Mon AlloCiné
Mad Max: Fury Road
note moyenne
4,2
20967 notes dont 1935 critiques
27% (521 critiques)
37% (722 critiques)
14% (277 critiques)
9% (179 critiques)
6% (114 critiques)
6% (122 critiques)
Votre avis sur Mad Max: Fury Road ?

1935 critiques spectateurs

LeFilCine

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 360 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/05/2015

Le quatrième volet de Mad Max arrive sur nos écrans 30 ans après le précédent opus. C'est dire si Fury Road était attendu par les fans du mythique réalisateur australien, George Miller. L'occasion est idéale, par contre, pour les plus jeunes de découvrir l'incroyable univers de Mad Max. Et c'est peu dire que le résultat est à la hauteur, voire plus, des attentes. Le spectacle proposé par Miller est purement ébouriffant. Le rythme est, de bout en bout, assez insensé, nous laissant peu respirer. Les scènes d'action sont anthologiques et semblent durer indéfiniment, c’est assez vertigineux et surtout totalement jouissif. Visuellement, c'est magnifique, le désert namibien servant de cadre au film. Les décors, l'univers artistique, tout est d’une créativité sans limites. La musique rock est omniprésente, notamment grâce à ce guitariste qui joue en permanence pendant les courses-poursuites. Ces dernières paraissent tellement millimétrées, dignes d'un ballet, mélangeant explosions, véhicules rugissants et combats acharnés. Le tout, en avançant, toujours, en permanence ! Tout se déroule en effet le plus souvent sur des véhicules en mouvement. Cela laisse donc peu de place aux dialogues et à l'introspection. Mais entre les lignes, on arrive à capter quelques bribes de pistes scénaristiques où le féminisme tient une grande place au côté des thèmes de la dictature et des ressources naturelles. La star du film n'est finalement pas vraiment Max, joué par l'excellent Tom Hardy, mais plutôt Furiosa, interprétée par Charlize Theron. Elle est à la pointe de la lutte féministe du récit. Max, qui n'a pas su protéger sa fille, se retrouve en elle et s'associe à sa quête de liberté. George Miller signe, avec Mad Max Fury Road un des grands moments ciné de l'année, avec ce film incroyablement rock et punk.

x-worley

Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 327 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/05/2015

Bon bah je l'ai vu.... Et j'dois reconnaître que c'est pas mal, puisque je l'ai presque autant aimé que les deux premiers. Jusqu'à la dernière minute j'ai cru a une daube, mais au bout de quoi, 2 min de film, je me suis dis, mais comment j'ai pu douter a ce point de Miller.... Alors oui, le film est hyper éfficace, on est tout de suite plongé dans ce chaos grâce a la fulgurante scène d'ouverture. Puis arrive le titre, et a partir de la, c'est l'apnée total jusqu'au générique de fin. Aucun moment de répit, c'est le "bourrinage" qui est au service de la virtuosité. Et le show dure deux heures! Donc voila, a ma grande surprise j'ai pris mon pied.

lhomme-grenouille

Suivre son activité 888 abonnés Lire ses 3 003 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/05/2015

WOH ! Mais paye ta leçon au monde entier George Miller ! Voilà : c’est comme ça qu’on fait des vrais grands films d’action ! Pas de bouillasserie numérique ; pas de caméra parkinsonienne ; pas ces intrigues inutilement complexes et bavardes qui finalement ne disent rien ; et surtout pas ce sempiternel ton aseptisé qui vise à ne choquer personne. Là, il y a de la burne, de la sueur, du stupre, du nerf. Jamais un film n’a d’ailleurs aussi bien porté son nom : « Fury Road » ! Mais par tous les dieux, papy Miller s’est absolument déchainé ! Mais quelle inventivité visuelle ! Sans bride ! Quel rythme de dingue ! Ce n’est pas compliqué, avec les deux qualités combinées, on se retrouve avec une idée par plan. A peine on se surprend d’une d’entre elle que déjà deux autres surviennent dans le plan suivant ! Or, là où le vieux bougre est balèze, c’est qu’il tient la cadence jusqu’au bout. Et il n’y a pas à dire : il n’y a rien de miraculeux à cela. Voilà un ancien qui nous rappelle aux bonnes vieilles règles et qui, en plus, sait nous les appliquer avec savoir-faire et audace. Très peu d’effets numériques – et je suis désolé pour ceux qui ne sont pas convaincus – mais ça se sent terriblement. Voilà un film qui a du relief, et pour de l’action, c’est essentiel. Mais surtout, l’ami Miller ne se laisse pas prendre comme les petits jeunots dans le piège du bougisme. La science de Miller, c’est le montage. Ses plans sont carrés, propres, nickels, et son rythme il l’apporte grâce au cut. Et le gars, autant vous dire qu’il a dû en user des centaines de tables de montages pour faire ce film là ! Mais le cut est toujours judicieux, sachant remarquablement passer de phases incroyablement nerveuses à des moments d’apesanteur. Le résultat est là : même si la cadence est élevée, le film respire super bien et la conséquence directe sur moi c’est que ces deux heures se sont transformées en adrénaline pure. Pour moi, ce film, c’est un incroyable choc : c’est le « Duel » de Spielberg qui est venu percuter de plein fouet le « Conan » de John Milius. Des comme ça, il y a longtemps qu’on ne m’en avait pas servi. Alors merci ! Merci et encore !

Loskof

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 688 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/05/2015

Une leçon de cinéma. Quelle claque, mais quelle claque, ça fait un bien fou! Tout a été dit sur ce film car chacun a envie d'apporter ça pierre à l'édifice. Je ne sais pas si c'est parce que les gens en ont marre des grosses sorties toutes plus ignobles les unes que les autres que ce Mad Max attire autant les éloges, mais c'est clair que ça fait un bien fou. TOUT, absolument TOUT fonctionne, de la 1ère à la dernière seconde. Ce film est presque miraculeux, il est sur la ligne rouge tout le long, mais il garde le cap, car Miller se permet tout. Je reprochais aux 2 premiers de ne pas aller au bout du délire. Et là, il a fallu 2 min pour m'apercevoir que j'allais être comblé. L'univers est fabuleux, c'est crasseux, poussiéreux, punk, malsain, glauque, les corps sont abimés, dégénérés, malades, la terre est acide, les hommes adulent le dieu V8 et veulent rejoindre les héros de chrome au Valhalla et il y a un mec avec une guitare qui crache du feu sur le devant d'un camion en jouant du rock!!. Chaque pixel de l'écran recèle un détail qui fait vivre cet univers, c'est fabuleux! Et le génie c'est qu'il n'y a pas besoin d'explication, l"intro dure 30 secondes, après tout fonctionne par l'image. Quand Max fait confiance à Furiosa, il lui donne son flingue, c'est tout, pas de discours, on a compris. Certains reprochent un scénario trop simple, alors qu'il y a des milliards de détails à l'écran, alors que ses héros évoluent. Idem pour le personnage de Max en retrait, ça n'a jamais été un héros et cet aller-retour lui permet simplement d'accéder lui aussi à la rédemption. Le récit est quasi biblique, ça peut choquer ceux habitués aux histoires faussement torturées et ne racontant rien alors que là tout le monde est capable de comprendre le message, le tout sans explication, il n'y a rien à reprocher à ça! D'ailleurs je trouve que le personnage de Max n'a jamais été aussi Mad, il faut le voir dans la première partie du film, c'est un animal, il grogne, frappe, s’énerve en voulant limer sa muselière et son histoire l'amène à chasser ses démons. Et j'en viens à ce qui m'a le plus scotché, la réalisation. C'est une oeuvre d'art, chaque plan est une merveille, se réinvente. Je n'ai pas réussi à compter le nombre des plans iconiques du film. Et ça marche tout simplement car 80% du film est en prise de vue réelle, ce qui donne un relief incroyable, car tu vis ce qui se passe à l'écran. Miller utilise des techniques de montage toutes simples mais qui donnent vie à l'ensemble, utilisant des jump cut, des images accélérées, des ralentis. Tout cela donne une frénésie incroyable à l'ensemble, c'est terriblement nerveux, le tout nourri par une bande originale fabuleuse. Frénétique, burné, viscéral, beau, ce Mad Max regorge d'adjectifs, mérite tous les superlatifs. Du grand, du très grand cinéma.

benoitG80

Suivre son activité 934 abonnés Lire ses 1 285 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 16/05/2015

"Mad Max : Fury Road" de George Miller, 30 ans après l'original, porte certes bien son nom, car c'est bien une furie sans nom et sans fin, qui accompagne la route de Furiosa ! Ouah... ! Quelle folie de tous les instants entre les presque gentils et les vrais méchants tout au long de ce road movie violent et riche en événements, qu'accompagne une musique à la hauteur que j'entends encore ! Pour de l'action, c'en est assurément... ! Maintenant le scénario est moins flamboyant, et même d'une simplicité étonnante... Reste à mon avis ce qui m'a vraiment séduit : Les Images !!! Et là franchement, quelle débauche d'imagination avec tout ce que j'aime au niveau de ces véhicules complètement fous, à la fois grandioses et pourtant bricolés de deux vieilles américaines superposées ou d'une Mercedes grimpée sur des roues énormes sans citer tous les autres engins à deux, quatre ou je ne sais combien de roues, pétaradant avec des moteurs fumant de toutes parts !!! Une touche vintage comme il est bon de voir dans un film de SF, dont les costumes et attributs en tous genres, sont démesurés et incroyables... Tout réside en effet dans ces personnages, sculptés, blanchis, tuyautés, recousus, agrafés et j'en passe ! Maintenant il est presque frustrant de ne pouvoir apprécier les moults petits détails comme notre œil aimerait le faire, car tout va très (beaucoup trop) vite à mon goût et pour cause... Au point de rêver de superbes ralentis à la musique planante et douce, pour souffler de temps à autre et prendre le temps de se régaler de ces décors dans une Australie magnifique, et ceci encore plus profondément et intensément ! Car, pour ma part, dans toute cette précipitation, il fallait même se demander qui était qui, et où il était exactement dans cette poursuite d'enfer ! Pour ce qui est du jeu des acteurs, il me semble qu'à fortiori que ce point est un peu sacrifié pour nos héros que ce soit Tom Hardy ou Charlize Theron, afin de privilégier l'action et encore l'action... Donc un peu trop pour moi assurément, malgré bien des aspects plus que positifs. Au final, un vrai tourbillon qui donne vraiment le tournis, dans un écrin superbe d'inventivité et de réalisme...

Shephard69

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 767 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/05/2015

Ce nouvel opus de la saga "Mad Max" est visuellement impeccable et grandiose avec son univers désertique aux couleurs vives sur les plans diurnes et tout aussi riches et étoffées sur les séquences nocturnes ou pendant la monstrueuse tempête de sable. Les personnages sont traités de façon très intéressante avec une complexité psychologique assez profonde. Une absence quasi totale de scénario puisque le film ne se résume qu'à une longue course poursuite tonitruante mais des scènes d'action dantesques, ne laissant presque aucun répit au spectateur, diablement inventives notamment avec les techniques de combat motorisé. Tom Hardy est plutôt bon dans son interprétation de Max Rockatansky mais l'ensemble me parait moins sauvage, moins dérangeant, plus policé. Une claque visuelle mais un discours un peu creux.

stallonefan62

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 425 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/05/2015

une bombe visuelle , des décors somptueux !!! mad max fury road est purement jouissif, des courses poursuites et cascades à couper le souffle, s'enchainant à toute vitesse !! des voitures qui arrache tout et très inventif !!! charlize theron et tom hardy forme un excellent duo complémentaire !! et puis la BO est énorme

PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 1 315 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 22/11/2015

Quel spectacle les enfants, je ne dis que ça !! Non je ne peux m’arrêter là car il y a tant de choses à dire. Pour ceux qui aurait pu le penser très fort, le bébé de George Miller n’est pas mort et enterré. 30 longues années après les combats à mort dans le dôme du tonnerre, Max Rockatansky refait surface dans la peau de Tom Hardy. Drôle de choix me direz vous. Et bien certes, ce dernier n’a rien de comparable avec un Mel Gibson, mais son jeu brutal fait toute la force du personnage. Un tel retour en force ne peut qu’émoustiller les fans, car on s’attend à tout ; du bon comme du mauvais, mais surtout, dans quel état d’esprit allons-nous retrouver le guerrier de la route ?! Surprise !! A croire que certains vieillissent mieux que d’autres, car avec l’âge, Miller a tendance à lâcher les chiens, comme s’il s’était retenu avec pudeur dans le passé. Ce Fury Road dépasse de loin ce que l’on pouvait imaginer ou même rêver d’un film d’action. Hormis peut être certains Fast & Furious, aucuns films du genre n’arrivent à la cheville de celui là. 4ème volet d’une saga culte, et dont le succès n’est plus à refaire, cette suite tant attendue fait vaguement penser à Mad Max II. En tout cas, même décors, même contexte, à la différence que le lait maternel remplace le carburant. Plus de doute, nous somme bien dans de la science fiction pure et dure. Une sorte de mise au gout du jour donc, avec un tel coup de jeune que même les inconditionnels de blockbusters ne peuvent qu'en être estomaqués. En effet, que c’est il passé dans la tête de George Miller pour passer de Mad Max 3 à Fury Road !!? Disons simplement que red bull donne des ailes et qu’un budget illimité offre certaines possibilités. Et on peut le dire, il s’est bien lâché l’australien. Un orgasme visuel sans précédent, voila le résultat. Une telle qualité photographique et une gestion aussi soignée de scènes plus complexes les unes que les autres est tellement jouissif, car trop rare. Miller est resté un as dans la customisation de bolides tout droit sortis des flammes de l’enfer. Quand une horde motorisée se lance à l’assaut des vastes étendues désertiques, rien ne semble pouvoir la stopper, pas même les bourbiers et les tempêtes de sable. Un terrain de jeu sans limites pour les barbares assoiffés de sang. A travers cette déferlante pyrotechnique de 2 heures sans aucun temps mort, difficile de glisser un scénario qui soit vraiment accrocheur. C’est aussi cela le danger du jusqu'au-boutisme. Mais ici on ne parle pas de too much ou d’action random, juste la dose nécessaire pour s’éclater à donf devant son écran, avec toute l’extase que le 7 ème art peut procurer. Le réalisateur s’est tout de même trop laissé aller sur le scripte à mon sens, car les dialogues sont beaucoup trop en deçà du reste. Max Rockatansky est désormais déshumanisé à l’extrême, tel un fauve sans pitié, ce qui dénature un chouilla l’image qu’on en avait gardé en 85. Mais l’objectif de Miller n’était visiblement pas de jouer dans la guimauve, car toute la violence des trois autres opus réunis n’est même pas suffisante pour combler celui-ci. La plus démentielle course à la mort de tous les temps porte bien son nom, car la furie déployée est inimaginable. Un chef d’œuvre aboutit à bien des égards qui marquera sans doute les esprits en bien plus qu’en mal. A titre exceptionnel: Fury Road, bienvenu dans mon top 10. 5/5

Real C

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 925 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/05/2015

Le paradis terrestre est une chimère et que c'est nous qui devons œuvrer à le réaliser. Tout simplement. Oui, sortir une telle phrase philosophique dans un film qui n'a rien de philosophique est franchement bête dit comme ça...mais on a pas attendu les films d'auteurs pour comprendre ça. Certains blockbusters l'ont déjà fait et ils vont continuer à le faire. Dernièrement, j'ai critiqué Avengers 2 et j'ai conclu que la concurrence sera rude et je ne voyais pas quel film pourrait le supplanter. Fast and Furius 7 déjà on oublie, il n'est pas à la hauteur (ceci dit il est divertissant) et son succès est exagéré. Kingsman, je verrai dès que je l'aurai vu (merci mon cinéma de l'avoir boudé ainsi que Birdman et préféré le largement oubliable 50 nuances de Grey et Maya l'abeille, et encore maintenant c'est la Fée Clochette qui squatte). 3e film, celui-ci. Résultat ! Bah...niveau réalisation il est à la hauteur d'Avengers 2. Mais c'est dans le reste qu'il le surclasse. Mais avant tout on va passer les défauts gênants. Max Rockatansky (joué par Tom Hardy). Ce personnage est bien à un détail près : son coté torturé. Il n'apporte pas grand chose au film à part montrer que c'est un dur à cuire, et il n'est pas très influencé par cet état de fait. Il n'évolue pas plus et reste ce qu'il est Spoiler: Et le fait qu'il garde trop longtemps sa muselière ! ....c'est tout. Ouais. Sinon, le film est une tuerie sans nom. Il est super bien réalisé (en prise de vue réelle !!!), l'Univers post - apocalyptique est vraiment immersif et bien maîtrisé. Les scènes d'actions sont très inventives et donne un monde bordélique assumé à souhait ! Même la séquence d'introduction est bien afin de définir le personnage de Max ! Le tout donne univers désolé vraiment prenant. Et la musique, mon Dieu ! Que demandez de plus ! Génial je l'adore ! Rien que pour la musique ce film vaut le détourSpoiler: En plus il y a des chars avec des guitares et des percussions ! Oui ! Des chars avec des instruments Rock !!!. Les courses poursuites sont vraiment nerveux et incroyablement rythmé. La sensation de bordel qu'on éprouve est justifiée et cohérent dans la narration. On est investis par le sort des membres d'équipage surtout qu'ils vont tous à la poursuite de leur rêve. La caméra est bien placé et donne beaucoup de vue d'ensemble. La photographie est splendide et le monde est bien crade comme il faut. Bref, amateur de monde post apocalyptique, ceci est votre terrain de jeu. Les personnages sont vraiment très manichéens à une exception près. Je ne traiterai pas celui de Max car je l'ai mis en défaut du film. Même si c'est mon perso préféré. Donc on va s’intéresser aux autres. Furiosa (jouée par Charlize Théron...qui rejoint la liste des actrices badass au crâne rasé) est une femme née dans un Eden et qui doit amener son équipage dans ce lieu. Elle est très protectrice et malgré son coté détaché cache une vraie douleur et une force intérieur. Nux (joué par Nicholas Hoult), est passé de personnage oubliable à personnage qui compte très rapidement. C'est un soldat de l'armée de Immortant Joe (un Warboy) qui veut aller au Wallalah en honorant son idole. Il est tellement dans le fanatisme qu'il est pratiquement hilarant dans toutes ces scènes...juste à la 2e partie. Là il s'incruste dans l'équipage et son revirement, même un peu rapide est intéressant.Spoiler: En plus de se sacrifier pour son équipage Les autres membres de l'équipage ne sont certes pas intéressants mais sont importants dans la narration. C'est le cas de Splendid Angharad (joué par Rosie Huntington-Whiteley) qui joue une des femmes d'Immortan Joe et enceinte de son enfant. Elles sont le principal enjeu du film, ou plutôt de la course poursuite. Et ... je n'ai pas grand chose de plus à ajouter (dommage qu'il n'y est pas eu de relations entre Nux et The Dag. Quant aux méchants, nous avons le charismatique Immortan Joe (joué par Hugh Keays-Byrne ) est tellement dans le fun et le super vilain caricatural qu'il est énorme, en plus de faire sens. C'est vrai que dans pas mal de films, on reproche beaucoup de personnages clichés. Sauf que dans certains cas, cela est approprié. Et ici, il a un petit développement dans la mesure où il est beaucoup attaché à sa progéniture. Dans le même temps, il est aussi le guide spirituel de sa cité c'est lui qui y dicte toutes les règles.Spoiler: Sa mort est même symbolique du renouveau dans le film Les autres méchants sont aussi excellents et à fond dans le fun que ce soit Rictus Erectus (joué par Nathan Jones), ancien ami et allié de Nux devenu fidèle lieutenant de Joe et le reste. Ils proposent une menace crédible et de taille pour Max Ce film possède plusieurs sens de lecture malgré le scénario simple (que beaucoup reprochent ; mdr QUAND VONT - ILS COMPRENDRE QU'UN SCÉNARIO COMPLEXE NE FAIT PAS UN BON FILM ???). Il dresse un constat global d'une société qui est revenue à des aspects plus primaires et crus. Bref on a une réflexion sur la survie, le féminisme, la religion, la poursuite d'un rêve, d'un idéal et savoir si on va y adhérer ou non. Le but de chacun d'entre nous est d'avoir un monde meilleur. Ce qui est vrai mais notre but n'est pas de le construire ce monde ? Et ce film le montre parfaitement. D'autant plus que Max n'est pas présenté en sauveur, mais en allié de circonstance. Un allié avec des tripes et du cœur mais un allié quand même. Le sauveur de la société est pour moi bien plus Furiosa qui est plus exploitée dans ce sens. Elle possède bien plus de compassion que Max qui lui se retrouve dans une situation qui n'a pas voulu. Malgré tout, ces 2 personnages sont traités de la même manière et très bien traitée. La scène finale qui voit le devenir de nos 2 héros fait vraiment sens avec les thème du film. Bref, rien n'est vraiment simple dans ce film et beaucoup d'interprétations peuvent être dégagées (en plus d'être un bon divertissement). Bref, ce film est excellent sur quasiment tous les points et il sera difficile de faire mieux. Même si Birdman est le meilleur de 2015 officiellement (il est sorti chez nous en 2015), celui - ci le talonne de très près. La concurrence sera rude pour les suivants et un grand bravo pour Georges Miller le réalisateur de ces oeuvres cultes et de ... Happy Feet et Babe 2 ? Ok , Joss Whedon a fait Buffy après tout !

chrischambers86

Suivre son activité 1038 abonnés Lire ses 9 996 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/05/2015

Le cerveau chargè de souvenirs du spectateur impassible vient de faire un bond de 33 ans en arrière (le cultissime "Mad Max 2"), et le spectateur qui regarde "Mad Max : Fury Road", la quatrième mouture de George Miller, se trouve plongè au coeur d'une course-poursuite hallucinante de 2h, marquant ainsi (et dèjà) une date dans l'histoire du cinèma d'action! Le montage est èpoustouflant, chaque plan dans le dèsert du Namib est une folie, alternant sans faiblir les angles de prise de vues les plus audacieux ; l'ècran fourmille de lumières, d'explosions, et de dètails hyper spectaculaires, et la camèra jamais en repos s'envole dans des circonvolutions impossibles! Jamais a t-on pu voir dans la franchise de « Mad Max » un cinoche aussi jouissif (le guitariste lance-flammes est complètement chtarbè), aussi dèmentiel dans ses dèbordements inimaginables! Acteur physique, Tom Hardy ne nous fait pas oublier Mel Gibson mais se montre largement à la hauteur face à Charlize Theron, sidèrante d'un bout à l'autre en Furiosa, qui en a dans la culotte en parvenant même à èclipser son partenaire! Le bruit et la fureur destructive les habitent! Deux guerriers qui s'entrechoquent dans un immense dèsert dont on ne voit pas le bout et qui sont toujours filmès de la plus grandiose des façons (certains plans sont ètourdissants). Un quatrième volet qui dèmènage et qui montre que George Miller en a encore sous le capot! On songe dès la scène d'ouverture qu'on a bien affaire au même rèalisateur qui nous offrit jadis la trilogie mythique de "Mad Max". Epique, "Mad Max : Fury Road" apporte la preuve ultime qu'avec un thème rebattu, on peut encore faire en 2015 du neuf et ce, en respectant tous les canons du film d'action traditionnel! Chapeau bas! Même la 3D et la furieuse musique du nèerlandais Junkie XL nous règalent avec un maximum de plaisir! Et on a presque envie de se lever à la fin de la projection pour applaudir! Vu le succès remportè au box-office, le filon n'est pas prêt d'être abandonnè...

Mr. Renton

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 95 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 31/05/2015

J'en sort a l'instant. Les mots me manquent pour décrire ce que je viens de voir. Wouah. C'était un film très perturbant. Dès le début on est agressé par les générique (mon petit frère de 11 ans a quitté la salle avant la fin du générique). Les bruits de voitures sont très forts. Des images subliminales apparaissent tout le temps, ca va vite, c'est très violent, punk. C'est exactement ce a quoi on s'attend mais en mieux. Ce film est FOU a tout les sens du terme! Certaines scènes me donnait littéralement mal au yeux tellement c'est fou! J'ai trouvé Tom Hardy plutôt bien et Charlize Theron est très crédible. Mais mon personnage préféré reste Nux alias Nicolas Hoult. Un War-Boy maltraité qui possède encore de l'humanité en lui, je trouve ça génial. Et je l'ai vu en VF/2D.

predawolf

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 125 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/05/2017

30 après son oeuvre originelle George Miller marque la renaissance de son mythique personnage "Max".George Miller n’a cessé de tendre vers la perfection avec sa radicale façon de retranscrire c'est univers complètement décalé .Une véritable claque qui fait un bien fou et qui prouve que le cinéma d'autre fois n'est pas mort ,mais bien là et qu'il est bon! Une course poursuite totalement effrénée bénéficiant d'une mise en scène jouissive ,magistrale et explosif à souhait,tout est beau, et ceux grâce à une réalisation passionner faites par un homme passionner, (ya pas de secret) une pure leçon de cinéma ! Et quand je dit tout est beau,et bien je le confirme que ce soit les superbes costumes,ou bien les magnifiques décors ou tout ces véhicules complètement dingue customisé de la tête au pied . L'ambiance générale du film est complètement dingue,trash et d'une brutalité jouissive.D'ailleurs on peut dire que dans ce film George Miller donne une bonne leçon de Cinéma à tous ces réalisateurs qui ne juge que par les effets spéciaux et qui condamne se genre de film.Attention je ne dit pas que le numérique est mal,mais au jour d'aujourd'hui il en est complètement abuser.Alors que dans ce cas là sa fait un bien fou de voir de vraie cascade,de vraie décor,autre chose que du numérique à donffe .Je précise que toutes les cascades du film ont été réalisées par des cascadeurs et pour le coup sans effet spéciaux et ne cela je dit bravo ! Un véritable investissement du réalisateur et de son équipe que de tourner un film à l'ancienne. Cela apporte des scènes véritablement nerveuse de réalisme et une véritable crédibilité visuelle qui apporte des scènes d'action rarement vue à ce jour. Une imagination du réalisateur totalement déjanté ,brutal, nerveux et par dessus tout rock'n roll.Et le physique de ses personnages n'échappe pas à la règle sur tout les méchants qui ont des tronches complètement dingue, entre le grand vilain du film vraiment moche,ses apôtres complètements tarée et pourtant méga tripent,ses généraux(fils et frère)tous plus moche les uns que les autres et le clou du spectacle est "le Guitariste de hard rock métal aveugle" totalement jubilatoire !Tout ceci structure complètement cet univers dingue et décalé,un vraie monde de fou !Coté action c'est très simple ,sa ne s'arrête pas une seconde du début à la fin grace a un rythme complètement furieux qui nous tiens par les tripes pendant 2 heures .En clair :"ça déchire grave dans tout les sens"! Le scénario n'a rien de psychologique et on s'en fou de sa ! D'ailleurs un scénario minimaliste n'est pas automatiquement nul ,surtout quand il se mes au service du cinéaste et à sa vision globale du film. Et oui Miller nous raconte une histoire simple et pourtant d'une efficacité s'en faille . Max joué par un Tom Hardy au top bénéficie d'un traitement pour le moins assez particulier puisqu'il est mis de coté par le sublime et surprenant jeu d'acteur de Charlize Theron qui incarne Furiosa,pour ma part elle est le personnage phare du film .Mais je pense que ceci est du au fait que Max parle très peu et donc pour le coup monopolise moins l'attention .Attention j'aime beaucoup son personnage et sa façon de jouée Max qui la pour le coup joue plus sur l'expression que sur la narration et en soit c'est une excellente idée ,mais sa n'aurais pas du etre au détriment de le voir ce faire volée la vedette par Theron .Pour moi le seul problème du film vient de là ,car après on aura beau dire ce que l'on veut une fois que Theron rentre en jeu elle envoie du lourd et passe pratiquement plus de temps devant la caméra que Hardy.Mais malgrès le peu de dialogues Tom Hardy parvient à restituer toute la subtilité et la mélancolie de son personnage qui est original, décalé, et dangereux . Pour ma part Tom Hardy reprend très bien le flambeau de Mel Gibson mais il est clair pour ma part qu'il ne le surpasse pas,pour cela il faudra dans le prochain le développer un peu plus et le faire un peu plus parler et surtout ne pas lui voler la vedette .Et l'oscar du meilleur acteur de ce film revient sans conteste à Charlize Theron, qui est absolument méconnaissable dans ce film .En allant voir ce film je ne m'attendais pas à cela,préféré un autre personnage à Max .Faut dire qu'elle est bluffante dans son personnage qui est pour le moins atypique .Son jeu d'actrice est fascinant elle arrivevraiment à devenir un personnage à part ,son jeu n'à d'égale que son surprenant changement physique pour ce role .D'ailleurs j'adore la séquence final quand elle s'élève dans le mont charge et qu'elle regarde Max qui lui aussi la fixe,et là on voit le respect des deux personnages prendre forme et surtout prendre tout son sens . La BO de Tom Holkenborg est juste épique ,j'ai adoré ce thème musical proposé et d'ailleurs mais deux titres préféré sont "Escape" et "Immortan's citadel".Quoique "Spikey Cars" et "Brothers in arms"envoie du très lourd aussi .Ce son endiablée suit parfaitement les actions effréné de Miller . CONCLUSION: Ce film est une oeuvre formidable qui ma fais un bien fou ! J'ai pris un pied total en le regardant .Pour moi Miller doit continuer son oeuvre et faire découvrir plus en profondeur son nouveau Max .Il est vrai que l'univers de Mad Max est des plus trash et morbide et qu'il ne peut pas plaire à tout le monde .Pourtant fort est de constaté que "Fury Road" est une vraie leçon de cinéma et un plaisir jouissif,un pur chef d'oeuvre de déchéance assumé .

Marc T.

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 371 critiques

4,5Excellent
Publiée le 03/06/2015

Voilà un excellent film d'action qui emporte de la première à la dernière minute. Le scénario est soigné, les personnages sont tous bien approfondis, la photo est superbe, et les plans-séquences s'enchaînent avec une impeccable régularité, sans temps mort ni remplissage bâclé. On pourrait juste reprocher - pour chipoter un peu - à certaines scènes d'actions-poursuites d'être un poil trop "fury", surtout lors de la bataille finale où on a à peine le temps de focaliser ses yeux sur une action qu'on passe déjà à la suivante. Si une version longue existe ou est en préparation pour la sortie Blu-ray, je suis dors et déjà preneur tant les 2 heures m'ont paru insuffisantes !

Patrick R.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 19 critiques

0,5Nul
Publiée le 19/05/2015

Toujours la même chose tout le long du film. des camions des voitures des motos qui roulent et qui explosent. pendant 2 heures on en a vite assez. .....

Alexis D.

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 856 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 31/03/2017

Un film d'action dément, jouissif et virtuose qui défonce tout sur son passage. Un blockbuster comme on en a pas vu depuis des lustres, comme on en a jamais vu en fait. Tom Hardy reprend le flambeau et incarne avec beaucoup d'aisance et de naturel Max, qui devient ici un poil schizophrène mais qui reste bien badass ! Néanmoins, notre anti-héros préféré se fait presque voler la vedette par une nouvelle venue, Furiosa, un personnage de première classe interprété par la sublimissime Charlize Theron, crâne rasé et bras en moins pour l'occasion. En effet ce nouveau "Mad Max", tout déchaîné qu’il est, reste un spectacle confortable, et ne parvient jamais à restituer cette sensation d’insécurité si caractéristique à l’univers de la franchise. Les passages mettant en scène les sévices que les barbares infligeaient à leurs victimes marquaient autrefois par leur violence, ouvrant alors la possibilité d’un dérapage gore constamment redouté. Toute obligation de s’arrêter devenait promesse de souffrance pour les personnages (et les spectateurs), les incitant à désirer toujours plus de vitesse, dans une fuite en avant désespérée. Une vraie leçon de cinéma

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top