Mon Allociné
Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,1 43 notes dont 17 critiques
41% 7 critiques 18% 3 critiques 0% 0 critique 24% 4 critiques 0% 0 critique 18% 3 critiques

17 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
gimliamideselfes

Suivre son activité 731 abonnés Lire ses 3 275 critiques

2,5Moyen • Publiée le 24/03/2015

Très déçu par ce film, sans que ça soit fondamentalement mauvais, mais sur le papier ça sentait quand même bien meilleur ! On a déjà un très beau titre, la promesse de paysages fabuleux dans le désert, d'un côté Mille et une nuits, moi je suis aux anges. Mais en pratique c'est un peu plus compliqué que ça. Il y a du bon et du mauvais là-dedans... En fait déjà le souci le plus préoccupant c'est que lorsque le réalisateur film ça, il y a beau avoir de belles couleurs, des paysages magnifiques, une belle musique, des héros qui sont beaux et charismatiques à leur manière... Il n'y a pas d'invisible. Le film tente de parler quand même un peu de spiritualité, de ce qu'il y a après la mort, de foi qui guide... Mais tout ça c'est un peu vide, il ne se passe rien, à plusieurs reprises j'ai cru qu'il allait enfin se passer quelque chose avec ces histoires, ces personnages, que quelque chose de profondément beau allait surgir, surtout qu'ici on ne s'encombre pas du superflus, on ne tombe pas dans le didactisme, c'est bon, on a compris, on n'en rajoute pas... Mais non.. Quelque part j'ai l'impression que le problème vient de la mise en scène, sans qu'elle soit laide, elle manque de radicalité, de volupté, de légèreté, d'intensité. Lorsqu'on raconte l'histoire du type avec la fille qui chante, mais ça aurait pu durer dix minutes de chant en plan fixe, j'aurai sans doute été mille fois conquis, mettre la séquence in extenso juste parce que c'est beau... Je ne peux pas m'attacher à ces personnages qui finalement ne sont rien (je ne demande pas de la psychologie, juste qu'ils existent et ça c'est le boulot de la mise en scène). Après comme dit le film n'est pas mauvais, c'est juste un problème d'intensité, je trouve ça trop mou, alors on n'est pas obligé de filmer ça comme Pasolini filme ses Mille et Une Nuits, mais au moins Pasolini avait une intensité folle qui faisait exister l'univers... Là l'univers n'existe pas... je n'ai pas senti la chaleur du désert s'estomper sur ma peau avec l'arrivée de la nuit... Sentir le vent... le contact avec les étoffes... Même Timbuktu dans ses parties désertiques, lorsqu'il filmait juste cette famille y arrivait mieux. Bref déçu.

jibril84

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 26 critiques

4,0Très bien • Publiée le 09/02/2015

ce film vaut d'être vu rien que pour ses paysages et sa musique (magnifique), ça me fait penser un peu au film terres et cendres (le vieux plein de sagesse), une petite perle que j'ai découvert récemment

joli B.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

?Nul • Publiée le 15/09/2012

Moi qui aime les soufis et leur philosophie et leurs poèmes ce film est d'un profond ennui, un manque de fond abyssal ...des "sentences " archi connues, que dire de positif ? la musique peut être ?

betty63

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 377 critiques

2,5Moyen • Publiée le 09/07/2012

Mmm... suis déçue... Je m'attendais à beaucoup mieux. J'aime les road movies et j'aime l'orient mais là je n'ai pas trouvé mon compte. Si les histoires s'entrelacent en respectant ainsi la structure des 1001 nuits elles manquent sérieusement de consistance et d'aboutissement. Seules les images et la musique sont au rendez-vous, mais c'est trop peu.

commeaucine

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 258 critiques

?Nul • Publiée le 06/07/2009

Alors là, pour une déception, c'en fut une, et une cuisante ! Je suis toujours assez confiante dès qu'il s'agit de films orientaux qui se présentent sous forme de contes philosophiques, mais ici, philosophique rime fort trop avec soporifique. A part deux ou trois phrases clichés qu'on connait tous et qu'on a un jour croisé dans un roman de Paulo Coelho, ce film distille un ennui et un non-sens qui font honte à son genre. Si un prince qui reste figé pendant des jours à regarder son image dans une flaque avant de partir sur les chemins comme un clochard est une leçon de vie, il va falloir m'expliquer certaines choses qui probablement m'échappent.

anonyme
Un visiteur
4,0Très bien • Publiée le 16/10/2007

Un film qui ne m'a pas laissé indifférent, loin de là. Mais comme il me semble que son propos est que chacun trouve sa voie, j'imagine que c'est en se perdant qu'on la trouve... Car c'est un vrai sac de noeuds dont on a du mal à trouver les bouts de ficelle. C'est à partir du milieu du film que j'ai commencé à entrer dans ce conte aux multiples étages et entrées. J'avoue que je préfère Nacer Khémir comme conteur que comme réalisateur. Mais bon, ce voyage vaut finalement le détour.

Backpacker

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 769 critiques

4,0Très bien • Publiée le 03/09/2007

Rarement le désert et ses innombrables dunes ne sont parus aussi sublimes que dans ce long-métrage. Tout comme ce voyage initiatique chez les Derviches tourneurs dont on ne sait malheureusement pas grand-chose. A ce sujet, on peut reprocher au réalisateur d'avoir choisi de mettre excessivement l'accent sur l'esthétisme et l'onirisme plutôt que de nous faire découvrir cette confrérie soufie. Quoiqu'il en soit, un très bon moment vous attend en compagnie de Bab'Aziz et de sa petite-fille...

veronique.pedrero@free.fr

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 158 critiques

2,5Moyen • Publiée le 14/05/2007

Nacer Khémir n'est pas forcément connu de tous, loin s'en faut, mais ceux et celles qui ont croisé son chemin savent qu'il est conteur et qu'il a publié un certain nombre d'ouvrages où la calligraphie est présente. Nous avions vu il y a fort longtemps (dans les années 80...) son film "Les baliseurs du désert" qui avait ses racines dans l'univers du merveilleux. Là encore, le réalisateur s'appuie tant sur des éléments de culture, sur l'importance du désert, sur la marche de vie; et les chemins se mêlent, comme des fils de récits, de ces récits dits "à tiroirs" tels que le sont ceux des Mille et Une Nuits. Il n'échappe pas à ce qui fait son univers. Au contraire, il le conforte. Si le chemin emprunté par Bab Aziz et sa petite fille est évidemment une quête spirituelle pour le vieillard et un enseignement pour l'enfant, si les plages de silence s'étirent comme le temps sur l'immensité du désert, il manque un brin de consistance à cette fresque pour qu'elle prenne force, réellement. Est-ce dans la construction proposée que la faille se situe? Est-ce dans les personnages qui se réduisent parfois à des images, des sortes d'icônes? Est-ce parce que Nacer Khémir semble brosser le tableau à facettes d'un monde révolu avec une certaine nostalgie? Est-ce une combinaison de ces différents facteurs? Ce qui est sûr, c'est qu'il manque un(des) ingrédient(s) pour nous convaincre pleinement.

persich

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 10/12/2006

Le récit ce de magnifique film est inspiré de la vie d'un Mystique Persan, Ebrahim Adham vivant dans le XIème siècle en Iran. Certes, ce film montre l'incontestable grandeur de la spiritualité de l'Islam qui est largement méconnu de nos jours mais malheureusement Nacer Khemir essai désespéramment de lier cette spiritualité au monde arabe (comme par ex : langue parlée:arabe) tout en court-circuitant l’Iran alors que la langue parlée du film est à 90% Persan et l'histoire se passe et est majoritairement filmée en Iran. Donc petite tentative désespéré de Nacer Khemir qui réduit largement son image à mes yeux avec tout le respect que j'ai pour la grande et riche culture arabe.

Regbar

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 244 critiques

2,5Moyen • Publiée le 24/11/2006

Film pas mauvais. Des références plaisantes sur le soufisme. Mais une histoire qui manque un peu de consistence, d'épaisseur.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse