Mon AlloCiné
L'Homme qui tua Don Quichotte
Note moyenne
2,8
20 titres de presse
  • Critikat.com
  • Ecran Large
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Marianne
  • Télé Loisirs
  • aVoir-aLire.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • La Voix du Nord
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Humanité
  • Paris Match
  • CinemaTeaser
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Télérama
  • Transfuge
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Figaro
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

20 critiques presse

Critikat.com

par Adrien Mitterrand

Terry Gilliam trouve ici le terrain idéal pour mettre en scène la grande idée qui traverse tous ses films : la libération par l’imaginaire.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ecran Large

par Alexandre Janowiak

L'humour est un peu désuet et la narration souvent maladroite mais "L'homme qui tua Don Quichotte" est profondément touchant, généreux, fougueux, se questionne sur les rêves et l'obstination de chacun à les réaliser : Terry Gilliam, lui, a enfin accompli le sien.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Monde

par Thomas Sotinel

L’Homme qui tua Don Quichotte vibre d’une énergie, d’un plaisir de faire du cinéma communicatifs.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

La première partie du film traîne un peu, mais la deuxième, quelle folie cinématographique ! C'est du Gilliam pur.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Marianne

par Olivier de Bruyn

Une oeuvre libertaire, à la fois désopilante et riche de sens.

Télé Loisirs

par Emilie Leoni

Une épopée surréaliste, truculente et palpitante. En un mot : brillante.

aVoir-aLire.com

par Gérard Crespo

Imparfait et laissant sur sa faim, ce « grand film malade » semble avoir souffert de son tournage éprouvant mais comporte malgré tout des fulgurances.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

L’ensemble est déséquilibré, ne fonctionne pas, surtout sur la longueur (2h15).

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Après vingt-cinq ans de calvaire pour monter son film, Terry Gilliam livre un objet boursouflé, inégal, parfois ennuyeux, mais doté d’extravagantes fulgurances.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Une comédie d’aventures déjantée, parfois confuse, mais d’une ambition touchante.

L'Humanité

par Pierre Barbancey

Gilliam nous laisse aux prises avec un objet loufoque et assez déjanté. La cohésion n’est pas toujours au rendez-vous mais cela ne dérange pas vraiment l’équilibre du film, qui repose avant tout sur le chaos, le chevauchement des époques voire l’enchevêtrement des scènes.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Paris Match

par Fabrice Leclerc

Le metteur en scène de "Brazil" a tout mis dans ce film foutraque, variation touchante sur le thème de Don Quichotte. Touchante parce que si l’ancien Monty Python manque d’inspiration burlesque, son film enfin terminé est un testament unique, léger et douloureux sur les affres de la création. Drôle de drame…

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Foisonnant, trop foisonnant, L'Homme qui tua Don Quichotte confond mystère et nébulosité comme lorsqu’une séquence de rêve, mal amenée, passe pour un voyage dans le temps incongru.

La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

Les Inrockuptibles

par Jean-Marc Lalanne

La légende du film qui n'existait pas se disloque totalement à sa naissance.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Première

par Pierre Lunn

Gilliam semble sur le terrain du cinéma totalement lessivé. Et même s’il fait tout ce qu’il peut pour donner le change, son film est une attraction foraine désuète (pour ne pas dire ringarde) qui oscille entre le grand-guignol et l’entreprise de dynamitage artistique.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Cécile Mury

Inégal, le film semble souf­frir des mêmes tourments que Toby, à la fois en panne sèche et en proie aux plus folles hallucinations (...).

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Transfuge

par Frédéric Mercier

Gilliam filme dans tous les sens, à coups de grands angles anamorphiques, pour accoucher à la toute fin d’une superbe scène avec géants et moulins qui rappellent combien il fut un grand cinéaste épique. Mais pour parvenir à cette séquence, le spectateur, semblable au héros du film, aura du affronter mille épreuves cinématographiques aberrantes.

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

Ses effets-gigognes ringards, ses personnages débilitants, sa laideur et son million de fausses bonnes idées, révèle un imaginaire de farces et attrapes grippé, ne s’offrant même pas le luxe salvateur de l’autodérision et de la légèreté.

Le Figaro

par La Rédaction

«Wow, wow, wow!», n'arrête pas de dire Adam Driver, affolé par ce qui lui arrive. On est tenté de l'imiter, tellement ce Don Quichotte, présenté en clôture du Festival et en salle samedi, engendre l'effarement et la gêne. Tout ça pour ça.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Libération

par Luc Chessel

Nulle gravité ici, mais pas de joie non plus. Seulement les emboîtements gigognes du cinéma et de la littérature, de l’histoire et de la fiction, de l’ironie et du destin etc., tournant à vide dans une grosse machine à produire de la mise en abyme.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top