L'Accordeur : un César de bon ton !
vendredi 24 février 2012 - 22h57

Le César du meilleur court métrage est attribué cette année au plus court des films nommés : "L'Accordeur". L'histoire d'un jeune pianiste raté, devenu accordeur qui fait semblant d'être non voyant, espérant ainsi se faufiler dans l'intimité de ses clients. Evidemment, ce subterfuge va lui jouer des tours.

On avait beaucoup parlé de La France qui se lève tôt d'Hugo Chesnard, qui avait remporté le Prix national du public à Clermont-Ferrand, ou fait l'éloge d'Un monde sans femmes de Guillaume Brac, actuellement dans les salles. C'est pourtant L' Accordeur qui reçoit la prestigieuse statuette, finalement bien méritée puisque le prix du film court revient au film le plus court de la sélection ! En seulement 13 minutes, Olivier Treiner parvient à retracer une histoire très sombre, impliquant un mensonge, un meurtre, un témoin, une déception ainsi que la musique classique. Ajoutons à cela que le film prend tout de même le temps de s'ouvrir et de se fermer sur la même séquence. Félicitations à Olivier Treiner pour le formidable succès de son deuxième film, après le photo-montage "Crassus". Découvrez la bande-annonce du film ci-dessous.

L'Accordeur

Gauthier Jurgensen

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

avec

Toute l'actualité
  • 26-10-2014

    Présidentielle 2017 : l'agenda secret de Nicolas Sarkozy

  • 26-10-2014

    Syrie : l'EI menacerait de mort les soldats étrangers qui souhaitent le quitter

  • 26-10-2014

    Législatives en Tunisie : «La femme fait encore peur»

  • 26-10-2014

    Législatives en Ukraine : les défis qui attendent les pro-occidentaux, favoris du scrutin

  • 26-10-2014

    Sondage : Eric Zemmour, petit chéri de la droite

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr