Tout est pardonné
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,4 pour 219 notes dont 55 critiques  | 
  • 16 critiques     29%
  • 8 critiques     15%
  • 0 critique     0%
  • 13 critiques     24%
  • 10 critiques     18%
  • 8 critiques     15%

55 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Regbar

3 abonnés | Lire ses 244 critiques |

   4 - Très bien

Un très joli long-métrage sur le thème de la réconciliation, traité avec délicatesse et intelligence, et porté par d’excellentes interprétations, de Paul Blain, et de Constance Rousseau, surtout, dont le jeu sensible et délicat donne toute sa profondeur au propos du film, superbe !

p.chaplot

0 abonné | Lire ses 72 critiques |

   0.5 - Nul

Qu'est-ce que c'est mauvais ! Mal filmé et mal dialogué. Pour le comédien principal, on dirait Jean-Pierre Léaud qui essaie de faire du De Niro, résultat pathétique. Quand à la scène entre Pamela et sa tante à la fin...que dire ...elle est explicative , sans nuance et sans interet, et la comédienne (qui, je crois, jouait si bien la prof de français dans "L'esquive") n'arrive pas à s'en sortir. Mais bon, on ne pouvait pas esperer que la direction d'acteur bonne. Elle est à la hauteur du reste du film: ras de terre.


Multiface

62 abonnés | Lire ses 324 critiques |

   1 - Très mauvais

Victor quitte sa femme et sa fille pour se réfugier auprès d’une femme junkie qui décédera fatalement d'une overdose. Des années plus tard, la petite fille de Victor devenue une jeune fille décide de le revoir pour lui dire qu'elle lui pardonne.A vrai dire, je n’ai pas du tout aimer le principe de l’histoire qui présente plutôt le personnage de la mère plutôt négativement parce que c’est elle qui rompt et ment à sa fille afin de la protéger alors que le père qui est à l’origine de la rupture du couple a le bon rôle même si c’est lui qui se soustrait à ses responsabilités en ne cherchant pas à travailler, en se droguant ou en se réfugiant dans les bras d’une autre. Comme si seul le temps qui passe suffisait à réhabiliter les erreurs du passé car la liberté individuelle serait plus importante que le devoir. Ainsi, le père n’a pas besoin de faire des efforts pour se faire pardonner parce que simplement le temps joue à sa faveur. Le pire est que le film dans la façon qu’il fait présenter le personnage du père, montre difficilement son changement physique et psychologique lorsqu’il retrouve sa fille après 12 années d’absence. Peut être aussi que cette impression est due à la faiblesse de l’interprétation des personnages. En tout les cas, le film lasse très vite et retourne en seconde partie rapidement dans la platitude d’une œuvre sans envergure.

dinamalo

0 abonné | Lire ses 19 critiques |

   1 - Très mauvais

Une toute petite étoile pour ce premier film, pas plus. Un scénario indigent, dont la mélancolie sur le temps qui passe est servie par la mièvrerie des acteurs. Le moins mauvais serait Paul Blain... et encore, dommage pour Papa, qui avait un réel talent !

scorpiou25

0 abonné | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Très beau film, sobre et prenant

RENGER

237 abonnés | Lire ses 5429 critiques |

   4 - Très bien

Entre Vienne et Paris, un couple se sépare. En cause ? Victor, le mari, trop près de la drogue et de l’alcool que de sa femme et de leur fille. 11 ans plus tard, il retrouve sa fille Pamela, celle qu’il a tant aimée. A seulement 26 ans et un curriculum vitae déjà impressionnant (actrice et journaliste pour Les Cahiers du Cinéma), Mia Hansen-Love se lance dans la réalisation où pour son premier film, elle s’intéresse de près à des thèmes tels que la relation de couple, la hantise de l’échec et la détresse. Elle nous dresse le portrait d’un père de famille à l’abandon et qui perd tout ce qu’il aime. Puis on le redécouvre, lorsque sa fille refait surface et où ils doivent tout reprendre à zéro, s’apprivoiser, se découvrir, … . Elle arrive à nous séduire avec son drame passionnel, grâce aux interprètes qui sont tous très convaincants, voir même brillants, où l’on retrouve dans les rôles titres, Paul Blain, Marie-Christine Friedrich et la magnifique Constance Rousseau (débutante et prometteuse).

Le_chapelier_liquide

2 abonnés | Lire ses 88 critiques |

   1 - Très mauvais

j'avais lu que la lumière était superbe... je n'y ai rien trouvé de spécial, au contraire, l'image est particulièrement fadasse. en dehors de ça, ça aurait pu être un joli film, émouvant sans être gnangnan, mais les acteurs n'ont pas l'air de se sentir très concernés par ce qui se passe autour d'eux. déjà que les dialogues étaient mauvais, ils n'avaient pas besoin en plus qu'on les débite sans aucune conviction...

Cinephille

32 abonnés | Lire ses 403 critiques |

   4 - Très bien

Très joli film où des choses graves sont filmées avec beaucoup de douceur. La photo est belle, les acteurs sont beaux. Marie-Christine Friedrich qui joue Annette la mère autrichienne est excellente, juste, sensible sans jamais tomber dans le pathos. Paul Blain et Constance Rousseau sont nettement moins convaincants. Il y a également un problème de découpage et de longueur. La dernière partie parisienne est beaucoup trop longue. Ca ne fonctionne plus très bien à partir de ce moment-là. Si, néanmoins tous les premiers films, voire tous les films, avaient une aussi jolie petite musique le cinéma irait fort bien.

alain-92

45 abonnés | Lire ses 845 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Quel film ! Bouleversant, fin d'une élégance rare. Des acteurs à la hauteur d'un scénario bien ficelé. La mise en scène précise nous plonge dans une atmosphère lourde et loin de tous artifices superficiels.Plus qu'une histoire un grand moment de vie ! Merci.

FritzLangueur

51 abonnés | Lire ses 534 critiques |

   0.5 - Nul

Depuis quelques temps, l’on peut se réjouir de voir émerger autant de premiers films, souvent intéressants, voir captivants. Il y a quand même quelques exceptions notoires dont celui-là fait partie. Mia Hansen Love n’a rien à nous raconter, encore moins à filmer. Cette chronique d’un homme perdu est sans relief… La cause principale en revient à son acteur, Paul Blain, qui possède certes un physique (la même félinité que son père, sans le charisme), mais ne cesse de réciter ou de jouer un texte sur lequel on le sent totalement insensible. Côté technique ça pêche un peu aussi. C’est souvent mal cadré, les raccords lumière sont pour le moins approximatifs, et la plupart du temps, la réalisatrice sans doute en mal de sensation filme autre chose… La rue, un parc, un groupe d’enfants… Et ce n’est malheureusement pas l’arrivée de Constance Rousseau au deux tiers du film qui vient éveiller notre intérêt. Certes elle est lumineuse, mais il est trop tard, le spectateur a déjà déserté non pas par l’ennui provoqué, mais par le vide absolu qui y règne. Mia Hansen Love pour son premier essai nous livre un cinéma de mendigote.

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Tout est pardonné Bande-annonce VF
40 741 vues
Tout est pardonné Extrait vidéo VF
2 549 vues
Tout est pardonné Extrait vidéo (2) VF
1 941 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné