Mon AlloCiné
Bienvenue à Suburbicon
Note moyenne
3,1
29 titres de presse
  • Sud Ouest
  • 20 Minutes
  • Culturebox - France Télévisions
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Rolling Stone
  • Télé Loisirs
  • Voici
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • CinemaTeaser
  • Direct Matin
  • La Voix du Nord
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Critikat.com
  • Ecran Large
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Positif
  • Télérama
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Humanité

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

29 critiques presse

Sud Ouest

par Sophie Avon

D’une lenteur irréelle mais hilarant, « Bienvenue à Suburbicon » défie les lois du thriller et de la comédie glamour. C’est cinglant, cruel, réjouissant.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

20 Minutes

par Caroline Vié

Un polar grinçant.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Le scénario est aux petits oignons et l’équilibre entre drame et humour des mieux balancés. Une mécanique bien huilée qui tourne à merveille.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Une farce macabre et saignante.

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Parodie grinçante, grave et drôle sur l’American way of life dans les années 1950, "Bienvenue à Suburbicon", le nouveau film, très élégant, de George Clooney est une charge réjouissante.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un vrai plaisir.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

POUR : Tout se termine dans le sang, la noirceur, l'abjection, sous le regard d'un enfant : on lynche, on s'empoisonne, on escroque, on étripe, dans un décor de carte postale en couleurs. Est-ce le premier film anti-Trump ? Sous les pavés, l'égout.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par Catherine Balle

Un régal.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Eric Libiot

On est tellement content de voir un film comme "Bienvenue à Suburbicon" qu'on voudrait qu'il soit encore meilleur, si ce n'est parfait. Il est pourtant objectivement très au-dessus de la moyenne hollywoodienne.

Rolling Stone

par Xavier Bonnet

Clooney nous a déjà proposé plus grinçant et plus intense en matière de satire de l’époque mais continue à viser juste.

La critique complète est disponible sur le site Rolling Stone

Télé Loisirs

par Emilie Meunier

George Clooney livre une réjouissante satire du rêve américain.

Voici

par La Rédaction

On ne saura jamais ce qu'aurait donné cette histoire réalisée par les frères Coen, mais Clooney est de la même bande, et sa comédie noire porte l'empreinte féroce des frangins : crescendo de violence sur fond de carte postale, personnages frappadingues et casting top.

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

Un thriller imparfait dans son écriture mais à l’univers visuel dérangeant et surtout porteur d’un message politique fort puisqu’il nous rappelle que la bêtise et l’hypocrisie qui ternissaient déjà l’Amérique dans les années 50 sont plus que jamais d’actualité.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Cahiers du Cinéma

par Florence Maillard

Scénarisé par les frères Coen (entre autres), le nouveau film de George Clooney s’inscrit clairement dans leur filiation, avec assez de réussite pour entraîner le spectateur à la suite de ses personnages bêtes et affreux, mais beaucoup plus de lourdeur aussi.

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Malgré son propos féroce et actuel, le nouveau George Clooney peine au niveau de l’exécution.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Direct Matin

par La rédaction

En dépit d’un scénario sans surprise et d’une toile de fond un peu légère sur le thème de la ségrégation raciale, ce jeu de massacre reste attirant et très bien interprété.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

À défaut d’être original, le résultat est plutôt réjouissant. Sanglant, grinçant, méchamment réjouissant !

Le Figaro

par Nathalie Simon

L'acteur d'Ave Cesar pousse le portrait dans ses plus vils retranchements. Ses personnages sont des monstres de cruauté. Détraqués, ils sont aussi laids à l'intérieur qu'ils sont beaux en apparence...

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Malgré des longueurs, l’ensemble fonctionne, en partie grâce à l’interprétation de Matt Damon, surprenant à contre-emploi.

Première

par Frédéric Foubert

Un bon Clooney.

Critikat.com

par Alain Zind

(...) la réalisation exécute efficacement son cahier de charge esthétique, sans parvenir à se débarrasser de son aspect clos et déjà-vu (...).

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ecran Large

par Alexandre Janowiak

En voulant être à la fois un thriller burlesque, une satire politique ou un simple drame familial, "Bienvenue à Suburbicon" s'emmêle les pinceaux et s'avère être un brouillon mal écrit, pas aidé par la réalisation sans génie de George Clooney.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Monde

par Thomas Sotinel

Malgré une belle distribution et un scénario des frères Coen, le film de l’acteur-réalisateur américain déçoit.

Les Inrockuptibles

par Alexandre Buyukodabas

Le film ne parvient pas à opérer une dialectique entre ses deux brasiers de violence. L'émeute raciste, aux tenants pourtant édifiants, est reléguée en toile de fond du drame domestique, qu'il contamine par le hors-champs sonore ou le décor [...].

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Olivier Lamm

Paumé dans un fatras impossible entre descente aux enfers métaphysique (...) et allégorie politique pachydermique, le spectateur n’a d’autre choix que de s’en prendre à la mise en scène à la fois très plate et très maladroite de Clooney, qui confirme qu’il n’a rien à dire - rien à faire - derrière une caméra (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Christian Viviani

Clooney, réalisateur estimable, est finalement à son aise dans les sujets sérieux comme "Les Marches du pouvoir" et "Good Night, and Good Luck", alors que ses comédies (celle-ci est la plus ambitieuse) peinent à trouver leur tempo.

Télérama

par Jacques Morice

Servi par une brochette d’acteurs impeccables, le film se révèle tout de même limité par une mise en scène beaucoup plus sage et convenue que ne l’aurait sans doute été celle des frères Coen, auteurs de ce scénario ancien, jamais tourné par eux.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

CONTRE : La mise en scène, truffée d'emprunts mimétiques et plaqués, atteste la cinéphilie de Clooney, mais montre surtout son manque d'inspiration.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Humanité

par Vincent Ostria

Clooney, cinéaste médiocre… What else ?

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top