Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
There Will Be Blood
Note moyenne
4,6
27 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Ciné Live
  • Elle
  • La Croix
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Metro
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Positif
  • Première
  • Studio Magazine
  • Télé 7 Jours
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Brazil
  • Cahiers du Cinéma
  • Charlie Hebdo
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Chronic'art.com
  • Les Inrockuptibles

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

27 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Ça va saigner (...). Tout cela dans le seul but de faire vibrer le spectateur deux heures trente-huit durant, en brossant le portrait d'un salaud. C'est le défi relevé haut la main par Paul Thomas Anderson, qui signe là un chef-d'oeuvre.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

C'est dire la puissance de There will be blood, chef-d'oeuvre indiscutable dont on n'a pas fini d'épuiser les beautés.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Ciné Live

par Fabrice Leclerc

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Elle

par Michel Palmiéri

Par la force et l'audace du propos, sublimé par l'extraordinaire maîtrise de la réalisation, amplifié par l'interprétation monstrueuse de Daniel Day-Lewis, There will be blood s'inscrit dans une lignée prestigieuse (...).

La critique complète est disponible sur le site Elle

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

La virtuosité cinématographique de Paul Thomas Anderson atteint des sommets et le travail sur la photo (...) la musique discordante et inquiétante (...) conférent à ce film fabuleux le sceau du chef d'oeuvre.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) film cruel et magnifique (...) A 38 ans, le metteur en scène (...) est le premier de sa génération à produire un de ces grands films qui jalonnent l'histoire du cinéma américain.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

[There will be blood] accomplit le prodige de se situer dans la meilleure tradition du cinéma populaire ambitieux tout en imposant une réelle et profonde modernité.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par La rédaction

Voir la critique sur www.lexpress.fr

L'Humanité

par Jean Roy

(...) un film sensoriel de la plus haute ambition qu'a réalisé Paul Thomas Anderson, tenu sur toute la ligne, et qui se permet les audaces les plus folles, ce des quinze premières minutes sans dialogue jusqu'à la dernière demi-heure qui se fige dans la folie. En un mot, un chef-d'oeuvre.

Libération

par Philippe Azoury

There will be blood s'avance (...) comme l'un des films les plus hypnotisants de la décennie. Et comme un tournant pour toute une génération de cinéastes américains.

La critique complète est disponible sur le site Libération

MCinéma.com

par Aurélien Allin

Austère, esthétiquement brillant et mu par des idées jusqu'au-boutistes. Anderson (...) s'appuie (...) sur une performance folle et hantée de Daniel Day-Lewis. On en ressort fasciné et meurtri, mais conscient d'avoir assisté à un grand film.

Metro

par Jérôme Vermelin

Anderson filme le tout avec une rigueur très “kubrickienne”, entraînant le récit aux frontières du fantastique grâce à la musique inquiétante de Jonny Greenwood. Incontournable.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Ouest France

par La Rédaction

Cette équipée sauvage, intime et lyrique à la fois, offre à Paul Thomas Anderson les éléments d'une fresque impressionnante.

Paris Match

par Christine Haas

La mise en scène s'appuie sur la force brute des images et la puissance évocatrice d'une musique dissonante. Le réalisateur impose un nouveau cinéma qui refuse les formules et s'abat sur nous avec la force des éléments déchaînés.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Yann Tobin

L'intelligence de l'écriture, la fulgurance de la mise en scène, l'énergie de l'interprétation font de la vision de "There will be blood" une expérience unique et galvanisante.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Première

par Stéphanie Lamome

[Paul Thomas Anderson] réalise (...) un chef-d'oeuvre qui a l'ampleur d'un grand classique. L'interprétation méphistophélique de Daniel Day-Lewis (...) est littéralement démente. Paul Dano (...) le talonne dans la démesure.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Magazine

par Thomas Baurez

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Âpre et désenchanté, ce grand film, dont la méditation sur le pétrôle reste d'actualité, fera date. Pour sa mise en scène puissante mais sobre, dénuée d'emphase, pas de souffle, autant que pour la performance de Daniel Day-Lewis.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

Par une savante gestion du temps (...), par (...) une bande-son hantée et (...) un Daniel Day-Lewis proprement terrifiant, Paul Thomas Anderson maintient une tension permanente jusqu'à l'explosion de violence finale (...). Le film révèle alors son vrai visage: celui d'un film d'horreur grinçant (...).

Télérama

par Pierre Murat

"There will be blood" pourrait n'être qu'une épopée de plus sur le pétrole (...) Or Paul Thomas Anderson (...) a brillamment joué le jeu du spectaculaire (l'incendie du forage, par exemple) en privilégiant, à chaque instant, trouble, doute et ambiguïté.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Brazil

par Julien Leimdorfer

L'argent demeurera victorieux. Mais seul et du sang plein les mains. Il y aura du sang, nous avertit Paul Thomas Anderson. Et pas uniquement sur l'écran.

La critique complète est disponible sur le site Brazil

Cahiers du Cinéma

par Eugenio Renzi

(...) son [Paul Thomas Anderson] talent est comme libéré. Il est mis au service d'un film dont le programme respire à pleins poumons l'air d'un espace jamais atteint auparavant.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

Paul Thomas Anderson a atteint le point qu'il visait et vient de produire la critique la plus virulente du mythe de la réussite et du self-made-man américain.

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

C'est un film noir et âpre (...) que signe P.T. Anderson. There will be blood distille une ambiance lourde et accablante, heureusement électrisée par les éclats de folie de Daniel Day-Lewis.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Parisien

par Marie Sauvion

Voilà une oeuvre monumentale, fascinante, d'une richesse rare (...) de celles qui restent gravées dans les mémoires.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Chronic'art.com

par Jean-Philippe Tessé

There will be blood déjoue à tous les niveaux, les attendus de la " grande fresque ". Son audace est là, surtout. Elle est, au fond, a minima. Ne porte sur rien d'immense, est volontiers centripète, plus que centrifuge. C'est l'incontestable originalité de ce film curieux, mais pas renversant.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Une fable extrêmement appuyée, vouée au cabotinage de Daniel Day-Lewis. Attention, faux chef d'oeuvre.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top