Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Sarajevo, mon amour
note moyenne
3,4
184 notes dont 41 critiques
22% (9 critiques)
44% (18 critiques)
17% (7 critiques)
10% (4 critiques)
7% (3 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Sarajevo, mon amour ?

41 critiques spectateurs

Cluny
Cluny

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 593 critiques

3,5
Publiée le 14/10/2012
Ours d'Or à Berlin, "Sarajevo, mon Amour" doit son titre à celui d'une chanson que Sara reprend avec ses camarades à la fin du film, quand elle peut enfin redevenir la gamine qu'elle est. Le hasard (ou l'intention des distributeurs ?) a voulu que ce titre évoque celui d'un autre film sur la difficulté de se reconstruire après les blessures d'une guerre, "Hiroshima mon amour". Disons-le tout net : la comparaison s'arrête là. Marguerite Duras n'est pas à la plume du scénario, et la légéreté grave qui baignait le film de Resnais n'est pas la qualité essentielle de celui de Jasmila Zbanic. Au contraire, la jeune réalisatrice a voulu traiter de nombreux sujets en même temps, et le recours à certains artifices de réalisation mal maîtrisés (le tarveling initial sur les femmes inertes, la crise de nerfs d'une participante au groupe de thérapie...) font parfois obstacle à la sincérité indéniable du propos. Pourtant, malgré cela, ou peut-être aussi à cause de cela, de cet enchevêtrement d'élements d'intrigue qui évoque l'urbanisation anarchique de la capitale bosniaque, parviennent à ressortir de vrais moments d'émotion. Par l'omniprésence des traces de la guerre, tout d'abord. Traces physiques, comme cet immeuble en ruine qu'un camarade de Sara s'est réservé en le barrant de rubalise "Attention Mines". Traces morales surtout, comme cette peur d'Esma quand elle voit le poissonnier tuer une truite, ou quand le torse velu d'un homme la frôle dans le bus, comme ces hommes et ces femmes qui ont abandonné leurs études pour devenir couturière ou gorille, ou encore comme ces récits de charniers exhumés dix ans après et qui entretiennent l'espoir de pouvoir enfin dire adieu à ceux qu'on ne peut oublier. Et puis, des petits détails, comme cette nostalgie de l'avant-guerre, qui fait de la réunion des anciennes pionnières un moment incontournable, avec l'évocation ironique et attendrie de Tito, ou comme l'émotion d'Esma devant un reportage sur la violence au Brésil, qui rappelle cette scène de "No Man's Land" de Denis Tanovic, où un milicien bosniaque sur la ligne de front s'apitoyait sur les horreurs au Rwanda. Mirjana Karnovic, actrice fétiche de Kusturica depuis "Papa est en voyage d'affaire" joue de façon monolithique le rôle d'Esma, Mère Courage des Balkans, jusqu'à ce qu'enfin elle arrive à dire l'indicible. La jeune Luna Mirjovic, repérée par la réalisatrice dans un atelier d'art dramatique, campe une Sara très crédible, adolescente en crise dans une société en crise, tour à tour mutine et révoltée. La démarche de Jasmila Zbanic est somme toute assez proche de celle d'Oliver Stone dans "World Trade Center": raconter la tragédie d'un peuple au travers du sort de quelques uns. Mais là où le réalisateur américain passe à côté de son sujet en l'enfermant dans un huis clos stéréotypé, sa consoeur bosniaque réussit à mêler destin individuel et destinée collective. Vu par 200 000 spectateurs en Bosnie, "Sarajevo, mon Amour"est un film sombre sur la difficulté de faire son deuil, surtout quand ce deuil est à l'échelle d'une nation entière, sur le délabrement d'une société ravagée par une des pires guerres qu'ait connue l'Europe et ses séquelles : crise économique, pègre, émigration massive. Mais c'est aussi un film optimiste mettant en scène des passionnés de football, des midinettes accrochant des posters de Keira Knightley dans leurs chambres, des ouvrières prêtes à se cotiser par solidarité et des parents accompagnant leurs enfants au départ de leur excursion avec la même émotion que leurs homologues du reste du continent. http://www.critiquesclunysiennes.com/
youfahakit
youfahakit

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 172 critiques

5,0
Publiée le 01/10/2009
Ce film est vraiment intense et le malaise est constamment présent. Excellente interprétation de la gamine (Sara)
Neopolis
Neopolis

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 672 critiques

1,5
Publiée le 13/03/2009
Le sujet abordé est intéressant, celui des femmes violées et les enfants "bâtards" qui en résulte. Mais le film est trop superficiel en nous montrant surtout des larmes, des cris et des histoires d'amours, qui sont d'ailleurs mal joués par les acteurs.
genik
genik

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 181 critiques

4,0
Publiée le 18/05/2008
Un très beau film vrai, naturel, que ce "sarajevo mon amour". Il montre à travers le quotidien d'une mère meurtrie par la guerre et les hommes (tous des bêtes), les difficultés existentielles et relationnelles avec sa jeune fille engendrées par un secret-mensonge... A voir.
Attila de Blois
Attila de Blois

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 865 critiques

3,5
Publiée le 24/07/2015
Comme tous les conflits, la guerre de Bosnie-Herzégovine du début des années 90 a causée à fort traumatisme dans la population que cela soit pour ceux et celles qui l'ont vécu ou pour les générations futures. Misère et chômage, crise d'identité, destruction des familles, choc mental,... C'est tout cela que nous montre la réalisatrice Jasmila Žbanić dans "Sarajevo, mon amour". Autant dire que le film ne respire pas la joie de vivre mais le combat quotidien d'Esma fait chaud au coeur. Un parfum d'authenticité souffle sur ce film et son histoire rendant plus poignantes les scènes les plus sensibles. Malheureusement, quelques longueurs et une réalisation bien trop sobre (pour ne pas dire académique) viennent légèrement ternir le tableau. Un beau film tout de même.
xavierch
xavierch

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 166 critiques

3,0
Publiée le 11/02/2014
Une histoire très triste, sur l'après guerre en Bosnie, où les viols ont été légions. L'histoire est intéressante, mais avant que la mère ne dise à sa fille la vérité, il ne se passe pas grand chose, ce qui fait que le film comporte quelques longueurs. Pas mal quand même.
bidulle3
bidulle3

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 335 critiques

3,5
Publiée le 23/02/2012
Esma vit seule avec sa fille Sara. Croyant que son père fut un héros de la guerre, mais sans vrai réponse de la part de sa mère, la réalité n'en sera que plus brutale ... Jasmila Zbanic réalise un film sur le triste passé de son pays à travers la vie d'une mère élevant sa fille seule. Interpreter superbement part Mirjana Karanovic, touchante et attachante, est confronté à la jeune Luna Mijovic qui tient son rôle de très belle façon, plutôt convaincante en jeune en pleine rebellion à la recherche d'un père. La réalisatrice Serbe nous plonge dans un drame familial sur fond d'après guerre civil, le besoin de reconstruction, de guérir certaines blessure, certaines peine, de retrouvé l'amour et la stabilité. Elle s'attaque aussi au niveau de vie des gens, des différence social et des difficultés journalière a s'en sortir. Simple et efficace, "Sarajevo, mon amour" frappe part son authenticité à la fois dans sa réalisatrice et ses acteurs/actrices. Et malgré quelques longueur part moment, Jasmila Zbanic nous offre un final étourdissant, dans une révélation terrible, triste lors d'une scène assommante.
mollywood
mollywood

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 63 critiques

4,5
Publiée le 19/10/2011
excellent, maitrisé du début à la fin, les scènes finales sont d'une émotion incroyable, les acteurs complétement dans leur personnage, un presque chef d'oeuvre!
Demogorgon
Demogorgon

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 428 critiques

3,0
Publiée le 25/08/2011
Le film est touchant et le contexte difficile, la gamine mignonne tout plein même si on a envie de la baffer bref, plutôt chouette comme film. Après il y a comme un goût de "pas assez". J'sais pas, peut être trop court, trop d'aspects survolés, trop timide, bref je reste sur ma faim quand même...
bardamule
bardamule

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 197 critiques

3,0
Publiée le 05/04/2011
Tout comme "Sara"rime avec "Sarajevo", Zbanic nous emmène dans une quête identitaire qui prend les raccourcis les plus faciles et nous invite sans égards à passer à autre chose : des ongles sales, un flingue, des cheveux rasés... Cela vaut aussi pour les personnages secondaires ici et là qui font office de meubles... En bref, si Luna Mijovic explose l'écran par son talent sauvage, si la modestie de l'ensemble a quelque chose de très touchant et d'intime, "Sarajevo mon amour" utilise les apparats du drame vus x fois et les traite en surface. Un film qui repose sur son duo exceptionnel mais qui manque d'une empreinte, d'une identité.
Chesterfield39
Chesterfield39

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 62 critiques

4,5
Publiée le 24/03/2010
Très bon film. C'est interessant de voir des films autre que Français et Americain, celui ci nous en apprend beaucoup sur l'histoire d'une Europe proche de nous et meurtrie, excellent film, a voir
ariakipelov
ariakipelov

Suivre son activité Lire ses 129 critiques

4,0
Publiée le 23/05/2009
Un très bon film sur ce qui s'est passé à Sarajevo dans les années 90 et sur les conséquences de ces évènements. Il parle très bien des traumatismes d'après guerre que subissent les victimes qu'elles soient dirèctes ou indirèctes. La quête de la vérité est longue et lorsqu'elle éclate, c'est dur à admettre. Il y a une tension dans ce film qui est oppressante et qui ne retombe qu'à la fin. Il y a de bons acteurs. Ce film est simple et n'est pas compliqué.
A.S
A.S

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 857 critiques

4,0
Publiée le 18/05/2009
Dans une Bosnie ravagée par la guerre, où tente de survivre une femme et sa fille dans une capitale détruite par les armes, résonne comme un échos à la fin d'un monde en pleine reconstruction. Dans Sarajevo, mon amour, l'éclatement de la Yougoslavie se sent. Les personnages sont comme des ruines. Les actrices Mirjana Karanovic et Luna Mijovic sont remarquables. Étant tout à fait équivoques, elles se confrontent ou s'allient selon les circonstances. Dans l'analyse psychologique la plus évidente du récit, Esma est une mère dévouée au bonheur de sa fille, portant le nom de Sara. Elle n'hésite pas à lui acheter son poisson préféré pour se priver elle-même et manger quelques morceaux de pains. Le symbole nous semble à première vue simpliste, on en conviendra, mais il reflète avec sincérité un pays d'Europe de l'est qui n'a rien d'un paradis sauvé de la démocratie populaire. Enchaînant les petits boulots, que ce soit de jour ou de nuit, Esma travaille de temps en temps dans une discothèque peu recommandable. Des filles font des streaps teases, l'alcool coule à flot et les marchés illégaux se font en toute discrétion. Comme un certain Métropolis de Fritz Lang, le monde de la nuit est décrit comme monstrueux. La réalisatrice Jasmila Zbanic le peint de cette manière, mais de l'autre côté du rideau. C'est dans la vie intime du personnel de cette boîte de nuit que se créé cette ritournelle de personnages. Pourtant, il n'y a pas de recherche esthétique majeure dans la mise en scène et la caméra semble suivre ses protagonistes comme le ferait un documentaire. La notion de vraisemblance est évidente. Certes, le film n'est pas exempt de défauts, comme la liaison futile et superficielle entre Leon Lucev et la mère de Sara. Mais le secret final que nous dévoile la fin de l'histoire est renversant. On ne peut pas nier et repousser une oeuvre cinématographique qui narre en fiction une réalité encore dérangeante, tout un évitant en virtuose le larmoyant. Un bon film d'auteur.
tscomcom
tscomcom

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

5,0
Publiée le 06/05/2009
un très beau film magnifiquement interprété,je le recommande vivement,ce film mérite toutes les récompenses qu'il à obtenu ,il faut le voir!
gerjer
gerjer

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 494 critiques

2,5
Publiée le 13/02/2009
Une femme bosniaque ékève seule sa fille qui pense que son père est mort en héros .Bien sûr la réalité sera bien différente et le suspense n'existe pas . Les personnages sont bien rendus dans cet après guerre difficile et plein de rancoeur mais le rythme lent et les personnages sans véritable épaisseur font de ce film une demi réussite .
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top