Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,0 pour 39 notes dont 15 critiques  | 
  • 7 critiques     47%
  • 2 critiques     13%
  • 0 critique     0%
  • 3 critiques     20%
  • 0 critique     0%
  • 3 critiques     20%

15 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
joli B.

0 abonné | Lire sa critique |

   0.5 - Nul

Moi qui aime les soufis et leur philosophie et leurs poèmes ce film est d'un profond ennui, un manque de fond abyssal ...des "sentences " archi connues, que dire de positif ? la musique peut être ?

betty63

5 abonnés | Lire ses 336 critiques |

   2.5 - Moyen

Mmm... suis déçue... Je m'attendais à beaucoup mieux. J'aime les road movies et j'aime l'orient mais là je n'ai pas trouvé mon compte. Si les histoires s'entrelacent en respectant ainsi la structure des 1001 nuits elles manquent sérieusement de consistance et d'aboutissement. Seules les images et la musique sont au rendez-vous, mais c'est trop peu.


commeaucine

1 abonné | Lire ses 258 critiques |

   0.5 - Nul

Alors là, pour une déception, c'en fut une, et une cuisante ! Je suis toujours assez confiante dès qu'il s'agit de films orientaux qui se présentent sous forme de contes philosophiques, mais ici, philosophique rime fort trop avec soporifique. A part deux ou trois phrases clichés qu'on connait tous et qu'on a un jour croisé dans un roman de Paulo Coelho, ce film distille un ennui et un non-sens qui font honte à son genre. Si un prince qui reste figé pendant des jours à regarder son image dans une flaque avant de partir sur les chemins comme un clochard est une leçon de vie, il va falloir m'expliquer certaines choses qui probablement m'échappent.

Ancien utilisateur

   4 - Très bien

Un film qui ne m'a pas laissé indifférent, loin de là. Mais comme il me semble que son propos est que chacun trouve sa voie, j'imagine que c'est en se perdant qu'on la trouve... Car c'est un vrai sac de noeuds dont on a du mal à trouver les bouts de ficelle. C'est à partir du milieu du film que j'ai commencé à entrer dans ce conte aux multiples étages et entrées. J'avoue que je préfère Nacer Khémir comme conteur que comme réalisateur. Mais bon, ce voyage vaut finalement le détour.

Backpacker

15 abonnés | Lire ses 666 critiques |

   4 - Très bien

Rarement le désert et ses innombrables dunes ne sont parus aussi sublimes que dans ce long-métrage. Tout comme ce voyage initiatique chez les Derviches tourneurs dont on ne sait malheureusement pas grand-chose. A ce sujet, on peut reprocher au réalisateur d'avoir choisi de mettre excessivement l'accent sur l'esthétisme et l'onirisme plutôt que de nous faire découvrir cette confrérie soufie. Quoiqu'il en soit, un très bon moment vous attend en compagnie de Bab'Aziz et de sa petite-fille...

veronique.pedrero@free.fr

2 abonnés | Lire ses 158 critiques |

   2.5 - Moyen

Nacer Khémir n'est pas forcément connu de tous, loin s'en faut, mais ceux et celles qui ont croisé son chemin savent qu'il est conteur et qu'il a publié un certain nombre d'ouvrages où la calligraphie est présente. Nous avions vu il y a fort longtemps (dans les années 80...) son film "Les baliseurs du désert" qui avait ses racines dans l'univers du merveilleux. Là encore, le réalisateur s'appuie tant sur des éléments de culture, sur l'importance du désert, sur la marche de vie; et les chemins se mêlent, comme des fils de récits, de ces récits dits "à tiroirs" tels que le sont ceux des Mille et Une Nuits. Il n'échappe pas à ce qui fait son univers. Au contraire, il le conforte. Si le chemin emprunté par Bab Aziz et sa petite fille est évidemment une quête spirituelle pour le vieillard et un enseignement pour l'enfant, si les plages de silence s'étirent comme le temps sur l'immensité du désert, il manque un brin de consistance à cette fresque pour qu'elle prenne force, réellement. Est-ce dans la construction proposée que la faille se situe? Est-ce dans les personnages qui se réduisent parfois à des images, des sortes d'icônes? Est-ce parce que Nacer Khémir semble brosser le tableau à facettes d'un monde révolu avec une certaine nostalgie? Est-ce une combinaison de ces différents facteurs? Ce qui est sûr, c'est qu'il manque un(des) ingrédient(s) pour nous convaincre pleinement.

persich

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Le récit ce de magnifique film est inspiré de la vie d'un Mystique Persan, Ebrahim Adham vivant dans le XIème siècle en Iran. Certes, ce film montre l'incontestable grandeur de la spiritualité de l'Islam qui est largement méconnu de nos jours mais malheureusement Nacer Khemir essai désespéramment de lier cette spiritualité au monde arabe (comme par ex : langue parlée:arabe) tout en court-circuitant l’Iran alors que la langue parlée du film est à 90% Persan et l'histoire se passe et est majoritairement filmée en Iran. Donc petite tentative désespéré de Nacer Khemir qui réduit largement son image à mes yeux avec tout le respect que j'ai pour la grande et riche culture arabe.

Regbar

3 abonnés | Lire ses 244 critiques |

   2.5 - Moyen

Film pas mauvais. Des références plaisantes sur le soufisme. Mais une histoire qui manque un peu de consistence, d'épaisseur.

rimabadu

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

J'ai adoré ce film. Non seulement pour sa très grande beauté (magnifiques nuits américaines sur les dunes, superbes séquences de figuration au flambeau, décors et costumes chatoyants), mais aussi pour son scénario riche d'une spiritualité profonde et à la portée des enfants. Le mieux, c'est que le film vous laisse libre de plonger dans son univers, sans vous forcer la main. Ecoutez simplement les histoires de bab aziz, laissez vous envelopper par la musique originale d'armand amar, suivez le sentier d'ishtar dans le désert, vous sortirez du cinéma apaisé et grandi. Allez le voir, absolument. Et au fait: n'écoutez pas la plupart des critiques qui disent qu'on se perd dans les méandres du scénario. L'histoire est formidable et limpide, c'est juste les critiques qui n'y comprennent rien.

sophie555

0 abonné | Lire sa critique |

   0.5 - Nul

Que vous dire si ce n'est que je n'ai pas du tout aimé ce film....

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme Bande-annonce VO
19 734 vues
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné