Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Flûte enchantée
note moyenne
3,1
83 notes dont 30 critiques
57% (17 critiques)
20% (6 critiques)
3% (1 critique)
0% (0 critique)
7% (2 critiques)
13% (4 critiques)
Votre avis sur La Flûte enchantée ?

30 critiques spectateurs

Wagnar
Wagnar

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 302 critiques

3,5
Publiée le 03/06/2017
Du pur Kenneth Branagh : l'opéra de Mozart traduit en anglais pour l'occasion, est passé au crible d'une relecture enlevée et colorée, qui ne sera sans doute pas du goût des puristes, mais qui devrait pouvoir toucher un large public sensible à cette imagerie inventive et joviale. Mais on restera d'accord que rien ne saurait égaler la version d'Ingmar Bergman.
Xyrons
Xyrons

Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 3 285 critiques

5,0
Publiée le 09/07/2009
La flûte enchantée est pour moi l’un des meilleur film de Kenneth Branagh. Une mise en scène irréprochable de Kenneth Branagh, comme à son habitude. Un excellent scénario, de belles musiques, de beaux costumes et décors, une belle distribution avec notamment à l’affiche Joseph Kaiser, Amy Carson, Benjamin Jay Davis… Je ne comprends pas pourquoi ce film ne fait pas l’unanimité, 15 / 20.
mysterleo
mysterleo

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 16 critiques

5,0
Publiée le 21/12/2008
Qu'on arrête de toute urgence de taper sur ce film !!!! Même si certaines scènes sont trop kitsch, l'adaptation est très belle, les décors et la mise en scène ont remarquablement été travaillés, la musique et la transposition des paroles sont également de grandes réussites. Kenneth Branagh n'a fait qu'allégoriser les enjeux humanistes et "peace and love" de l'opéra, et le résultat est beaucoup plus qu'honorable !!
jenufa
jenufa

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 94 critiques

4,0
Publiée le 16/09/2008
Musicalement, la traduction en anglais enlève un peu sa saveur à la musique, les voix et l'orchestre sont correctes. De plus cette traduction est adaptée au contexte (Grande Guerre). La réalisation,donc une transposition dans la guerre de 14-18, surprend. On ne s'ennuie pas, les personnages sont crédibles, notamment la reine de la nuit, qui retrouve sa cruauté. Les décors, notamment le château, ont un aspect grandiose.
tou_chti
tou_chti

Suivre son activité Lire ses 52 critiques

5,0
Publiée le 25/03/2007
On passe un très bon moment avec cette flûte nouvelle. C'est drôle et léger, populaire quoi. On peut suivre très facilement l'intrigue, ce qui change des écoutes sur CD. Cette adaptation est très surprenante, rien à voir avec l'esprit du Dom Giovanni par Losey par exemple, car Branagh n'hésite pas à transposer totalement l'histoire et pousse le vice jusqu'à traduire le livret en anglais. Mais au final on obtient une oeuvre nouvelle qui sert parfaitement la musique de Mozart, soulignant même habilement son universalité et son intemporalité.
elvic
elvic

Suivre son activité Lire ses 211 critiques

4,0
Publiée le 23/02/2007
C'est sur, il faut aimer! Pour ma part, l'opéra j'adore et j'ai passé deux heures merveilleuse! Dans une salle ou le son est partout, l'effet est porteur!
mickael62200
mickael62200

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

5,0
Publiée le 17/02/2007
vraiment très très beaux.. respecte bien l'histoire avec des acteurs vraiment très impressionnant.. Le film tourne autour de l'influence entre le bien et le mal..le fil Nous interroge sur des questions enigmatiques. à voir absolument et meme en dvd..
Youmna C
Youmna C

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 351 critiques

1,0
Publiée le 15/01/2007
Il faut vraiment aimer l'opéra et notamment "La Flûte Enchantée" pour pouvoir apprécier le film. Personnellement ça m'a gavée au bout d'un moment. On se sent vite asphyxié dans cette ambiance maladroitement mélodramatique.
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 14/01/2007
Enchantée, je suis par cette version filmée de l'Opéra populaire et grandiose de Mozart et de sa "Flûte". Est ce dû à la traduction anglaise du livret allemand ? Est ce dû à l'adaptation modernisée de Kenneth Branagh ? d'un seul coup, cet opéra est plus accessible. Kenneth Branagh sera sans doute très honoré de recevoir pour Mozart sa récompense de "La meilleure musique de film". On sent bien tout au long de l'oeuvre que c'est Mozart qui a tout dirigé. Très, très beau film.
KaabIbnAchraf
KaabIbnAchraf

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 34 critiques

5,0
Publiée le 10/01/2007
Même si je suis réalisateur, j'appartiens à la catégorie de spectateurs qui ne vais pas régulièrement à l'opéra. Je m'apprêtais donc à rater le film en douceur... Et puis un point très annexe a attiré mon attention: la maison de production française, Idéale audience, à qui l'on doit par exemple "Escadrons de la mort, l'école française" de Marie-Monique Robin ou encore "La dernière lettre" de Frederic Woseman. Une maison exigeante. Pourquoi ne pas les soutenir en voyant leur dernière production? En plus, selon Le film français, avec 36 000 spectateurs en trois semaines, on peut dire que le film est à l'article de la mort. Je suis donc allé à la séance du matin de l'UGC Orient Express (par économie) et je n'ai pas regretté mon choix. Avec le recul, quand je vois au générique que les dialogues sont adaptés par Stephen Fry, je comprends mieux le culot du film. C'est simple, Kenneth et Stephen ont pour moi réalisé un "casse", s'emparer d'un opéra déjà excellent de Mozart pour en faire un excellent film qui a son émotion démultipliée par la transposition dans la première guerre mondiale. J'étais ébloui, certains plans me rappelant ceux de Michael Powell ou encore les fameuses lèvres, un certain canapé de Dali, j'adore ce côté très excentrique assez ignoré du côté de chez nous... Voilà, je conseille le film aux anticonformistes qui aiment être transportés hors des sentiers battus. Attention, le film soulève aussi des vagues d'émotions qui ramènent à nos amours les plus fous...
mouthmouse
mouthmouse

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

1,0
Publiée le 09/01/2007
Je suis allé voir 3 fois le film pour me faire une véritable opinion dessus. Etant un amateur d'opéra classique, rien que le décors m'a fait mal à la gorge. A l'orginie ce doit être une foret et non un chant de bataille, le serpent qui est un gaz moutarde.... Deuxième chose qui me dérange toute la symbolique des francs massons a disparu, ce qui est très regrettable, ensuite le casting: le Sarastro est vite perdu dans ses notes graves ( le fa grave n'est pas son fort!), j'ai pas accroché avec les 2 couples. Par contre j'ai adoré ( raison de l'étoile) Monostaos et les 3 enfants ( surtout les 2 plus petits). Enfin une chose toutes les kitcheries du genre la reine de la nuit virevoltant partout, tronant sur son char et les étoiles qui forment un coeurs où un P et un T s'entrelasse: Au secours! Une chose est sur, sivous êtes étudiants en ORL: la bouche de la reine de la nuit est filmée sous tous ses angles, vous pourrez même voir ses amidales! Sinon rabattez vous sur la version de Bergmann! Et autre chose que j'ai pas aimé, les paroles complètements modifiées c'est triste!
timidemaisjmesoigne
timidemaisjmesoigne

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 06/01/2007
je ne suis jamais allée à l'opéra mais le film m'attirait tout de même, je ne le regrette pas ce film m'a envoutée et je n'attend plus qu'une chose: de pouvoir le revoir! le couple principal est tout simplement magique,le seul point gênant est le personnage de papageno et sa "rencontre avec la bouche" mais l'essentiel du film est magnifique et l'on retourne vite dans l'action principale. j'ai été bouleversée par le chant de désespoir de pamina et tout ce que je peux dire c'est que je regrette qu'il ne fasse pas parti des extraits mis en ligne car la sortie en DVD me parait bien lointaine pour le revoir!
fredhiver
fredhiver

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 152 critiques

4,0
Publiée le 04/01/2007
Une nouvelle adaptation de la Flûte Enchantée : un bonheur, une attente fébrile! Bergman en 1975 en soulignait la sérénité, Branagh insiste sur le tragique. Un effroi aux premières notes de l’ouverture : le son « pleure » comme un vinyle sur un vieux phono, et puis une saturation dans certains aigus, défaut de prise de son étonnant ! Mais très vite j’ai été conquise. Jamais je n’avais ressenti à ce point les émotions des personnages, mieux compris les drames en jeu. Branagh accentue l’aspect terrifiant de la Reine de la Nuit, son égarement, au point de maudire sa fille et vouloir sa mort par haine de Sarastro. Ses deux airs sont poussés à leur paroxysme dramatique. J’ai adoré les effets spéciaux, l’invention permanente. La transposition pendant la guerre de 1914 magnifie le sens idéaliste de cette œuvre. Le plan-séquence de la colline couverte de tombes blanches aux inscriptions redisant, un peu comme dans « Indigènes » ce qu’on doit à ces soldats de toutes races, est poignant. Les épreuves dont Tamino doit triompher sont celles des soldats, pas éloignées des épreuves maçonniques du livret. On est pris d’empathie pour Tamino, pour le pauvre Papageno dans ses affres, mais surtout l’élan de la passion envahit l’écran avec le couple Tamino-Pamina. Interprétation saisissante d’une partition respectée scrupuleusement, seules les parties parlées diffèrent. Au sujet des polémiques sur la langue anglaise : La Flûte Enchantée est le premier opéra vraiment populaire. Mozart en 1791 utilisa l’allemand, la langue vernaculaire, au lieu de l’italien. Aujourd’hui pour toucher le plus large public possible, il faut passer par l’anglais, et si cette concession fait davantage connaître Mozart, j’accepte d’être frustrée de ne pas entendre mon « Zu Hilfe » favori au début. Franchement on oublie vite que c’est en anglais ! Ne pas arriver crispé sur ses certitudes apportera bien des joies. De l’audace, ce film en déborde ! Mozart, le vrai, qui n’était pas bégueule, aurait adoré!
anonyme
Un visiteur
0,5
Publiée le 25/12/2006
La bande d'annonce de ce film, était pour moi incroyable. L'envie de voir ce film était vraiment fort. Les premières minutes du film débutent sur un plan-séquence à couper le souffle. On est vite emprisonné. Enchanté. Pour finalement être étouffé. Plus de deux heures de sentiments mielleux, de mises en scènes prétentieuses, de niaiserie... Pourquoi faire du cinéma si c'est pour montrer du théâtre? Est-ce que le cinéma permet juste d'avoir de grands décors? J'aurais aimé quelque chose de plus intimiste. Le rythme terriblement lent ( et prévoyant ) m'a donnée plusieurs fois envie de somnoler. Et je trouve ça terriblement dommage. Après, oui c'est beau. C'est joli. C'est gentil...
MartineMarie
MartineMarie

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

5,0
Publiée le 25/12/2006
Dès que j'ai vu que la Flûte Enchantée était programmée au cinéma, je me suis précipitée pour trois raisons : Par curiosité, parce que je suis passionnée d'opéra, et la Flûte Enchantée est l'opéra que je préfère de Mozart. Le principe d'adapter l'oeuvre à l'époque de la seconde guerre mondiale ne m'a pas du tout gênée, bien au contraire... car l'oeuvre est très proche de cette réalité de la guerre entre le bien et le mal ! En soi, l'oeuvre est manichéenne, et ici Kenneth Branagh prononce bien cette idée. Malgré des libertés dans le texte du livret pour vraiment s'adapter à son choix de la période et du lieu, la version chantée anglaise même si elle m'a surprise au départ, finalement m'a séduite. L'émotion musicale est là, les acteurs sont beaux. On rit, on est touché... Quelques clins d'oeils à la bande dessinée, style Tex avery nous surprennent et nous amusent (et j'imagine les puristes choqués et horrifiés sur leur siège !!!!...) Monsieur Branagh auriez-vous gardé votre âme d'enfant !!! Bon il est vrai que le zoom sur la bouche énorme de la Reine de la Nuit est un peu kitch, mais n'est-ce pas aussi la symbolique de la représentation de la méchanceté et de la malignité du personnage !!! L'oeuvre est belle. Et comme toujours l'air principal de Zarastro me touche et me sublime, et l'acteur est magnifique ! Oui la Flûte Enchantée est une oeuvre magique, un conte de fée, ne l'oublions pas ! Rappelons-nous que l'oeuvre fut jouée pour la première fois dans un théâtre populaire ! Et avec Kenneth Branagh gardons notre âme d'enfant tout en nous laissant submerger par cette musique transcendante et mystique, par la magie des images et de la mise en scène. Oui je suis sortie enchantée et mes souvenirs semblent être comme la représentation de milliers d'étoiles qui brillent dans mes yeux et dans ma tête !!! Merci à vous Kenneth Branagh.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top