Mon AlloCiné
    Dragonball Evolution
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Dragonball Evolution" et de son tournage !

    L'adaptation d'un manga culte

    Dragonball Evolution est l'adaptation en un long métrage live de la série de mangas culte écrite et illustrée par Akira Toriyama entre 1984 et 1995. L'artiste publie d'abord un court manga (Dragon Boy) en juin 1983 qui, par son succès, l'incite à lancer Dragon Ball (42 tomes vendus à plus de 250 millions d'exemplaires à travers le monde, 17 millions en France). Akira Toriyama s'est également inspiré du conte chinois shinto-bouddhiste Le Voyage en Occident dont il a conservé le nom du héros (Son Gokû), ainsi que le nuage, le bâton magique ou encore l'éventail.

    Avant le cinéma, un carton à la télé !

    Le manga Dragon Ball a été adapté en une célèbre série animée supervisée par le studio Toei. Elle était divisée en deux programmes : Dragon Ball, diffusé entre 1986 et 1989, puis Dragon Ball Z, diffusé entre 1989 et 1996. Une suite, intitulée Dragon Ball GT, a été diffusée en 1996 et en 1997, mais elle n'est pas inspirée du manga d'origine. A noter enfin que de nombreux jeux vidéo adapté du manga Dragon Ball ont été créés, ainsi que des bandes dessinées et des romans graphiques, preuve de l'engouement extraordinaire suscité par l'oeuvre d'Akira Toriyama.

    Vingt ans d'attente et de folles rumeurs

    La 20th Century Fox a acquis les droits d'adaptation de Dragon Ball au cinéma en 1989. Il a donc fallu attendre près de vingt ans pour l'adaptation live du manga culte prenne forme. Durant tout ce temps, de nombreuses rumeurs (souvent fantaisistes et infondées) ont circulé, annonçant, entre autres, Sylvester Stallone, Jean-Claude Van Damme, Hugh Jackman ou encore Orlando Bloom devant la caméra.

    Quand "Dragonball" devient un film

    Le manga Dragonball a connu quatre adaptations en films d'animation : Dragon Ball : La légende de Shenron, réalisé par Daisuke Nishio, puis Dragon Ball : Le Château du démon (1987), Dragon Ball : L'Aventure mystique (1988) et Dragon Ball : L'Armée du ruban rouge (1996). En 1989, une première adaptation live du manga est réalisée avec le film philippino-taïwanais La Légende des 7 boules de cristal. Vingt ans plus tard, Dragonball Evolution remet en vedette, en chair et en os, les célèbres personnages.

    Action + humour + relationnel = "Dragonball Evolution"

    Avec Dragonball Evolution, le réalisateur James Wong et le scénariste Ben Ramsey ont voulu créer un film centré sur l'action, l'humour et les relations entre les personnages. Le réalisateur explique : "Nous avons cherché un juste équilibre entre fantastique et réalisme. Bien sûr, il y a des scènes d'action titanesques, des effets visuels incroyables et des combats d'arts martiaux très élaborés, mais nous avons aussi exploré les personnages et leur histoire, et développé leurs relations." Le scénariste raconte quant à lui qu'"au-delà de ses fabuleuses histoires, l'intérêt de "Dragonball" réside dans la richesse du monde qu'a créé Akira Toriyama. Il y a une complexité et une humanité dans ses personnages surhumains, ainsi qu'un sens profond de l'optimisme, particulièrement sensible chez son héros principal, Sangoku."

    Justin Chatwin est Sangoku !

    C'est le jeune acteur canadien Justin Chatwin (le fils de Tom Cruise dans La Guerre des mondes) qui a été choisi pour avoir le redoutable honneur d'incarner le héros Sangoku dans Dragonball Evolution. Il observe : "Quand son aventure commence, Sangoku est un adolescent comme les autres, mais il va découvrir qu'il est bien davantage et devenir un véritable symbole du bien.". La quête héroïque de Sangoku a particulièrement intéressé Justin Chatwin, lui qui admire depuis longtemps l'oeuvre de Joseph Campbell, un spécialiste des mythes qui a beaucoup écrit sur le rôle de la figure du héros.

    Dans la peau d'un personnage culte

    Justin Chatwin évoque sa réaction quand il appris qu'il allait incarner le personnage culte de Sangoku dans Dragonball Evolution : "(...) ...j'étais très heureux parce que j'ai toujours adoré le manga Dragonball. Le dessin animé était encore plus populaire chez la génération qui a suivi la mienne, je me souviens que les petits frères de mes copains n'arrêtaient pas de parler de Sangoku. Ils passaient leur temps à rejouer les batailles et à s'imaginer dans la peau des personnages. J'aime beaucoup Sangoku, il symbolise l'honnêteté et la droiture, il se bat pour le bien et l'espoir, et son objectif est de créer un monde meilleur, plus sûr et plus agréable. On s'amuse beaucoup sur le tournage, j'ai l'impression d'être un gamin de six ans qui joue aux pistolets et à combattre les méchants au fond du jardin avec ses copains. Je donne des coups de poing, des coups de pied, je vole dans les airs, c'est un vrai rêve de gosse !"

    Un spécialiste du fantastique aux manettes

    Dragonball Evolution est dirigé par le réalisateur hong-kongais James Wong. On lui doit notamment les très efficaces films fantastiques Destination finale et Destination finale 3, dont il est également le scénariste, ainsi que le film d'action The One, avec Jet Li. James Wong est par ailleurs scénariste et producteurs de nombreux épisodes de la saga télévisée culte X-Files : Aux frontières du réel.

    Un réalisateur vite conquis

    James Wong, le réalisateur de Dragonball Evolution, évoque la manière dont il abordé l'adaptation du manga culte Dragon Ball sur grand écran : "Je me suis beaucoup documenté sur le manga parce que je ne le connaissais pas avant de faire le film, contrairement à mes enfants qui sont des fans du dessin animé Dragonball Z. Quand j'ai lu les bandes dessinées, j'en suis vraiment tombé amoureux. (...) Elles vous emportent dans un monde merveilleux plein de personnages passionnants et très amusants. (...) Les histoires étaient passionnantes, drôles et très riches, cela m'a donné très envie de faire connaître Dragonball à un large public. Les fans du manga sont déjà conquis par cet univers, mais j'espère que le film leur plaira aussi."

    Le créateur du manga à la production

    Akira Toriyama, le créateur du manga culte Dragon Ball est particulièrement impatient de voir le film Dragonball Evolution, dont il est le producteur exécutif. Il déclare : "La meilleure façon pour moi et tous les fans de l'apprécier est de voir ça comme un nouveau "Dragonball" d'une autre dimension."

    Jackie Chan en Tortue Géniale ?

    Akira Toriyama, le créateur du manga Dragon Ball, est un grand fan de l'acteur Jackie Chan. A tel point qu'il lui demanda d'incarner Tortue Géniale dans Dragonball Evolution. Mais Jackie Chan refusa poliment l'offre en raison d'un emploi du temps incompatible, et c'est finalement le non moins culte Chow Yun-Fat qui s'est glissé dans la peau du personnage.

    L'ombre d'Hellboy ?

    L'acteur Ron Perlman a été l'un des premiers à s'être vu offrir le rôle de Piccolo, mais il dut refuser pour cause d'emploi du temps incompatible : il devait en effet tourner dans le même temps Hellboy II les légions d'or maudites.

    Un casting international

    Dragonball Evolution dispose d'une distribution internationale, avec un acteur canadien (Justin Chatwin), plusieurs acteurs et actrices américains (James Marsters, Jamie Chung, Emmy Rossum, Ernie Hudson, Randall Duk Kim, Texas Battle), un acteur sud-coréen (Park Joon), un acteur hong-kongais (Chow Yun-Fat) et une actrice japonaise (Eriko Tamura).

    Des chorégraphies coordonnées par les meilleurs

    Pour se préparer à Dragonball Evolution, l'acteur Justin Chatwin a travaillé avec les experts de la société 87eleven, qui ont conçu et chorégraphié les combats et les cascades de grands films comme La Mort dans la peau, 300, Matrix et Mr. & Mrs. Smith.

    Matériel hight-tech pour scènes d'actions uniques

    Les techniciens de Dragonball Evolution ont utilisé du matériel hight-tech pour donner naissance à des scènes d'action extraordinaires. Ont ainsi été utilisées des minicaméras de la société Iconix, si petites qu'elles peuvent être fixées sur les poings de l'acteur. Egalement utilisée, la nouvelle caméra numérique très haute vitesse Phantom pour créer des ralentis ultra détaillés pendant les séquences d'action clés.

    Entraînement intensif

    Tous les comédiens de Dragonball Evolution ont du s'astreindre à un entraînement physique intensif pour incarner leurs personnages. Justin Chatwin, l'interprète de Sangoku, s'est ainsi entraîné cinq heures par jour et a étudié le karaté, le kung-fu et l'art martial brésilien de la capoeira, rencontre entre les arts martiaux et la danse. Quant à Jamie Chung, dont le personnage de Chi Chi est une passionnée des arts martiaux, elle s'est entraînée à des styles de combat plus durs comme le kickboxing, le karaté et la boxe thaïlandaise.

    Maître Stephen Chow

    Le producteur de Dragonball Evolution n'est autre que Stephen Chow, le réalisateur des déjantés Shaolin Soccer (2002) et Crazy kung-fu (2005). Après avoir un temps voulu réaliser le film, ce grand fan du manga Dragon Ball a finalement décidé de n'officier qu'en tant que producteur, préférant ne mettre en scène que ses propres scénarios.

    Tournage mexicain

    Le tournage de Dragonball Evolution s'est déroulé au Mexique. Le producteur exécutif Tim Van Rellim, sur le fait d'avoir choisi ce pays d'Amérique du Sud : "Il y avait les paysages spectaculaires, les hautes montagnes, les formations rocheuses et les déserts dont nous avions besoin."

    Une histoire de titres

    L'adaptation live du manga Dragon Ball devait à l'origine s'intituler tout simplement Dragonball, en hommage au matériau d'origine. Mais la production a préféré rajouter le mot "Evolution" pour mettre l'accent sur le fait que le film diffère quelque peu de l'oeuvre créée par Akira Toriyama.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Terminator: Dark Fate (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Abominable (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Midway (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • J'accuse (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Le Traître (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • La Vérité si je mens ! Les débuts (2018)
    Back to Top