Mon AlloCiné
    Dragons, Shrek, Kung Fu Panda... Quel est votre Dreamworks préféré ?
    Par Thomas Imbert — 19 févr. 2019 à 19:00
    facebook Tweet

    Alors que "Dragons 3 : Le monde caché" est dans les salles depuis le 6 février, découvrez le classement des 15 meilleurs longs métrages Dreamworks Animation selon les notes spectateurs d'AlloCiné...

    N°15 - Les Trolls
    1. N°15 - Les Trolls +
    Note AlloCiné : 3,7 / 5 (176 critiques dont 29 à 5 étoiles)

    Tout sur le film...
    Lire la suite
    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Julien P
      Oui mais il faut essayer de se demander si les comparaisons que tu fais ont vraiment du sens.1) L'animation traditionnelle et l'animation en images de synthèse sont vraiment deux métiers différents. Autant en termes d'écriture et de scripts, les comparaisons sont valables (vu comment le Studio Ghibli a influencé Pixar, par exemple, c'est tout à fait pertinent), mais ça s'arrête un peu là tant le processus de réalisation est différent.Pour moi ça ne sert à rien de comparer ce que fait le studio Ghibli à ce que font les autres studios, vu que plus personne n'a une production faite à 100% de films en animation traditionnelle (et oui, y compris Walt Disney Animation Studios, qui à part la Princesse et la Grenouille, n'ont plus produit de film en animation traditionnelle depuis maintenant 15 ans, et ont donc choisi leur terrain de jeu).2) Ensuite, Dreamworks a une stratégie commerciale qui est bien plus calquée sur celle de studios de cinéma tradi en live-action que Pixar qui est avant tout un studio d'animation, il ne faut jamais l'oublier. Pixar a beau avoir été racheté par Disney, c'est à l'origine un studio d'animation et d'innovation visuelle en général. Dreamworks est une filiale d'Universal, dés le départ, et une filiale qui co-produisait et distribuait aussi des films en live-action (Gladiator, ou Amistad par exemple), puis elle est passée à Paramount, puis 20th Century Fox, promenée entre des rachats et des remous politiques constants. Pixar est née comme une branche de Lucasfilm qui était à l'époque un studio de prod tout ce qu'il y avait de plus indépendant_ L'Empire Contre-Attaque a été financé presque intégralement par Lucasfilm, parce que Lucas voulait à tout prix garder un contrôle créatif sur le film, et a pu garder cet esprit, encore aujourd'hui, parce qu'à Disney, ils savent qu'il faut les laisser travailler en paix. Dreamworks n'a jamais bénéficié de ce type d'indulgence dans leur processus créatif. C'est vraiment le seul studio d'animation qui est soumis à ce type de logiques. Tous les autres studios (Laike, Blue Sky) ont le même type d'histoire que Pixar et alors bénéficient de beaucoup plus de liberté créative), c'est pour ça que je suis beaucoup plus sévère avec eux qu'avec Dreamworks. Dreamworks c'est une usine. C'est leur stratégie. Vu les contraintes énormes auxquels ils sont soumis, je trouve qu'ils s'en sortent plutôt très bien. Ils sont obligés de sortir deux à trois films par an depuis 15 ans aujourd'hui (quoi que depuis 2 ans, il y a eu une remise en question au studio, et 2018 a été la première année sans Dreamworks). C'est beaucoup trop, évidemment, et du coup, oui, tu as 1/4 de la production qui est vraiment sur des standards élevés en termes à la fois d'animation et d'écriture. Le reste est le plus souvent correct, parfois médiocre, et très occasionnellement vraiment nul (Shrek 3, Bee Movie, les trucs comme ça).Mais je trouve que les studios comme Blue Sky, comme Sony Pictures Animation, Illumination (on en parle de Le Lorax ? Comme des Bêtes ? des Moi, Moche et Méchant une des grosses vaches à lait médiocres de l'animation moderne ?), Paramount Animation (Monster Trucks, Sherlock Gnomes... pff... Rango est le seul excellent film sorti sous leur bannière et l'animation était assurée par des équipes Dreamworks) et oui aussi Walt Disney Animation Studios aussi, n'ont AUCUNE EXCUSE, parce qu'on leur laisse à la fois le temps et l'argent de faire ce qu'ils veulent et qu'ils n'arrivent pas à la cheville de Pixar. Laika est l'exception modérée en ce qui me concerne (eux font pour l'instant un plutôt bon travail, même si niveau écriture ça pêche parfois, les Boxtrolls par exemple) mais ils prennent vraiment beaucoup de temps entre leurs films, et on n'est pas non plus au niveau de Pixar. Aardman bosse bien mais déçoit de temps en temps (Cro Man est vraiment moins bien bien, Les Pirates est marrant mais c'est moins révolutionnaire et je suis obligé de tenir en compte leurs détours par l'animation par ordinateur parce que c'était de vrais détours créatifs où leur participation était significative et c'était décevant).Conclusion : Dire que Dreamworks n'a pas la possibilité de rivaliser avec une maison de prestige comme Pixar, du fait de leur politique globale et que ça impacte l'ensemble de leur production négativement, ça évidemment. Mais paradoxalement, je trouve que ce sont les seuls à avoir réussi, SUR LA DUREE, sorti des films d'animation en images de synthèse capables de se mesurer à ceux de Pixar (Shrek, Dragons, Kung-Fu Panda, Madagascar, Les Croods, etc). Blue Sky, Sony, Paramount, Illumination,
    • Polterbrick
      J'imagine que je faisais référence à la plupart des studios que tu as cité en effet.Pixar nous sommes d'accord, l'excellence prime.Disney il est dommage de les réduire à leurs seuls films en animation numérique. Leur production a certes été inégale au fil des ans mais je pense qu'en terme de qualité le ratio est bien plus favorable que chez Dreamworks, toute proportion gardée évidemment.Ghibli a peut-être connu une baisse de régime qui n'est pas étrangère à l'éloignement de ses deux fondateurs mais je suis d'avis que même le moins bon Ghibli reste plus satisfaisant à regarder que la majorité des Dreamworks. Je n'ai pas la prétention d'avoir vu tous les films du studios mais la seule réelle déception que j'ai à déplorer pour l'instant c'est Porco Rosso qui est loin d'être l'un de leurs plus récents.Aardman, excepté leur deux incursions dans l'animation numérique, n'ont à mes yeux produit que de l'excellent (je n'ai pas encore vu Cro Man).Le studio Laika est encore jeune mais concernant leur quatre films, le très bon côtoie l'excellent. Peut-on en dire autant de Dreamworks au même âge ? En 8 ans ils nous avaient gratifié de cinq très bons films (dont un qui n'est pas de leur seul fait car co-produit avec Aardman) et cinq autres qui lorgnent davantage vers le très mauvais que vers le passable.Je place Blue Sky et Sony Pictures Animation au même niveau que Dreamworks. Quoique Sony Pictures est encore pire.Je maintiens donc que Dreamworks ne peut rivaliser avec les cinq premiers studios cités. Je ne dis pas que tout est à jeter, les films que tu as cité (et que j'avais déjà cité) montre bien qu'ils sont capables de jolies prouesses mais ça ne reste que huit films sur une carrière qui en compte plus d'une trentaine
    • Naughty Dog
      le Prince d'Egypteclairement, un chef-d'oeuvresinon j'adore Rise of the Guardians, la trilogie Dragons ou les 2 premiers ShrekWallace & Gromit c'est du Aardman, désolé
    • Housecoat
      Si Anastasia a toujours été caricaturé comme un Disney, c'est bien parce qu'il en reprend les codes. Après, c'est la patte Don Bluth qui veut ça.Si les DreamWorks sont moins considérés comme du sous-Disney, c'est justement parce qu'il s'est entouré d'une aura de rival, et c'est avec Shrek que ça a commencé. Avant que Shrek n'arrive, on ne voyait DreamWorks que comme un substitut. Et ça n'aide quand la totalité du personnel de DreamWorks sont des animateurs débauchés de chez Disney.Ton commentaire corrobore exactement ce que je dis. On ne voit plus les contes de fées que comme des histoires illogiques sans la moindre substance. On préfère suivre l'exemple de Shrek et les prendre à la rigolade pour la frime au lieu de les analyser comme ils devraient l'êtres pour pouvoir comprendre leurs morales. Plus rien à faire du sous-texte de Blanche-Neige sur le poison que représente la vanité et la jalousie, on préfère rigoler sur Blanche-Neige qui ouvre sa porte à une inconnue et qui fait le ménage pour sept mâles. Osef de la pureté de Cendrillon imagée par un accessoire fragile et délicat et de l'enjeu de la pantoufle, on préfère jouer les intéressants en disant que c'est du vair et non du verre parce que ça fait plus réaliste (ce qui est faux, la version originale du conte décrit bien les pantoufles comme étant en verre).Si tu trouves ça trop lisse pour être vrai, alors tu n'as aucune idée de ce qu'est un conte et encore moins de ce qu'est une fiction.Alors tu n'as pas compris le message de La Belle et la Bête. Ce n'est pas tant la différence qui est le thème principal que la bestialité et la nature intérieure. Le film oppose Gaston, qui est un beau gosse à l'extérieur mais un véritable rustre monstrueux et impitoyable à l'intérieur, à la Bête qui est monstrueux à l'extérieur mais qui apprend au contact de Belle à devenir un homme bon à l'intérieur, le symbole princier qu'il devrait être. Belle était déjà tombée amoureuse du Prince avant qu'il ne redevienne humain, il a épargné Gaston et a littéralement sacrifié sa vie pour Belle, elle serait restée avec lui même si il était resté une créature. Et tu dis ça alors que le procédé est exactement le même dans Shrek, Fiona se transforme en ogresse mais elle se transforme surtout en modèle de ce qui la caractérise dans le fond, soit une créature de la même espèce que Shrek. Le film laisse traîner beaucoup d'indices tout du long, Fiona est aussi dégoûtante que Shrek, Shrek la trouvait insupportable quand elle se comportait en humaine mais c'est quand elle révèle des points communs avec lui qu'ils se rapprochent. C'est exactement comme dans La Belle et la Bête. A la limite Shrek est différent quand on le prend en compte avec la continuité du deuxième où l'on met en évidence que l'un a accepté de changer pour l'autre et que l'autre doit apprendre lui aussi à faire ce sacrifice.Et avant que DreamWorks ne fasse Shrek, Disney a fait Pinocchio, La Belle et le Clochard, Les Aristochats, Oliver & Compagnie, La Petite Sirène, La Belle et la Bête, Aladdin, Pocahontas, Le Bossu de Notre-Dame, Tarzan, Atlantide, puis fera plus tard Lilo & Stitch, Frère des Ours, La Princesse et la Grenouille, Raiponce, Les Mondes de Ralph, La Reine des neiges et Zootopie. Alors pour ce qui est de l'ode à la différence, DreamWorks n'a rien à apprendre à Disney.
    • Bacta142 (bis)
      La famille est justement un thème largement présent chez Disney, ce qui explique aussi cela. On pouvait presque dire que les premiers films de DreamWorks Animation étaient littéralement des Disney fait par un studio différent Mouais.. Un film comme Anastasia a toujours été considéré comme un Disney sur la forme, les Dreamworks quand même moins. Tu parles de sous-Disney, c'est sûr que ce n'étaient pas des films qui bénéficiaient de la marque Disney et de sa popularité, mais un film comme Le Prince d'Egypte m'a toujours paru bien plus ambitieux et abouti qu'un Disney, en plus d'être largement plus sombre et mature dans son histoire. Bon, c'est bien le seul, peut-être, les autres étant plus des comédies animées (ElDorado et Sinbad). Quant à Fourmiz, oui, Dreamworks ou Pixar ont dû se pomper le concept de base (une fourmi rebelle), mais l'histoire et le ton général de celle-ci sont bien différents pour réellement parler de plagiat.C'est triste de se dire qu'à côté, on ne veut retenir Shrek que comme un anti-Disney alors qu'il hérite de ce medium et le respecte (ou en tout cas il essaye de se retenir de lui cracher dessus...par moments). Et dans un contexte plus large, il a plus sali l'image des contes de fées en général. Et c'est pas plus mal d'ailleurs.. Et c'est bien en ça que Shrek s'est moqué de Disney en ridiculisant et vulgarisant un univers trop lisse pour être vrai. Tout en racontant une histoire étant une ode à la différence qu'aucun Disney n'aurait pu raconter à ce point (car faut-il rappeler que la Bête reprend son apparence d'humain tandis que Quasimodo est logiquement friendzoné par Esmeralda). Voilà pourquoi Shrek reste pour moi le must de Dreamworks, par son irrévérence.
    • legion666
      Les 5 légendes et la saga Dragons pour moi. J'ai vraiment aimé les 3 films ce qui est plutôt rare.
    • Housecoat
      En fait, on a passé tellement de temps à retenir la saga Shrek comme un contre-pied, qu'on a oublié...qu'elle n'était pas si moqueuse que ça. En tout cas, les deux premiers restaient très en retenu sur ce point, surtout le premier. La plupart des blagues étaient des piques innocentes qui ne visaient pas les films en eux-même (Pinocchio vendu par son père, les Sept Nains enchaînés comme des bagnards), comme le concept du film est une réponse à d'autres contes de fées sur un pan obscur jamais évoqué (Et si le méchant avait des sentiments ?), les blagues de ce genre dès le début de l'intrigue servent à préparer le spectateur à la direction que prendra l'histoire. Car une fois la quête du dragon entamée et donc l'objectif du héros fixé, les moqueries disparaissent presque complètement, le film reste sur son intention de raconter un conte de fées avec un héros différent après la préparation terminée.D'autant que quand on prête attention aux codes, Shrek emprunte plus à Disney qu'il ne s'en moque. C'est l'histoire d'un homme mal-aimé qui va, en compagnie d'amis tout aussi marginaux, trouver l'amour et évoluer jusqu'à s'améliorer et devenir un homme bon. C'est pratiquement Ralph la Casse en fait (bien que dans ce cas-là, l'inspiration c'est La Belle et la Bête, La Petite Sirène et Cendrillon, voire Le Bossu de Notre-Dame). Les personnages principaux des deux premiers films, à l'exception de l'archétype de la princesse et du prince, sont des personnages originaux qui ne caricaturent pas des personnages Disney existants (Fiona n'est même pas la première princesse à être une femme forte après tout). Les seuls moments qui relèvent réellement de la moquerie, c'est évidemment le gag de la chanson entêtante Duloc est un monde parfait ! (une moquerie que même Disney partage), la scène qui parodie les scènes musicales avec Robin des Bois en gros dragueur sale (et encore, on adore tous cette scène tant elle est volontairement ridicule) et probablement la scène où Fiona jette La Petite Sirène aux requins. Mais à part ça, Shrek représente plus un héritage avec de la dérision que de la moquerie. Si il y a bien un film qui fait dans la moquerie dans le but de salir la concurrence, c'est plutôt Shrek le Troisième qui créer toute une sous-intrigue inutile pour ridiculiser les princesses déjà apparues dans des films Disney comme des nunuches pleurnicheuses pour d'un seul coup les rendre caricaturalement badass dans un troisième acte tout aussi inutile.Après, l'intention des Shrek n'est évidemment pas voilé. Jeffrey Katzenberg devait en avoir assez que tout le monde ne voyait son studio que comme un sous-Disney alors il a profité du concept de Shrek pour définitivement marquer une rupture, ça peut être puéril mais ça peut se comprendre. On pouvait presque dire que les premiers films de DreamWorks Animation étaient littéralement des Disney fait par un studio différent, Fourmiz était moqué comme un plagiat de 1001 Pattes (et quand on sait que Katzenberg a fait un tour chez Pixar avant de faire DreamWorks, on peut difficilement nier le contraire sur le concept de base) et Le Prince d'Egypte et La Route d'El Dorado contenaient encore des codes Disneyen (c'est même encore plus voyant dans le cas du Prince d’Égypte). Shrek est juste arrivé à temps pour permettre à DreamWorks de passer de Sous-Disney à Némésis de Disney, pour le meilleur comme pour le pire car même si il a finit par gagner sa propre aura, il a toujours du mal à se dépêtrer de cette image de rival.C'est triste de se dire qu'à côté, on ne veut retenir Shrek que comme un anti-Disney alors qu'il hérite de ce medium et le respecte (ou en tout cas il essaye de se retenir de lui cracher dessus...par moments). Et dans un contexte plus large, il a plus sali l'image des contes de fées en général.En même temps c'est logique vu que les auteurs derrière Dragons sont Dean DeBlois et Chris Sanders qui ont réalisé Lilo & Stitch. Mais au-delà d'être du DreamWorks ou du Disney (qui sont loin d'êtres antinomiques, les meilleurs DreamWorks sont quand même les moins irrévérencieux), Lilo & Stitch et Dragons ce sont surtout des films sur la communication et son fonctionnement au sein de la famille. C'est ce sens là qu'il faut chercher plutôt que le studio derrière.
    • Bacta142 (bis)
      Assez surcotés les Dragons pour moi. Le premier était sympa, le 2 se répétait déjà (et le 3 peut-être aussi?).. Un peu trop conventionnel à mon goût, ça ressemble à du Disney quelque part. Je préférais le côté irrévérencieux des débuts chez Dreamworks, avec Shrek qui prenait justement à contrepieds l'univers Disney tout lisse (qu'on retrouve depuis quelques années). C'est un peu n'importe quoi ce classement sinon. Madagascar 3 et KFP3 préférés aux deux premiers? Shrek 2 aussi bas? Au moins le résultat du sondage est plus logique, d'ailleurs le film le plus plébiscité (Wallace & Gromit) n'est qu'à moitié un Dreamworks, c'est dire..
    • Housecoat
      Dragons 3 est numéro 1 parce qu'il vient juste de sortir. Il faut attendre un moment que les notes se stabilisent.
    • The CritiKator (TT)
      Grosse hésitation entre #Shrek et #Dragons.Par contre ce résultat est bizarre car #Dragons3:LeMondeCaché est a peine sorti qu'il est déjà 1er ! Petite manipulation pour en faire la promotion sans doute.
    • seke
      Studio un peu mal aimé qui a certes misé sur la qualité (parfois 3 films par an).Cependant ils ont quand même pas mal de très bons films qui n'ont rien à envier aux autres studios.
    • Le Fils du Diable
      Shrek est de loin mon préféré ( j'ai bien apprécié le 2 et Le Chat Potté également ), j'aime beaucoup aussi Kung Fu Panda 2, Sinbad que j'ai trouvé bien sympa. Les Madagscar mes derniers visionnages remonte à loin, la saga Dragons mis à part le 1er je suis pas très fan.
    • jean g.
      shrek sans hesiter
    • Julien P
      Tu m'excuseras, mais c'est quoi 'les autres grands studios d'animation' dont tu parles ? A part Pixar, clairement au-dessus du lot, qui a maintenu une qualité vraiment très haute au fil des années ?Walt Disney Animations Studios, pour ce qui concerne la production en images de synthèse est dans les mêmes standards qualitatifs que Dreamworks : y a de l'excellent comme Zootopie et Raiponce, et des immondices comme Chicken Little, Bolt ou Bienvenue chez les Robinson. Autant en animation tradi, c'est des titans, autant en animation numérique, ils ne sortent pas du tout du lot.Ghibli au Japon a été exceptionnel lorsque les films étaient réalisés par Miyazaki et Takahata mais Miyazaki n'est plus aussi actif et Takahata, paix à son âme, ne réalisera plus de films. Les autres animateurs ont accouché de films corrects mais pas incroyables (à part Hondo, lui aussi parti trop jeune, qui devait leur succéder). Par ailleurs, Ghibli rejette toujours l'animation numérique et reste sur de la tradi (un choix tout à leur honneur, mais de fait, ce n'est limite pas le même métier).Aardman ? Pareil, des chefs d'oeuvre parfois (Shaun le Mouton, Wallace & Gromit) et du moins bien (Souris City, Cro Man). Blue Sky ? A part Ferdinand et l'Âge de Glace (dont le glissement qualitatif fait franchement pitié aujourd'hui, y a quoi ? Sony Pictures Animation, à part Tempête de Boulettes et Into the Spider Verse, deux chefs d'oeuvre, ben c'est au mieux du correct, au pire du très médiocre.Ceux qui n'ont pas encore fait de mauvais film, comme Laika (Coraline, Kubo), sont des studios très jeunes et on verra dans dix ans.Donc c'est bien beau de dire que Dreamworks ne fait pas le poids, mais j'ai envie de te dire : par rapport à qui ?Dreamworks, ils ont réussi à boucler deux franchises de haute volée (Dragons et Kung Fu Panda) et Shrek 1, 2, Madagascar 1, Le Prince d'Egypte, Les Cinq Légendes, Les Croods, Captain Underpants sont tous de très belles productions. D'autres sont beaucoup moins bien. Là encore, ni mieux ni pire que les autres.
    • Lord S
      J ai jamais aimez shrek je trouve l humour trop caca/pipi/prout , pour moi le meilleur dreamworks ca se joue entre Kung fu panda 2 et Dragons 3
    • Hunnam29
      C'est bien sans suite aussi :) juste un très bon film sorti comme ça.
    • Hunnam29
      Dragons est quand même une franchise de très haute qualité. La seule qui peut prétendre lorgner du côté de Pixar pour moi. Et Les Cinq Légendes aussi sort vraiment du lot.
    • MickDenfer
      Shrek sans hésiter.
    • isabulled
      viens juste de regarder Les 5 légendes et je suis retombée en enfance.après j'aime bien Shrek surtout le 1.Pas fan des Madagascar,pas vu les Kung Fu panda ni les autres de la liste et quant à Dragons faudrait que je revois.
    • Lord S
      idem ! étonament je n aime pas shrek mais j ai bien aprrecier le chat potté
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Quel est le meilleur film avec le Joker ?
    NEWS - Sorties Ciné
    lundi 14 octobre 2019
    Quel est le meilleur film avec le Joker ?
    Bond 25 : Mourir peut attendre, En avant de Pixar, Stephen King's Doctor Sleep... Les photos ciné de la semaine !
    NEWS - Vu sur le web
    samedi 12 octobre 2019
    Bond 25 : Mourir peut attendre, En avant de Pixar, Stephen King's Doctor Sleep... Les photos ciné de la semaine !
    25 chansons devenues des titres de films : Banlieusards, J'irai ou tu iras...
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 11 octobre 2019
    25 chansons devenues des titres de films : Banlieusards, J'irai ou tu iras...
    Huit films qui ont été privés de sortie en salle
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 10 octobre 2019
    Huit films qui ont été privés de sortie en salle
    Voir tous les diaporamas ciné
    Top Bandes-annonces
    Little Monsters Bande-annonce (2) VO
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Queens Bande-annonce VO
    Vitis Prohibita Bande-annonce VF
    Angry Birds : Copains comme cochons Bande-annonce VF
    Matthias & Maxime Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top