Mon Allociné
48 heures par jour
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News

Plus de photos

Aure Atika - 55
Tout pour être heureux : Photo Aure Atika, Manu Payet Photo Aure Atika, Bruno Wolkowitch, Carole Bouquet, Grégory Fitoussi Avis de mistral : Photo Aure Atika Nesma : Photo Aure Atika Photo Aure Atika, Blake Ritson, Hannes Jaenicke, Peter Firth
Antoine de Caunes - 95
Là-bas... mon pays : Photo Antoine de Caunes, Nozha Khouadra La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy : photo Antoine de Caunes, Jean-Jacques Zilbermann La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy : photo Antoine de Caunes, Jean-Jacques Zilbermann, Taylor Gasman La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy : photo Antoine de Caunes, Jean-Jacques Zilbermann, Mehdi Dehbi, Taylor Gasman La Folle histoire d'amour de Simon Eskenazy : photo Antoine de Caunes, Jean-Jacques Zilbermann, Mehdi Dehbi
Victoria Abril - 118
Photo Alexandra Jiménez, Cristina Castaño, Victoria Abril Photo Laurent Gamelon, Victoria Abril Photo Victoria Abril Photo Annick Blancheteau, Benoît Michel, Jade Pradin, Laurent Gamelon, Lucie Lucas Photo Victoria Abril
Aurore Clément - 31
Je suis un no man's land : photo Aurore Clément, Jackie Berroyer, Thierry Jousse Cortex : Photo André Dussollier, Aurore Clément, Claire Nebout, Nicolas Boukhrief Je suis un no man's land : photo Aurore Clément, Philippe Katerine, Thierry Jousse La Maison des Rocheville : photo Aurore Clément, Souad Amidou Double enquête : photo Aurore Clément, Catherine Demaiffe
Commentaires
  • hubertdelafargue

    Je trouve les critiques un peu dures pour cette sympathique comédie. Moi, habituellement habitué à casser du film français contemporain sur ce forum, j'ai trouvé ce film frais et assez drôle. On peut s'en passer mais les amateurs de comédies sentimentales devraient y trouver leur bonheur.

  • Stoneton

    Très drôle, des bons dialogues, des bons acteurs...
    Cependant, alors que la réalisatrice s'évertue à nous faire comprendre(à juste titre) que l'adultère au masculin n'est pas acceptable. Visiblement au féminin, ca la dérange beaucoup moins.
    C'est dommage parce que la parité homme/femme que le film tente de véhiculer en prend un coup à cause de çà!

Voir les commentaires