Mon AlloCiné
L'Agence tous risques
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Agence tous risques" et de son tournage !

Quand la musique change...

Dans l'une des bandes-annonces, il est possible de voir Barracuda (Quinton 'Rampage' Jackson) siffloter le célèbre thème de la série. Sauf que dans le film, l'air qu'il entonne est complètement différent...

Joe le caméo

Au début du film, lorsque les héros arrivent à l'Hôpital pour Vétérans de Guerre, Hannibal (Liam Neeson) engage la discussion avec un homme qui n'est autre que le réalisateur Joe Carnahan, qui était déjà apparu de la même façon dans Mi$e à prix (2007).

Acteur en série(s)

L'acteur Henry Czerny, qui joue ici l'un des supérieurs de Lynch (Patrick Wilson), n'est pas un novice en matière d'adaptation de série télévisée, puisqu'il figurait déjà au casting de Mission : Impossible.

Adapté de la célèbre série

L'Agence tous risques est l'adaptation de la célèbre série américaine éponyme des années 1980, créée par Frank Lupo et Stephen J. Cannell. Ce programme comprend 97 épisodes de 47 minutes, et a été diffusé aux Etats-Unis entre 1983 et 1987.

Sombre mais dynamique

Joe Carnahan insiste sur sa volonté de rendre son film beaucoup plus sombre que la série. Pour ce, il a cherché à ce que cette nouvelle histoire soit en phase avec le contexte politique actuel. Cela étant, le metteur en scène explique tout de même avoir voulu conserver l'aspect dynamique propre à L' Agence tous risques à la télévision : "Le projet était très convoité, et adapter une série que j’ai adorée quand j’étais enfant était difficile à refuser. Nous sommes restés très fidèles à la série par respect pour les générations de fans qui ont grandi avec elle, mais nous voulions aussi la faire entrer dans le XXIe siècle", explique-t-il.

Pressentis...

Comme souvent dans ce genre de grosses productions, plusieurs acteurs connus ont été pressentis pour jouer tel ou tel rôle. C'est le cas de Bruce Willis, qui devait prêter ses traits à John "Hannibal" Smith, finalement interprété par Liam Neeson. Les rappeurs et acteurs Ice Cube, Common et The Game ont tous les trois été en compétition pour jouer le personnage de Barracuda, attribué à Quinton 'Rampage' Jackson, un spécialiste des arts martiaux. Enfin pour Murdock (Sharlto Copley), Woody Harrelson et Ryan Reynolds ont été envisagés. Quant à la réalisation du film, elle devait d'abord être confiée à John Singleton (Shaft en 2000, 2 Fast 2 Furious en 2003, etc.).

Le héros de "District 9"

A noter que le personnage du Capitaine Murdock, l'un des quatre mercenaires, est interprété par Sharlto Copley, le héros de District 9.

Retrouvailles

Bradley Cooper avait déjà joué aux côtés de Jessica Biel dans la comédie romantique Valentine's Day, et avec Quinton 'Rampage' Jackson dans le film d'épouvante Midnight Meat Train.

Camaraderie

Joe Carnahan revient sur l'un de ses aspects préférés de la série, à savoir les relations fortes liant les quatre personnages principaux : "Ce que j’ai toujours préféré dans la série, c’est l’amitié et l’affection que ces types avaient les uns pour les autres. Ce ne sont pas les histoires ou les scènes d’action qui ont fait le succès de la série, c’était le fait que ces quatre hommes étaient comme des frères et se protégeaient les uns les autres", confie-t-il.

Dans la veine de...

D'après le scénariste Michael Brandt (2 Fast 2 Furious, 3h10 pour Yuma, etc.), L'Agence tous risques a été créé dans une optique semblable à celle des Die Hard, de Casino Royale et de La Mémoire dans la peau. Rien que ça...

Gros budget

Le budget du film est estimé à 165 millions de dollars, autrement dit 35 millions de plus que Robin des Bois de Ridley Scott et 15 de plus que Prince of Persia : les sables du temps. On peut donc dire que L'Agence tous risques est une "superproduction".

Tournage

L'Agence tous risques a été réalisé intégralement au Canada, que ce soit pour les scènes en extérieur et celles en studio. Les premières scènes ont été tournées à Cache Creek, en Colombie Britannique, un endroit qui a été choisi pour sa ressemblance avec le désert mexicain (où une tempête de sable s'est même abattue sur le plateau !). Le reste du film a ensuite été tourné à Vancouver, où 120 décors et extérieurs ont été construits...

Un conseiller militaire

Dans le but de donner forme à des scènes d'action tendant vers le maximum d'authenticité, Joe Carnahan a fait appel à Paul Maurice, un conseiller militaire qui avait pour fonction de préparer les acteurs à tout ce qui se rapporte aux techniques de combat : "Les acteurs ont appris des techniques de combat très avancées, notamment en matière d’armes à feu, car Joe voulait apporter plus d’intensité à l’action et à tout ce qui touchait aux armes. (...) nous leur avons appris à se battre en se couvrant les uns les autres, ils étaient capables de dégainer, de tirer à courte ou à longue portée, de se déplacer en équipe et de faire feu les uns à côté des autres avec une confiance absolue", nous explique Paul Maurice.

Et de 4 !

The A-Team est le quatrième long métrage réalisé par Joe Carnahan pour le cinéma, après Blood, Guts, Bullets and Octane en 1998, Narc en 2002 et Mi$e à prix en 2006. Il s'agit donc d'un réalisateur (également scénariste et producteur) dont les films sont centrés sur le mélange de deux genres cinématographiques incontournables : l'action et le policier.

Improvisation

Même si ça n'est pas vraiment un scoop, c'est en regardant District 9 que la productrice Jules Daly a pensé à Sharlto Copley pour le rôle de Looping. Durant le tournage, l'acteur a beaucoup improvisé, notamment pour faire en sorte que son personnage apparaisse comme quelqu'un à la fois drôle et un peu fou.

Un détail important

Liam Neeson, interprétant Hannibal Smith, le chef charismatique de l’Agence tous risques, raconte que le fait que son personnage ait souvent un cigare à la bouche lui a posé au départ problème, en tant qu'ancien fumeur. Mais compte tenu de l'importance de ce "détail" renseignant l'état d'esprit du personnage, le comédien a tout de même dû faire avec : "Quand il sort un cigare de sa poche et qu’il l’allume, cela souligne la satisfaction qu’il éprouve quand un plan se déroule bien. Lorsqu’il craque une allumette, on le sent très confiant et serein, en paix avec le monde", commente-t-il.

Préparation physique

Afin d'apparaitre de manière crédible sous les traits de son personnage athlétique, Bradley Cooper a suivi un régime alimentaire strict et un entraînement physique des plus rigoureux. Il est notamment passé expert en la matière sur le "Grouse Grind", un parcours de randonnée de montagne très difficile, se situant près de Vancouver. C'est dans cette optique qu'il a été capable d'effectuer lui-même la plupart de ses cascades dans le film.

Des vétérans du Golf

Contrairement à la série, dans laquelle les personnages principaux avaient combattu au Vietnam, ceux que l'on voit dans le film de Joe Carnahan sont des vétérans de la guerre du Golfe.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Independence Day : Resurgence (2016)
  • Les Chatouilles (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Floride (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Fou d'amour (2015)
  • Capharnaüm (2018)
  • Independence Day (1996)
Back to Top