Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Violent
note moyenne
4,0
184 notes dont 41 critiques
15% (6 critiques)
49% (20 critiques)
32% (13 critiques)
5% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Le Violent ?

41 critiques spectateurs

Gérard Delteil
Gérard Delteil

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 409 critiques

3,0
Publiée le 27/11/2013
Un peu déçu par rapport aux critiques dithyrambiques qu'on peut lire de ce film. Certes, Bogard est comme toujours excellent et son personnage d'homme violent incapable de maîtriser ses pulsions est crédible. Mais le scénario est prévisible et comporte pas mal de temps morts. Les personnages secondaires, tel celui de l'imprésario, sosie de Woodie Allen, sont irritants. Certaines scènes et dialogues sont réussis, d'autres fleurent le remplissage. Quant à la satire d'Hollywood, on a fait tellement plus méchant depuis qu'elle présente peu d'intérêt. Ajoutons que l'intrigue policière n'a visiblement pas intéressé le réalisateur qui l'a traité par dessus la jambe. Au final, un film qui oscille entre le noir et le mélo et ne mérite pas, à mon avis, de figurer parmi les grands films de Bogard.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 316 abonnés Lire ses 1 900 critiques

5,0
Publiée le 09/03/2014
Je dois avouer que je ne m'attendais pas à une si grande claque ! A la fois un drame et un film noir, teinté de romantisme, fatalité, enquête policière ou encore analyse de personnages complexe "Le Violent" ou "In A Lonely Place" de Nicholas Ray s'avère une très grande réussite. Le scénario est très bien écrit, nous faisant suivre un scénariste de Hollywood accusé de meurtre mais sa voisine est capable de lui fournir un alibi. Peu à peu une liaison va commencer à naitre en les deux et on va suivre son évolution entre passion, terreur, doute ou encore violence. Les personnages sont bien écrit et notamment celui du scénariste dont l'immense Humphrey Bogart permet d'en ressortir le coté névrotique et autodestructeur et devient même terrifiant lors de certaines scènes. Les dialogues sont tranchants et subtil et la tension et le suspense montent peu à peu avant de nous offrir une excellente fin qui nous prend littéralement aux tripes lors des dix dernières minutes. L'atmosphère est à l'image du sujet du film, triste et sombre et ce côté noir est doté d'une mise en scène virtuose de Nicholas Ray, bénéficiant aussi d'une superbe photographie. Et le film contient parfois de belles touches de poésie et de romantisme. C'est aussi un film subtil et intelligent qui nous montre parfois que l'innocence et la culpabilité ne sont pas délimitées par la simple justice, notamment dans l'intimité des gens. En plus d'un Humphrey Bogart comme souvent immense, les autres rôles sont impeccable et notamment la belle Gloria Grahame. Un chef d'œuvre comme Hollywood n'en produit plus depuis longtemps, un genre de film qui a malheureusement disparu, un très grand film noir, très sombre et qui arrive à être poignant, subtil, violent et fascinant. Du vrai et du grand cinéma.
Espace-Critique.fr
Espace-Critique.fr

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 246 critiques

3,5
Publiée le 29/07/2018
Un drame hollywoodien très classique sur la forme, avec une dose de thriller psychologique sur le thème « mon fiancé est-il un psychopathe ? ». Cet aspect est intéressant mais exploité assez mollement je trouve. Le thème de la violence compulsive apporte un peu d’originalité, je ne crois pas qu’il soit souvent traité au cinéma dans ces années-là. Un bon film, sans plus pour moi.
vinetodelveccio
vinetodelveccio

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 798 critiques

4,5
Publiée le 02/04/2014
Un film électrique, haletant et à la puissance émotionnelle assez incroyable. Nicholas Ray n'a pas son pareil pour mettre en scène des personnages torturés, remplis de haine et en même temps attachants et victimes de leur situation. C'est le cas ici du personnage d'Humphrey Bogart, à la fois complexe, flippant et sacrément touchant. L'écriture du film est donc un vrai délice et ce cinéma totalement consacré à ses personnages est très enthousiasmant. Cette complexité des héros permet une valse des émotions qui se fait avec une fluidité et une soudaineté toute naturelle et assez stupéfiante. Le tout est servi par une mise en scène au cordeau, à la fois nerveuse et élégante, et qui sait faire monter la pression quand le scénario l'exige. A noter enfin la superbe prestation de Gloria Grahame, dont la finesse du jeu est assez remarquable.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 873 abonnés Lire ses 3 695 critiques

4,0
Publiée le 15/08/2011
Je ne connais pas bien Nicholas Ray, j'avais juste vu la Fureur de vivre, qui est loin d'être mon film préféré, mais malgré tout j'en attendais quand même pas mal de ce film avec Bogart. Déjà Bogart, encore une fois est la classe incarnée, la scène d'introduction permet tout de suite de bien cibler ce personnage, violent, borderline… Et c'est jouissif. C'est un très beau film, au final qui est juste excellent et change des habituelles productions du genre, le film n'a pas à rougir de la comparaison avec d'autres grands films noirs. Une photographie splendide, le noir et blanc est vraiment capable de très belles choses lorsqu'on sait bien l'utiliser, des acteurs qui sont justes excellents, et puis une histoire menée d'une main de maître par Ray. On est comme happé par ce personnage d'écrivain has been qui aime la castagne. Il y a une réelle fascination pour le personnage, mais on est pas comme dans certains films genre Scarface (le remake) où il y a une sorte d'idolâtrie du héros super violent, car si au début on le trouve très classe ce personnage, on voit bien vite ce qui se dessine, le personnage est fou, il s'autodétruit. Et pour ça le film est très intéressant. Et puis c'est un divertissement de haute volée, passionnant de bout de bout, et ça confirme encore une fois le talent de Bogart.
Plume231
Plume231

Suivre son activité 543 abonnés Lire ses 4 609 critiques

4,0
Publiée le 08/11/2009
Un meutre particulièrement sordide et un suspect particulièrement violent, déjà ces deux aspects de l'histoire promet un film intéressant mais si en plus le suspect est scénariste à Hollywood, avec donc la promesse de nous montrer la Mecque du cinéma dans ses côtés les moins reluisants, cela devient carrément passionnant. Vous ajoutez à cela le charisme de Humphrey Bogart dans un de ses rôles les plus complexes et la fascinante Gloria Grahame, une des rares actrices à pouvoir tenir la dragée haute à Bogey ainsi que le réalisme désespéré de Nicholas Ray alors on peut considérer «Le Violent» comme une très belle réussite dans la carrière de ses comédiens et de son réalisateur.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 10 112 critiques

4,0
Publiée le 28/06/2013
Oeuvre magistrale qui rèvèle une autre fascination de Nicholas Ray: les impulsions psychologiques susceptibles de provoquer des accès de violence extrême! Rèalisè en 1950, "In a Lonely Place" fait parti des meilleurs longs-mètrages de sa filmographie parce qu'il montre une fois de plus des conflits intèrieurs, mais qui ne s'arrête jamais à la seule analyse psychologique! D'ailleurs les films de Ray prèsentent le plus souvent des ètudes sociologiques admirablement conduites! Chez Ray, le hèros est la plupart du temps un rèvoltè, un violent, une force de la nature doublèe d'un romantique; il recherche plus ou moins inconsciemment la puretè et l'absolu, dans une quête que l'on pourrait qualifier de mystique, sans trop exagèrer! Tel Dixon Steele, scènariste fascinè par l'autodestruction qui s'èprend d'une femme (la superbe Gloria Grahame) qui lui permettra de se disculper d'un meurtre! il fallait tout le talent de l'immense Humphrey Bogart pour faire exister un personnage ècoeurè par l'univers frelatè de Hollywood! C'est en quelque sorte le sinistre revers de la rèserve èmotionnelle de Sam Spade dans "The Maltese Falcon" et de la neutralitè opiniâtre de Rick Blaine dans "Casablanca": imaginez un peu la face obscure de ces qualitès, non pas d'hèroïsme qui attend toujours d'être rèveillè par une femme ou une situation pèrilleuse, mais une rèelle mèchancetè, une rèelle violence! On notera aussi que la musique de George Antheil est d'une remarquable intelligence, parfaitement en accord avec le mouvement du rècit, sa construction, et avec l'unitè plastique de chacune de ses oeuvres! Un très grand cru...
cylon86
cylon86

Suivre son activité 446 abonnés Lire ses 4 391 critiques

4,0
Publiée le 03/12/2012
Humphrey Bogart livre une de ses meilleures performances dans ce film, incarnant Dixon Steele, un scénariste cynique, tantôt adorable, tantôt brutal ce qui conduira la police à le soupçonner de meurtre. Steele est un rejeté d'Hollywood, défendant quelques valeurs mais en proie à des pulsions qu'il ne peut contrôler, encore plus lorsque ses sentiments sont en jeu. "Le Violent", c'est Bogart mais c'est aussi Nicholas Ray qui s'inspire de sa propre expérience pour écrire le film et notamment de la rupture qu'il vit alors avec Gloria Grahame, l'atout charme et douceur du film. Et si l'intrigue manque un peu de rythme, l'exploration de la complexité du personnage de Steele est une pure réussite, le tout agrémentée de la fameuse et superbe réplique : "I was born when she kissed me. I died when she left me. I lived a few weeks while she loved me."
annatar003
annatar003

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 856 critiques

2,0
Publiée le 21/01/2012
Référence dans la filmographie de Bogart, "Le Violent" n'en reste pas moins décevant par l'usage de personnages peu intéressants évoluant dans un scénario plat sans grand rebondissement. Nous offrant une histoire à première vue semblable à un petit Hitchcock, Nicholas Ray se laisse entraîner dans une banale histoire de cœur dont la seule originalité est le caractère plutôt imprévisible de Dix interprété par Humphrey Bogart. Bien heureusement il existe quelques qualités pour tenter de dégager toute la poussière qui recouvre aujourd'hui les bobines de ce classique du cinéma. Outre une mise en scène plus que correcte, "Le Violent" dévoile des courses en voiture impressionnantes en vue de l'époque ainsi qu'un jeu d'acteur de Bogart tout bonnement incroyable. Malheureusement, ces qualités de formes ne peuvent rattraper des faiblesses de fond gargantuesques qui perdent le spectateur dans la fatigue et la souffrance de la conventionnalité.
petithom
petithom

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 473 critiques

2,5
Publiée le 10/07/2008
Humphrey Bogard joue un scénariste d'Hollywood assez bouillant.Les circonstances font qu'on le soupçonne d'un meurtre alors que l'amour s'emmêle.Même si Ray filme très bien son histoire,on a du mal parfois à comprendre le personnage de Bogart qui parait un peu caricatural.
ghyom
ghyom

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 150 critiques

4,5
Publiée le 18/05/2014
Le Violent (In A Lonely place) c’est le portrait d’un homme caractérisé par des accès de colères autodestructeurs. Nicholas Ray nous raconte donc l’histoire d’un scénariste à Hollywood du nom de Dixon Steele (Humphrey Bogart). Celui-ci invite une jeune femme à lui résumer un livre dont il doit faire l’adaptation. Le lendemain, un ancien frère d’arme devenu flic, lui apprend la mort de celle-ci et l’emmène pour interrogatoire. Pour appuyer son histoire, il fait appel à sa nouvelle voisine Laurel (Gloria Grahame). Rapidement une idylle se noue entre eux mais Laurel commence à douter de l'innocence de Dix à cause de son caractère colérique et de l’enquête policière. L’enquête policière n’est donc ici qu’un catalyseur. Nicolas Ray ne s’intéresse pas tant à disposer des indices et à nous expliquer qui, comment et pourquoi qu’à utiliser cet évènement pour troubler notre vision (et celle de Laurel) de Dix. Tantôt tendre, doux et lumineux lorsque le couple est seul au monde dans l’appartement ou dans cette très belle scène du piano-bar, tantôt sombre, dangereux, à la limite de la folie lors de la reconstitution du meurtre ou lorsqu’il est à deux doigts de fracasser le crâne d’un automobiliste. Cette dualité du personnage ne cesse de maintenir la tension du spectateur jusqu’à ces 10 dernières minutes paroxystiques. Cette dualité est renforcé par un gros travail de lumière notamment sur le visage d’un Bogart au sommet de son art.
ElAurens
ElAurens

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 585 critiques

3,5
Publiée le 17/01/2012
Ce film m'a beaucoup plu, j'ai adoré la performance d'Humphrey Bogart, je pense que c'est l'une de ses plus grandes performances à l'écran. Il n'y a qu'à le voir s'énerver pour en être convaincu, si vous aimez cet acteur, ce film est à ne pas manquer. Le scénario est très bien ficelé, la photographie très belle, bref c'est un très bon film qui vaut vraiment le coup d'oeil.
TTNOUGAT
TTNOUGAT

Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 2 459 critiques

5,0
Publiée le 07/09/2017
Il existe des chefs d’œuvres de films pour enfants qui nous ont émerveillé au bon moment, bien choisis par nos parents pour nous les montrer. ‘’Le violent’’ est un chef d’œuvre pour adulte intellectuel, ayant souffert de l’égoïsme qui l’entourait, ayant beaucoup appris et étant en plus cinéphile , tous genres confondus. Dans ces conditions, ce film est exceptionnel, il n’y a pas une minute de projection qui ne porte à l’admiration et à la réflexion. Tout cela grâce à Nicolas Ray qui y a mis toute la philosophie de sa vie et tout son talent. Deux grands comédiens complètent le tableau, ils ont trouvé là leurs plus grands rôles…Bogart est légitimement reconnu mais Gloria Grahame mériterait de l’être davantage, c’est une authentique comédienne cinématographique qui ne met pas son physique au premier plan. Il est impossible d’apprécier complètement ‘’le violent’’ lors de la première vision comme c’est souvent le cas des films parfaits. Inclassable, il peut être considéré comme un thriller, un drame de mœurs, un film policier, un témoignage du milieu cinématographique américain des années 50, un film noir, une étude psychologique, un film passionnel. Heureusement il existe un Blu-ray qui se conservera comme nos plus beaux livres. Rien de mieux que le voir entre amis et d’en parler ensemble après.
Hervé L
Hervé L

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 237 critiques

5,0
Publiée le 30/08/2017
Un film superbe des magnifiques bien dirigés une très belle histoire d'amour une tension amoureuse permanente des dialogues au cordeau et des répliques passées à la posterite un cadrage très bien fait mais une pellicule un peu grise..... qui a peut être mal vieillie?
tomPSGcinema
tomPSGcinema

Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 3 041 critiques

3,5
Publiée le 08/01/2012
Sans crier au chef-d'oeuvre absolu, ce film noir de Nicholas Ray mérite néanmoins clairement le détour. En effet, tout est réunis ici pour passer un excellent moment de cinéma, à savoir une intrigue bien construite, une réalisation très appliquer, une photographie élégante ainsi que des deux comédiens - Humphrey Bogart et Gloria Grahame - qui font preuve de beaucoup de sérieux.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top