Mon AlloCiné
    L'Arbre et la forêt
    note moyenne
    2,9
    143 notes dont 34 critiques
    15% (5 critiques)
    21% (7 critiques)
    24% (8 critiques)
    15% (5 critiques)
    12% (4 critiques)
    15% (5 critiques)
    Votre avis sur L'Arbre et la forêt ?

    34 critiques spectateurs

    oranous
    oranous

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    2,0
    Publiée le 9 mars 2010
    « L’arbre et la forêt » s’attaque à un sujet grave dont on ne parle jamais. Or il y a des choses qui sont bonnes à rappeler. Il est nécessaire de rappeler qu’il n’y a pas eu que les juifs, les tziganes et les opposants politiques mais également les homosexuels qui furent déportés. D’ailleurs leur déportation ne fut reconnue qu’en 2001 autant dire qu’on ne voulait pas trop en parler. « L’arbre et la forêt » aborde également des sujets graves et très important notamment celui du silence. Un silence frustrant à la fois pour celui qui grade le silence mais également pour ceux qui n’ont pas été mis dans la confidence se sentant trahis. Il aborde le thème du passé, de la famille, de la confiance, de la honte, de la peur. Bref de beaux sujets pour un film riche … mais le résultat est maladroit. D’une part, les émotions auraient pu êtres plus présentes. Et d’autre part certains jeux d’acteurs sont beaucoup trop théâtraux surtout celui de François Négret. Les choix musicaux sont très beaux aussi bien les œuvres de Wagner que le Concerto 25 de Mozart. Le film aurait pu être beaucoup plus sensible.
    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 28 mars 2015
    Film plutôt ennuyeux mais qui a le mérite de traiter d'un sujet bouleversant !! Le gros problème de ce film est le manque de rythme et le jeu épouvantable des acteurs secondaires (seul Guy Marchand s'en sort). La dernière demi heure est par contre très prenante et on ressort ému de ce film !!
    justeyannick
    justeyannick

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    1,5
    Publiée le 11 octobre 2010
    Le film est un peu lent. J'ai apprécié ce film grâce aux jeux des acteurs et des actrices. Le côté énervant de ce film est un morceau de musique qui revient souvent et de plus c'est trop fort. Côté scénario, les rapports entre le père et le fils est bien analysé.
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2011
    L'histoire d'un homosexuel qui fait son coming out un peu tard. C'est clair, on va voir ce film pour savourer une dernière fois M. Marchand devant une vraie caméra. On ne se pose donc pas la question qu'il soit une seconde crédible en homosexuel, lui l'hidalgo des faubourgs. Ce film est beau comme un film d'auteur sans la profondeur intellectuelle habituelle et c'est ce qui le rend plus supportable. C'est long, parfois ennuyeux et terriblement conformiste. Et c'est tout cela qui fait qu'on y croit, la dose de réalisme un peu désespérante donnant le la d'une humanité si prévisible. La photographie est très belle, c'est un beau cadeau au visage mature de Fabian. Mais le beau marchand n'est pas oublié. La scène du travelling en montgolfière au dessus de la canopée est un grand moment. Beaucoup de simplicité, un peu de violence familiale, des bons sentiments et un peu trop de dialogues (ou trop de silences), on est bien. Le message d'espoir téléphoné achèvent de nous bercer dans un film bien moins complexe qu'on pouvait l'imaginer suite au sujet. C'est finalement bien reposant pour du Wagner.
    zippo7
    zippo7

    Suivre son activité Lire ses 29 critiques

    4,0
    Publiée le 27 décembre 2011
    Franchement je ne pensais pas que ce film me toucherait autant. Une histoire d'abords, puissante et profonde, un esthétisme saisissant et un fond musical d'un certain Richard Wagner très prometteur. Le tout servi avec sobriété par des acteurs superbes...  si vous n'avez pas compris... on a adoré
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 593 critiques

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2012
    L’Arbre, c’est le premier que Frédérick a planté quand il est arrivé dans ce coin de Sologne au sortir du camp de concentration de Schirmeck en 1943 ; la forêt, c’est celle qui l’entoure et le protège des hommes, et où la vérité se reconstruit lentement au cours des promenades qu’y font les membres de cette famille au bord de la crise de nerfs. C’est aussi bien sûr l’arbre qui cache la forêt, ici le secret qui pèse sur tous. C’est enfin l’activité de sylviculture qu’exerce Frédérick, qui s’inscrit dans la durée et dans ce que Jacques Martineau appelle une chaîne de transmission. « Or, ici, dit-il, la transmission est brisée. Le travail accompli depuis des générations s’effondre à cause de son secret trop tardivement révélé ». Ce n’est pas déflorer l’intrigue de dévoiler la nature de ce secret, puisque la révélation intervient à la moitié du film. Olivier Ducastel et Jacques Martineau ont parlé de la condition homosexuelle dans toute leur œuvre : « Jeanne et le garçon formidable », « Drôle de Félix », « Crustacées et coquillages » ou « Nés en 68 » parlent du sida, du rejet de la famille ou du mariage homosexuel. Le secret, c’est donc la cause de la déportation de Frédérick envoyé à Schirmeck pour homosexualité, où il était « méprisé par tous, à commencer par les autres détenus ». Le film démarre très brutalement, avec une scène où un Guillaume éméché (joué par François Négret, le Joseph de « Au revoir les Enfants ») balance à son père « Tu nous fais honte ! ». Là, on se dit qu’on va devoir supporter un énième drame psychologique français, dans une ambiance de bourgeoisie de province à la Chabrol. Et puis, rapidement, les réalisateurs installent une autre ambiance, avec des plans comme ceux où Frédérick (interprété par Guy Marchand) écoute Wagner, qu’il ne veut pas laisser à ses bourreaux, ou des moments de confidence entre Marianne (Françoise Fabian) et sa belle-fille (formidable Catherine Mouchet). C’est une particularité de ce film que les monologues des confessions de Frédérick et de Marianne réussissent ce que les dialogues surexplicatifs ne parviennent pas à faire, à savoir créer une réelle émotion ; car, comme le dit Olivier Ducastel, « Même si a priori, ce n’est pas évident, écouter des récits au cinéma peut être passionnant. Nous ne devions pas avoir peur de mettre en scène de longs récits ». La volonté démonstrative amène à insister lourdement sur l’homophobie des fils, ou à décrire une peur du qu’en-dira-t-on qui semble d’un autre âge. Mais malgré ces défauts dus à une volonté de convaincre, « L’Arbre et la Forêt », Prix Jean Vigo 2009, présente le mérite de traiter d’une question volontairement oubliée de l’histoire officielle, tout en réussissant à émouvoir par la grâce des moments anodins plus que par le didactisme appuyé des dialogues. http://www.critiquesclunysiennes.com
    ebahi
    ebahi

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    0,5
    Publiée le 8 mars 2010
    Alors qu'il y profusion de films sur les persécutions auxquelles se sont livré les nazis en France occupée et sur la complicité de Vichy . Il n ' y en a pas eu jusqu'à présent ( à mon humble connaissance ) sur celle des homosexuels . Il est donc dommage que ce film soit raté . Aprés un bon début qui voit une famille se déchirer méchamment autour du grand père et de son secret , le film perd toute tension dramatique et se fige dans un monologue théatral et ennuyeux sur fond d'arbres et d'opéra wagnerien . l'erreur est d'avoir voulu raconter la persécution des homosexuels et leur honte , au travers des souvenirs d'une victime . Un film historique aurait sans doute été un meilleur instrument pout nous faire ressentir ces crimes d' une époque qui s'éloigne très vite insi que vient de le faire avec talent Tony Gatlif pour une autre minorité dans son film Liberté
    ferdinand
    ferdinand

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 320 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mars 2010
    Ce film joue sur un registre sentimental auquel on peut rester étranger.. Si vous aimez les dialogues à deux en fin de soirée, il y en là plusieurs assez extraordinaires (c. Mouchet et F.Fabian ) Et aussi l'utilisation de la musique de Wagner, très pertinente, dont un merveilleux travelling aérien sur la forêt solognote... Excellents acteurs, un très beau film.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 529 abonnés Lire ses 1 390 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2010
    Exit la fantaisie de leur films précédents, le tandem Ducastel/Martineau signe avec L'arbre et la forêt une oeuvre profonde, grave et douloureuse. Tout tourne autour d'un secret de famille, porté comme une croix par le patriarche (honte aux critiques qui ne se sont pas gênés pour révéler ce secret), vécu comme une honte et une salissure. Certains pointeront du doigt quelques lourdeurs dans la conduite du récit, une musique wagnérienne omniprésente, une ode naïve à dame nature, cela n'a que peu d'importance dans le traitement digne et dévastateur à la fois d'un sujet qui touche au plus près de la condition humaine. Elle est très belle cette histoire d'un homme en bout de course qui n'a plus la force de taire l'indicible quitte à faire imploser une famille déjà en mauvais état. Guy Marchand mérite toutes les louanges qu'on lui tresse, dans cette interprétation à vif d'un être blessé à vie depuis la guerre (voir la première scène, extraordinaire, qui suinte la peur de façon épidermique). Françoise Fabian, superbe de retenue, et l'ensemble de la distribution sont à l'unisson. Il n'est pas besoin d'apprécier Wagner au petit-déjeuner dans une grande maison solognote pour goûter ce film délicat mais si c'est le cas, alors ..
    jo4
    jo4

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 344 critiques

    2,5
    Publiée le 10 mars 2010
    Problèmes de familles, révélations tardives, petites montées de tension. Dans l’arbre et la forêt tout y est. Avec une réalisation convenable et un jeu d’acteur appliqué, le film conte une histoire à la fois simple et riche. L’histoire d’un homme aux milles souvenirs, l’histoire d’un homme qui fait face à son passé, l’histoire d’un homme qui vit enfin. L’arbre et la forêt est ce film français qui se fait discret mais qui a d’abondante qualités. Il est simplement regrettable que le film tire en long en large le sujet sans vraiment y aller en profondeur.
    camille-amaury
    camille-amaury

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 25 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mars 2010
    Une photographie sublime, une musique ennivrante et des acteurs justes. Guy Marchand est magistral.
    corto1618
    corto1618

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mars 2010
    Il s'agit d'un très bon film émouvant et poétique.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 275 abonnés Lire ses 1 100 critiques

    1,5
    Publiée le 23 juillet 2010
    Traiter des déportés au triangle rose est une bonne idée, la question étant rarement abordée, quel que soit le media. Le duo Ducastel/Martineau a choisi d'en parler non pas de manière frontale, sur le mode du récit historique, mais sur le mode indirect - le prétexte scénaristique est un secret de famille. L'interprétation est parfaite, avec un remarquable Guy Marchand dans le rôle principal, la musique (Tétralogie - tonitruante comme il se doit, "on n'écoute pas Wagner en sourdine", ou Mozart) participe pleinement de la dramaturgie et la symbolique de l'arbre est fort bien menée. On notera encore une élégance stylistique certaine (voir ainsi la scène d'introduction où Frédérick se promenant dans ses bois est figé sur place à la vue d'un gros chien - on comprend rétroactivement pourquoi : de tels molosses gardaient les prisonniers dans le camp où i resta un an, entre 41 et 42). Mais la haine Frédérick/Charles paraît surdimensionnée, et du coup le "coming out" du premier sur fond de disparition prématurée du deuxième (accident, maladie ?) semble peu naturel, et la révélation un discours artificiel. La mise en scène est également un peu trop languissante, même si la lenteur est cohérente dans un récit exploitant des racines douloureusement plantées très loin dans le passé. Bilan en demi-teinte donc, qui explique une notation modeste.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 2 381 critiques

    0,5
    Publiée le 8 mars 2010
    mal filmé et je me suit beaucoup ennuyer.
    habitrouge
    habitrouge

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    4,5
    Publiée le 12 mars 2010
    Un film d'auteur, certes un peu maladroit et qui donne l'impression de ne jamais finir mais cela n'est pas pour rien car on en sort avec quelque chose. Déjà la mise en lumière du traitement des homosexuels français dans les camps pendant la 2ème guerre mondiale. Et puis le bonheur de voir jouer d'excellents comédiens, parfaits ( Guy Marchand; Françoise Fabian et la trop rare Catherine Mouchet ). C'est un film "Mauriacien" . La scène de Catherine Mouchet avec son écharpe rouge et sa fille dans la forêt rappelle l'adaptation de Franju au cinéma du roman "Thérèse Desqueyroux" de Mauriac. Un montage un peu différent où la révélation du secret serait arrivée plus tôt aurait peut-être dynamisé un peu ce film singulier, élégant, profond, fort et beau.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top