La Légende de Zatoichi : Le masseur aveugle
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 66 notes dont 11 critiques  | 
  • 3 critiques     27%
  • 6 critiques     55%
  • 2 critiques     18%
  • 0 critique     0%
  • 0 critique     0%
  • 0 critique     0%

11 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Kill-Django

25 abonnés | Lire ses 361 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

1er volet de cette saga mythique qui est la saga "Zatoichi". Ce film est un must dans le cinéma japonais. Je viens tout juste de le finir est je suis heureux d'avoir acheté "L'intégrale". Zatoichi est un film de sabre banal, mais magnifiquement bien fait. Le personnage de Zatoichi est attachant, et l'histoire ce déroule comme ça et nous on le regarde avec grand plaisir. J'ai hate de voir ce que va donner les films souvants.

gimliamideselfes

435 abonnés | Lire ses 2766 critiques |

   3 - Pas mal

Si j'ai beaucoup aimé le début et la fin (surtout la fin d'ailleurs) et pleins d'aspects du film, comme ce héros qui ressemble à monsieur tout le monde, qui ne paye absolument pas de mine, l'absence de manichéisme, le combat final tout en silence. Des qualités ce film en a. Malheureusement j'avoue avoir été moins passionné par tout ce qui se déroule au milieu. Il y a quelques dialogues intéressants, mais j'ai comme l'impression que pendant 30 ou 40 minutes, il ne se passe juste rien du tout, on a beau parler de cette guerre de gangs à venir, je n'arrive pas à sentir une tension quelconque. Et j'en suis le premier déçu. Pour moi ça vaut surtout pour sa fin, et le personnage assez fascinant, à jouer comme ça de son handicap, je pense à la scène des dés qui est bien foutu et bien marrante. Seulement je pense que c'est un film que j'oublierai bien vite. Bien plus vite que le film avec Kitano. Malgré tout j'ai tout de même envie de voir les suites (bon pas toutes, parce qu'il y en a un paquet), mais quelques unes pour approfondir l'univers et le personnage. Intéressant, mais pas sur toute la durée du film, mais malgré tout agréable. Surtout qu'il y a une belle mise en scène, une utilisation du silence, et des vrais personnages de cinéma.


sapiens

10 abonnés | Lire ses 618 critiques |

   4 - Très bien

Premier film de la série des Zatoichi. Un personnage très populaire du cinéma japonais joué par Shintaro Katsu qui interprétera 26 fois le rôle au cinéma jusqu'en 1989 (!) et plus d'une centaine de fois pour une série télé. Ce premier film avec ce masseur aveugle maniplant le katana d'une façon très particulière (selon les spécialistes en arts martiaux), eut un très grand succès au Japon à sa sortie. En cinémascope noir et blanc particulièrement soigné, on est loin d'un film de second ordre et on retrouve beaucoup d'éléments du "Garde du corps" de Kurosawa tourné l'année précédente, qui lui-même sera repris par Sergio Leone dans "Une poignée de dollars". Takeshi Kitano fera un remake de cet épisode dans son film "Zatoichi" en 2003.

BigMad

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Ecrire ma critique (50 caractères minimum)Ce film ma littéralement couper le souffle, au départ j'ai eu du mal car moi et les film en noir et blanc sa fait deux mais après quelque minute je ne fessais même plus attention a ce manque de colorie. tout sa pour dire que ce film ma ouvert les yeux vers une nouvelles voie ... les bon vieux film en noir et blanc x)

NeoLain

101 abonnés | Lire ses 4401 critiques |

   4 - Très bien

Amoureux du katana, c'est ici que cela se passe... Que du bonheur de revoir cette saga ultra culte dont vous le savez tout comme moi, Takeshi Kitano en personne réalise une nouvelle adaptation et surtout un petit coup de génie en plus, j'y reviendrais sur ce sujet. Donc Zatoichi premier volet, image en noir et blanc sublime, le grand Shintaro Katsu pour le rôle de Zatoichi, on s'y attache dès sa première apparition sous ses airs d'un vagabond paumé, comme dans le film de Kitano, Zatoichi se focalise sur l'acte de dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement, c'est à dire l'art L’iaido. Les acteurs au complet sont tous je dis bien tous parfait, des prestations et des textes limpide et qui nous plonge direct dans le film, il y à notamment de la romance ou une jeune serveuse dont la beauté est égal à la lune. Cela tombe bien, une des scènes entre elle et Zatoichi se passe un soir sous la pleine lune, passage magnifique. Vous y retrouvez les fameuses parties de dés, puis des plans quasi identique à la réalisation de Kitano. Maintenant il y à un petit malaise malgré tout, un petit petit. Il faut se rendre compte du génie de Kitano ou il rajoute le léger bruit, "le clic" quand il rengaine ou dégaine son sabre, ce qui est pas le cas dans ce Zatoichi là, autre chose aussi, les combats manque pas d'intensité mais il est étonnant de voir le manque d'impact pour les coups de sabre, quasi pas de sang non plus. Bref tout cela est un simple détail pour une si grande saga, car c'est à voir impérativement. On en redemande, on est captivé par l'histoire et on ne peut que voir la suite avec hâte.

Lenalee23

26 abonnés | Lire ses 366 critiques |

   4 - Très bien

Loin des héros classiques de l'époque Shintaro Katsu incarne pour la première fois le rôle de Ichi de Kasamon dit Zato no ichi, premier volet d'une longue série de films. Plus sombre, un peu torturé mais aux sentiments humains particulièrement réaliste Zatoichi masseur yakuza aveugle, vagabond et justicier cache dans sa canne un katana. Combattif à la dextérité rare, le personnage interprété par Shintaro Katsu, plein de paradoxe excelle dans l'art du sabre mais garde avant toute chose un cœur pur et noble protecteur des opprimés. Le premier volet est mis en scène par Kenji Misumi notamment connu pour avoir mis en scène la série des Kozure Okami (alias Baby Cart) avec en rôle titre Tomisaburo Wakayama, le propre frère de Shintaro Katsu. Il est dit que Misumi a réécrit presque entièrement le scénario. Celui-ci est fasciné par les destins tragiques, et ceux d’Ichi et d’Hiraté lui offrent une belle opportunité d’approfondir les thèmes de la moralité, de la droiture et de l’honneur, véritables obsessions qui nourriront toute son œuvre. Le schéma assez shakespearien rappelle une amitié impossible se substituant à l'amour impossible de Roméo et Juliette. Misumi aussi adroit dans l'action que dans le drame nous offre un film fort mais poétique qui fait de ce premier volet en noir et blanc une franche réussite, départ parfait pour une saga qui n'aura cesse de vous étonner.

AMCHI

137 abonnés | Lire ses 5040 critiques |

   3.5 - Bien

Enfin je découvre les aventures de Zatoïchi et ce 1er film du célèbre sabreur aveugle se suit avec grand plaisir, on s'attache de suite à ce héros malicieux qui peut paraître au premier abord un peu lourdaud mais montrant rapidement ses talents. C'est dans le final que Le masseur aveugle nous offre le plus de combats. Le film aborde même le romantisme avec cette scène ou la serveuse déclare son amour à Ichi (autre nom du sabreur aveugle). En tout cas ce 1er film me donne très envie de découvrir les autres.

Longbaugh

39 abonnés | Lire ses 88 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Tous les zatoichi valent le coup d'être vu, c'est la meilleure série de chambara qui ai été fait avec Baby Cart, tout les zatoichi comporte des scènes d'anthologie.

Malevolent-Reviews

207 abonnés | Lire ses 2898 critiques |

   4 - Très bien

Tout premier film de la (longue) saga, encore en noir et blanc, Le masseur aveugle s’avère être une excellente présentation de l’univers de Zatoichi, avec son humour décapant et moralisateur, ses querelles, sa passion pour les dés et bien sûr ses combats à l’épée. Kenji Misumi réalise ici un film magnifique, avec un scénario sobre mais puissant, exposant les coutumes de l’époque d’Edo avec une simplicité apaisante. Les décors naturels sont somptueux, la musique d’Akira Ifukube (principal compositeur de la série et de celle de Godzilla) est excellente et l’interprétation est admirable, sans cabotinage nippon ni situations excessives. Dans le rôle-titre, Shintarô Katsu est tout simplement attachant du début à la fin et on redemande immédiatement de ses aventures. Reste un léger petit manque de combats, l’unique véritable affrontement étant celui de la fin à travers le massacre sans pitié des deux camps suivit de l'inévitable duel à mort, mais on aurait aimé un peu plus de violence pour un chambara. Ceci dit, ne boudons pas notre plaisir, Zatoichi nous réserve bien des surprises…

http://www.malevolentreviews.fr/film-lalegended...

lherviole1

4 abonnés | Lire ses 412 critiques |

   4 - Très bien

Un très bon western spaghetti, digne des Sergio Leone, excepté que les cow boys et les flingues sont remplacés par des yakuzas et des katanas. Seule la forme est différente. Le personnage de Zatoichi est excellemment bien interprété, la mise en scène et la photographie superbes.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné