Mon AlloCiné
    Danger: Diabolik!
    note moyenne
    3,1
    75 notes dont 21 critiques
    19% (4 critiques)
    33% (7 critiques)
    24% (5 critiques)
    19% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    5% (1 critique)
    Votre avis sur Danger: Diabolik! ?

    21 critiques spectateurs

    garantal
    garantal

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    3,5
    Publiée le 2 août 2019
    Danger : Diabolik a tout pour attirer les amateurs de nanars et de kitch et pourtant ce serait faire injustice à Mario Bava que de réduire son film à cette simple dimension. Alors que les peintures de certains artistes du pop art se vendent aujourd'hui des millions d’euros , Danger diabolik par l’inventivité de ses décors, le travail des couleurs , ses effets spéciaux visuels , ses symboles à connotation sexuelle, sa direction d’acteurs faisant d’eux des mannequins déshumanisés ou des archétypes risibles , constitue une véritable et unique œuvre cinématographique du pop art Outre ses qualités artistiques formelles,l’autre force du film est de ne jamais tomber dans la parodie ou le second degré. Si l’humour noir est bien présent, il est sous jacent et Mario Bava en tant qu'artiste engagé et obsessionnel traite avec le plus grand sérieux une matière qui ne l'est pas donnant à son film, une poésie et un aura dont sont totalement dépourvus des films comme Austin Powers . Peut on parler cependant d'une œuvre majeur? Peut être pas car il y a toujours un côté inabouti ou imparfait dans les films de Mario Bava Mais je trouve plus de charme à ses films que dans les films plus maitrisés de metteurs de scènes qui ont recyclé ses idées tel que Quentin Tarentino , grand découvreur de ce genre de cinéma;
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 6 critiques

    3,5
    Publiée le 12 décembre 2017
    Tiré d'une BD italienne à succès, Danger : Diabolik est un chef-d'œuvre du kitsch, baroque, drôle, vaguement érotique et plein de trouvailles, et témoigne à merveille d'une certaine atmosphère de la fin des années 60. La mise en scène est soignée et les cadrage géométriques sont souvent intéressants, la musique d'Ennio Morricone est assez géniale et les décors sont dignes de leur décennie. Et que dire de l'interprétation de Michel Piccoli dans le rôle d'un inspecteur de police malchanceux qui passe son temps à traquer avec insuccès le diabolique Diabolik, et qui doit encore se demander aujourd'hui comment masquer le titre de ce film sur son CV.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    2,0
    Publiée le 4 novembre 2017
    Un film Vintage, parodie des James Bond des années 60, à la Sean Connery. De l'humour un peu décalé. Des belles voitures de sport, une assistante super canon. On est effectivement dans une sorte de "comics".. On se demande ce que Piccoli est venir faire dans série B , italienne , en jouant l'inspecteur qui traque le Diabolik , mais se fait souvent ridiculisé. De beaux décors de la Riviera, pour un film qui se laisse voir pour son charme Kitch.
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2017
    Un étonnant film psychédélique qui a très bien vieilli : réalisation nerveuse, montage cut à souhait, décors recherchés et excellente b.o. de Morricone. De la très belle ouvrage.
    Alain Dogniaux
    Alain Dogniaux

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 31 octobre 2017
    Tout le charme des fumetti des années 60, une sorte de Fantomas en plis adulte, des décors délicieusement kitsch, une musique de Morricone très appropriée, un humour second degré, et surtout, surtout, la sublime Marisa Mell en amante cupide et vorace, habilement déshabillée par des tuniques échancrées, des bas résille et des micro shorts très coquins.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 207 critiques

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2017
    Un bon film d'espionnage dans le style des James Bond inspiré d'une bonne bande dessinée. Malgré ses scènes nus érotiques , un bon plaisir coupable de cinéphile.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 628 critiques

    0,5
    Publiée le 13 mars 2017
    Mario Bava adapte, pour la première fois au cinéma, une aventure de Diabolik ; un célèbre personnage de BD italien à situer entre un Arsène Lupin et un Fantomas. Je n'ai jamais lu la bande dessinée mais cette version cinématographique est juste catastrophique. Mal réalisée et mal jouée (on frise le nanar), cette série Z atteint en plus des sommets en matière de kitsch. Rien à attendre non plus de cette intrigue redondante et ennuyeuse. Même en se dotant d'une bonne dose de second degré, ça ne passe pas. On peut tout juste apprécier la partition musicale d'Ennio Morricone. Passez votre chemin, vous ne raterez rien.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1540 abonnés Lire ses 8 693 critiques

    2,0
    Publiée le 8 mars 2017
    Transposition d'une bande dessinèe transalpine selon Mario Bava, l'un des maîtres du cinèma fantastique italien, où un criminel masquè s'empare d'une camionnette contenant une fortune! En rèsumè, "Danger : Diabolik !" ressemble bien plus à un nanar aux effets spèciaux ratès qu'à une bonne sèrie B destinèe à être consommè sans modèration! Dans les annèes 60, prolifèrent des bandes dessinèes pour adultes dont les hèros sont des criminels! Les aventures violentes et èrotiques du plus cèlèbre d'entre-eux, adaptèes ici, sont de l'oeuvre de deux institutrices : Angela et Luciana Giussani! Habituè à interprèter à l'ècran les hèros de BD - il fut l'ange de "Barbarella" et deviendra "Docteur Justice" - John Philip Law incarne ce Fantomas italien qui ridiculise l'inspecteur Michel Piccoli! Cinquante ans après, "Danger : Diabolik !" n'offre finalement en 2017 que peu d'intèrêt si ce n'est un film rigolo, plus ou moins kitsch, qui a mal vieilli! Mieux vaut reprendre les romans aux èditions du Diable Noir...
    Tulse Luper
    Tulse Luper

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 septembre 2014
    Une adaptation de l'excellent fumeto du même non pour un sommet du kitsch. L'une des meilleurs BO d'Ennio Morricone - même Luc Lagier est fan, il passe régulièrement un extrait dans ses Blow Up* pour Arte. Danger: Diabolik! c'est un Fantomas sans de Funes, mais incarné par un acteur encore plus over the top, capable de surjouer du sourcil - vous comprendrez en voyant le film - et qui n'hésite pas à tuer pour ramener des bijoux à sa belle incarnée par Marissa Mell. Tout l'inverse du personnage joué Jean Marais... En plus c'est filmé par Mario Bava, ses couleurs pétantes et sa mise en scène qui ne recule devant rien. L'alternative est simple : on adore et adhère. Ou pas. Mais si vous avez aimé Barbarella et Modesty Blaise, ça devrait passer.* tapez "danger diabolik valmont's night club" sur youtube, le morceau devrait vous rappeler pas mal des Top 5 de Luc Lagier
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2014
    Le plus célèbre personnage des fumetti, ces petites bandes dessinées italiennes à la mode dans les années soixante, a longiquement été le premier à être mis en scène dans une œuvre cinématographique. Le premier film dit "fumetti" donc, mais aussi le plus mémorable grâce u savoir-faire de Mario Bava qui s’exerce à un genre pas si loin du fantastique dans lequel il a acquis sa renommée. Le rôle-titre de Diabolik, qu’incarne l’américain John Philip Law, est un cambrioleur implacable, que ses créatrices (les sœurs Angela et Luciana Giussani) reconnaissent être inspiré de Fantomas, qui multiplie sans vergogne ses crimes malgré les efforts vains d’un inspecteur de police interprété par Michel Piccoli. Ce casting international est mis au service d’une série B pleine de rythme, délicieusement kitsch et accompagnée d’une excellente bande originale signée par Ennio Morricone qui nous fait découvrir un aspect méconnu de ce que fut le cinéma italien sous les années de plomb.
    Cyrille R.
    Cyrille R.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2014
    Film qui me rapelle un peu Fantômas, ce Diabolik qui "fait le mal" dépouille l'etat et humilie la police mais au final "Gagne" toujours dans une ambiance Bd et très 70's (Les scènes en voitures, les pièges ...) Une bande son de qualité et on sais pourquoi ! et puis voila rien que Pour Marisa Mell et son corps de rêve a ne pas manquer !
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 4 838 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juillet 2013
    De Mario Bava on retient surtout ses giallos et ses films d'épouvante gothique mais sa filmographie est encore plus variée que ça et comporte aussi des curiosités du type Danger: Diabolik!. Adapté d'un fumetti (BD) très populaire en Italie voici les aventures d'un voleur malin mais pouvant se débarrasser sans complexe de ses ennemis et même de la police (d'ailleurs cette sorte de Fantomas Transalpin n'est pas réellement attachant) ; Bava réalise une bisserie décalée assumant pleinement son côté nanar car ne se prenant jamais au sérieux. Il faut dire que Danger: Diabolik! se regarde avec un véritable plaisir à notre époque où sont produit trop sérieusement des films insipides tel que The Dark knight rises ; Danger: Diabolik! a ses défauts mais ils sont rapidement oubliés. On est surpris de voir dedans Terry-Thomas dans le rôle cocasse d'un ministre gaffeur mais surtout Michel Piccoli dans le rôle du flic qui veut coffrer Diablolik à tout prix quant à Morricone il signe une bonne B.O..
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 570 critiques

    2,0
    Publiée le 4 janvier 2013
    Bon un film psychedelique,rythmé par de belles images il est vrai....Neanmoins beaucoup de mal a accrocher...Sans plus pour moi.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 14 mai 2012
    Voilà une curiosité intéressante, un film dans un style très BD et à l'esthétique joliment travaillé typique des seventeen's, comme la musique. La qualité des dialogues et du jeu d'acteurs coincent un peu par moments je suppose qu'il s'agit d'un second dégré sinon le scénario vaut largement un james bond.
    Spike7
    Spike7

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 165 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    Diabolik , avec John Philip Law et un toujours très bon Michel Piccoli , est un excellent divertissement particulièrement ingénieux mais ce qui fait son principal attrait c'est le fait qu'il soit si profondément ancré dans l'imaginaire des sixties avec un aspect très kitsch et parfois carrément psychédélique , cela grâce aux décors , à la très belle réalisation de Mario Bava et particulièrement à la musique simplement superbe d'Ennio Morricone . Un film à voir absolument pour tout fan des sixties !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top