Mon AlloCiné
    La Robe du soir
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Robe du soir" et de son tournage !

    La passe de trois

    La Robe du soir est le troisième long métrage de la jeune Alba Gaia Bellugi, découverte à l'âge de 8 ans dans Le Temps qui reste de François Ozon (2005).

    Explication de titre

    "Je trouve qu'il porte justement en lui cette question de la féminité, de l'élégance et du fantasme. Le tableau de Magritte représente une femme nue face à la mer, la féminité dans son plus simple appareil, pure et sublimée par l'art. Et puis, par rapport au milieu plus prosaïque de l'école, cela déplaçait le propos, illustrait les rêveries de Juliette", explique la réalisatrice.

    Alba Gaia Bellugi vue par Myriam Aziza

    "C'est [Alba Gaia Bellugi] l'une des premières jeunes filles que j'ai rencontrée lors du casting. J'ai été séduite immédiatement, mais en même temps, saisie par une étrange angoisse face à elle ; elle dégageait une forme de mélancolie qui m'inquiétait. Elle collait presque trop au personnage", raconte Myriam Aziza. "Et puis j'ai rêvé d'elle ; et me suis dit que si je rêvais d'elle, c'est qu'il devait se passer quelque chose ! Je l'ai revue et j'ai su qu'elle serait Juliette. Ce qui me plait chez elle, c'est qu'elle fait physiquement plus jeune que son âge, qu'elle parait très fragile alors qu'il se dégage d'elle en même temps une incroyable intensité, une réelle maturité. J'aimais beaucoup ce contraste."

    Un film plus sensoriel que cérébral

    "Je souhaitais transmettre ce qui la traverse grâce aux images, par un travail sur les sensations. Juliette (Alba Gaia Bellugi) est en manque de beauté, de couleurs, en manque d'amour et ce manque s'exprime davantage par le corps, les sens que par une approche intellectuelle", explique Myriam Aziza. "Dans les premières versions du scénario, Juliette dévorait chaque film ou chaque livre que Madame Solenska (Lio)évoquait durant ses cours, mais cette forme d'admiration me semblait moins cinématographique. Le paramètre sensoriel me semble plus fort.

    Des blessures face-à-face

    "J'avais envie d'exprimer quelque chose autour du pouvoir que peut avoir un professeur sur ses élèves lorsque la frontière entre éducation et séduction devient floue. Certains professeurs en jouent plus ou moins consciemment, souvent pour combler une blessure narcissique. Leur classe est leur théâtre et les élèves leurs meilleurs spectateurs. Mais ils ne se rendent pas toujours compte de l'impact que cela peur avoir sur eux, surtout sur un adolescent solitaire en demande d'amour et de reconnaissance comme Juliette (Alba Gaia Bellugi)", raconte Myriam Aziza. "A travers cette histoire, il s'agit de faire le portrait de deux solitudes, celle d'une enfant qui comble la sienne par son imagination, et celle d'une adulte qui elle, se réfugie dans le miroir positif que lui renvoient ses élèves."

    Un film personnel

    "Je suis partie de ma propre adolescence, notamment d'un professeur de français que j'ai eu à l'âge de 12 ans et que j'aimais beaucoup. Je l'admirais et elle me renvoyait une image positive qui m'a permis d'avancer. Cette femme était pour moi à la fois un modèle et une référence. Je voulais être sa préférée", explique Myriam Aziza. "Je pense que nous avons tous eu au cours de notre scolarité un professeur qui nous a marqué et j'espère qu'en voyant le film chacun retrouvera une part de son adolescence. Il s'agissait aussi à travers cette histoire, d'aborder la question de la construction de la féminité à cet âge très particulier, entre l'enfance et l'âge adulte peu montré au cinéma, qui affectionne davantage les histoires d'adolescents de quinze, seize ans."

    Premier long

    La Robe du soir est le premier long métrage réalisé par La Robe du soir, après quelques documentaires et courts métrages.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Made In China (2019)
    • Beaux-parents (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    • Wild Rose (2018)
    • La Femme De Mon Frère (2019)
    • Persona non grata (2018)
    Back to Top