Mon AlloCiné
L'Echange
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Echange" et de son tournage !

Cannes : un prix spécial pour Eastwood

L'Echange a été présenté en compétition au Festival de Cannes en 2008. Considéré comme un des favoris pour la Palme, le film a finalement été salué via un Prix spécial du 61e Festival décerné à Clint Eastwood pour l'ensemble de sa carrière (le même prix a été remis à Catherine Deneuve, une des interprètes d' Un conte de Noël). Le jury était présidé par Sean Penn, lauréat de l'Oscar du Meilleur acteur en 2003 pour un film d'Eastwood : Mystic River.

Ce qu'a écrit Straczynski

D'abord journaliste (Los Angeles Times, San Diego Magazine, Penthouse...), J. Michael Straczynski s'est fait connaître grâce au petit écran, en travaillant comme scénariste pour des séries telles que La Cinquième dimension, Arabesque ou Jeremiah. En 1993, il crée et assure la production exécutive de Babylon 5, série dont il écrit 91 épisodes (sur 110). Depuis L'Echange (sa premère incursion dans le Septième art), il a travaillé sur le scénario de Ninja Assassin, une production des frères Wachowski.

Une histoire vraie (attention, spoiler !)

Ancien journaliste, J. Michael Straczynski a découvert il y a quelques années l'histoire vraie de Christine Collins, une femme qui, en signalant la disparition de son fils, allait mettre en lumière les agissements plus que douteux d'une police corrompue. Un des contacts de Straczynski l'avait appelé pour lui proposer de consulter les documents relatifs à l'affaire, avant que ceux-ci soient incinérés. "J'en croyais à peine mes yeux : "Ce n'est pas possible, ça n'a pas pu se passer comme ça, il y a sûrement erreur" Cette première lecture suffit à m'accrocher", se souvient le scénariste. C'est en mars 1928 que Christine Collins signale la disparition de son fils Walter. La police annonce bientôt que l'enfant a été retrouvé, mais la mère ne le reconnait pas. Et pour cause : il s'agit d'un jeune fuyard du Midwest, désireux de se rendre à Hollywood pour y rencontrer l'acteur Tom Mix, son idole... Comme le relate le film, Collins, qui tient tête à la police, sera internée durant cinq jours dans un hôpital psychiatrique, sur ordre du capitaine chargé de l'enquête, et assistée dans ses démarches par un pasteur présbytérien, Gustav A. Briegleb. Le meurtre de Walter sera avoué, puis nié, par un tueur pédophile, Gordon Northcott. Christine Collins meurt en 1935, sans savoir ce qui était arrivé à son fils. Mais, note Straczinsky, "son combat a impacté le système légal de l'Etat, il a provqué l'effondrement de la municipalité de L.A. J'ai eu tout simplement envie de rendre hommage à cette femme."

Décors et costumes

Le quartier dans lequel habitait la famille Collins dans les années 20, à l'est de l'actuel Chinatown, ayant disparu, les collaborateurs du cinéaste ont trouvé des décors de banlieue dans d'autres communes de Californie (San Dimas, San Bernardino ou Pasadena). La production eut en revanche la possibilité d'utiliser l'Hôtel de ville de Los Angeles, dont la construction prit fin en 1928. Représenter la mode féminine des années 20 fut un autre important travail de reconstitution. "C'est en endossant le costume de Christine que j'ai commencé à me mettre dans sa peau", reconnaît Angelina Jolie. "Ce style vestimentaire des années 20 est d'une étonnante douceur. Il vous rend vous-même douce et délicate, il vous masque, il vous protège de l'extérieur. Tout cela m'a beaucoup aidée."

Un coeur invincible ?

Avant de lire le scénario, Angelina Jolie a hésité à accepter le rôle, car elle sortait du tournage d'un film éprouvant dans lequel il était déjà question de kidnapping : Un coeur invaincu (elle y incarnait l'épouse de Daniel Pearl, journaliste enlevé et assassiné). "Finalement, c'est l'obstination de Christine, sa ténacité qui m'ont fait changer d'avis. J'aime tout spécialement cette histoire à cause de la manière dont elle dénonce la corruption des hommes de pouvoir", confie la comédienne. Ajoutons que John Malkovich, qui figure aussi au générique de l'Echange, avait lui-même joué, juste avant, dans un film relatant des enlèvement d'enfants : Gardens of the Night de Damian Harris, vu à Berlin et Deauville en 2008.

Les enfants d'abord

Le thème de l'enlèvement d'enfant est récurrent dans l'oeuvre de Clint Eastwood, de Un monde parfait, avec le bandit Kevin Costner et son jeune otage, à Mystic River, dans lequel un enfant (le personnage joué, adulte, par Tim Robbins) est kidnappé sous le regard de ses copains. Ajoutons que dans le film de Don Siegel de 1971, Clint Eastwood-acteur, alias L'Inspecteur Harry affronte un serial killer qui, entre autres méfaits, kidnappe une adolescente.

Retrouvailles

Denis O'Hare, qui prête ses traits au redoutabel Dr Steel, donnait déjà la réplique à Angelina Jolie dans Un coeur invaincu.

Eastwood-Malkovich, de l'autre côté de la ligne

John Malkovich, qui incarne l'influent révérend Briegleb, avait déjà travaillé avec Clint Eastwood... mais c'était devant la caméra de Wolfgang Petersen, à l'occasion de Dans la ligne de mire en 1993.

Echange... de titre ?

Juste avant la présentation du film à Cannes, les journalistes ont appris dans un communiqué que le titre original du film n'était plus The Changeling, mais The Exchange. Interpellés à ce sujet pendant la conférence de presse qui a suivi la projection cannoise, le réalisateur et sa comédienne semblaient assez étonnés de ce changement de titre... Le film est finalement exploité en salles sous son titre d'origine, The Changeling. Le terme changeling (parfois traduit par Changelin) désigne, dans le folklore européen, un petit être maléfique laissé par les fées en échange d'un nouveaux-né enlevé à ses parents...
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Independence Day : Resurgence (2016)
  • Les Chatouilles (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Floride (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Fou d'amour (2015)
  • Capharnaüm (2018)
  • Independence Day (1996)
Back to Top