Les Evadés
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,5 pour 30 055 notes dont 1 279 critiques  | 
  • 912 critiques     72%
  • 290 critiques     23%
  • 36 critiques     3%
  • 21 critiques     2%
  • 4 critiques     0%
  • 6 critiques     0%

1279 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
O'Rorke Philippe

9 abonnés | Lire ses 3 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Très grand film : Une belle histoire, deux grands acteurs au sommet de leur art et de super seconds rôles; film émouvant, du grand cinéma où on reste pris jusqu'à la fin qui célèbre l'espoir !

THE-CHECKER

16 abonnés | Lire ses 479 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Film d'une beauté incommensurable, les évadés est une ode à l'amitié, d'un humanisme rare et bouleversant, exposant avec maestro les âmes, qu'elles soient vertueuses ou sombres. Un chef d'oeuvre honteusement boudée par la critique et le public lors de sa sortie en salle.


Christophe S.

5 abonnés | Lire ses 5 critiques |

   4.5 - Excellent

Film beau, magique très pro... Je mets 4,5. Si la scène de fin avait été mieux traitée j'aurai mis 5... Film que je conseil à tout le monde! Pleins de scènes mythiques.

Courte

0 abonné | Lire ses 235 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

J'ai découvert ce film il y a peu mais il n'a pas prit une ride.Cette histoire dans l’univers carcéral est touchante et prenante en partie grâce au jeu d' acteurs qui donne une réelle profondeur au personnage.Pas grand chose a reproché a ce film qui est tout simplement un chef d'oeuvre.

Vrakar

7 abonnés | Lire ses 249 critiques |

   4.5 - Excellent

Darabont, avant d'avoir son plus grand succès avec son adaptation de "La Ligne Verte", s'était déjà attaqué cinq ans plus tôt à une nouvelle de Stephen King. Leur point commun : ces deux films sont une approche de l'univers carcéral américain à une certaine époque. Mais point de science-fiction dans "Les Evadés" et le manichéisme est mieux 'dosé'. Une subtilité saute aux yeux dès le départ. Tous les faits sont relatés par une voix off, celle de Ellis Boyd Redding (Morgan Freeman), alias Red. Il narre en permanence la vie en prison de Andy Dufresne (Tim Robbins). Ces deux acteurs réalisent ici une sublime prestation, aussi sobre que poignante. Les seconds rôles sont tout aussi bons. Pour la réalisation, bien que ce ne soit pas le fort de Darabont, il ne s'en sort pas trop mal. Ce qui la met surtout en valeur, outre l'interprétation très juste des acteurs et un peu d'humour, c'est la bande son de Thomas Newman ainsi que ce morceau de musique classique improbable envahissant tout le pénitencier durant quelques minutes. Quand on sait combien il y a peu de bonnes adaptations de romans/nouvelles de Stephen King, il ne surtout pas bouder son plaisir avec celle-ci. Bien que l'on soit loin de l'univers fantastique/horreur familier de l'auteur, "Les Evadés" est peut-être sa meilleure au cinéma qui existe à ce jour.

NiERONiMO

18 abonnés | Lire ses 351 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Des louanges à n’en plus finir, et une présence récurrente au sein des plus fameux tops, voilà de quoi éclipser un échec commercial presque minime pour Les Évadés de Frank Darabont, qui signait là un premier film en tous points mémorable. Pourtant, et comme bien souvent avec ce genre de chef d’œuvre, rien de sensationnel en terme de péripétie, et le long-métrage se fend d’une mise en scène irréprochable mais pas transcendante ; au bout du compte tout est concentré dans le fond, soit une histoire brillamment contée, prenante de bout en long, mais aussi diablement humaine. L’exemple typique du divertissement vous remuant comme il se doit, mais sans extravagance ici, tant l’ensemble se révèle être d’une justesse palpable ; l’excellente séquence d’ouverture donne d’ailleurs le ton, on comprend d’emblée que Les Évadés va nous emmener haut, très haut même, d’un point de vue émotionnel. L’intrigue simpliste mais superbement écrite accroît notre intérêt sans discontinuer, à mesure qu’une légère tension s’instaure pour ne plus nous quitter, et le suspense n’est pas en reste alors que le film parvient à nous faire douter sur sa finalité : dénouement tragique, larmoyant en vue, ou bien une ode délectable à la liberté ? Il y a aussi une magnifique mise en lumière du monde carcéral, fief d’un désespoir ambiant des plus manifestes, fort de ses nombreux travers et de la froideur de l’encadrement ; le duo composé du directeur Warden Norton et du capitaine Hadley est alors des plus marquants, tout en opérant dans des registres bien différents mais tout autant détestables. Néanmoins, ces derniers sont loin d’être formatés tels de classiques antagonistes, bien au contraire, et ce à l’image d’une galerie de protagonistes brillante comme pas deux : il y a assurément l’original Andy Dufresne, figure principale sublime, et l’inévitable Red, dont le capital sympathie semble sans borne. Du très bon en somme, si ce n’est plus, et Les Évadés a la chance de bénéficier d’interprétations magistrales, la paire Tim Robbins / Morgan Freeman en tête de file ; en somme, tout réussi à Frank Darabont, tant son scénario s’avère ni plus ni moins merveilleux, jouissif même. Car si dans sa globalité le film s’apparentait à un récit posé, au rythme peu marqué, notre attention toute entière lui était acquise, pour finalement nous sublimer au fil de son cultissime final, ultime preuve attestant de l’humanité vibrante composant son message premier… l’espoir. Alors, sans oublier de féliciter Thomas Newman pour sa remarquable BO, on peut conclure en disant que Les Évadés mérite sans conteste son extraordinaire renommée ; aussi, bien qu’arborant une forme peu impressionnante au premier abord, ceci masque en réalité une profondeur d’intrigue comme on en voit peu, marque des plus grands chefs d’œuvre. Encore un grand bravo concernant la qualité sans faille des prestations d’acteurs, qui auront donné vie à des protagonistes inoubliables… Un indispensable.

Tony B.

0 abonné | Lire sa critique |

   4.5 - Excellent

Un univers réduit a la vie de prison mais poignant du début à la fin du film.

Shinji99

14 abonnés | Lire ses 625 critiques |

   4.5 - Excellent

L'amitié traité dans le milieu carcéral. Sort définitivement du lot grâce à ce personnage brillant qu'est Andy. On y passe beaucoup de clichés des prisons, mais beaucoup moins qu'à l'accoutumé pour se focaliser sur la construction d'une amitié et ce qu'il en ressort. Poignant jusqu'à la fin.

Chris46

36 abonnés | Lire ses 504 critiques |

   4 - Très bien

" Les évadés " bon film dramatique de Frank darabont . C'est l'histoire de Andy Dufresne ( Tim robins ) un jeune banquier qui est condamner en 1947 a la prison a vie pour le meurtre de sa femme et de son amant alors qu'il clame son innocence . Il est alors enfermer a shawshank le pénitencier le plus sévère de l'état du Maine . Il va alors découvrir la dur vie du milieu carcéral mais également se lier d'amitié avec red ( Morgan Freeman ) un noir désabuser détenu depuis 20 ans ... Franck darabont nous livre avec " les évadés " un très bon film dramatique . L'histoire est prenante et touchante en nous racontant l'histoire de Andy un jeune banquier qui va découvrir la vie en prison suite au meurtre de sa femme et de son amant qu'il nie avoir commis . On suit son quotidien ou il va tenter de ce faire une place au milieux des détenus et tenter de survivre dans cette enfer carcéral qui est une vrai jungle. Le film livre plusieurs messages et parle de plusieurs sujets comme la vie en prison très dur ou les gens ne sont pratiquement plus considérer comme des hommes mais pratiquement comme des animaux . Le film parle également de la réincarcération des détenus qui peut être très dur . Se réinsérer dans une société dont on ne connait plus rien ou on a plus aucun repère est très difficile et certains préfère retourner en prison . Mais aussi des erreurs judiciaires qui peuvent briser la vie d'un homme . Le film est adapter d'une nouvelle de Stephen king . Stephen king qui sort de son univers fantastique pour nous livrer une histoire carcéral réaliste . Le casting est excellent avec Tim robins tout simplement géniale dans le rôle de ce jeune banquier qui va être incarcérer dans un pénitencier pour le meurtre de sa femme et de son amant alors qu'il clame son innocence . Il va tenter de survivre dans ce milieu carcéral très dur et il va se lier d'amitié avec un noir désabuser incarcérer depuis 20 ans incarner a merveille par un Morgan Freeman magistral . Une histoire d'amitié magnifique qui va aider Andy a tenir le coup dans cette enfer carcéral et qui va l'aider a garder l'espoir , espoir de peu être sortir un jour . Un duo magnifique qui fonctionne a merveille et qui est très attachant . Le reste du casting est top avec notament bob gunton excellent dans le rôle d'un directeur de prison impitoyable . Sans oubliez Clancy Brown dans le rôle du capitaine hafley un maton qui est véritable ordure . Le décor carcéral est très réussit et nous immerge totalement dans l'ambiance de cette prison. Un très beau film a la fois dur , touchant , émouvant et parfois drôle . Avec nottament quelques rebondissement surprenant . Petit bémol concernant le titre français vraiment pas terrible qui ne reflète pas vraiment le film en induisant en erreur et qui spoile la fin (Spoiler : le film ne raconte pas l' évasion de prison de plusieurs détenus mais raconte plutôt le quotidien dans une prison du personnage d'andy même si le personnage d'andy s'évade a la fin du film ) . Malgré tout un très bon film dramatique .

Charlie D.

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   4 - Très bien

Rien de bien révolutionnaire dans ce film, mais le récit est rondement mené !

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Les Evadés Bande-annonce VO
65 719 vues
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #20 - 5 courts métrages à déguster
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné