Notez des films
Mon AlloCiné
    JCVD
    note moyenne
    3,2
    3626 notes dont 699 critiques
    répartition des 699 critiques par note
    259 critiques
    210 critiques
    66 critiques
    91 critiques
    44 critiques
    29 critiques
    Votre avis sur JCVD ?

    699 critiques spectateurs

    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 1 699 critiques

    4,0
    Publiée le 7 août 2019
    Excellent film, très construit, en dépit d'une apparence de reportage et habilement mis en scène sur des images à l'esthétisme étudié. Voilà qui confirme le talent d'El Mechri. Mais la bonne surprise est la prestation de JCVD, à côté de celles des confirmés Soualem et Damiens : loin d'être la montagne de muscles qui élucubre entre deux films d'action au budget de plus en plus réduit, à laquelle on l'avait un peu vite réduit, il se montre à nu, sensible et intelligent, pratiquant avec un art consommé l'auto-dérision, servi par ce récit d'une prise d'otages improbable. Espérons que d'autres réalisateurs donneront encore à Van Damme des opportunités de nouvelle carrière !
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juillet 2014
    JCVD c'est le film où on peut enfin voir Van Damme dans un rôle sérieux où il ne fout pas des coups de tatanes à tout va, un film original et bien pensé, y'a rien de bien dingo mais ça fait plaisir de voir Van Damme se moquer un peu de son image de débile, un huis clos bien maîtrisé et bien réalisé, il y'a cependant quelques faux raccords mais bon quel film n'en a pas, la fausse scène vers la fin où il sort de la banque est cogne le méchant et tape dans les mains des flics est assez sympa et plutôt ironique, c'est pour dire que la plupart du temps dans ses films il s'en sort sans aucun problème et d'une manière absolument pas réaliste, niveau casting c'est efficace, la bande son également et voilà quoi, y'a pas 100 000 choses à dire sur ce film, un bon moment en compagnie du Jean Claude national.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 3 257 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2008
    Jean-Claude Vandamme dans un contre-emploi, il fallait y penser.On pouvait craindre une exposition trop marquée du personnage mais il n’en est rien. El Mechri a su entourer JC d’une histoire suffisamment crédible et distrayante pour que la performance de l’acteur soit mise au service d’une ambition autre que l’utilisation malsaine de la réputation d’amuseur du karateka belge. Les second rôles ont été soignés dans lesm ondre détails notamment pour les braqueurs. Nous avons ainsi le droit à une scène d’anthologie où le braqueur fan oblige une JCVD crâmé jusqu’à l’os à faire le point sur sa carrière pour finir par donner le coup de pied dans la cigarette collée au bec d’un autre otage. Le côté « Dog Day Afternoon » wallon est bien sympathique. On ressort du film avec une autre image de JCVD. Cela sera t’il sufisant pour que des producteurs aient envie de lui offrir d’autres rôles que ceux qui l’obligent à lever haut une jambe qu’il n’a plus aussi agile qu’autrefois ? Je n’en suis malheureusement pas sûr.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 1 197 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2015
    Wooow !! Voilà le mot qui me vient à l’esprit. "JCVD", acronyme de Jean-Claude Van Damme, met en avant un comédien à l’étiquette de star de pacotille, notamment connu pour ses aptitudes à distribuer des baffes à tout va. Au moment du tournage, l’acteur belge avait 47 ans, le visage buriné par la fatigue due à la succession des tournages de seconde zone (nous avons droit à plein de références cinématographiques), buriné par les soucis personnels que lui apporte le procès dans lequel il est engagé pour la garde de sa fille. Je ne sais pas trop ce qu’il nous a fait là : la crise de la quarantaine ou de la cinquantaine ? Quelle que soit la quelle, par l’intermédiaire d’un réalisateur fan de l’homme, il expose au monde entier dans la peau d’un anti-héros qu’il est à un tournant de sa vie. Un tournant accompagné de son lot de questions qu’on connait tous dès lors qu’on arrive à l’âge de 40/50 ans. Cela donne un film totalement atypique, qui en aura surpris plus d’un, à commencer par moi. Je considère pourtant que c’est un de ses meilleurs films, voire le meilleur de tous. Pour en avoir beaucoup entendu parler, j’étais plutôt sceptique, surtout connaissant ses monologues délirants aux airs de philosophie très personnelle, si personnelle que seul Van Damme semblait pouvoir la comprendre en dépit de son argumentation. Pour mettre en scène le moment de réflexion qui vise à se demander ce qu’on a fait de sa vie, pourquoi elle a été menée ainsi et POUR quoi, le choix s’est porté sur le cambriolage d’un bureau de poste, avec prise d’otages. Selon moi, l’option choisie est bonne, et la succession d’allers-retours entre le présent et le passé est bien maîtrisée, d’autant plus que nous avons en prime des mêmes scènes filmées sous plusieurs angles. Mais ce n’est pas tout. L’autre vraie bonne idée de ce long métrage est d’avoir opté pour une image aux tons pastels, à la limite de la couleur sépia, une image en prime légèrement floutée, notamment en arrière-plan, comme si la réflexion sur sa vie n’était accessible à personne d’autre que l’intéressé, ou comme pour dire qu’il était dans sa bulle de réflexion et que rien ni personne ne pouvait l’empêcher d’aller au bout de son raisonnement. Alors oui, le concept du film est osé, en mettant une star dans une situation que n’importe qui d’autre peut connaître, mais le résultat est vraiment très bon. Oui très bon, car ce qui ressort de cette œuvre, c’est de la sincérité, de la justesse, et cerise sur le gâteau : Van Damme réussit à nous émouvoir lorsque le scénario prend un virage surprenant et presque dérangeant vers la 65ème minute, révélant alors des qualités an art dramatique insoupçonnées. Mais cette scène-là, mes ami(e)s, constitue indéniablement le moment le plus fort émotionnellement parlant, un moment où l’acteur fait preuve d’humilité en se remettant en question, se révélant ainsi bien moins stupide que ce qu’on a voulu nous faire croire. Alors si vous voulez voir Jean-Claude Van Damme comme vous ne l’avez jamais vu, je ne saurai rien faire d’autre que de vous le conseiller, car il a su prendre tout le monde à contre-pied, comme Robert De Niro l’a fait en son temps avec son rôle de composition dans "L’éveil". "JCVD" est donc un film particulier, c’est vrai. D’ailleurs je pense que soit on aime, soit on n’aime pas et qu’il n’y a pas de place pour le juste milieu. Mais sachez qu’au-delà de l’apparence et de la prestation du héros local, "JCVD" vous offre un vrai mode d’emploi quant à la remise en question.
    Addyct-26
    Addyct-26

    Suivre son activité 175 abonnés Lire ses 756 critiques

    2,5
    Publiée le 7 mars 2010
    Tres beau film , touchant , et marrant Par moment ! Un Film Réaliste , vrai , Bouleversant ! Jai Néanmoins pas trop apprécié ce mélange ACTION/DRAME/COMIQUE .. Jaurais plus vu le film sous le coté dramatique ! Mais Bon Ca reste un Film à voir , tres belle prestation que nous delivre Jean claude Van damme
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 716 critiques

    0,5
    Publiée le 14 juin 2008
    Ce film m'a fait penser à la chanson de Renaud, "Peau Aime", dans lequel il dit sans cesse 'laisse tomber, je démystifie'. Ici, jicévédé veut démystifier (ou plutôt, démythifier, ah ah) sa réputation de déconneur malgré lui, riche en petites phrases pseudo philosophiques totalement tordues. Il veut aussi montrer, croit-il, qu'il est bon acteur. Ben franchement, il aurait pu se retenir. C'est totalement affligeant, hormis la scène du monologue qui, elle, est effectivement grandiose. Ca ne me donne pas l'envie de rajouter une petite étoile non plus...
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    2,5
    Publiée le 9 juillet 2009
    Cette comédie réalisée par Mabrouk el Mechri est plutôt médiocre. Etonnamment Jean-Claude Van Damme joue plutôt bien dans le film. Un scénario assez plat, des dialogues à revoir et le film est parfois un peu ennuyeux. A l’affiche du film on retrouve des acteurs comme Jean-Claude Van Damme, Karim Belkhadra, Jean-François Wolff… Bref c’est un film divertissant mais plutôt moyen, 08 / 20.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 2 667 critiques

    1,0
    Publiée le 8 décembre 2008
    Bon idée de départ, le film nous amène pourtant sur toute la longueur à un ennui des plus complets.Scénario bidon,"prestation" baclée...Un des rares films ou JCVD m'a plus que déçu. Il serait peut être temps qu'il tourne la page ou ne s'attarde pas trop sur l'introspection de sa vie!A éviter pour n e pas perdre le charme de cette acteur autrefois inimitable:!
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 789 critiques

    0,5
    Publiée le 10 juin 2008
    << Van Damme au supermarché, Van Damme à la piscine, Van Damme perd la garde de sa fille, Van Damme aux toilettes, Van Damme braque une banque... Ouai Van Damme braque une banque, c'est bien, ça! >> ; Voilà comment à dû se dérouler la première étape d'écriture de "JCVD" , un film sur Van Damme, avec Van Damme qui parle de lui à la première personne, un film avec un Van Damme réel et fantasmé. Le premier problème qui survient lors du film, c'est que l'on se fout pas mal des problèmes de drogue de M. aware. Le deuxième, c'est qu'on se fiche encore plus qu'il n'ait pas réussi à donner une autre image de lui que l'imbécile belge qui balance des phrases débiles à tout bout de champ. Le troisième, c'est que l'on se contrecarre le doigt dans l'oeil de savoir qu'il s'en veut, que sa vie est pourrie, et qu'il a des galères de thunes. Pourquoi lui? Discours mastodonte sur les états d'âme auxquels invitent la célébrité (et la débilité sûrement aussi), petit clin d'oeil aux médias qui sont partout, signatures pour les fans, et surtout, déclaration de cinq minutes en mode " Pourquoi on s'en fout de moi? " , loghorrées dépressives sur les problèmes de la vie du Van Damme en question. Mais pour les naïfs, Jean-Claude, la star de la Belgique (il ne faut pas s'étonner des clichés que l'on véhicule sur les belges quand l'idole du pays est un bastonneur pleurnichard et idiot!), ouvre grand les portes de son coeur. Il est mignon, il aime ses fans, il nous le fait comprendre, il vit pour nous, et enfin, il est au centre d'un long-métrage où on lui laisse enfin le temps de réfléchir et de dire des choses profondes. Au bout d'un moment, la star va même commencer à s'exprimer sur les inégalités de richesse dans le monde! Vous le saviez vous, franchement, que la répartition des richesses était inégale? Bref, ce "JCVD" est une catastrophe parce qu'en plus d'être d'une laideur totale (éclairages de marrons baveux), en plus d'être interminable et minablement construit, de ne tenir sur rien d'a
    Requiemovies
    Requiemovies

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 1 153 critiques

    2,5
    Publiée le 8 octobre 2008
    Avant de flirter avec Peckinpah, Fuller, Lumet, Leone et autres réalisateurs divers et variés, mon adolescence à été bercée de la filmographie de JCVD.Dès les premières images on sent un respect réciproque du réalisateur comme-ci il avait grandit de la mm manière. El Mechri, déjà surprenant avec Virgil (son premier film) nous offre un fil FRANCAIS, digne d'être dans le top 5 des "french movies" à la fin de cette année.Film de genre, bourré d'idées et de style.La trame narrative (simple) prend un relief de par la réalisation et le casting impeccable. On oscille entre émotions, rires (souvent fin et d'actoring, sans jms se tourner vers la plaisanterie "Van Dammienne" ((lourde par ailleurs à force d'utilisation facile et poussive dans les médias))). On voit enfin le talent de comédien de Jean Claude Van Damme jamais remis en cause pour ma part (oui oui vous avez bien lu, on peut adorer L'Aurore et respecté le travail d'un comédien et sa personne en l'occurence JCVD). Lors d'une scène quasi onirique où Van Damme s'exprime face cam. (belle idée du réal. à ce moment...) l'émotion est présente, touchante et lacrymale. Tous est d'une finesse juste et touchante dans ce film. L'idée de départ permet de créer lors de nombreuses séquences de fortes émotions diverses (de la superbe répartie comique à la réflexion d'un homme sur sa vie). On en ressort ému respectueux du travail d'un homme sur qui tout le monde "se gausse" facilement. Alors, que dit on? on applaudit (comme la salle l'a fait hier soir, rare et surtout justifié pour une fois), on laisse de côté les critiques négatives faciles des soi disant bien pensant (ou mal pensant par le simple fait que tout le monde aime) et on espère que le bouche à oreille fera effet pour mettre en avant un réalisateur respecteux du cinéma,d'une star de son enfance et l'acteur non pas naissant mais vrai. Une seule question à se poser...que sera la suite de la carrière de Monsieur Van Vanrenberg? peu importe on a déjà le film d'une vie.BRAVO
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 093 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juin 2008
    Surprenant, touchant et très original, "JCVD" est l'une des grosses surprises de l'année. Van damme est étonnant et même émouvant, sa scène de confession est un moment très fort du film qui ne tombe pas dans le ridicule. "JCVD" sonne comme un pari très osé, mais au final comme un pari très réussi.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 3 262 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2008
    Un film complètement barré et décalé! Du JCVD excellentissime. Un rôle taillé sur mesure et plein d'auto-dérision. Je le dis et le répète, rire de soi-même est une marque de grande intelligence donc...Quoiqu'on en dise, JCVD est donc une personne intelligence, ça me paraît évident! De toutes manières, il faut de l'intelligence pour arriver où il est arrivé. Je dis bravo et bel hommage du réalisateur.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 3 305 critiques

    3,0
    Publiée le 22 juillet 2010
    Acteur à la filmographie globalement douteuse et sujet à de nombreuses moqueries, Jean Claude Van Damme montre avec "JCVD" un nouveau visage en jouant presque son propre rôle. Perdu dans un braquage, le comédien dévoile des qualités inattendues et fait preuve d'une étonnant sincérité, via certaines séquences (tribunal, discussions professionnelles) sentant clairement le vécu. Mais les second rôles du film ne sont pas reste (François Damiens, Zinédine Soualem, etc), tandis que la réalisation offre quelques perles, avec deux longs plans-séquence ou un montage éclaté dans la première partie. Seulement le film s'essouffle un peu dans la suite, d'autant plus que certaines effets clipesques sont de trop. En somme, de belles idées et incontestablement le meilleur rôle de JCVD, mais toutes les promesses ne sont pas tenues.
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    2,5
    Publiée le 8 septembre 2008
    Même si c'est un bon film, où enfin JCVD montre son talent d'acteur incroyable (quel film !), j'en ressors un peu déçu parce que je m'attendais à beaucoup mieux. Certaines scènes sont incompréhensibles, c'est très mal tourné et ça donne la nausée. Cependant de nombreuses scènes valent le coup, notamment bien sûr le monologue de JCVD "hors film", scène très émouvante et touchante qu'on y verserait une larme. Bref, je ne connaissais pas trop l'acteur, juste les moqueries faites autour de lui, mais c'est un très beau film qui redonne à Jean-Claude Van Damme toute sa dignité et nous permet de le respecter enfin tel qu'il le mérite.
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 1 156 critiques

    4,0
    Publiée le 5 juin 2008
    JCVD est un gros délire kitsch, un peu has been ET belge, tout à la gloire de Van Damne. Je ne sais que peuvent en penser les fans de Van Damne, je n'ai pour ma part, jamais vu un film de lui, mais le second degré de JCVD est jubilatoire. L'acteur a cette capacité à rire de lui-même que n'ont pas toutes les (anciennes) stars.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top