n’auront pas accès au film. Par exemple, de Marseille à Nice, ou de Strasbourg à Lille, le film ne sera programmé dans aucune salle… À quelques exceptions près (Montpellier, Perpignan), on retrouve là bizarrement la cartographie du vote d’extrême droite hexagonal. Hasard ? Bien sûr, chacun est libre de juger de l’aspect purement cinématographique du film, et de l’apprécier ou pas. Mais autant d’acharnement devient suspect ! Même si l’on a encore espoir que la situation se débloque, à Paris, le film n’est programmé, à ce jour, que dans une salle et demie ! 90 % des habitants de la capitale ne verront donc pas « Féroce ». UGC comme MK2, (ce dernier circuit ne s’affichant comme défenseur de la liberté d ‘expression et du pluralisme que quand il s’agit du film : « Baise-moi » !) ont violemment rejeté le film. Ils se placent aujourd’hui d’eux-mêmes en alliés objectifs des censeurs, et donc de Jean-Marie Le Pen… C’est aussi ça la puissance de l’extrême droite : elle a des adeptes partout… Et fait peur à beaucoup d’autres. Et si on interdit au film de sortir en salles, alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Il y a aussi des livres, des sites Internet qui combattent les idées d’extrême droite, pourquoi ne pas déclarer hors-la-loi les réunions des nombreuses associations nationales et locales qui luttent pour une démocratie sans extrêmes, etc… Pour info, le résumé de l’histoire :Alain (Samy Naceri) vit dans le souvenir de sa sœur, enlevée sous ses yeux par des skinheads. 20 ans plus tard, ce beur comme les autres, décide en secret, à la fois par vengeance personnelle et par conviction politique, d’assassiner Hugues Henry Lègle (Jean-Marc Thibault), leader de la Ligue, un puissant parti d’extrême droite. Il infiltre la Ligue, mais tout près du but, il réalise qu’il n’est pas un assassin, et que s’il tue Lègle il ne vaut pas mieux que lui. Mais il est trop tard : Alain est rejeté par sa communauté, il a perdu tous ses repères sociaux, affectifs, religieux. Et maintenant, il se sait manipulé par la Ligue.
  • alexx67
    Y a que la vérité qui blesse !
  • yzz
    Juste un message pour préciser que l'Italie n'est pas d'extrême droite contrairement à ce que vous et les médias français ditent ; en ce qui concerne l'Autriche, elle l'est officiellement , mais qu'en est-il dans les faits ?Avez-vous entendu parler de la réouverture de camps de concentration ? De plus, si le fascisme était déjà au pouvoir, vous pouvez être certain qu'on s'en rendrait vraiment compte dans la vie de tous les jours (la fermeture d'une usine n'est pas un acte fasciste...) ; je crois que vous faite presque tous l'amalgame libéralisme/fascisme. Quant au film en lui-même, puisque c'est de ça dont il s'agit, vouloir tuer un assassin et faire justice soi-même n'est surtout pas de gauche, mais plutôt d'extrême-droite. C'est aussi avouer ne pas faire confiance à la justice. De plus, si un parti fasciste est si peu démocratique, alors pourquoi ne l'interdit-on pas définitivement, au même titre que les partis d'extrême gauche ? Ou bien on les laisse, au nom de la démocratie...? p.s : Je ne voterai pas pour l'extrême-droite; de toutes manières, j'ai pas l'âge...
  • kereven
    Je ne pense pas que Le Pen porte plainte parce qu'il se sente visé par le personnage sensé le représenter dans ce film, mais simplement parce que le film le représente, lui, d'une manière qu'il ne peut accepter.Il est absolument évident que le film raconte le mouvement FN. Même si les producteurs et que monsieur Maistre nous disent le contraire Le Pen est a lui seul l'extrême droite en France. Mégret ne compte pour rien car il est trop agressif et fait fuir même son propre electorat.A partir du moment ou Le Pen est en toile de fond l'argument du film et qu'il est de cette manière présenté sous un jour noir, il est normal qu'il porte plainte.Sa plainte se base sur la forme et certainement pas sur le fond. Ce ne sera pas de possible de détournements qui seront jugés s'il y a procés, mais l'utilisation d'une image politique.Voila pourqoi la plainte de Le Pen est justifiée. Et à mon goût, il a raison de porter plainte, puisqu'il refuse cette image politique.Maintenant le fond est une autre histoire et j'apprécierai qu'il y a un jour un autre procès nous éclrairant dessus. Les mains propres et la tête haute ca va 5 minutes, mais les héritages détournés ne se lavent pas au savon. Maintenant que le film sorte avant ou après les éléctions, franchement je m'en fous, l'electorat de Le Pen continuera de voter pour son ducce, et les autres voteront contre. Le fachisme en France tourne autour de 15%, si ce n'est pas Le Pen, un autre récupérera les voix, mais pour cela il faut être un tribun comme l'est Le Pen, comme ne l'est pas Megret. Les fachos savent parler aux foules, c'est comme cela qu'ils arrivent au pouvoir.Si Le Pen veut que ce soit après, eh bien attendont les elections. Après tout, s'il obtient ses 500 signatures il ne doit pas voir sa campagne bafouée par la sortie d'un film. On ferait un film sur les affaires des autres candidats vous seriez à pleurer le manque de démocratie. La démocratie exige que l'on respecte le vote fachiste, même si on le condamne moralement et politiquement. Il existe, qu'il s'exprime. A nous de réagir pour le circonvenir. A nous de voter egalement pour qu'il ne passe jamais par la voix des urnes.
  • kaimyo
    Moi, je pense que les promoteurs du film ne sont pas très cohérents. D'une part, ils disent que le personnage de fiction du film incarné par Thibault ne ressemble pas du tout à Le Pen, donc ce dernier n'a aucune raison de se sentir visé. D'autre part, ils disent que leur film dénonce l'extrême-droite en Europe, et notamment en France. Or, il faut quand même pas jouer dans la subtilité, en France extrême-droite = FN. Donc ils visent quand même à créer l'amalgame. Je pense qu'un film n'est jamais un argument solide (voir Amen, par exemple). Mon avis est qu'il aurait été beaucoup plus judicieux qu'ils fassent un documentaire, des reportages sur la réalité. Cela aurait été, sinon plus efficace, au moins plus [b]pertinent. kaimyo
  • manu-xyz
    Vous dites que la plainte de Le Pen est justifiée. Cela aurait été vrai si son nom avait été prononcé dans le film ou si des allusions très précises auvaient été faites. J'avoue ne pas avoir vu le film, donc, je ne suis pas à même d'apporter un point de vue objectif. Cependant, à la lecture des messages des internautes, la réaction du dirigeant du FN me semble en contradiction par rapport à son discours. L'idée étant que Le Pen se présente comme un dirigeant "intègre" de la "vraie droite" patriotique etc. Le personnage joué par Jean-Marc Thibault se défini comme un assassin magouilleur responsable d'un parti politique d'extrême-droite. Je vais me répéter mais en portant plainte pour diffamation, Le Pen considère que les spectateurs peuvent l'assimiler au personnage joué par Jean-Marc Thibault. De ce fait, je considère que c'est quasiment un aveux de la part de Le Pen (Mégret aurait pu réagir de même, il ne l'a pas fait). Cela dit, c'est un point de vue qui peut se discuter. Je suppose que le réalisateur aura eu l'intelligence de créer un personnage très proches DES dirigeants de parti extrêmiste tels que nous pouvons les voir en Autriche, en Afrique du Sud, en Italie, Lombardie etc. Est-ce un hasard si, pour beaucoup, ils ont en point commun d'être vociférants, particulièrement "gras" dans leurs propos ? Je vous rejoins, en revanche, sur le fait qu'il n'est pas bon que le FN disparaisse de la scène politique (de manière non-naturelle) parce qu'elle deviendrait clandestine et surtout HORS-CONTROLE pouvant amener à des dérives telles que nous pouvons en voir les effets un peu partout sur le globe. La totale censure, d'un côté comme de l'autre, ne peut déboucher que sur des dérives que nous regretterons tous à terme. Qu'en pensez-vous ?
  • Tonyxxx
    Quelle véritable diarrhée écrite nous est offerte à la lecture de ces glorieuses lignes! Il est incroyable de lire un écrit aussi déplorable, à ce que l'on peut voir l'intégrisme et le fachisme n'est pas dans un seul camp mais certaines personnes dont l'intelligence semble assez réduite se permettent d'être juge d'un phénomène qui les dépasse... La démocratie permet à quiconque d'exprimer ses pensées, quelles quelles soient même les plus malignes. Seul le peuple permet à un parti politique de faire des voix, et si ce phénomène prend de l'ampleur il est bon de s'y intéresser et de comprendre pourquoi...Dans ce cas présent, le rédacteur de ce message n'est apparemment pas amène de voir plus loin que le bout de son petit nez (bien petit le nez...).Signé : un citoyen on ne peut plus banal.
  • Scoubidoo
    Je suis tou a fait d'accord avec ton point de vus, s'il colle un procés au film c'est qu'ils forcement quelque chose a se reprocher ces gros c..
  • kereven
    Bonjour, Je crains que la polémique de ce film soit déplacée.La plainte de Le Pen est justifiée. Il a comme tout le monde le droit de se défendre. Il va encore dire qu'on le baillonne, mais cette fois il n'a pas tort. Le fait qu'il n'ets pas reçu toute ses signatures pose un probleme. Si Le Pen sort du jeu politique il ne reste que Maigret. Lui est trop violent et hypocrite pour pouvoir rattraper les scores historiques de Le Pen. Donc le FN disparait. Victoire vont crier les démocrates ! J'en suis pas sur. Le FN avait l'avantage de montrer au grand jour la dérive fachiste qui a toujours existée en France (St Barthélémy, Dreyfus...).Si il n'y a plus de FN, le fachisme restera, mais avancera dans l'ombre. Il deviendra incontrolable. Et c'est pas l'ombre qu'il arrive au pouvoir.A voir en Italie, En Israel, en Autriche, au Danemark et aux USA... Le monde vire depuis quelques années vers un fachisme de plus en plus radical.Rien qu'à voir dans la campagne présidentielle, le nombre d'idées "sécuritaires" dont souvent l'objectif porte atteinte à nos libertées. Big Brother est le premier argument du fachisme. Être fiché et catalogué n'aide pas à la diversité.Pour conclure, le film arrive trop tard, car le FN n'existe plus sous la houlette de le pen (trop vieux). Maintenant le fachisme se diffuse partout dans les propos politiques et dans la société : regardez les infos, tous les jours des attentats, des attaques de synagogues, des agressions d'agents des services publics supposés représenter l'"ordre" national. L'attaque de Nanterre est aussi significative de la dérive générale.Le FN n'est plus un bouc emissaire. Le combat contre le fachisme est bien plus large.Donc cette plainte est légitime du point de vue de Le Pen et le film déplacé par rapport à l'époque actuelle. Le FN ne passera pas par la voie démocratique, s'il doit un jour passer.a+
  • manu-xyz
    Bonjour, Il y a juste une ou deux choses que j'aimerais soulever. Le Pen s'est toujours déclaré comme étant un candidat de la vraie France (éludant tout rattachement à l'extrême droite). Il serait le leader de la "vraie droite patriote et républicaine". Hors, si nous suivons son raisonnement, le film parlant d'un leader d'extrême-droite corrompu etc. il ne peut se reconnaître vu qu'il (Le Pen) se prétend ne pas appartenir à l'extrême-droite. Pourquoi monte-t-il sur ses grands chevaux à propos de ce film ? Ce n'est pas de lui dont il s'agit :roll: Peut-être a-t-il (Le Pen) plus été vexé par le qualificatif de "Corrompu" dont le personnage joué par Jean-Marc Thibault est affublé ? Serait-ce un hasard si les quelques malversations dont il (Le Pen) serait soupçonné - détournements d'héritages entre autres - pèseraient sur la conscience du candidat Le Pen, lui qui avait été le chantre du "tête haute, mains propres" ? Bref, vu la réaction de Le Pen, je pencherais plus pour une tentative de sa part de se mettre sous les feux de la rampe (National Hebdo titrait cette semaine sur "le complot contre Le Pen") Quoi de mieux qu'un film pour se faire passer pour une victime d'un complot gauchisto-chiraquien qui vise à le descendre. A mon sens, le film, bien qu'il sorte en une période sensible, à un moment où le candidat prétenduement visé n'a pas recueilli toutes ses signatures, n'a pas souhaité bénéficier de ce "coup de pub". PS : Jean-Marc Thibault porte-t-il un "oeil de verre" dans le film ? :D
  • kaimyo
    Je trouve que le comportement des promoteurs du film est paradoxal. D'une part, vous dites que le politicien-assassin vereux "n'est bien sûr qu'un personnage imaginaire qui ne ressemble pas, sinon ce serait fort inquiètant pour notrre pays, au patron du FN". D'autre part, vous voulez dénoncer l'aspect pervers et démagogique des idées véhiculé par ces partis aussi bien en France, qu'en Italie, en Autriche... Ce qui tend quand même à rapprocher votre film de la réalité. Un peu de cohérence, que diable ! [b]kaimyo
  • maistre
    Je lis avec beaucoup d'interêt les réactions à l'assignation de JM Le Pen visant à interdire la sortie de mon film. Je tiens à participer à votre débat et à préciser un certain nombres de choses:-Le front Nationnal a du avoir des fuites très tôt sur notre campagne de promotion, car le slogan: "A voir avant de voter" a été abandonné il y a deux mois et remplacer sur les affiches par: "Vous ne pourrez plus dire: je ne savais pas...".-Le film ne vise évidement pas de manière personelle Le Pen. Hugues Henry Lègle, le leader d'extrème droite joué dans "Féroce" par Jean-Marc Thibault, est un assassin, un politicien verreux... Ce n'est bien sûr qu'un personnage imaginaire qui ne ressemble pas, sinon ce serait fort inquiètant pour notrre pays, au patron du FN.-"Féroce", à l'aide du thriller et du suspens, veut s'adresser à un public ouvert, intelligent , qui aime le cinéma, mais qui est peu politisé et souvent pas assez informé sur l'aspect pervers et démagogique des idées véhiculé par ces partis aussi bien en France, qu'en Italie, en Autriche... Le film, tente modestement de décrypter le discours de l'extrème droite et lance un message: "Attention, mefiez vous, l'extrème droite n'est pas morte en Europe. Et elle avance de plus en plus masquée. Et ses sales idées se répandent dans les programmes des partis traditionnels."-Tout les acteurs qui ont joué dans "Féroce": Samy Naceri, Jean-Marc Thibault, Bernard Le Coq, Claire Keim, Elsa Zylberstein, Philippe Magan, François Berleand, Nils Tavernier, Jocelyn Quivrin... L'ont fait gratuitement, par engagement citoyen. Le film n'avait trouvé aucun financement. Seul Canal + a aidé ce film. Et le 17 avril, si Le Pen n'empêche pas la sortie, vous ne pourrez voir le film que dans les salles Euro-Palace. MK2 et UGC ayant rejeté violement le film!
  • anarkiacore
    Certes, certes... Mais l'"anti-fascisme" primaire rate souvent sa cible... En ôtant toute humanité à son ennemi et en nourissant une haine aveugle envers lui, on finit par développer des comportements comparables à ceux qu'on lui reproche justement! La révolte dure de certains jeunes ressemble tout à fait à ce que font les Skins et ce que faisaient en leur temps les SA... Quant au slogan, je le trouve vraiment pourri, car il est plus un essai de surfer sur la vague anti-FN qu'une véritable mise en cause de l'idéologie frontiste en elle-même. Le cinéma politique est un exercice périlleux, et je doute vraiment que ce film puisse réellement prononcer un argumentaire convaincant contre l'extrême-droite (de plus, avec un acteur aussi "basique" que Naceri...). Si tu veux un film bien senti sur l'extrême-droite "tendance dure", je ne peux que te conseiller "Betrayed - La main droite du Diable" de Costa-Gavras... En tout cas, le film risque certainement d'être retardé - ou même censuré - si notre gros Breton s'y prend habilement... Alors, tu pourras descendre dans la rue, parce que là, ce sera devenu vraiment très grave!
  • kaimyo
    Ben moi, je pense que si polémique il y a (et il y en aura sans doute une), ça aidera certainement pour la promotion du film (qui est peut-être un bon film, mais avec Nacéri je le sens pas trop). Sinon, je ne pense pas qu'une polémique cinématographique fasse baisser ou monter Le Pen dans les sondages... Faut quand même pas croire que le vote des électeurs soit si volatile au point de changer d'avis comme ça. [b]kaimyo
  • yakoi
    Je sais pas très bien lequel des 2 cette polémique va t elle aidée, car d'un côté Le PEn est un maitre pour jouer le pauvre petit chien battu par tout le monde, et vranchement revoir l'extrème droite reprendre des points ça me donne des frissons.....je crois qu'il faut tout simplement le laisser dans sa m.. et qu'on en parle plus, c le meilleur moyen de le limiter. Enfin chacun a quand m^me le droit a son opinion après tout.
  • kaimyo
    Plutôt d'accord avec toi sur une grande partie de ton message (notamment sur Rambo...). C'est vrai que si on interdit Féroce, tous les films où il y a au moins un meurtre sont à interdire, c'est-à-dire peut-être 80 % des films. Sinon, je pense quand même que "A voir avant les élections" c'est quand même un "slogan" pas très judicieux. Car justement, ils mettent le film au niveau de la vie politique française et font tout avec ce slogan pour que Le Pen se sente visé. M'enfin c'est sûr qu'au niveau promotionnel, c'est efficace. [b]kaimyo
  • gweltaz
    c'est l'hopital qui se fout de la charité !!! même si le film est diffamatoire et appelle au meutre de le pen, qui ira pleurer après tout ? pas moi en tous cas, parce que ne pas respecter quelqu'un qui ne respecte pas des humains en raison de choses dont ils ne sont pas responsables (couleur de peau, pays d'origine,...), c'est juste faire comprendre a ce gros con qui il est vraiment ! et puis il faut que les idiots de militants du Fn voient ce film avant de faire une énorme boulette pour que la france ne devienne pas comme l'autriche et l'italie ! en voyant ce film ils changeront peutetre d'avis....who knows ? il faudrait que tous les artistes, les immigrés ou d'origine etrangère (naceri, bouajila, jamel, elmaleh, kounde, tagmahoui,bensalah) et les français (kassovitz, cassel, ....) fassent une grosse manif' devant le siège du fn si ces enc... gagnent leur procès. parce que moi, même en tant que blanc je trouve gerbant les idées de ce parti. a+
  • beniyou
    Je n'ai pas eu la chance d'avoir vu ce film en avant première, néansmoin je vai réagir sur les info qu'ont m'a donné. Je rejoindrai l'avis du réalisateur lorsqu'il explique que lke fait que Le Pen se sente visé relève de la parano. De plus je ne pense pas que ce film encourage au maurtre du chef du FN. En effet on n'a jamais vu voir d'acte tel que l'assainat être porté à des homme politiques corrompu alors qu'il nous arrive souvent d'en rencontrer au cinéma. Néanmoins je pense qu'il serait possible que ce film, si tant est qu'il ai une unfluence, puisse encourager a des actes de violence vis a vis des extremiste de droite ( skinhead et autres imbécile ). Cela est il suffisant pour interdire ce film ? Je ne le pense pas car dans ce cas, interdisons les "arme fatale" les "Rambo" et autre film "Aware" pour citer l'autre.Enfin, en ce qui concerne l'affiche et plus particulièrement la phrase " A voir avant les élèction", j'estime que tous le monde a le droit d'exprimer ses opinion politique et de participer aux campagne élétorales. Youssef de Strasbourg
  • kaimyo
    Féroce l'histoire d'Alain (Samy Naceri) qui veut venger la mort de son meilleur ami, tué par le chef de la sécurité d'un parti d'extrême-droite, en assassinant le leader de ce parti. J'aimerai bien savoir s'il le tue à la fin. Si non, je me demande bien ce qu'ils vont trouver comme fin. Si oui, le film fait une apologie de "faire justice soi-même" et de la peine de mort, ce qui est assez paradoxal, le film étant a priori politiquement correct. En tout cas, cette assignation en justice du FN pourrait fort bien profiter à la promotion du film, à l'instar de la polémique qui avait entouré l'affiche d'Amen. [b]kaimyo
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Mortal Engines Bande-annonce VO
Sponsorisé
Pachamama Bande-annonce VF
La Flor Bande-annonce VF
A Bread Factory Part 1 : Ce qui nous unit Bande-annonce VO
Mon père Bande-annonce VO
Les Veuves Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Box Office
Les frères Coen défendent la politique de Netflix et expliquent pourquoi ils ne feront jamais de série
NEWS - Box Office
lundi 19 novembre 2018
Les frères Coen défendent la politique de Netflix et expliquent pourquoi ils ne feront jamais de série
Mortal Engines : une nouvelle bande-annonce pour l'ambitieuse  nouvelle production de Peter Jackson
NEWS - Vu sur le web
lundi 8 octobre 2018
Mortal Engines : une nouvelle bande-annonce pour l'ambitieuse nouvelle production de Peter Jackson
Sponsorisé
Box Office US : Les Animaux fantastiques en tête, la magie opère
NEWS - Box Office
lundi 19 novembre 2018
Box Office US : Les Animaux fantastiques en tête, la magie opère
Box-office France : Bohemian Rhapsody toujours en tête
NEWS - Box Office
mercredi 14 novembre 2018
Box-office France : Bohemian Rhapsody toujours en tête
Dernières actus ciné Box Office
Films de la semaine
du 21 nov. 2018
Mauvaises herbes
Mauvaises herbes
De Kheiron
Avec Kheiron, Catherine Deneuve, André Dussollier
Bande-annonce
Les Bonnes intentions
Les Bonnes intentions
De Gilles Legrand
Avec Agnès Jaoui, Alban Ivanov, Tim Seyfi
Bande-annonce
Overlord
Overlord
De Julius Avery
Avec Jovan Adepo, Wyatt Russell, Pilou Asbæk
Bande-annonce
Amanda
Amanda
De Mikhaël Hers
Avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin
Bande-annonce
Les Filles du soleil
Les Filles du soleil
De Eva Husson
Avec Golshifteh Farahani, Emmanuelle Bercot, Zübeyde Bulut
Bande-annonce
Les Zouzous font leur cinéma (CGR Events)
Les Zouzous font leur cinéma (CGR Events)
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top