Dark Shadows
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,5 pour 14 375 notes dont 1 818 critiques  | 
  • 171 critiques     9%
  • 480 critiques     26%
  • 606 critiques     33%
  • 342 critiques     19%
  • 148 critiques     8%
  • 71 critiques     4%

1818 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Maximemaxf

163 abonnés | Lire ses 234 critiques |

   1.5 - Mauvais

Bon… comment aborder "Dark Shadows" sans me montrer grossier ? Au départ, j’espérais vraiment pouvoir défendre "Dark Shadows" qui est sorti il y a un peu plus de 2 ans maintenant, et qui est un autre remake signé Tim Burton après "Alice aux pays des merveilles" d’une vieille série racontant l’histoire de la famille Collins. A sa sortie en salle, je n’ais pas eu l’occasion d’aller le voir malheureusement, mais j’ais vite appris peu après que ce film n’avait pas été tant que ça apprécié et que Burton commençait vraiment à baisser dans l’estime des fans. Il a été diffusé récemment et c’était l’occasion pour moi de voir un des deux derniers films de la filmographie de Tim Burton que je n’ais pas encore vu avant d’aller voir "Big Eyes" en décembre prochain… mais franchement, je pense que ça faisait vraiment un moment depuis "Le Dernier maître de l’air" et "Equilibrium" que j’avais pas eu envie de prendre une brique et de la lancer contre un miroir avant d’hurler de fureur, parce que c’est bien la première fois que je déteste un film de Burton, et encore je suis poli. Commençons comme d’habitude par les acteurs, et sur ce point je n’ais pas grand-chose de mal à dire mais c’est les personnages qu’ils interprètent qui m’ont énormément gonflé. Eva Green était excellente et c’est quasiment la seule avec qui je n’ais pas eu de réel souci ou presque, honnêtement j’ais bien apprécié la folie que dégageait son personnage de sorcière traversant les époques, son machiavélisme et son excentricité. Helena Bonham Carter jouait un personnage plus secondaire pour une fois et elle était toujours impeccable, mais son personnage n’est pas spécialement aimable. En revanche, pour ce qui est de Johnny Depp, il a beau avoir un très bon jeu, son personnage est facilement entré dans mon top 10 des personnages de films et séries les plus insupportables qui soit avec Bella de Twilight et Dolores Ombrage de la saga Harry Potter car il est la cause d’énormément de problème à ce film, mais je vais très vite en reparler. Michelle Pfeiffer était convaincante pour le peu qu’on l’ait vu sans être formidable, et c’est sympa de voir Chlöe Grace Moretz dans ses quelques apparitions mais voilà elle est oubliable ici. Bella Heathcote était correct mais son personnage aussi a des problèmes avec l’intrigue, Jackie Earle Haley et Jonny Lee Miller font ce qu’ils ont à faire, mais voilà tout le problème réside dans plusieurs personnages et dans l’intrigue qui est un énorme foutoir, quant à Alice Cooper... j’en reparlerais. Pour ce qui est de la réalisation, j’avais un peu d’espoir au début du film en espérant que Burton apporte un peu de nouveauté à sa réalisation, on avait le droit à des plans en train et à plus de couleur que la plupart de ses films principalement sombre et grisâtre, ainsi qu’un décor naturel et des plans sur la campagne, sur une musique d’époque au lieu de la composition de Danny Elfman. Au final, que ce soit la réalisation ou la photographie, ça ne s’éloigne pas tellement de sa mise en scène habituel et ça reste bon, mais il ne prend pas de risque ici Spoiler : et le combat final est franchement plat et peu passionnant, alors qu’un univers de vampire, de loup-garou et de sorcellerie aurait pu donner bien plus sur ce point là. Et niveau musique, c’est franchement pas le meilleur travail de Danny Elfman, c’est même totalement oubliable et ça se contente juste d’accompagner correctement le film mais je n’ais retenu aucune musique après la fin du film à l’exception de la chanson d’époque qui était passé dans le générique d’ouverture, même dans "Alice au pays des merveilles" qui est mal aimé sa musique est bonne et laisse quelques mélodies en tête, mais là rien du tout, en somme la déception est grosse. Mais ce qui m’a le plus énervé dans tout ce joli petit univers maladroit et peu motivé c’est le scénario, les éléments scénaristiques inutiles et le caractère de certains personnages qui auraient vraiment mérité un double uppercut dans la tronche, en particulier ce gros pervers mal léché et dégradant de Barnabas Collins. A la base, le but du personnage est de rendre à sa famille son honneur et sa réputation d’antan, Spoiler : seulement premièrement son but principal fini par être totalement délaissé et deuxièmement… comment voulez vous que j’apprécie un connard pareil qui ne fait que faire crac-crac à tout va, parler de hanche sexy de gauche à droite et ose prétendre être amoureux de Josette… alors qu'il baise la femme qui lui a détruit sa vie il y a 196... non mais tu te fous de nous Burton ???!!! J’en fais surement trop, mais en voyant ça je n’ais pas du tout reconnu le cinéma du réalisateur, lui qui a réussi à réaliser des histoires pleines de beauté, de drame, de poésie et même ajouter son humour avec "Big Fish", "Sweeney Todd", "Sleepy Hollow" ou encore "Edward aux mains d’argent", a vraiment laissé son côté pervers prendre le dessus dans ce film et ça ne lui va pas du tout, Spoiler : entre un gamin de même pas 10 ans qui parle de sa grande sœur allumeuse en train de se peloter, Barnabas qui draguait déjà avec pas mal de damoiselles à son époque, le père de David délaissant son fils pour se taper d’autres nanas alors que sa femme est morte assez récemment, ou encore le docteur Hoffman qui astiquent les burnes de Barnabas, le décalage entre le style habituel de Burton est beaucoup trop large et brutal pour que ça passe. Peut être que ça amuse la galerie chez certains, mais pour moi ce n’est pas acceptable, pour moi un film qui tourne autour du sexe continuellement ce n’est pas du Burton et je ne veux pas voir ça dans ses films, un point c’est tout. Après pour ce qui est de l’humour il y a bien quelques gags qui fonctionnent Spoiler : comme la réunion de Barnabas avec le groupe hippies, mais ça ne suffit pas. Et puisque je suis bien parti pour exprimer tout mon mépris pour Dark Shadows, autant en profiter pour parler des débilités dans l’histoire qui m’ont énormément agacé : Spoiler : au début du film, Barnabas rattrape Josette mais s’arrête à trois mètres alors que cette dernière est possédée et sur le point de se jeter contre sa volonté du bord de la falaise ? En sachant qu’elle est victime de sorcellerie, pourquoi il ne la retient tout simplement pas avec ses bras ? Si c’était pour faire théâtral autant la faire tomber avant qu’il ne la rattraper, là c’est tellement forcé et grotesque que ça devient cliché. Pour continuer sur Josette/Victoria (jouée par la même actrice), on apprend qu’elle est capable de voir des spectres depuis son enfance, mais dans ce cas pourquoi le fantôme qui le suit depuis sa ville natal porte un drap sur lui si c’est pour faire peur alors que c’est déjà un spectre ? Tant qu’à poursuivre sur Victoria, pourquoi fuit-elle Barnabas en apprenant que c’est un vampire alors qu’elle voit des fantômes, il ne lui a pas menti sur sa nature, il ne lui a juste pas dit et ça en fait une vraie pétasse elle aussi par la même occasion. Revenons un peu sur Barnabas et son objectif de faire revivre le commerce de pêche de la famille Collins, à quel moment se bat-il vraiment pour atteindre ce but ? Il ne fait que tricher en continue en utilisant son pouvoir d’envoûtement, à part à la fin quand toute la ville veut l’arrêter pour meurtre (ce qui n’est pas faux) ou il utilise son pouvoir pour protéger la famille, il ne se bat jamais pour ramener l’honneur sur sa famille, ses actes font fuir le père de David, ils ont fait sauter l’usine de poisson des Collins et brûler le manoir entier et on veut nous montrer Elizabeth et ses enfants comme une famille unie tandis que Barnabas transforme Victoria en vampire et la maudit par la même occasion alors qu’il prétend que sa malédiction est levé… non… juste NON ! On ne peut pas finir sur un Happy Ending comme ça, c’est du grand n’importe quoi, à part Angélique Bouchard qui a été tuée rien n’a été amélioré… et puis d’ailleurs comment se fait-il que le sort que cette dernière a lancé à Victoria ne se soit pas arrêté lorsqu’elle a lâché son dernier souffle ? Et puis en passant, je sais que je ne chipote pas tellement sur ce point d’habitude mais, Spoiler : la mort d’Angélique est vraiment pathétique soi-dit en passant, un fantôme qui hurle et l’envoi valser contre un lustre qui s’écroule ensuite à terre c’est mou du genou et sans aucune classe ou originalité, même Le joker de "Batman" et le juge Turpin dans "Sweeney Todd" avaient eu une fin plus marquante et travaillé que ça. Pour conclure sur la partie des idioties scénaristiques, ce film ne sait pas du tout quel aspect adopter, est-ce qu’on se concentre sur la revanche de Barnabas sur Angélique ? Sur son histoire d’amour avec le sosie parfait de sa bien-aimée d’il y a deux siècles ou sur son but de ramener l’honneur sur sa famille ? A croire que les scénaristes ne savaient pas du tout sur quoi se concentrer, et pour la série que le film adapte je sais qu’il faisait plusieurs centaines d’épisodes et a été populaire aux Etats-Unis, mais là j’ais simplement vu un gros bazar confus, mal appliqué et sans aucune justesse qui ne savait jamais ou aller. Puisqu’on a parlé des incohérences et des stupidités du scénario, autant dire que malgré tout, ce film propose plein d’idée mais n’en fait absolument rien, et on se retrouve aussi avec quelques passages un peu bizarre : Alice Cooper est une star du Hard rock qui a quand même chanté une sympathique chanson sur Frankenstein, ça aurait été bien de lui donner un rôle plus important ou intéressant dans ce film comme une créature surnaturel qui domine sa race, mais au lieu de ça on le fait jouer deux chansons ou il est carrément tertiaire, une grosse frustration à rajouter au reste. Parmi les autres idées, Spoiler : on découvre à la fin du film que Carolyn est un loup-garou et s’attaque à Angélique lors du combat final, Burton en fera-t-il quelque chose d’intéressant qui va influer sur l’intrigue ? Ben non, on la voit juste faire quelques griffures à la sorcière et basta, on en parle plus. Du côté des éléments un peu bizarre et mal exploité, Spoiler : on voit Angélique à un moment proposer un verre de sang à Barnabas, on s’attend bien sur à ce qu’il y ait un filtre d’amour ou un poisson quelconque dans ce verre, mais non Barnabas le boit et rien du tout. Ou alors, lors du réveil de Victoria en vampire, elle prononce Josette sans aucune raison… pourquoi ? Pas besoin de faire le rapprochement entre elle et son ancêtre, on avait compris qu’elle était le sosie ou peut être même la descendante de Josette. Et je ne vais pas aller plus loin, ce film m’a déjà énormément frustré et il ne mérite pas que je m’attarde davantage, peut être qu’il y a plus de bon à en dire mais personnellement je ne le vois pas. En clair, la déception est énorme, et je doute être le seul à avoir détesté ce film. J’ais entendu dire que Depp rêvait d’incarner Barnabas au cinéma, tant mieux pour lui mais le personnage est tellement insupportable que j’aurais été heureux de le voir crever et de voir un autre acteur dans le rôle. Les acteurs sont bons et font bien leur travail, mais les personnages sont plus ou moins problématique, l’histoire ne trouve jamais un juste milieu et ne sait pas quoi raconter, la réalisation avait quelques nouveautés au départ mais reste finalement semblable à la formule habituel de Burton, et j’en viens même à me demander si il ne réalisait pas un film de commande pour Warner tellement ce film est loin de ce qu’il fait d’habitude, c’est très mauvais et encore je suis indulgent avec la note que je lui attribue. Heureusement qu’il y a eu le sympathique remake de "Frankenweenie" ensuite parce que sinon, j’aurais vraiment peur pour son avenir et pour son prochain film mais bon, maintenant qu’il a décidé de travailler avec d’autres acteurs que Depp et Carter pour sa biographie sur le couple Keane, je suis confiant.

johncaffee

13 abonnés | Lire ses 48 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Une vraie réussite. Ça commence à être une habitude chez Tim Burton. Je m'attendais à autre chose en regardant ce film. J'imaginais une version comique de Dracula et en fait, pas du tout. On a droit à un casting fort sympathique où chacun joue son rôle à merveille, de la tôlière (Michelle Pfeiffer) jusqu'à la petite nouvelle (Chloë Moretz). Comme à son habitude, Johnny Depp nous offre sa prestation à la fois charismatique et humoristique, deux types de rôle que peu réussissent à additionner. Mention spéciale à Jackie Earle Haley dont chaque présence me réjouie depuis que je l'ai découvert dans Watchmen sous les traits de Rorschach. Si vous ne l'avez pas encore vu, n'attendez pas une minute de plus.


Oyashiro-Sama

0 abonné | Lire ses 117 critiques |

   3 - Pas mal

Je l'ai vu à la télé dimanche. Le début m'a emballé, les dialogues sont plaisants, l'ambiance et l'atmosphère bien ressentie. La 2ème moitié du film est moins bien mais reste tout à fait correct et de qualité. Je ne savais pas à quoi m'attendre de ce film, globalement j'ai bien aimé. ça se regarde très bien. 3/5

Florian Malnoe

14 abonnés | Lire ses 348 critiques |

   3.5 - Bien

C'est vrai que l'on dirait un croisement entre la famille Adams et Dracula, et ce n'est pas fait pour me déplaire. Esthétiquement beau, mise en scène et dialogues décalées et drôles (Johnny Depp est infiniment plus drôle ici en vampire que dans la peau d'un certain pirate), l'amour-haine entre lui et Eva Green fonctionne à merveille. On regrettera par contre un scénario un peu faiblard ; même si je ne sais pas si nous avons vraiment besoin d'en demander plus à ce niveau vu le genre.

Tupois Blagueur

36 abonnés | Lire ses 1000 critiques |

   3 - Pas mal

Dernier film de film de Tim Burton sorti (avant Big Eye, prévu pour décembre 2014), "Dark Shadows" se situe dans la lignée de "Alice au Pays des Merveilles", sorti en 2010, en ce que l'action et l'humour facile commence à primer sur ce qui a fait son succès jusqu'à présent, à savoir une ambiance et un climat gothique, ainsi qu'une histoire complexe et bien écrite. En fait "Dark Shadows" est un concentré du savoir-faire burtonien acquis au cours de ces deux dernières décennies, mais malheureusement on sent que ce savoir-faire commence à tourner en rond ; à force d'appliquer les mêmes recettes, la mayonnaise prend de moins en moins, et l'inventivité des premiers films s'estompe au profit de l'appât du gain et de la facilité. Pour moi "Dark Shadows" est le point de rupture de ligne directrice, et j'espère sincèrement qu'il inversera la tendance pour ses prochains films, car sinon cela pourrait signifier le déclin d'un rares trublions du cinéma américain. Divertissant mais inquiétant pour la suite de la carrière de Burton.

DeruskiVLC

1 abonné | Lire ses 328 critiques |

   3 - Pas mal

Tim Burton reprend un feuilleton des années 60 pour mettre son univers dans une comédie. Et la première chose à dire, c'est que "Dark Shadows" est drôle. Certes, certains gags tombent à l'eau mais la plupart fonctionnent. On passe un bon moment à suivre ce drôle de personnage, mais le problème est que le film ne va pas plus loin. En effet, le scénario n'est pas très intéressant, en plus la fin devient du grand n'importe quoi. Les acteurs surjouent à l'extrême, surtout Pfeiffer et Green, mais cela est surement voulu. Cependant, la réalisation a de beaux mouvements de caméra, et la photographie de Bruno Delbonnel colle parfaitement à l'univers de Burton. Bref, sympa à voir pais très vite oublier.

double_rainbow

0 abonné | Lire ses 22 critiques |

   3 - Pas mal

Mix entre la famille Adams, Entretiens avec un vampire et les Visiteurs, cet opus de Tim Burton surprend par son second degrés omniprésent. Ce qui pourrait ressembler à un très mauvais film ce révèle finalement pas si horrible que ça et on rit souvent lors de nombreuses situations cocasses. Johnny Depp montre qu'il sait encore jouer l'ironie à la perfection et l'ensemble tient finalement la route, hormis le dernier quart d'heure qui est quand même un peu too much. Au final on tient là une vraie comédie signée Tim Burton qui retrouve enfin le talent qui lui a permis d'enchainer les succès pendant quinze ans. 13/20

WalterDiBobyLapointe

16 abonnés | Lire ses 273 critiques |

   1.5 - Mauvais

Tim Burton surjoue ou... il ne joue plus, c'est mon impression. Cette scène d'ouverture m'a donné la nausée tant son côté "je veux faire dark parce que je sais le faire" est dégoulinant de suffisance, avec en plus la voix off du personnage Barnabas qui ne colle pas du tout car sans émotions, très plate. La suite est un peu mieux car on retrouve un semblant d'univers intéressant mais toujours noyée dans la suffisance du réalisateur qui, au-delà de ce côté esthétique détestable, transpire à travers tout le reste des éléments qui semblent avoir été bâclés ou en tout cas traités avec trop d'assurance. Oui, Burton a eu ses succès et il est reconnu aujourd'hui comme un réalisateur à part à Hollywood, formidable conteur à l'humour décapant et au style dérangeant. Mais, là il ne se renouvelle en rien - si ce n'est la bande-son seventies géniale (époque oblige) - et laisse patauger les acteurs dans un scénario qui fait "plof plof' dans ses innombrables et adorées flaques de sang. On ne peut pas croire à cette histoire d'autant plus que les acteurs - toujours les mêmes - n'y mettent pas une once d'implication. Qui a cru à cette histoire d'amour ? J'ai l'impression que tout le monde s'en fout. Burton nous sort deux-trois blagues, une ambiance morbide et tout le monde ressort content ? Cela ressemble davantage à une usurpation plutôt qu'à une honnête proposition. Depuis le début de sa carrière, Tim Burton n'a JAMAIS changé de style, rien qu'une fois pour essayer - mis à part peut-être "Big Fish", et encore - logiquement il ne peut plus nous surprendre, au mieux nous amuser. Mais "Dark Shadows" conjugue toutes les erreurs : des personnages sacrifiés, des acteurs vides, une histoire mal exploitée et un réalisateur sûr de sa force. Quand Tim Burton lâchera ses manettes automatiques et nous proposera enfin un projet différent, neuf et à nouveau honnête, là je serai surpris, en attendant je m'afflige de voir que l'on se contente de peu... Et pourtant, ce film, dans l'ensemble on ne peut pas dire que c'est déplaisant, c'est juste extrêmement frustrant.

Ghibliste

14 abonnés | Lire ses 495 critiques |

   3.5 - Bien

Ce n'est pas du grand Tim Burton auquel nous avons affaire ici. Pourtant "Dark Shadows" bénéficie de sa patte en matière de réalisation, en particulier pour de jolis décors et cette photographie sombre qui lui est si propre, ce qui est toujours un très bon point. Ensuite, le choc générationnel du vampire découvrant les 70's est plutôt drôle Spoiler : (l'enseigne McDo et le Docteur Maboul par exemple), mais trop vite on se retrouve dans une intrigue dont, finalement, je me suis moqué. Il manque une sorte d'enjeu durant tout le film, une dramaturgie qui ne prend jamais... C'est dommage parce qu'il y a de bonnes idées, des scènes vraiment sympas, mais au final on s'en tape un peu de tout ce petit monde... Rien à redire non plus niveau comédiens, Eva Green tirant son épingle du jeu, selon moi. Les gros effets spéciaux sont de sortie pour la "bataille" finale Spoiler : (avec une mention spéciale pour la poupée de porcelaine, bluffante) un peu grand-guignolesque, et le dénouement est celui que l'on attendait... Ainsi, sans être ennuyeux, "Dark Shadows" m'a paru trop superficiel et paresseux. Un univers que j'affectionne toujours autant, mais cette fois-ci tel une ombre noire un peu dépassée.

Cosmicm

36 abonnés | Lire ses 887 critiques |

   3 - Pas mal

Ce film n'est pas mal mais il est assez décevant. Si niveau imagerie il est dans la lignée d'un film de ce que Tim Burton a à offrir, l'ambiance est quand même assez étrange. Le film se veut parfois trop sérieux pour être une comédie dans certaines scènes ou trop second degré pour être prix aux sérieux dans d'autres. Johnny Depp n'est pas mal mais il nous ressort un Jack Sparrow un peu trop light niveau humour. Les autre acteurs ne sont pas mal (Chloé Moretz est mémorable à la fin !) et ça m'a fait du bien de revoir Michelle Pfeiffer qui se fait un poil trop rare. Celà aurait été mieux si on avait pas un sentiment de déjà vu niveau scénario. Je n'ai rien contre l'ambiance cliché (c'est un remake après tout). Mais l'histoire sent tellement le déjà vu que ça fait perdre tout intérêt notable. Je me demande si ce n'est pas à cause du film Alice au Pays des Merveilles qui étaient bien plus maîtrisé mais qui a été injustement critiqué. Un bon film mais qui aurait été meilleur si Burton n'en a fait pas fait un film académique que n'importe quel yesman ferait. Conclusion, un film trop impersonnel dans la filmographie de Burton.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Dark Shadows Bande-annonce VO
4 484 817 vues
Dark Shadows Bande-annonce VF
1 263 502 vues
Playlists
10 vidéos
AlloCiné... Nostalgie !
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné