Notez des films
Mon AlloCiné
    Mad Max: Fury Road
    Note moyenne
    4,4
    25 titres de presse
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Mad Movies
    • Marianne
    • Metro
    • Positif
    • Première
    • Télérama
    • Charlie Hebdo
    • Closer
    • Critikat.com
    • Gala
    • La Septième Obsession
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Studio Ciné Live
    • TF1 News
    • Libération
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    George Miller a gagné en virtuosité. Trente ans après le dernier "Mad Max", il revisite le mythe, le renouvelle et le métamorphose pour le rendre à la fois familier et totalement neuf. Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre, Mad Max est toujours le roi de la route!

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    aVoir-aLire.com

    par Alexandre Jourdain

    "Mad Max : Fury Road" est bien la claque annoncée. Cette déflagration est telle qu’il pourrait bien s’agir du blockbuster cérébral le plus brillant de la décennie. Un trip postmoderne sous acide.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Sébastien Chauvin

    Il y avait longtemps qu’on n’avait senti une telle nécessité à faire exister un blockbuster en dehors des chemins balisés, un désir aussi ardent d’effacer un mythe pour qu’en naisse un nouveau.

    L'Ecran Fantastique

    par Gilles Penso

    Avec "Mad Max: Fury Road", George Miller aura une fois de plus redéfini de manière irréversible les codes du cinéma d'action. Pour y parvenir, il fallait beaucoup d'audace, une bonne dose de génie et un sacré gain de folie. C'est la marque des plus grands cinéastes.

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    Plus de 35 ans après le premier opus, Mad Max reprend du service, sous la caméra visionnaire et déchaînée de George Miller : attachez vos ceintures !

    Le Point

    par La Rédaction

    Résolument contemporain (et diablement féministe !), ce quatrième épisode pourrait en réalité se suffire à lui seul. Et c'est là tout le génie du maître australien : au lieu de réinventer son oeuvre, inventer du nouveau cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Marc Lalanne

    Le film impressionne par son hyper contemporanéité. Il recycle tous les fétiches de la première trilogie puis les refond dans une forme totalement synchrone avec les codes visuels contemporains.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Eric Libiot

    Film excitant, surprenant, hors norme. (...) Retour d'un cinéaste en pleine forme et la volonté de faire du spectacle intello. (...) Un bras d'honneur aux supermen, un pied de nez aux spidermen, une claque aux batmen. Qu'ils mordent la poussière et que Mad Max leur enfonce la tête jusqu'au trognon. Non mais.

    Mad Movies

    par Fausto Fasulo

    Politique, mystique, tellurique, pyrotechnique, chaotique, lyrique, fantasmatique, etc, etc.

    Marianne

    par Pierre-Edouard Peillon

    Toute l'incroyable réussite du film - car il est magnifique, justement, dans sa fureur - tient dans sa manière d'utiliser ses moyens colossaux pour s'aménager une bauge plutôt qu'une alcôve confortable qui se tiendrait à une distance hygiénique avec le monde.

    Metro

    par Jérôme Vermelin

    Hyper nerveux, visuellement stupéfiant, sans temps mort mais pas dénué d’émotion – et d’humour noir - ce 4e volet est une agréable surprise pour les fans de la première heure. Et devrait sans mal convertir la nouvelle génération.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Positif

    par Pierre Berthomieu

    "Mad Max Fury Road" accomplit donc une révolution copernicienne du modèle en abolissant le règne épique du mâle, tyran vaincu ou éphémère sauveteur. Et aux interrogations du western ou de la contre-culture apocalyptique peut-être devenue mode anesthésiée, ce nouvel épisode offre une expérience ravivée par une oeuvre sensation.

    Première

    par Gaël Golhen

    C’est bien simple : on n’a rien vu d’aussi bandant au cinéma que l’ouverture de "Fury Road" depuis très très longtemps. (...) Miller écrase tout ce que Hollywood a fait depuis des lustres. Et les 6 premières minutes (oui, encore) sont là pour rappeler qui est le king de l’entertainment.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    POUR : Inventif et ludique, le spectacle est un cocktail : du western à "Lawrence d’Arabie", du "Duel" de Spielberg aux héroïnes d’Enki Bilal, dont Charlize Theron a l’apparence. Ce cinéma amoureux de tous les imaginaires a plus de charme et de caractère que bien des blockbusters. C’est un vrai trip halluciné, qui tient la route.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Charlie Hebdo

    par Jean-Baptiste Thoret

    Certes, l'intrigue de "Mad Max" tient sur un demi-ticket de métro (...), mais éblouit par sa mise en scène, sa gestion de l'espace (...) et son retour à des effets old school qui redonnent à cette course-poursuite, ultra inventive, corps et densité.

    Closer

    par La Rédaction

    Dans un monde dévasté, Max (Tom Hardy) survit en solitaire. Mais il croise la route d'une bande de déjantés qui parcourent le désert a bord d'un tank A sa tête, l'impératrice Furiosa (Charlize Theron) qui a fui la Citadelle où règne un dangereux seigneur de guerre. S'ensuit une course poursuite spectaculaire et jubilatoire !

    Critikat.com

    par Adrien Mitterrand

    La noirceur fiévreuse des premiers Mad Max s’est effacée au profit d’une grande chevauchée de reconquête, qui est aussi celle du réalisateur septuagénaire réinvestissant son oeuvre culte avec fracas. Ce grand spectacle rageur et outrancier trace alors de nouvelles voies sur les célèbres étendues désertiques de son univers.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Gala

    par Jean-Christian Hay

    L’at­tente valait la peine: ce Fury Road est étour­dis­sant.

    La critique complète est disponible sur le site Gala

    La Septième Obsession

    par Ghislain Benhessa

    Par la force de son univers visuel, par la fusion qu’il opère entre le son et l’image, Fury Road est l’incarnation du film total, au sens quasi wagnérien du terme.

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    "Mad Max: Fury Road" est fidèle à son titre, un film de pure adrénaline, enragé, furieux, extravagant, frénétique, hyper spectaculaire.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Quel plaisir de retrouver la sensation que procurent de vraies cascades qui résultent de prises de vues réelles et non d’images dématérialisées, générées par ordinateur. Seul bémol : la surenchère d’action tourne parfois à vide dans la première moitié. "Mad Max: Fury Road", c’est de la BD customisée pour le grand écran.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Studio Ciné Live

    par Fabrice Leclerc

    Le duo Hardy-Theron (deux acteurs qui en ont sous la pédale) constitue la trouvaille et le ressort idéal d'un film profondément humain, lancé à toute berzingue vers le néant. Spectaculaire, évidemment. Hallucinant, définitivement.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TF1 News

    par Jonathan Murciano

    George Miller n'a pas déçu pour ce retour survitaminé de la saga post-apocalyptique 30 ans après le dernier opus. Le réalisateur australien a surtout offert à Charlize Theron le rôle le plus marquant de sa carrière.

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Libération

    par Clément Ghys

    "Mad Max : Fury Road" est fait d’allers-retours. Peu importe la direction où le film va, seul compte le vrombissement qu’il fait. Sur ce point, ce quatrième volet est très réussi, proposant sur la route droite et mince de son scénario quelques montées de vitesse assez spectaculaires. Le principal défaut du film tient dans ce manque d’émotion (...).

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Télérama

    par Louis Guichard

    CONTRE : Un film écologiste qui a tout d’un Paris-Dakar en costumes.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top