Mon AlloCiné
    La Piel que Habito
    Note moyenne
    3,7
    27 titres de presse
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Metro
    • Positif
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Critikat.com
    • Ecran Large
    • Excessif
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Marianne
    • Première
    • Charlie Hebdo
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • L'Express
    • Mad Movies
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Elle
    • Le Point
    • Marianne

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 critiques presse

    Le Parisien

    par Marie Sauvion

    Fascinant de bout en bout, "la Piel que habito" subit surtout, à mi-parcours, un rebondissement renversant. Les fans du réalisateur ne peuvent pas rater ça.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Marc Lalanne

    "La piel que habito" est en cela l'un des films les plus sombres d'Almodóvar, crissant dans les amours morbides qu'il dessine, horrifique dans les codes cinématographiques qu'il emprunte. (...) Assurément, le titre ne ment pas : cette peau est vraiment très habitée.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Metro

    par Jérôme Vermelin

    Le cinéaste multiplie les jeux de piste au fil d'une intrigue baroque, jouissive, effrayante.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Positif

    par Christian Viviani

    Un film à la fois noir et lumineux, gothique et drôle.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Télé 7 Jours

    par Julien Barcilon

    (Pedro Almodovar) retrouve son acteur fétiche, Antonio Banderas (plus de 20 ans après leur dernière collaboration), pour une virée glaçante placée sous le signe de l'effroi.

    La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

    Télérama

    par Louis Guichard

    On cons-tate alors que l'Almodóvar vénéneux d'aujourd'hui et celui, attachant, d'hier ne font qu'un.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    "La Piel que habito" a fait passer des frissons de plaisir dans le dos de tous les festivaliers. [...] Un suspense où horreur et érotisme font bon ménage.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Cahiers du Cinéma

    par Isabelle Zribi

    Tout en reprenant des thèmes chers à Pedro Almodovar, le film se drape dans une peau à la fois austère et audacieuse, qui lui donne une place un peu à part dans la filmographie du cinéaste espagnol.

    Chronic'art.com

    par Yal Sadat

    Ce canevas métamorphique à la Franju (mais surtout, en vérité, à la Cronenberg), traité avec un suspense sans relâche, s'avère le meilleur revirement qu'Almodovar pouvait faire subir à sa passion pour la problématique crossgender.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Critikat.com

    par Nicolas Maille

    Le film est ainsi à prendre comme un jeu, un plaisir ludique de créateur qui sait comment ménager ses effets pour embarquer le spectateur dans une histoire, aussi folle qu'elle soit. A contrario, de par son côté désincarné, il lui manque la portée universelle qui caractérise les plus grands films du réalisateur. Mais durant ces deux heures, Almodóvar aura au moins eu le mérite de montrer la force démiurgique de son cinéma à dépasser les contingences de l'existence et à engendrer ses propres créatures et fantasmes.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Ecran Large

    par Stéphane Argentin

    Avec "La Piel que Habito", Pedro Almodóvar semble donc appliquer l'adage " c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes ". À la découverte de la délicieuse plastique de l'objet final taillé au millimètre, on ne pourra qu'attendre avec impatience la suite des opérations.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Excessif

    par Romain Le Vern

    L'un des meilleurs Almodovar depuis "En Chair et en os". Le résultat, imaginatif et vif, séduit justement pour cette fluidité et, dépourvu de digressions inutiles, se regarde sans une once d'ennui.

    La critique complète est disponible sur le site Excessif

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    La folle complexité de "La Piel que Habito" ne se révèle qu'au terme de deux heures pendant lesquelles, goutte après goutte, le film a distillé son poison délectable.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Libération

    par Mathieu Lindon

    Si le film n'est pas le plus drôle d'Almodóvar (telle n'est pas son ambition), il est cependant habité de bout en bout par l'extravagance particulière qui est une des marques du cinéaste espagnol.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Marianne

    par Arnaud Schwartz

    Une fois de plus, la palme aura échappé au célèbre maître ibère, qui n'en livre pas moins un film puissant et haletant, à la fois luxueux et glaçant.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Première

    par Thomas Agnelli

    Preuve qu'en dépit des apparences, Amodovar ne fait que ressasser ses figures de toujours dans un film somme caméléon, mélodrame de métamorphose entièrement construit sur le fantasme trans-genre.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Charlie Hebdo

    par Jean-Baptiste Thoret

    Almodovar retrouve un juste équilibre entre une forme de classicisme cinéphile et un goût pour les images conceptuelles inspirées de l'art contemporain et de l'extravagance ibérique. Ici, "Les Yeux sans visage" côtoient les sculptures de Louise Bourgeois, sur fond d'une énième (et plutôt réussie) variation du Dr. Frankenstein. Au fond, "La Piel que Habito" est un film d'horreur glacé.

    La critique complète est disponible sur le site Charlie Hebdo

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    On aime le malaise distillé par les relations presque contre-nature entre Antonio Banderas et Elena Anaya. Mais la mise en scène ultra-maîtrisée, presque clinique, bloque toute émotion et garde le spectateur à distance.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    "La Piel que habito", récit d'une vengeance mutuelle entre le démiurge et sa créature, qui finit par se mordre un peu la queue, [penche] du côté de la virtuosité conceptuelle. On y prend néanmoins plaisir, d'autant que le film est une preuve supplémentaire de la correspondance intime qu'entretient le cinéma d'Almodovar avec l'histoire de son pays.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    L'Express

    par Julien Welter

    Certes, le cinéaste entremêle mal les récits, inflige un prologue maladroit et passe un peu à côté du potentiel horrifique de son sujet mais, grâce à une mise en scène raffinée et à une prestation impeccable d'Antonio Banderas, le film se dévore comme un roman de gare déjanté. C'est moins bien que les grandes oeuvres du cinéaste, mais toujours mieux que la plupart des autres films estivaux.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Mad Movies

    par Alexandre Poncet

    Trop sage et convenu en dépit de ces nombreux plans dénudés, optant pour la provocation bourgeoise, le kitsch assumé et un recul émotionnel totalement incompatible avec le sujet, Almodóvar s'empêtre un peu dans les cheminements de sa narration.

    La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

    Paris Match

    par Christine Haas

    Un nouveau film déroutant et loufoque.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Studio Ciné Live

    par Fabrice Leclerc

    Voir le site de Studio Ciné Live

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TéléCinéObs

    par Jean-Philippe Guerand

    Un film impeccable mais sans âme.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Elle

    par Françoise Delbecq

    [Le] trop grand nombre [de flash-back] complique l'intrigue et on s'y perd. Ce thriller macabre et fantastique laisse peur de place à l'émotion, en dépit de clins d'oeil absurdes.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Le Point

    par François-Guillaume Lorrain

    Le cinéaste espagnol signe pour la première fois un thriller où le fantastique se mêle à l'action. Mais, lent, froid, didactique, il nous concocte un interminable flash-back où l'on ne sait jamais s'il penche pour le pastiche ou s'il prend au sérieux le genre.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Marianne

    par Danièle Heymann

    Ici le mariage d'amour entre le tragique si souvent réussi, la fusion si particulière entre le subtil et le trivial, l'exubérance et la mélancolie ne s'accomplissent pas, comme gagnés par la glaciation du coeur vengeur du terrible docteur.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top