Dark Shadows
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,5 pour 12 911 notes dont 1 788 critiques  | 
  • 170 critiques     10%
  • 473 critiques     26%
  • 593 critiques     33%
  • 337 critiques     19%
  • 145 critiques     8%
  • 70 critiques     4%

1788 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
softy76

11 abonnés | Lire ses 285 critiques |

   0.5 - Nul

J'entame une période faite de gros navets et de réalisateurs ayant perdus leur savoir faire après wes anderson, cronenberg voici tim burton!après l'immonde navet d'ALICE voici le nouveau nanar de haut vol de Tim burton qui a décidément perdu son inspiration et son génie d'antan ou bien il s'est volontairement vendu au studio..... scénario et dialogues complètements débiles, jeu des acteurs médiocres avec un j Depp qui se parodie et qui est vraiment insupportable!!un film long et ennuyeux avec un humour pour adolescent de 12-13 ans! son pire film avec Alice et la planète des singes!!

Glumdops

1 abonné | Lire ses 172 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

"Dark Shadows", qui revisite l'univers burtonien avec drôlerie et autodérision, salue Georges Méliès davantage que James Cameron. Tim Burton reste un artisan génial (son histoire accumule les portes dérobées et les péripéties de bouts de ficelles) et un styliste brillant (une de ses plus belles mises en scène).


BluePumpkin

0 abonné | Lire ses 8 critiques |

   3.5 - Bien

J'avoue que ce n'est pas le meilleur Tim Burton (pour moi rien ne vaut l'étrange Noël de M. Jack), mais moi je l'ai bien aimé. Il est parfois long, parfois lourd, parfois idiot, mais j'ai quand même passé un bon moment, les acteurs s'en sortent bien et c'est toujours un plaisir de voir Johnny Depp au côté de Tim Burton ! En bref, ce film nous fait passer un bon moment, mais pas grand chose de plus non plus.

ZeroGaGa

0 abonné | Lire ses 65 critiques |

   3 - Pas mal

Il ne fait pas parti des meilleurs de Burton (qui c'est décliné depuis sa version de la planète des singes de 2001), mais il est loin d'être mauvais. On retrouve les codes de Tim Burton (personnages blanchâtres habitants dans un coin isolé, créatures surnaturelles.....), et ses fidèles Johnny Depp et Helena Bonham Carter (qui jouent toujours aussi bien), le décors est franchement réussi (contrairement au précédent "Alice aux pays des merveilles" où tout était sur fond vert et fait pas ordinateur, là on a un vrai château grandiose et majestueux tout simplement génial), mais il y a quelques défauts. En premier des incohérences Spoiler : (Quand Angelique Bouchard arrache son cœur pour Barnabas et que ses pouvoirs sont donc censé disparaître, comment cela se fait que la gouvernante Victoria soit toujours sous l'effet du sort de Angie et se précipite donc toujours vers la falaise, alors que cela devrait normalement s'arrêter ?), ensuite la musique de Danny Elfman est pu présente (mais la BO reste tout de même réussi, composé de tubes rock des années 70),et le rôle d'Alice Cooper..... Alors qu'il est celui qui inventa le Shock Rock, on le voyait plutôt dans un rôle du genre loup-garou ou vampire, même si ce serait qu'un petit rôle, cela nous aurait plus satisfait que celui-ci, où il n'interprète que deux musiques de son répertoire lors d'une fête au château et puis s'en va. Mais le film reste tout simplement génial, et vient compléter la filmographie de ce grand réalisateur, l'un des meilleurs du XXe-XXIe siècles.

LE CRITIKATOR

5 abonnés | Lire ses 65 critiques |

   0.5 - Nul

Après un Alice au pays des merveilles au succès mondial (plus d’un milliard de dollars de recettes) mais pourtant échec total, Tim Burton, le génie créatif revient, auréolé de gloire par son armée de moutons, …euh de fans pardon. Essaye-t-il de nous montrer avec ce film qu’il reste encore un réalisateur talentueux capable de nous transporter dans son univers ? La réponse dans quelques lignes. Après une intro trop explicative qui suggère que le spectateur ne peut rien comprendre par lui-même, on comprend que le film va se concentrer sur la famille Collins, qui vit à Collinsport (qu’ils ont construit) et a fait fortune dans le domaine de la pêche. Une fois échappé du tombeau où une sorcière l’avait enfermé deux siècles auparavant après l’avoir transformé en vampire, Barnabas Collins, arrière petit cousin de la famille que nous suivons, débarque à Collinsport, qui est soi-dit en passant une ville très intéressante car elle comporte deux usines de pêche (les gentils et les méchants) et un bar…vive la créativité. Il est donc très difficile voire impossible pour le spectateur d’identifier l’ancienne dévotion aux Collins et le dégoût qu’ils inspirent à présent, ce qui est rappelé pourtant toutes les quinze minutes. Et il est donc très difficile de s’ancrer dans cet « univers » (un village avec deux bateaux et un bar, faut pas abuser !) très peu travaillé et nullement riche. Au niveau des personnages, là aussi on reconnaît que c’est un film de Burton…puisqu’il y a Johnny Depp et Helena Bonham Carter. A l’image des personnages d’Alice au pays des merveilles, ils ne sont aucunement intéressants et très mal (et peu) développés. A commencer par Johnny Depp, qui n’arrive même plus à faire vivre son personnage tant il est mal mis en scène et tant ses dialogues tombent à plat. On a aussi droit à une Michelle Pfeiffer totalement inutile et à une Chloe Moretz qui joue une parodie d’adolescente rebelle. Et que dire du pauvre Jackie Earle Haley, si touchant dans Watchmen, qui est réduit à un valet ivrogne jamais drôle…Merci Tim Burton. Eva Green livre elle aussi une interprétation fade qui montre que Tim Burton est un excellent directeur d’acteurs. Enfin ce ne serait pas un bon film de Burton sans…Helena Bonham Carter ! N’ayez crainte, elle a su conserver son talent pour donner des interprétations insupportables, qui nous donnent envie de la tuer (TUER !) à chacune de ses répliques. Il est donc inutile de préciser que ces personnages sont loin d’être attachants, à des kilomètres d’être intéressants et qu’ils handicapent grandement notre capacité à rentrer dans l’histoire. Le spectateur ne manifeste ainsi aucun intérêt pour les personnages et aucun attachement pour l’histoire, ce qui se remarque encore plus lorsque les événements s’enchaînent lors d’un clipshow, aussi riche que les scènes interminables auparavant. Cela n’empêche toutefois pas le film de demeurer extrêmement long et laborieux. Les scènes paraissent être des supplices tant leur traitement est lamentable et tant leur déroulement n’amène à rien. Ajoutez à cela des dialogues écrits avec les pieds par un phacochère tanzanien et un humour tellement poussif qu’il fait pleurer et vous obtiendrez la copie parfaite de l’ambiance d’Alice au pays des merveilles : un film pour gamins de cinq ans avec l’humour idoine. La blague la plus recherché étant celle sur le prénom d’Alice Cooper, d’ordinaire donné aux filles… cela reflète un niveau qui chatouille le néant des abîmes infernaux. De ce fait, on ne rentre jamais dans le film, car nulle invitation n’est formulée, et qu’il est impossible de croire en une histoire si banale et en des personnages si creux que l’écho résonne à des kilomètres lorsqu’on les tapote. Le principal sujet de notre intérêt, si le film n’était pas si raté, serait Barnabas, or le personnage est très peu travaillé et sa personnalité est mal affichée. Il sert juste à psalmodier des expressions moyenâgeuses à but comique. Rassurez-vous, ça ne fonctionne pas une seconde…Merci Tim Burton. Au visionnage de ce film, on fait également le constat que Burton n’arrive plus du tout à se renouveler. Il ne parvient même pas à créer un univers plausible en accord avec son style, qui est pourtant l’utilisation abusive de choses déjà faites (il nous ressort le cliché du vampire en toute honnêteté). On sent vraiment qu’il n’essaye plus de créer quelque chose et que prendre des risques en innovant ne lui apportera guère plus que les succès que lui accorde déjà son énorme troupeau de fans. Comme si avant de faire son film il disait : « Tiens, je vais foutre un loup-garou ici et tout le monde sera content » (par « le monde » comprenez ses fans). Ces films ont perdu toute profondeur et deviennent de purs produits Disney pour enfants débiles, comme Alice au pays des merveilles…Merci Tim Burton. Pour le moment, Tim Burton se repose tranquillement sur ses lauriers. Il livre un film tellement banal, avec tellement peu d’idées et d’originalité, qu’il reste ardu de trouver quelque chose de bien dans celui-ci. En somme, un film presque aussi mauvais que Transformers 3.

Mulder13

13 abonnés | Lire ses 864 critiques |

   3 - Pas mal

On y retrouve l'esprit de Tim Burton, mais l'ensemble reste assez faible. Les blagues façon "Les visiteurs" datent un peu, et quelques rebondissements purement gratuits sont décevants. J'ai été déçu quand je l'ai vu au ciné.

batdar91

11 abonnés | Lire ses 188 critiques |

   2 - Pas terrible

Un film décevant de par son scénario simpliste et des perso pas attachant sauf Johnny Depp qui nous signe encore une bonne prestation . Le film n'est pas mauvais mais il est raté . Tim Burton me décoit a cause de ses cet oeuvre mais aussi a cause d'Alice au pays des merveilles je trouve qu'il a perdu de sa superbe .

THE-CHECKER

15 abonnés | Lire ses 453 critiques |

   3.5 - Bien

Un Tim Burton de bonne facture, beaucoup plus sombre que ne le laissait présager la bande annonce et s'éloignant suffisamment de l'esthétisme habituel du cinéaste pour avoir la sensation d'avoir affaire à une oeuvre qui ne soit pas un film de commande (même Danny Elfman s'est visiblement efforcé de ne pas faire du Danny Elfman) Sympathique petit film aux relents gentiment psychédéliques, un tantinet horrifique et pourvu de beaucoup d'humour auxquels viennent s'ajouter une petite touche sexy (Eva Green est, pour le coup, à croquer!) et une pointe de romantisme, à l'image d'un final particulièrement évocateur sur le plan de la symbolique (le coeur brisé) pour un film qui aurait peut être gagné à ne pas se disperser avec des personnages secondaires aux intrigues mal fignolées (la dulcinée, le gamin et le père indigne). Dommage, il y avait là pour Burton, certainement de quoi renouer d'avec la grande époque de ces premiers films...

Adél42

2 abonnés | Lire ses 218 critiques |

   3.5 - Bien

Pour moi Tim Burton est un peu trop spécial , je n'accroche pas trop a ces films d'habitude , et pourtant là "Dark Shadows" m'a convaincue . J'ai bien aimer , c'est drôle et loufoque , l'histoire est sympathique . Bon après il y a quelques longueurs quand même , mais les décors , les costumes et l'ensemble du film m'a laisser sur une bonne note . Côté casting , on retrouve évidement Johnny Depp qui est toujours aussi bon , Chloé Moretz est tout aussi géniale comme à son habitude , Helena Bonham Carter a réussi a ne pas me sortir par les yeux pour une fois , Eva Green joue vraiment bien son rôle de garce , Michelle Pfeiffer et Bella Heathcote que je découvre dans ce film m'ont bien plu . Bon le film est à l'image de Tim Burton complètement décalé et déjanté , malgré que je n'aime pas trop ce réalisateur j'ai quand même été surprise de rire et de prendre du plaisir a voir ce film . Une comédie qui s'oubliera dans quelques temps , mais qui sur le moment reste agréable a regarder .

http://www.facebook.com/Lescritiquesdadel

ManUnited26

10 abonnés | Lire ses 167 critiques |

   4 - Très bien

Je me demande toujours comment Tim Burton arrive encore à me surprendre après toutes ses réussites, passant de "Edward aux mains d'argent" à ce "Dark Shadows". Chaque œuvre que nous pond Burton nous enivre de sa personnalité complétement folle mais tellement originale, et ce "Dark Shadows" ne déroge pas à la règle. Ce qui ne change pas avec les années, c'est cette humour Burtonien qui fait mouche pratiquement à chaque coup à travers une palette de personnages plus loufoques les uns que les autres, joués par un casting, encore une fois, 5 étoiles. Si on ne s'étonne plus de voir l'acteur fétiche de Burton, d'autres acteurs et notamment actrices posent les bases du film en question. Pendant que Johnny Depp nous façonne un vampire du nom de Barnabas Collins et qui se réveille après deux siècles d'emprisonnement, notre frenchy Eva Green,elle, nous fascine avec son personnage d'Angélique Bouchard qui n'est autre que la principale responsable des maux de Barnabas. Eva Green nous livre une prestation toute en sensualité et incarne parfaitement la sorcière éperdument amoureuse de Barnabas, un amour mélangeant la jalousie et la haine. Autre actrice qui fait son apparition, dans la peau du Dr Hoffman, c'est Helena Bonham Carter. Repérée notamment dans la saga Harry Potter ou encore dans l'excellent "Le discours d'un roi", Helena BC, et ce malgré les peu d'apparitions à mon gout, nous démontre encore une fois son immense talent. Voila les 3 acteurs qui à mon sens marquent le plus le film et dont les scènes restent les plus cocasses, telles que la scène d'amour entre Barnabas et Angélique ou encore la scène intime entre Barnabas et le Dr Hoffman. Tout cela est mené par des superbes décors et des dialogues savoureux made in Tim Burton. En conclusion, si il ne parvient pas à être le meilleur film de Tim Burton, celui-ci parvient à donner cette magie, cette folie que nous attendons tous des films de Burton.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Dark Shadows Bande-annonce VO
4 482 233 vues
Dark Shadows Bande-annonce VF
1 249 776 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné