Mon AlloCiné
    Cracks
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Cracks" et de son tournage !

    Un casting entièrement féminin

    Il n'y a pratiquement aucun homme au casting de Cracks. En revanche, il a dû trouver les élèves entourant la professeur Miss G interprété par Eva Green. Jordan Scott explique son choix: "J'ai souhaité mêler des actrices professionnelles à de nouvelles venues sans formation aucune. Juno Temple et Imogen Poots ont été recrutées à Londres, où nous avons vu des filles remarquables. J'étais consciente d'exiger beaucoup de ces jeunes actrices, qui devraient être à la fois courageuses, talentueuses et douées d'un bon instinct. Juno est subtile et déchirante dans le rôle de Di. Cette fille, si vindicative au départ, se montrera la plus vulnérable de toutes, partagée entre sa vénération pour Miss G et la lente prise de conscience que celle-ci est en train de sombrer dans la folie."

    Tiré de l'oeuvre de Sheila Kohler

    Le film est tiré de l'oeuvre de Sheila Kohler Cracks publié en 2009 et qui a connu un large succès critique. L'histoire se déroulait cependant en 1960 en Afrique du Sud. Christine Vachon , grand figure du cinéma indépendant américain, explique : "Il y eut plusieurs tentatives d'adaptation, puis nous avons engagé deux jeunes scénaristes, Ben Court et Caroline Ip, qui avaient écrit le thriller psychologique The Hole. C'est à ce stade que l'intrigue fut transposée en Angleterre."

    Un film réalisé par la fille de Ridley Scott

    Jordan Scott n'est autre que la fille du réalisateur Ridley Scott. Pas étonnant donc de voir que le film est produit par ce dernier ainsi que par son frère Tony Scott. Né en angleterre, Jordan Scott a beaucoup réalisé de clips et fr films institutionnels avant de se tourner vers le court-métrage. Cracks est son premier film.

    Le choix d'Eva Green

    C'est en janvier 2008 que Jordan Scott eut sa première rencontre avec Eva Green pour le rôle de Miss G. Cette dernière a du visionner plusieurs films faisant échos à Cracks tels que Sa Majesté des mouches, Pique-nique à Hanging Rock, Les Belles années de Miss Brodie et Créatures célestes: "C'était la première fois que je travaillais avec une réalisatrice. Nous nous sommes envoyé quantité de mails, et Jordan a réécrit plusieurs scènes en conséquence. Je n'avais jamais connu cela auparavant et j'ai été heureuse de pouvoir apporter ma contribution. N'ayant pas été en pensionnat, j'avais des questions sur cet environnement et au sujet de cette femme, qui est une grande enseignante, respectée de ses élèves. Miss G est une source d'inspiration, elle incite les filles à se surpasser, à se lancer des défis un peu fous. Elle ne veut pas les voir devenir des femmes au foyer. Elle est cool et moderne au milieu de ces vieilles profs conservatrices. Son rejet des conventions en fait un danger pour l'institution."

    Un mélange d'innocence et de noirceur

    La réalisatrice Jordan Scott a voulu avec ce film faire échos aux contes de fées avec "d'innocentes jeunes filles cloîtrées dans un pensionnat des plus inquiétants, et leur prof bien aimée, Miss G, qui fait à la fois office de bonne fée et de sorcière." Elle ajoute: "J'ai imaginé que ces filles percevaient leur univers à travers un voile de mythes et de fantasmes pour épicer une réalité qui eût été, sinon, tristement monotone et solitaire. (...) Je me suis demandée ce que ces personnages feraient pour s'accrocher à leur monde imaginaire et préserver leur bienheureux équilibre. Ce qui m'a renvoyée à une question plus vaste : jusqu'où une personne ira-t-elle pour protéger les illusions qu'elle entretient sur elle-même et sur le monde environnant ?"

    Un film tourné en Irlande

    La réalisatrice souhaitait restituer au plus proche la vision subjective des jeunes filles. C'est pour cette raison qu'elle a cherché des décors où chaque site devait y être magnifié, embelli, idéalisé. Le film a été tourné à la Headfort School. La réalisatrice évoque son atmosphère: "Je me faisais une image encore plus sévère de notre pensionnat. Mais, le jour de notre première visite, cet édifice était tellement sinistre et rébarbatif qu'il faisait penser à une prison. Une ambiance idéale pour la scène de l'arrivée de Fiamma lorsqu'elle descend de la voiture et se demande dans quel enfer elle a échoué. Cette longue façade toute grise, ces couloirs en pierre polie donnent à l'école l'allure d'une maison de redressement. Le pensionnat est un personnage à part entière, impassible et omniprésent. Impossible de l'ignorer."

    Pourquoi choisir le cadre de l'angleterre et l'année 1934

    A l'inverse du roman qui se déroule en Afrique en 1960, le film se situe en angleterre en 1934, Jordan Scott s'explique: ""Le roman ne donnait pas de repères temporels précis, mais je me suis progressivement focalisée sur 1934. En fait, cela pourrait se passer n'importe où, n'importe quand, du fait de l'isolement extrême de cette école. Nous avons créé une île métaphorique sans jamais préciser sa position géographique et avons choisi l'année 1934 parce qu'elle ouvrit une étrange période de déni en Europe. C'était un repère temporel approprié pour cette histoire où l'isolement et le déni de la réalité extérieure jouent un rôle clé. Ces personnages vivent dans leur petite bulle, coupés du reste du monde."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Terminator: Dark Fate (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Abominable (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Midway (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • Le Traître (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    Back to Top